MENU ZINFOS
Faits-divers

"Je vais vous décapiter un par un, j'en fais une affaire personnelle"


Un homme de 35 ans comparaissait, devant le tribunal judiciaire de Saint-Denis, pour des faits de menaces de mort à l'encontre de personnes dépositaires de l'ordre public, outrage et provocation publique. C'est dans une vidéo, sur les réseaux sociaux, qu'il s'est adressé au procureur de la République, aux policiers et aux gendarmes.

Par - Publié le Vendredi 11 Février 2022 à 17:06

"Fils de p...", "petite p..." ou encore "je vais vous décapiter un par un, j'en fais une affaire personnelle", tels sont les propos qu'a tenus Eloric G., 35 ans, dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux à l'adresse du procureur de la République et des forces de l'ordre. Il insulte copieusement tout ce beau monde et va jusqu'à inviter la population à lui indiquer les adresses des agents de police pour les "décapiter". À la barre, il s'explique : "la plupart de ces déclarations sont fausses et celles que je reconnais, ce n'était pas vraiment de ma faute. J'étais très en colère à cause de mon travail et cette vidéo, c'est un appel à l'aide, je voulais que la police vienne me chercher" ... Ça, c'est fait ! 

"Cette vidéo, c'est ma légitime défense"

Adepte de logorrhées, la terre entière lui en veut. "Parfois je suis colérique, mais j'ai des raisons", indique-t-il en expliquant que ses droits sont bafoués. "Ça m'a fait du bien de faire cette vidéo au lieu de frapper des gens", glisse-t-il à la présidente qui peine à en placer une. L'expert psychiatre indique de son côté une certaine dangerosité et un trouble de la personnalité indiquant son penchant colérique. "Cette vidéo, c'est ma légitime défense. Je veux être quelqu'un de bien, faire autre chose, mieux que ça, peut-être dans la politique", lance-t-il au tribunal en guise d'excuses et de conclusion.

"C'est une provocation à commettre un crime !"

Le parquet, interrompu tout au long de ses réquisitions par le prévenu, estime qu'il s'agit d'un "dossier assez particulier", et d'ajouter : "c'est quelqu'un de paranoïaque, tout le monde lui en veut ! Il se croit en droit de s'en prendre à la société car ça se passe mal avec tout le monde. Il répond systématiquement par les menaces et la violence ! J'ai vu la vidéo, c'est extrêmement violent. C'est une provocation à commettre un crime !". Le procureur requiert 2 ans de prison dont 6 mois assortis d'un sursis probatoire ainsi qu'un mandat de dépôt. 

"Cette vidéo est un exutoire et sa violence, ce sont des mots"

L'avocat de la défense, pas aidé par son client, devra même intervenir pour le faire taire pendant les réquisitions. "Il a eu beaucoup de malheurs dans sa vie. Il y a un sentiment de persécution, il vit mal l'injustice. Il intériorise puis il explose. Cette vidéo est un exutoire et sa violence, ce sont des mots. Il s'est excusé et il regrette, il a besoin de parler et d'être accompagné", plaide la robe noire qui demande une peine "adaptée". Me Yannick Carlet sera entendu par le tribunal. Son client est condamné à 18 mois de prison dont 10 mois assortis d'un sursis probatoire. Pour autant, il est incarcéré pour exécuter la partie ferme. 

C'est en affirmant qu'il va porter cette décision en "cassation" qu'il quitte la salle d'audience sous bonne escorte policière. Le présidente lui indiquera avec fermeté de faire attention à ses propos qui représentent "un outrage à magistrat" compte tenu du ton qu'il emploie alors que l'audience n'est pas terminée. 


Regis Labrousse
Faits-diversier Passionné par tout ce qui vole, j'ai eu la chance de pouvoir effectuer une longue... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Patrick le 11/02/2022 15:11

Cette Justice qui ne sert à rien.
Ce type est irrécupérable. Il connaît les failles du système, de notre société compatissante et soucieuse de son passé dramatique.
Un Nordhal Lelandais de plus.
Personne n'ose dire et faire ce qu'il faut pour l'éloigner le plus longtemps possible de nous : Enfermement à vie dans un Guantanamo à la française ou bagne de Cayenne.
Voire ce qu'il nous promet : une élimination définitive.

2.Posté par Mamadou le 11/02/2022 20:14

Et si c'était un simple quidam, c'eût été un rappel à la Loi ?
Liberté, Égalité, Fraternité......bel exemple !


3.Posté par Patoche le 12/02/2022 00:36

La justice est contente de mettre une personne pour des mots déplacés en prison ahah
A contrario la justice a bien du mal à mettre les violeurs, les pedophiles , les assassins et les voleurs en prison…
Chacun pensera ce qu’il voudra de cette « justice » !!!

4.Posté par Pierre Rico le 12/02/2022 09:13

S'il n'a pas dit "allah akbar " il n'y aura pas de décapitation...

5.Posté par Funny le 12/02/2022 09:15

La liberté d'expression question de philosophie qui pour en parler 👿😈

6.Posté par .. le 12/02/2022 13:34

Quand mon ex m’a menacé de mort on la police m’a juste dit «  mais pourquoi vous êtes vous mise avec un type pareil » et n’a pas pris ma plainte.
N’avait il pas raison ce type? Je ne l’ai pas écouté mais la remise en question du système judiciaire est à revoir.
Sans décapitation mais en profondeur

7.Posté par Laurencepp le 12/02/2022 13:39

Justice douce et gentille

8.Posté par Volume10 le 12/02/2022 14:22

Quelle bande d’ abrutis qui manifestent que pour leurs seuls intérêts (restos,boites de nuit,... boire et faire la fête...)qui critiquent tout,ne votent jamais,sauf peut-être cette année car ils ont peur du populisme grandissant en France, qui vont certainement re-choisir Macron alors que la majorité d’entre eux profitent de leur retraite tropicale ou de leur salaire de fonctionnaires, soi-disant anti-racistes car ils vivent à la Réunion alors qu’ils pestent contre la montée du radicalisme islamo-gauchisante,qui doivent aussi être déjà vaccinés mais auront peur de l’avouer, imitant la mère patrie avec les mêmes valeurs alors que nous sommes à 10 000 kms de lã, bref,des agités du bocal qui n’avaient certainement rien à faire ou du moins en ont profité pour aller faire les soldes avant ou après la manifestation ... pauvre France !
Le pire c’est qu’ils croient avoir raison , que ce qu’ils font fera réagir certains, mais ils oublient une chose, on les voit, images et photos à l’appui et dans10, 20, 30 ou 50 ans les preuves seront toujours là pour montrer leurs vaines convictions... Réunionnais de tous bords, ne vous laissez pas endoctriner par de tels illuminés!🙏

9.Posté par A POST 8 VOLUME 10 le 12/02/2022 17:39

Un petit calmant ou une bonne camomille, vous allez voir, ça va vous faire du bien...

10.Posté par " VIEUX CREOLE " le 12/02/2022 18:42

POURQUOI " UN BAGNE A . . . . CAYENNE " ET NON . . . . " SUR LE TERRITOIRE MÉTROPOLITAIN "? ? ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes