MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Je suis pour le tiers-payant généralisé ! Refuser le tiers payant ? C’est pour mieux pratiquer des dépassements d’honoraires


Lettre ouverte aux syndicats CSMF, SML, MG France
Mesdames, Messieurs,

Par A JULIEN - Publié le Jeudi 26 Novembre 2015 à 18:04 | Lu 482 fois

Je suis pour le tiers-payant généralisé ! Refuser le tiers payant ? C’est pour mieux pratiquer des dépassements d’honoraires
Alors que 30 % des citoyens renoncent à des soins par manque de moyens financiers, vous, qu’on ne voit jamais aux côtés de ceux qui luttent pour vivre dignement de leur travail, plus soucieux de vos dépassements d’honoraires que de la santé des patients, vous partez en guerre contre le tiers payant qui facilite l’accès aux soins des plus démunis. Quelle honte !

Votre prétexte « responsabiliser les patients ». C’est là l’expression d’un mépris insupportable à notre égard. Sachez que nous sommes aussi responsables que vous !

Nous savons que la gratuité d’accès aux soins est financée par nos cotisations et par le travail. Mais nous savons aussi que c’est le moyen de l’égalité d’accès aux soins. J’ai entendu que vos honoraires n’avaient pas été revalorisés depuis 2011… Moi, ma retraite ne l’a jamais été et cela depuis l’an 2000 ! Et je n’ai pas la possibilité de dépassement de salaire… Dès la création de la Sécurité sociale en 1945, les médecins libéraux ont combattu le principe de conventionnement, ils voulaient conserver la « liberté » d’honoraires, comme si cette « liberté » avait un sens. Pour les malades c’est la liberté de ne pas se soigner. Vous êtes leurs dignes descendants.

Pierre Laroque qui fût directeur de la Sécurité sociale écrivait en 1953 : « La médecine libérale traditionnelle est une médecine de riches ». [1] Peu vous importe le serment d’Hippocrate (hypocrite) qui stipule : « Je donnerai mes soins à l’indigent et à quiconque me les demandera. Je ne me laisserai pas influencer par la soif du gain ou la recherche de la gloire ». Je vous rappelle, à moins que je ne vous l’apprenne, en France le salaire médian est de 1 600 euros mensuels, et plus de 8 millions de personnes vivent avec moins de 900 euros par mois ! Comment voulez-vous que ces personnes paient des dépassements de 500, 1 000 euros et plus ? Cela ne semble pas vous poser de problème…

Je peux comprendre que des médecins ayant un haut niveau de qualification (Ils ne sont pas les seuls) veuillent être payés correctement. Cela devrait passer par une convention négociée avec des tarifs opposables et avec le tiers payant pour favoriser l’accès de tous aux soins. Et puis il faudra bien sortir un jour du paiement à l’acte. Il y a quelques années, des chirurgiens avaient organisé une grève et menacé de s’expatrier pour obtenir une aide parce qu’ils jugeaient leurs assurances trop chères (tiens donc !). Ils ont obtenu une aide de la Sécurité sociale qui prend en charge la moitié de leur prime et cela peut atteindre 7 500 euros par an. Pas gênés, les libéraux ont acceptés. Logiquement ils auraient dû s’en prendre aux compagnies d’assurances… Mais semble-t-il, la logique ça n’est pas leur truc. N’oubliez pas que vous avez pu devenir médecins en grande partie grâce au service public ! Cela vous donne des Droits, mais aussi des Devoirs.

Heureusement, tous les médecins ne sont pas comme cela. Dans un article paru sur Mediapart le 11 octobre 2012, un interne en santé publique et médecine sociale s’exprime ainsi : « la revendication sur la rémunération ne peut être légitime que si elle n’entre pas en contradiction avec le principe de l’égalité d’accès aux soins ». Le même journal publie le 13 novembre 2012 ce que gagnent en moyenne les médecins. C’est très loin de la misère. Par exemple, un chirurgien gagne en moyenne 11.452 euros nets par mois avant impôts, toutes charges payées en 2011. La DREES dans un document de travail indique qu’un omnipraticien a gagné en 2008 en moyenne 6.384 euros nets par mois.

Certes, les médecins ont de longues journées, mais le tiers payant n’y est pour rien et le numerus clausus pour beaucoup. Je fais partie de ceux qui militent pour un système de santé dont l’accès serait totalement gratuit. En effet non seulement cela permet l’accès de tous, mais en plus c’est plus économe par le fait que les patients n’attendent pas que leur santé se détériore pour se faire soigner.

Petit rappel. Extrait du Serment d’Hippocrate proposé par l’Ordre National des Médecins (révision 1996) : « Au moment d’être admis(e) à exercer la médecine, je promets et je jure d’être fidèle aux lois de l’honneur et de la probité. Mon premier souci sera de rétablir, de préserver ou de promouvoir la santé dans tous ses éléments, physiques et mentaux, individuels et sociaux. Je respecterai toutes les personnes, leur autonomie et leur volonté, sans aucune discrimination selon leur état ou leurs convictions. J’interviendrai pour les protéger si elles sont affaiblies, vulnérables ou menacées dans leur intégrité ou leur dignité… »

PS. Vous prétendez que « La médecine libérale est en danger ». Or, s’il y a un exercice libéral de la médecine, il ne saurait y avoir de médecine libérale ! Il y a la médecine tout court.

Michel Cialdella




1.Posté par kld le 26/11/2015 17:37

bravo !!!!!! certains restent humanistes quelques soit le sens "du vent".

2.Posté par "Veux Créole " le 26/11/2015 18:57

Je crois savoir que" le tiers payant généralisé à toute la France" a été expérimentée à la Réunion pendant plusieurs années ...Des médecins locaux seraient ,aujourd'hui ,contre alors qu'ils ont accepté de mettre cette mesure en application pendant de nombreuses années , sans broncher !!!
Je remercie l'auteur de cette lettre ouverte et me sens en pafait accord avec lui et lui dis Bravo pour ses explications claires et justes ! ..

3.Posté par cat le 27/11/2015 10:47

Le TP permet l'égalité d'accès aux soins: c'est vrai
Mais le TP ne permet nullement de faire des économies: de très nombreuses consultations chez le médecin généraliste sont injustifiées ( nez qui coule, ordonnance de paracetamol, etc )
et finissent par couter très cher à la collectivité!
De plus, en tant que patient, vous n 'avez aucune idée de ce que représente le TP comme casse tete pour le médecin... sans parler des impayés dont je vais vous parler quand meme si vous me le permettez....
Je suis moi meme omnipraticien et j'applique le TP à mon cabinet.
Si un patient vient me voir et me dit avoir un médecin traitant alors que c'est faux, la sécu va me retenir 10 euros sur votre consultation.
Si le patient a bien un médecin traitant mais que malheureusement je n'ai pas coché la bonne case, la sécu va me retenir 10 euros
Si le patient a bien bien un médecin traitant, que je coche la bonne case mais qu en fait la sécu n' jamais enregistré la déclaration de médecin traitant ( et c'est TRES fréquent), la sécu me retient 10 euros
Si un de mes patients a changé de mutuelle mais oublie de me le signaler, la mutuelle ne me paye pas
Si le patient n'est pas à jour de sa mutuelle mais ne me le dit pas, la mutuelle ne me paye pas
Si un enfant est sur le N° de d-sécu de maman mais que la mutuelle est sous le N° du papa, la mutuelle ne me paye pas
Si la mutuelle , sans que je le sache au préalable, ne fait pas le TP avec les omnipraticiens ( I Santé par exemple) et bien la mutuelle ne me paye pas!

Voyez vous où je veux en venir...?

Ces situations là sont pluriquotidiennes.

Trouvez vous normal que votre médecin traitant soit pénalisé parce que VOUS avez un problème administratif avec la sécu ou avec votre mutuelle????

Accepteriez vous que chaque mois on vous minore votre fiche de paye de plusieurs centaines d'euros pour des pbs administratifs qui ne vous concernent pas?

Par ailleurs, le TP demande un exercice comptable très chronophage.
Pour chaque consultation, il faut vérifier le bon paiement de la sécu et de la mutuelle...
Ce temps là, il faut le prendre en dehors des heures de consultations.
Quand vous rentrez le soir, après une journée bien remplie, que vous avez écouté les difficultés de nombreux patients, que vous avez cherché avec eux la meilleure option possible, que vous êtes allé voir la gramoune au chevet de son lit parce qu'elle avait mal au ventre, et que vous arrivez chez vous où il faut encore vous occuper de vos enfants, du repas, pensez vous que j'ai envie de passer du temps à éplucher mon compte en banque pour vérifier que les organismes m'ont bien payé pour mon travail?!

Alors oui je suis d'accord avec vous, les dépassements d'honoraires sont parfois abusifs.
Mais dire que refuser le TP c'est pour mieux faire des dépassements d'honoraires, NON!
Je suis une omnipraticien qui fait son travail consciencieusement et qui bien souvent n'est pas payé pour cela sans que le patient ne le sache!

Alors ne crachez pas sur les médecins s'il vous plait car la grande majorité sont là pour vous SOIGNER et non pas pour faire de l'argent. Mais les patients acceptant de payer les indus sont bien rares en revanche...

4.Posté par madibastard le 27/11/2015 12:35

Signé par un membre du PCF et ex administrateur CGT de la sécu à Grenoble....

On peut comprendre que pour ce genre de personnage, fils spirituel de Staline... l'idée que les médecins ne font pas partie des petites sœurs des pauvres, et que la médecine n'a pas être sous la coupe de fonx de la sécu si on veut qu'elle fonctionne.....soit impossible à assimiler !
A t'il tiré le moindre enseignement de l’effondrement du système de santé et de retraite dans l'ex URSS ? Bien sur que non...ces gens sont tout simplement aveuglés par leur idéologie !


Pourrait il nous communiquer le montant de son salaire d'apparatchik CGT à la sécu, je suis sur qu'il dépasse de loin celui d'un médecin, avec des années d'études en moins et les 35 heures à la clé !


http://www.cgtsecu38.fr/spip.php?article1014


Pour moi la Sécu et un enjeu majeur de la lutte des classes et une intrusion communiste dans le capitalisme. Son sauvetage exige nécessairement des mesures radicalement anticapitalistes.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes