MENU ZINFOS
Faits-divers

Jean-Claude Lacouture en garde à vue pour l'affaire immobilière "Vent Ilet"


Le maire de l'Etang-Salé doit s'expliquer devant les gendarmes ce jeudi dans le cadre de l'enquête menée sur l'opération immobilière "Vent Ilet". Le montage financier peu favorable pour les comptes communaux avait été mis en lumière dans un rapport de la chambre régionale des comptes en juillet 2020.

Par Prisca Bigot - Ludovic Grondin - Isabelle Serre - Publié le Jeudi 25 Mars 2021 à 09:04

Photo d'archives
Photo d'archives
Le maire de l’Etang-Salé  est entendu ce jeudi par les gendarmes de la section de recherches de Saint-Denis.

L’opération « Vent Ilet » est au coeur des questions posées par les enquêteurs.  L'opération immobilière démarre il y a six ans. Propriétaire d’un terrain de 4856 m2 en centre-ville, la commune fait procéder en 2015 à son évaluation par le service des Domaines. Celui-ci l’estime à 1,4 million d’euros.

En décembre 2016, la commune vote la cession de ce terrain à la société OCIDIM au prix de 1,5 million d’euros (soit 309 € le m2 sur la base d’une nouvelle estimation du service des domaines). Tout roule jusque-là. Début 2017, la commune accorde le permis de construire à la société OCIDIM. Celle-ci projette d’y ériger six bâtiments comprenant des logements, des bureaux et des commerces. 

L’histoire aurait pu s’en arrêter à une cession simple du foncier communal mais le maire voit dans le projet d’OCIDIM la possibilité de reloger de nombreux services communaux. C'est la partie construction de bureaux qui intéresse le maire. 

Il y voit l'occasion de déménager 23 agents ventilés entre le CCAS, le service enfance famille jeunesse (qui disposent de 276 m2 à eux deux) et la maison de justice (40 m2) vers les 734 m2 du projet d'immeuble de bureaux d'OCIDIM. En août 2017, le maire négocie directement avec OCIDIM l’acquisition des 734 m2 sans passer par la société Inter Iles Immobilier à qui OCIDIM avait pourtant confié la commercialisation des lots.

La mairie supporte le coût de l'aménagement, ce qui double l'addition

Mais déjà, l'utilité du doublement de surface ne convainc vraiment pas les magistrats financiers de la rue Alexis de Villeneuve à Saint-Denis. "L’acquisition de la totalité des bureaux de l’opération semble excéder les besoins de la commune, les services occupaient 316 m2 et sont relogés dans 734 m2. La commune ne partage pas l’analyse de la chambre ; elle fait état de l’exiguïté des locaux actuels et de leur dispersion. La chambre maintient son analyse", fait ainsi valoir la Chambre régionale des comptes dans son rapport d’observations définitives rendu public le 26 juillet 2020. 

Passons l’opportunité d’opter ou non pour des locaux plus spacieux mais un autre détail vient jeter le trouble sur l’opération « Vent Ilet » dont l'une des façades donne sur l'avenue Raymond Barre, plein centre ville de l'Etang-Salé.

L’opération de vente entre OCIDIM et la commune se fait selon un contrat de vente en l’état futur d’achèvement. Selon la CRC, l’attribution en VEFA doit être préalablement soumise aux mesures de publicité et de mise en concurrence. Or, la commune n’a procédé à aucune mise en concurrence pour la réalisation de l’immeuble, dont le montant s’élève à plus de 1,9 million d’euros. 

Deuxième écueil, la commune achète des locaux "bruts" et dont le coût d’aménagement est estimé à 1,3 million d’euros, à la charge de la commune, soit quasiment autant que le coût d’acquisition de l'immeuble de bureaux. La bonne affaire... Au total, l'opération achat plus aménagement a donc coûté la bagatelle de 3,1 millions d'euros à la commune :

Jean-Claude Lacouture en garde à vue pour l'affaire immobilière "Vent Ilet"
Eléments clés passés sous silence durant les conseils

Non seulement la commune est perdante dans l’opération mais le rapport de la chambre des comptes souligne que la municipalité s’est rendue coupable d’un défaut d’information lors des conseils municipaux. "Cet élément chiffré (à savoir le coût d’aménagement, ndlr) qui majore fortement le coût de l’opération n’apparaît pas clairement dans les délibérations prises par la commune", indique la CRC.

Le 29 décembre 2020, l’enquête ouverte par le parquet de Saint-Pierre pour trafic d'influence, favoritisme ou prise illégale d'intérêts a connu un coup d’accélérateur avec l’audition des premiers protagonistes au premier rang desquels figure l’ancien opposant Alain Payet. Lanceur d'alerte pour le coup puisqu'il avait flairé l'entourloupe durant les délibérations en votant contre. 
29 décembre 2020 : Soupçon de malversations à l'Etang Salé: Un ancien conseiller municipal témoigne à la gendarmerie

La garde à vue ce jeudi 25 mars 2021 du premier magistrat de la commune n’en est que la suite logique. 




1.Posté par TICOQ le 25/03/2021 09:23

La gourmandise mène toujours à l'obésité.

2.Posté par Gabu le 25/03/2021 09:37

Eh bien, un de plus qui a été malhonnête, normal qu'il soit condamné......
C'est fou comme en ce moment les magouilleurs se font prendre!!!
Moi qui croyais qu'il n'y en avait pas à la Réunion????
C'est vraiment incroyable!!!!
J'ai hâte d'en savoir plus sur qui sera le prochain!!!!

3.Posté par Dany le 25/03/2021 09:41

Une affaire de plus pour M. Lacouture. Nous vivons dans une ville corompu a tout les niveaux et sans se cacher.

4.Posté par TICOQ le 25/03/2021 09:44

Encore un qui se fera ventiler par la Justice.

5.Posté par Didier le 25/03/2021 09:46

Sûrement une affaire réalisée avec la SEMADER
Et à sa tête c’était pas encore Joel Personne ???

6.Posté par LadiLafé le 25/03/2021 09:54

Dévoiler d'un coup les politiciens honnêtes pour les journaux serait tuer la poule aux zeudors, alors, on va distiller les malhonnêtes.

7.Posté par Yesorno le 25/03/2021 09:55

Client assidu des gendarmes et du Tribunal...L'année ne va pas se terminer sans une prochaine GAV pour d'autres casseroles qu'il traine...Pfff !

8.Posté par Soukali le 25/03/2021 07:05


9.Posté par Citoyen Tamponnais le 25/03/2021 10:16

Il est plus souvent en garde à vue qu'à la mairie :D

10.Posté par Habitant de étang salé le 25/03/2021 10:24

Encore une fois notre maire fait la Une de la presse !! Quelle honte ! Comment a-t-il fait pour être encore élu ! Comment l'état peut laisser de telles personnes éligibles !

11.Posté par Veridik le 25/03/2021 10:25

Encore un qui est clean et qui n'a rien à se reprocher

12.Posté par Koklespes le 25/03/2021 12:48

Ha ha ha ha la droite reunionaise...lol

13.Posté par L Arnaque le 25/03/2021 13:05

Ds l Est nana promotteur COLLE BLANC le proteger et y fait la.pluie et le beau temps avc la benediction des banques et des institutions....

Alors franchement le maire.l etang salé lee loin loin derriere

14.Posté par Maxo le 25/03/2021 13:23

Chercher un Maire qui na pas eu de casserole a part bello convocation devant un juge complice pas de prison ni confiscations du pognons quon peut dire voles il se representera au prochain election ni vu ni connu et il sera elu par des pauvres couillons Quont a promi la lune

15.Posté par Maxo le 25/03/2021 13:25

Chercher un Maire qui na pas eu de casserole a part bello convocation devant un juge complice pas de prison ni confiscations du pognons quon peut dire voles il se representera au prochain election ni vu ni connu et il sera elu par des pauvres couillons Quont a promi la lune

16.Posté par La fabrique à billets le 25/03/2021 13:33

C'est qu'on se fait bcp de fric en politique . Les poches sont bourrées à craquer . Tout est permis avec la bénédiction des électeurs. Et si jamais on est pris par la justice, elle se montre complaisante envers nous . Et s'il y a quelque chose à payer c'est le contribuable qui paye l'addition . Quelle autre métier peut permettre de rapporter autant ? On peut même s'augmenter soi-même et on ne se prive pas . Pas besoin de manifester , de faire grève de la faim pour gonfler le portefeuille . On occupe toutes les places bien rénumérées, quitte à refuser une partie du salaire tellement on touche trop .

17.Posté par Rue la gare le 25/03/2021 15:31

Sa sert a quoi tous ses bruits comme celui de ste Suzanne qui date depuis 2014
On vole on fraude on achète on signe à la place de ses électeurs
Et puis rien
Le pire que c est toujours la faute des autres
Comme la sénatrice

18.Posté par Ti moriss le 25/03/2021 21:37

Vent ilet, inter llet, ocidim, c'est le piège à pognon c'est le mal de tous les maux.

19.Posté par Voir plus loin que son nez le 25/03/2021 21:47

Est ce que le
Promoteur OCIDIM a été entendu ? Ah ouila filiale de la multinationale Vinci, ah oui le même Vinci qui a realisé tant de travaux juteux à l’étang salé ... cessons de regarder le doigt quand il y a la lune ....

20.Posté par #lareunionnite le 25/03/2021 22:18


Ca doit être pénible d'investiguer, des mois d'enquête pour finalement le même délibéré : sursis !!!

On gagnerai du temps à officialiser le zéro peine d'emprisonnement pour les élus, quelques soient les montants escroqués.

21.Posté par zorro le 26/03/2021 02:11

vive la franc maçonnerie !!!

22.Posté par Lilip le 26/03/2021 20:07

Foute ce délinquant au trou une bonne fois pour toute svp !!! Jusqu a quand les contribuables y sar payent zavocat pour lu dont !!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes