Economie

Jean-Bernard Gonthier, président sortant de la Chambre d'agriculture : "Les produits bio importés ne sont pas bio"

Jeudi 17 Janvier 2019 - 17:40


Jean Bernard Gonthier est en campagne électorale. Les agriculteurs votent actuellement pour le renouvellement de l'équipe dirigeante de la Chambre d'agriculture et l'élection du futur président.

C'est au cours de la première semaine de février que l'on connaitra le nom du futur président et qu'on saura si Jean Bernard Gonthier se succède à lui même.

Pierrot Dupuy a saisi l'occasion de faire un bilan avec lui de son action à la tête de la Chambre, d'autant que l'actualité a été marquée ces derniers jours par des critiques sévères à son encontre de la part d'au moins un membre de son ancienne équipe.

Cette discussion à bâtons rompus a également permis d'effectuer un tour d'horizon de la situation de l'agriculture à la Réunion.

Quelques thèmes abordés : pourquoi La Réunion ne parvenait pas à être auto-suffisante en matière de production de fruits et légumes? Où en est la culture bio à la Réunion? Vous serez pas exemple surpris d'apprendre que les produits bio importés... ne sont pas bio!

Quelles sont les cultures menacées par les maladies et comment de nouvelles mouches font-elles pour entrer à La Réunion?

Un entretien d'environ une demi-heure qui répondra à bon nombre de questions que vous vous posez sur l'agriculture à La Réunion...
 

Pierrot Dupuy
Lu 4724 fois



1.Posté par tijen le 17/01/2019 17:53

grotesque. pour être auto suffisant il faudrait convertir ces champs de cannes mais les agriculteurs ont trop besoin l'argent des subventions voyons...

2.Posté par Isis le 17/01/2019 18:13

Et les OGM d'importation ?! Ils sont bio aussi !!! Il ne faut pas l'oublier !

3.Posté par CONTRIBUABLE le 17/01/2019 18:25

SURTOUT A LA RÉUNION LE BIO N EXISTE PAS VU LA QUANTITÉ DE PRODUITS PHYTO UTILISE PAR LES AGRICULTEURS DANS LE SOL ET DÉSHERBANT IL FAUT ÉVITER DE CONSOMMER TOUS LES LÉGUMES PAYS DONT ON NE SAIT PAS LES TRAITEMENTS DONT ILS ONT SUBI IL FAUDRAIT MENTIONNER .

4.Posté par Veridik le 17/01/2019 19:13 (depuis mobile)

pourquoi La Réunion ne parvenait pas à être auto-suffisante en matière de production de fruits et légumes?

Réponse : trop de canne et de subvention

5.Posté par A mon avis le 17/01/2019 20:00

Entretien très intéressant !

Quelques points retenus :

- "le glyphosate n'est pas utilisé autant qu'on en dit à la Réunion ! "
Mais c'est encore trop !
Remarque :
"Glyphosate : la justice annule l’autorisation de mise sur le marché du Roundup Pro 360
Le tribunal administratif de Lyon s’est appuyé sur le « principe de précaution » pour annuler l’autorisation de mise sur le marché de ce désherbant contenant du glyphosate et commercialisé par Monsanto."

https://www.lemonde.fr/planete/article/2019/01/15/glyphosate-la-justice-annule-l-autorisation-de-mise-sur-le-marche-du-roundup-pro-360_5409368_3244.html

- Introduction de parasites (mouches des fruits) = manque de contrôle sanitaire des produits qui entrent à la Réunion.

- on importe à la Réunion des fruits et légumes de pays qui traitent avec des produits interdits à la Réunion : exemple donné avec le ( di.... Monsieur Dupuy pourrrait précisé le nom du produit cité par Monsieur Gonthier)

Pour info, voici un exemple de liste de produits interdits : de quoi donner la nausée !
http://www.lafranceagricole.fr/r/Publie/FA/p1/Infographies/Web/2007-08-07/04859_4.pdf

- Agriculture bio : 438 agriculteurs bio à la Réunion 'en nette augmentation)
Consommons de saison et évitons de consommer des légumes frais importés dont les méthodes de conservation ne garantissent pas la pureté du produit !
Privilégions les circuits courts nous recommande Monsieur Gonthier !

- le marché agricole réunionnais manque d'organisation et de régulation : une plus grande participation des industriels est nécessaire.

Et une remarque pleine de sagesse de Monsieur Gonthier : "ne pas confondre 'être ferme' et 'avoir une 'grande gueule'," et en faisant allusion aux gilets jaune : "il y a un moment pour les protestations, mais ensuite, il faut savoir négocier "

6.Posté par A mon avis le 17/01/2019 20:01

@ 2.Posté par Isis : les produits bio ne contiennent pas d'OGM.

7.Posté par Bleu outre mer le 17/01/2019 20:03

Et à La Réuniuon le Bio est Bio.? C'est un peu comme les yaourtes péï vendu prix métropole. La tracabilité ex Marché juste de croire que le forain fait du bio. La plupart des fruits sont traités et intensivements Gros soucis des profiteurs intermédiares entre producteurs et consommateurs. Qui produisent rien et se font plus que les producteurs.....

8.Posté par Anne Mangue le 17/01/2019 20:05

Les fruits et légumes actuels frais (non bio) sont de plus en plus de mauvaise qualité, ils sont chers, insipides, sans goût et sans odeur, de plus ils sont bourrés de pesticides (et autres produits chimiques) nocifs pour la santé (cancers et maladies graves). D'autre part, les légumes et fruits frais importés sont chers, de mauvaise qualité et sans saveur comme les oignons d'Inde, de Chine, les raisins d'Afrique du Sud, les pommes et citrons d'Afrique du sud....... De plus, les fruits et légumes BIO frais sont rares et sont très chers. Il y a urgence à faire venir des légumes et fruits frais BIO de métropole, à des prix raisonnables, mais par pitié ne pas faire venir des fruits et légumes BIO qui viennent d'ailleurs (qui sont très cher et insipides et on ne sait pas comment ils sont cultivés réellement, le plus souvent sous serre, etc...) comme par exemple des citrons BIO d'Espagne (infâmes), des pommes BIO d'Argentine, de l'ail BIO d'Espagne, etc, etc..... Pour terminer, il y a urgence à cultiver et développer des fruits et légumes BIO à la Réunion, à des prix raisonnables, il y a une grosse demande et cela créerait de très nombreux emplois, c'est l'avenir

9.Posté par A mon avis le 17/01/2019 20:11

@ 3.Posté par CONTRIBUABLE
438 agriculteurs bio à la Réunion.
Monsieur Gonthier a donné un avis très pertinent sur la consommation de légumes et fruits frais importés.
Et de toute façon, il y a moins de risque à consommer des produits bio réunionnais que des produits non bio !

10.Posté par ali le kafhir le 17/01/2019 20:11

un produit bio qui fait 10 000km est peut etre bio mais certainement pas écologique

11.Posté par Bof! le 17/01/2019 20:17

Il a oublié de dire qu'il y a peu encore on importait des vaches malades en nous faisant croire qu'elles étaient saines ...à qui profitait le crime?

12.Posté par tite gouyave le 17/01/2019 22:17

et vous croyez vraiment que les agriculteurs de métropole vont se laisser bouffer par ceux d'ici ?

13.Posté par Thierrymassicot le 17/01/2019 22:39

Il me semble que la Réunion est le deuxième territoire le plus touché par l'épandage de ce poison le glyphosate ( Pas de saison donc utilisation toute l'année), info entendu sur France Inter il y a quelques mois...
Les produits bio importés ne sont pas bio....Ok, mais les produits pey se placent à quel niveau en comparaison sanitaire avec les produits bio importés....C'est quoi un cahier des charges?? Me fait penser aux buralistes qui s'arc-boutent pour continuer de vendre leurs "clous de cercueil"

Un peu d'huile de coude, ne serait-ce-pas la solution?

14.Posté par A mon avis le 17/01/2019 23:56

"Les produits bio importés ne sont pas bio"

Titre abusif, voire mensonger : Monsieur Gonthier n'a pas dit cela dans l'itw :
Question de M Dupuy :
"Si je vous comprends bien les produits bio qui entrent à la Réunion ne sont pas bio "
Réponse de Monsieur Gonthier : "pas tous"
(en parlant des produits frais conservés en atmosphère contrôlée)

Remarque : conserver des fruits en atmosphère contrôlée n'altère en rien leur qualité. Et donc l'explication de Monsieur Gonthier n'est pas non plus très correcte.
Et sa comparaison avec la désinfection des cabines des avions à l'atterrissage n'est pas coorecte non plus !

15.Posté par Ken le 18/01/2019 01:52

L’ananas, voilà un sujet intéressant.
Une étude journalistique sur l’origine de la désorganisation des producteurs: à qui profite le crime ?
Sur l’exportation et l’existence éventuel d’un véritable monopole de faite à Gillot pour l’export?
Si il existe un monopole de fait, quel grand groupe bénéficie de ce monopole?
Enfin creusant toujours jusqu’au bout et étudions les pratiques de ce grand groupe:
Comment fait-il pour n’avoir jamais aucun rejet sur ses analyses de pesticides et que des ananas qui reverdissent détruisent tous le travail qualitatif local?
Il serait incroyable de découvrir qu’a L’instar de Lactalis, le pauvre petit laboratoire qui nourri ce Puissant ne doit sa survie qu’a Un seul client...
EK et Léonard: il est temps d’aBOYER...😂😂😂
Décidément l’orthographe dsl...

16.Posté par Pro no stick le 18/01/2019 03:56 (depuis mobile)

1 seul ibjectif reunion ile bio en culture hors sol..bougez vous à l1 chamvre.d'agriculture!!!

17.Posté par BRAVO le 18/01/2019 09:14

non ???????????????
sérieux ?????????????????
existerait-il encore des personnes ou des entreprises honnêtes dans ce monde où TOUT est question de FRIC de POUVOIR et de MANIPULATION

18.Posté par momo le 18/01/2019 11:02

les produits pays NON PLUS LE BIO EST UN ATTRAPE COUILLON

19.Posté par Comme par hasard... le 18/01/2019 11:05 (depuis mobile)

Et "comme par hasard", le bio péï l''est, lui !
MDR ! 😂
C''est beau la confiance, il peut jurer les grands dieux que tous les producteurs péï sont 100% bio, qu''en aucun cas les produits polluants des parcelles voisines ne peuvent polluer ce bio péï..

20.Posté par gaston le 18/01/2019 11:06

il est marrant lui depuis qu 'il est a la tête de la chambre il a glandé et se gaver et la il nous dit pas bio bourrer de pesticide c 'est honteux et criminel.

21.Posté par momo le 18/01/2019 11:09

LA reunion COMME LE RESTE DU MONDE EST POLLUEE le bio 100%n est qu un leurre ! ce monsieur parle pour sa paroisse car pour lui le "pays" est toujours meilleur que celui d ailleurs alors que les agriculteurs pays emploient exactement les memes produits que l europe !peut importe le mensonge s essentiel etant que les Reunionnais le croit sur parole

22.Posté par Dagober le 18/01/2019 13:15 (depuis mobile)

Il n'y a rien de bio dans les bas de la réunion si en amont ils mettent des pesticides.

23.Posté par A mon avis le 18/01/2019 13:42

A tous les sceptiques dénigreurs de l'agriculture biologique :
le "bio" répond à un cahier des charges très strict sanctionné par un label .
Il est totalement absurde de rejeter en bloc le "bio" en disant "tous menteurs, tous trafiquants, tous pourris" !

Partout, il existe des fraudeurs mais ce n'est pas une raison pour tout rejeter en bloc.

Et même si comme le pense momo "le bio 100%n est qu un leurre !" , le bio est de toute manière préférable aux produits de l'agriculture classique dopée aux engrais de synthèse et aux pesticides !

Et c'est au consommateur d'être responsable : si personne n'achète de carottes importées d'Australie, de tomates de Madagascar etc ... les marchands cesseront d'en importer ! (Cela implique aussi que l'origine des produits soit clairement affiché !)

24.Posté par communiste le 18/01/2019 16:41

à lire tous les commentaires,
il faudrait arrêter toutes la production de canne à sucre et faire du maraichage "bio".

je suis d'accord à condition que ces changements soient accompagnés financièrement et techniquement par la chambre d'agriculture autant que l'est la canne aujourd'hui, sans oublier que les légumes nécessite plus d'eau et de phytosanitaire et ce plus fréquemment.

si c'est à l'agriculteur de se débrouiller :
- arracher les cannes, préparer la terre pour le maraichage, faire poser les goutes à goutes, faire les analyses biologique du sol et non chimique, ajouter ce qui manque par des engrais.
- acheter les semences par chaque fois qu'on plante (très très très très chers "monsanto")
- labourer et faire les planches à légumes (voir des serres)
- faire les semi , le repiquage, les planter, traiter (comment?) , protéger des voleurs (très très très fort)
- récolter , vendre pas cher à des intermédiaires (bazardiers)

Et je ne vous parle de trouver le personnel qualifié et qui a envie de faire ce genre de travail d'ouvrier agricole. (on me dit qu'on a peut être la solution : les Sri lankais)

kel bonheur!

25.Posté par A mon avis le 18/01/2019 18:48

@ 24.Posté par communiste
"Et je ne vous parle de trouver le personnel qualifié et qui a envie de faire ce genre de travail d'ouvrier agricole."

Une bonne façon de lutter contre le chômage !
La formation et l'apprentissage ça existe !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 25 Août 2019 - 15:24 Consommation: Les prix flambent en juillet