Social

Jean-Bernard Gonthier: "La situation est au point mort"

Jeudi 6 Juillet 2017 - 16:53

Statu quo dans la crise de la convention canne. Jean-Bernard Gonthier annonce que cette journée de jeudi est une nouvelle fois marquée par aucune avancée significative dans le bras de fer qui met aux prises les planteurs de canne contre Tereos depuis un mois.

Le président de la chambre d'Agriculture affirme que "la situation est au point mort car la base campe sur ses positions et Tereos fait des propositions clairement pas satisfaisantes", indique-t-il ce jeudi après-midi à Saint-Louis. 

Le dernier effort concédé par l'usinier fixe la revalorisation de la tonne de canne à 2,50 euros, selon le représentant de la CGPER, alors que les syndicats agricoles exigent toujours une augmentation à hauteur de 6 euros.

"Moins de 6 euros non !" scandent les planteurs réunis devant l’usine du Gol. "Tant que ça ne sera pas six euros, on n’arrêtera pas !"
"Moins de 6 euros non !" scandent les planteurs réunis devant l’usine du Gol. "Tant que ça ne sera pas six euros, on n’arrêtera pas !"
Zinfos974
Lu 4221 fois



1.Posté par dédé le 06/07/2017 17:34

Vous avez voté MACRON il y a quelques semaines......
Vous chantiez....
Eh ben dansez maintenant !

2.Posté par Hugh le 06/07/2017 18:03

Ouai ! Ils n'y arriveront pas comme en Guyane alors que là, c'était légitime.
Là-bas, ils le pouvaient, en bloquant la fusée Ariane.
Nous, ici on a les " CANDERELE "
Et puis, franchement, une opération escargot ou "Point mort", c'est un double pléonasme.
Demain, je prends le métro pour aller bosser.

3.Posté par klod le 06/07/2017 18:22

le point mort ............... ca fé des économies d'essence ............. vivement les "assisses "du Conseil départementaleux qui va nous régler ce moteur au point mort ....on compte sur eux !!!!!!! lol de relol . du retard au démarrage ...........

puisque l'on koné le devenir des subventions européennes depuis + de 5 ans . HIN ?



mais pas grave , "mora , mora " comme disent nos cousins malgaches .......... "ti dousman" y répondent nos fréres run 974............ soyons indulgents ek ses zébus , pourtant payer pour ANTICIPER .......fo pas réver , !!!!!!!

ben , vive les citoyens en République !

c'est normal Gaston mon Dupont ????

y fo dire : merci mon zébu : merci patron ?????????????

ha ..la démocratie se mérite , n'est il pas ?

bon ,restons "positifs" .vivement mi assise , pardon , vivement ces Assises !

4.Posté par DOGOUNET le 06/07/2017 18:55

Pour mémoire: Les "planteurs", en l'occurence de cannes, sont les plus gros fainéants du monde agricole kréol. On replante tous les 5 ans et on coupe tous les ans (via de de la mécanisation en prestations de service bien souvent). Le reste du temps c'est grd'ki ek bibine ek tantine lo sicrée en attendant la moné léta ! Une "race" en voie d'extinction et le sieur Gonthier le sait.

5.Posté par TICOQ le 06/07/2017 19:19

C'EST LA FILIÈRE CANNE QUI EST MORTE

6.Posté par Marre des chauffards le 06/07/2017 19:21

La Région doit intensifier l'installation de voies cyclables protégées. Qui va bloquer les vélos ???

7.Posté par GIRONDIN le 06/07/2017 21:24

Ras le bol !!!!

8.Posté par Mika le 06/07/2017 23:04

Il faut surtout que le nouveau préfet prenne ses responsabilités en main et rétablisse l'ordre public. Faire intervenir les forces publiques pour débloquer la situation et surtout libérer la population qui est injustement impactée par des revendications qui ne concernent directement que les planteurs.
A quand le blocage des planteurs dans le champ ou après une bonne matinée de boulot sur le marché forain, si le peuple trouve les légumes trop cher ? (Sarcasme pour ceux qui ne le comprendrai pas).
Si on permet à ces gens d'empêcher aux autres d'aller travailler alors tout le monde fait ce qu'il veut.
Ne dit-on pas la liberté de chacun s'arrête là où commence celle des autres ?
A bon entendeur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter