MENU ZINFOS
Zot Zinfos

Jean-Francois Hoareau, deuxième adjoint au maire de St-Denis et délégué à l’Entreprise municipale: Lettre ouverte à Michel Lagourgue


- Publié le Mardi 4 Juin 2013 à 09:23 | Lu 715 fois

Jean-Francois Hoareau, deuxième adjoint au maire de St-Denis et délégué à l’Entreprise municipale: Lettre ouverte à Michel Lagourgue
C’est avec beaucoup d’intérêt que j’ai lu le lancement de la campagne des municipales de 2014 par M. Michel LAGOURGUE, candidat officiel de l’UDI.

Artisan de la campagne de la liste « Saint-Denis pour tous » en 2008, j’ai été interpellé par certaines déclarations de M. LAGOURGUE qui se lance dans cette campagne avec beaucoup de vigueur mais qui ne doit pas oublier pour autant le sens des réalités.

Il prétend que Gilbert ANNETTE ne tient pas sa promesse quant à la titularisation… Aujourd’hui en charge de la politique vis-à-vis des agents, je sais très précisément de quoi il s’agit. S’il veut prétendre que Gilbert ANNETTE s’était engagé à titulariser tous les agents exerçant depuis plus de vingt ans, chose qu’aucun maire n’a faite et ne fera vu le coût pour sa commune, c’est qu’il cherche à tromper les électeurs. Je le mets au défi de présenter publiquement un document de campagne relatant ce type d’engagement.

Nous avons fait mieux en abaissant l’ancienneté nécessaire à 10 ans pour pouvoir prétendre à une titularisation quand René-Paul VICTORIA et son équipe ne le faisait qu’à l’âge de 64 ans, soit à un an de la retraite, mais surtout au choix unique du maire de l’époque.

Il prétend que depuis 2008 nous menons une politique du « coup par coup ». Il fait ainsi la démonstration que lui et son équipe ne connaissent pas notre action municipale qui réalise jour après jour nos engagements de campagne.

Envers les agents de la Ville, nous avons mis en place une prime équivalente à un 13ème mois, et nous sommes la seule commune à le faire. Il reconnaît que cette mesure, décrite comme impossible par René-Paul VICTORIA, est la bienvenue pour le pouvoir d’achat des agents non-titulaires.

Il ne sait donc pas que, pour le pouvoir d’achat des agents, nous avons aussi instauré une nouvelle indemnité minimale allant jusqu’à 30 €/mois, augmenté la participation de la Ville aux chèques-déjeuners, pris en charge partiellement le repas des agents des écoles, et que, d’une façon plus générale, nous avons favorisé l’évolution de carrière de beaucoup d’employés, lutté contre la précarité en transformant en CDI beaucoup de CDD, lancé des plans de formation, mis en place un service social pour les agents en difficultés.

Nous sommes en train de redresser une Entreprise Municipale qui avait été mis à mal par une gestion politicienne, par les guéguerres intestines, par l’incompétence de l’équipe qui a été sanctionnée en 2008, équipe dont M. LAGOURGUE veut aujourd’hui s’entourer.

Ce redressement est long, vu l’étendue des dégâts, mais est bel et bien en marche. Malgré les attaques politiciennes, nous garderons le cap de nos engagements 2008.

Bien à vous,
Jean-François HOAREAU
2ème adjoint au Maire de Saint-Denis




1.Posté par Employe communal le 04/06/2013 16:35

Et il a titularisé combien d'agent en 6 ans de mandat (environ 60)? L'ancienne beaucoup plus.
Sa prime concerne seulement les agents non titulaire un tape à l 'oeil, qui fait rester l'employé dans une certaine précarité. Quels critères pour les titularisation??
Arrête un peu Mr HOAREAU!! Arrête soutenir ton mentor la sacrifie a ou sur l 'autel à la montagne. Pour qui ? Pour Gino qui aujourd hui i critique à zot.
Ou merite mieux que ca Mr HOAREAU.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes