Société

Jean-Bernard Gonthier: "On m'a mis des bâtons dans les roues"

Vendredi 11 Janvier 2019 - 19:57

"Difficilement". C’est ainsi que le président de la chambre d’agriculture a vécu sa mandature. A quelques semaines du terme de son mandat, Jean-Bernard Gonthier a donné une conférence de presse pour dresser le bilan des six années passées.

"Dès le début, on m’a mis des bâtons dans les roues, je ne m’attendais pas à ça",
se désole-t-il, rappelant qu'il a vu naître la CGPER, syndicat dont il était co-listier en 2013. "Il y a eu une division de la majorité, et des difficultés à atteindre le quorum. Je suis resté pour éviter la mise sous tutelle de la chambre", complète celui qui se présente cette fois sur la liste de l’UNPA, née de la scission avec la CGPER.
 
2018 particulièrement difficile

Outre les conflits internes, les crises qui ont secoué La Réunion expliquent elles aussi les difficultés subies par la chambre verte. L’année 2018 en est un exemple particulièrement marquant. Déjà à cause des cyclones, "Fakir [ayant] eu les conséquences les plus importantes jamais connues". Mais aussi avec le mouvement des gilets jaunes, et une campagne sucrière compliquée, "la plus catastrophique de toutes", selon le président.

La chambre a par ailleurs été confrontée à un important retard des fonds Feader. "Nous avons dû travailler avec notre fond de roulement", explique-t-il. Des difficultés qui l'ont obligée à recourir aux avances de trésorerie du Département. "Mais en 2019, on pourra commencer à reconstruire le fonds de roulement", rassure l'agriculteur.
 
"Développement de l'agriculture biologique"

Après cette piqûre de rappel des difficultés, le maraîcher petite-îlois s’est employé à égrainer les différentes actions mises en place ces dernières années. Notamment le développement de l’agriculture biologique, l'intervention auprès de l’Etat et du Département pour l’indemnisation des agriculteurs touchés par des crises, l'intervention sur les attaques de chiens errants et divaguants et la mise en place de 13.000 heures de formation chaque année. Egalement la création d’un éco-organisme (Eco Agri Réunion) pour aider les agriculteurs à la gestion de leurs déchets non-organiques, la formation de 3822 agriculteurs au Certyphyto, ou encore le plan écophyto, un guide des bonnes pratiques. "La Réunion est le territoire français qui présente la plus forte diminution en matière de recours aux produits phytosanitaires, soit 10%", souligne-t-il au passage. 
 
L'institution est aussi intervenue, entre autres, sur le maintien de la répartition de l’enveloppe Feader et Posei, sur le développement des circuits-courts et sur l'accompagnement pour la relance à la production locale pour les productions fortement concurrencées. Depuis 2014, elle a obtenu la certification AFNOR France pour ses activités de conseils et de formations à travers le Démarche Qualité service. 

Un bilan que le président assure vouloir séparer de la politique. "Ce n'est pas un argument de campagne", affirme-t-il. Rendez-vous dans quelques semaines pour connaître les résultats de cette élection.  
Marine Abat
Lu 4332 fois



1.Posté par GIRONDIN le 11/01/2019 20:04

Vous étiez pathétique sur télé 1ère ce soir sur le glyphosate.

Vous vous débrouillez très bien seul pour être dans la mouise !

2.Posté par KLOD le 11/01/2019 20:41

bravo aux tenants de l'agriculture biologique de la run le bon sens prés de chez vous , moins de pesticides mais plus de boulots , certes, mais le respect de l'humanité bravo à nos agriculteurs bio péis .

la route est longue mais l'agriculture bio et l'élevage respectueux , un minimum, des bêtes , c'est l'avenir pour un monde plus respectueux du VIVANT ........................ j'y crois .

Bové n'avait pas tord malgré les pugilats de la fnsea contre Bové ..................... hin ?

3.Posté par Radinasse le 11/01/2019 20:45 (depuis mobile)

et oui tout a une fin.... c'est très fin et ça se mange sans fin....

4.Posté par Tizagrikilter974 le 11/01/2019 21:33 (depuis mobile)

Tu peux te barrer connar tu as toujours été pour les gros,de même que ton minatchy, nous le petits, tu nous a bien baisé, j''''espère que tu ne siégeras même pas pour les 6 ans qui viennent.

5.Posté par KLOD le 11/01/2019 22:05

bon , allez assez d'hypocrisie sociétale de la cgper au fnsea ou du Gonthier de service , en passant par les "gouvernants" des drom : potentats "élus" locaux ou gouverneur dit "préfet" , ou ex colonie d'outre la mer, même si le mot "colonie" choque certains révisionnistes sur cette ile ........................................ :


non, le sucre blanc n'a aucun avenir, on ne peut pas lutter contre l'économie internationale, et d'autres pays savent , économie d'échelle, produire du sucre blanc, à moindre cout , pareil pour Maurice mais qui a le "tourisme International" en "option" , ce que n'aura jamais la RUn .................. ou pas , le b a ba de l'économie internationale ................... quoique les "problèmes économiques" d'une ile indépendante ne sont pas les mêmes que ceux d''une isle framçaise" ............................. vrai, pas vrai ?


assez produire du sucre blanc avec le fric du contribuable sur une isle française ......................... !!!


misons sur les "dérivés " : sucre roux et autres dérivés ,

mon dié, que mi aime mon sucre roux endémiques locales !!!!!!!!!!! ben ! o twa!!!



le reste n'est que discours démagogiques : et ca marche , comme pour la continuité annuelle pour bat karé au lieu de tous les trois ans ................ :

la réalité économique des ex colonies d'outre la mer, nouveaux comptoirs de certains industrielles mondialistes avec la complicité des élus locaux ou autres "syndicats" démagos ................... rien de nouveau et, "à vomir"!!!!!

on est pas sortie pour des DROM dobout !!!!!!!!! pov ex colonies ............. certains aiment depuis 70 ans . du nouveau gaston ou tibère ? nou lé fooooormidable et nou la fé !

6.Posté par KLOD le 11/01/2019 22:56

il me semble que dans une économie dite "libérale" et nous sommes dans une économie libérale, les secteurs économiques ne vivant qu' coup de subventions des payeurs d'impots n'ont aucun avenir ...............le sucre blanc 'islois" n'a aucun avenir ............ assez occupe mon zimpot à l'arme nucléaire et au soutien de secteur économique invivable .

c'est mes vœux pour 2019,2020,2021,2022 .................................. et consorts .

bonne année à tous et , par le fait, au futur "preusident de la chambre dite d'agriculture" de la run974 et de la CCIr ................... dit "tit patel" pote à didi de l'inversé , l'"économie" étant une prérogative de la reugion974 ......................... un autre grand de l'économie de la run ou autres 1er de cordée de l'économie domtonienne 974 . merci pour les 23 % de chômeur endémique depuis 70 ans .

7.Posté par Léonard le 12/01/2019 11:21

Encore une fois, cet adage qui prend tout son sens : on ne confie pas à un charretier pour piloter un Airbus A380 . MDR, LOL !!!

8.Posté par Tiguss le 12/01/2019 13:08 (depuis mobile)

Vivement la liste f...../j.....
Le moment fatidique arrive bientot

9.Posté par Ken le 12/01/2019 14:17

Félicitation pour votre extraordinaire travail Monsieur Gonthier, si seulement tous les agriculteurs réunionnais faisait comme vous:
Diminuer la cannes à sucre, rechercher des partenariats pour diversifier, produire dû photovoltaïques, développer le maraîchage sens pesticides et les productions export comme le fruit de la passion.

Jamais un mot de haine ni de prétention, une modestie, une honnête et une intelligence qui va manquer à la chambre. Encore bravo pour votre mandature, vous avez porté votre croix jusqu’au bout, vous êtes un exemple pour nos élus.

10.Posté par Ken le 12/01/2019 14:26

Post 7, Léonard, votre commentaire est stupide et je vais vous ridiculiser pour votre méchanceté gratuite: c’est exactement l’inverse, JBG, c’est un pilote d’A380 à la tete d’une 2CV:
Lui est capable d’innover, d’utiliser un robot pour désherber lorsqu’il travail pas bénévolement pour la chambre... il a fait tous ce qu’il a pu pour convaincre et guider les autres maraîchers...
Est ce de ça faute si la très grande majorité de nos maaichers Sont quasi illettré, incapable d’utiliser un programmateur et ne distingue pas leur droite de leur gauche?...

Capitche?

11.Posté par jean claude payet le 12/01/2019 17:08

tant que c'est que dans les roues....

12.Posté par Ken le 12/01/2019 20:49

@ Girondin:
Vous avez raison et je le comprends...comment expliquez à notre société qui si lui sait s’en passer, ce n’est hélas pas le cas de la majorité ... et que Son JOB en tant que REPRÉSENTANT, en tant qu’ELU, ce n’est pas faire La pub des leaders mais de négocier que les autres puissent suivre...
Il faut l’intelligence d’un JBG pour capter ça...

13.Posté par Léonard le 13/01/2019 10:57

A post 10 - Ken par vos propos désobligeants envers la majorité des maraichers que vous qualifiez de quasis illettrés, des incapables pour utiliser un programmateur, et la cerise sur le gâteau, vous dites qu'ils sont incapables de distinguer leur droite de leur gauche...Ce sont des INSULTES que vous proférez à ces maraichers qui ne vous ont rien fait. Vous les considérez comme des sous-prolétaires...Vous remplacez Mme DESBASSAYNS mais cette époque est bien révolue P'tit Ken. Si j'ai bien compris, les seuls intelligents ne sont que JBG et le Ken...tellement intelligents que pour l'un qui n'a jamais pu arriver à gérer la Chambre et pour l'autre (Ken) qui écrit des posts bourrés de fautes d'orthographe et de français. Retournez sur les bancs de l'école pour apprendre et ainsi vous éviterez d'écrire des âneries petit Ken...et Basta

14.Posté par Ken le 13/01/2019 13:17

« On confie pas à un Chartier pour piloter un A380 » 😂😂😂
Mol le francé non? Continues de te ridiculiser, les commentaires sont là pour remettre la réalité en face des yeux des idéologues.

15.Posté par COLON le 13/01/2019 18:11

IL MINIMISE L UTILISATION DU GLYPHOSATE LE CONSTAT C EST QUE LES AGRICULTEURS L UTILISE A PROXIMITÉ DES HABITATIONS LES MAIRES DEVRAIENT PRENDRE UN ARRÊTÉ POUR PROTÉGER LES CITOYENS PAR L INTERDICTION DANS LES ZONES URBAINES .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >