MENU ZINFOS
Faits-divers

"Je ne voulais pas être un criminel, je suis désolé de mon inconscience"


Par - Publié le Jeudi 9 Janvier 2020 à 14:14 | Lu 5295 fois

Le 11 novembre dernier, Jessica, une jeune femme de 23 ans, mère de 4 enfants, allait perdre la vie dans des circonstances particulièrement effroyables. Alors qu'elle passe la soirée et la nuit du 10 au 11 novembre à discuter et boire avec un très bon ami - on peut même aller jusqu'à dire son confident - la jeune femme ne se doute pas un instant qu'elle vit ses derniers moments.

Le 11 novembre 2019,  Kevin A., 23 ans, part du Port à destination de Sainte-Suzanne pour aller réconforter son amie Jessica qui n'a pas trop le moral. En toute connaissance de cause, il décide de prendre sa moto, une Honda 650 - qu'il a achetée pour l'envoyer à Madagascar - sachant qu'il n'a ni assurance ni permis. Fermement décidé à rendre visite à son amie, il lui dira même "j'arriverai plus tard pour éviter la police". 

Les deux jeunes gens passent la nuit à discuter et à boire. La soeur de Jessica, qui passe la nuit chez elle, expliquera qu'ils n'ont pas dormi de la nuit, ajoutant que lorsqu'elle s'est levée à 4h30 comme à son habitude, ils étaient alcoolisés et rigolaient pour rien. Alors que sa soeur décide de partir, Kevin A. insiste pour aller chercher un petit déjeuner à la jeune fille. Il propose à Jessica de l'accompagner en moto, elle refuse dans un premier temps disant que la boutique est à proximité. Il se montre assistant, elle finit par accepter et les voilà partis vers 7h30, en moto, mais sans casque.

Kevin A., rate une courbe et la moto chute, traversant les voies

Quelques centaines de mètres plus tard, c'est le drame. Kevin A. rate une courbe et la moto chute, traversant les voies pour finir à l'envers dans un profond fossé. Jessica est éjectée au moment du choc et tombe sur la tête. Gravement blessée, elle réussit à rejoindre une habitation pour demander de l'aide. Une dame l'accueille et, le temps d'appeler les secours, la fait enter chez elle. Jessica perd connaissance rapidement sans jamais avoir pu dire un mot. Elle sera transportée dans un état critique à l'hôpital et opérée en urgence. Elle ne survivra pas à ses blessures, laissant derrière elle ses quatre enfants de 1, 2, 4, et 7 ans. 

La dame, voyant l'étendue des blessures de Jessica en lui ouvrant sa porte a dans un premier temps pensé à des blessures conjugales. Kevin A., blessé également, est resté hagard, déambulant sur le bord de la route. Une automobiliste voulant lui porter secours expliquera qu'il a raconté avoir été agressé par des jeunes d'une cité et refusé qu'elle appelle les secours. Hospitalisé par la suite, il ressortira dans la journée du 11 novembre avant d'être interpellé et placé en garde à vue. Son taux d'alcoolémie faisant état de 1,47 g/l de sang au moment des faits. 

"C'est le jour ou jamais de soulager votre conscience, vous ne serez jugé que sur les faits"

Prétendant ne se souvenir de rien, allant même jusqu'a dire que c'est Jessica qui pilotait la moto, ce n'est que pendant l'audience du mercredi 8 janvier qu'il finira par avouer du bout des lèvres "je crois que c'était moi", après les conseils avisés de la présidente "c'est le jour ou jamais de soulager votre conscience, vous ne serez jugé que sur les faits", insistait-elle. Le regard bas et ne cessant de s'excuser auprès de la famille de Jessica présente à l'audience, Kevin A. devait répondre des faits d'homicide involontaire. 

La partie civile, représentant la famille de Jessica, ne se laisse absolument pas attendrir par les pleurs de remords du prévenu : "Le 11 novembre, c'est un jour funeste pour cette famille. Cet accident aurait pu être évité, il savait qu'il prenait un risque, car il n'a pas de permis. Il n'a eu de cesse de mentir pour échapper à sa sanction. Ce jour-là, il n'a laissé aucune chance à Jessica. Ce n'est pas un accident de moto, c'est surtout un drame qui va marquer cette famille qui vit une injustice ! Elle n'avait que 23 ans et 4 enfants. Je vous demande de le maintenir en détention et de reconnaître la demande de constitution de partie civile"

Des gens, au mépris de la loi et du bon sens, continuent à boire et à prendre le volant

"Ce sont des faits particulièrement dramatiques. Des gens, au mépris de la loi et du bon sens, continuent à boire et à prendre le volant. Il a fait le choix de conduire en ayant bu et sans permis, il sera sanctionné pour cela. Je vous demande de le reconnaître coupable pour cette infraction particulièrement grave. Je vous demande une peine de 30 mois de prison, dont 1 an avec sursis, des obligations d'indemnisation de victimes, de soins et de travail. Je vous demande de le maintenir en détention" requiert le ministère public. 

La défense de Kevin A., sans doute surprise par le quantum de la peine requise pour un cas de cette gravité, ne montre rien et enchaîne :"Nous n'oublierons jamais le visage de la défunte et nous nous inclinons devant la douleur de la famille. La souffrance n'est pas d'un seul côté, même si ça n'est pas comparable. Il a tué quelqu'un involontairement et ça n'empêche pas l'effondrement intérieur. Minimiser sa culpabilité, c'est un peu humain ! Il sait que sa culpabilité est entière et il en assumera les conséquences. Il est là comme un mort vivant, comme un vivant déjà mort. Nuit et jour, il est rongé par les remords".

"Je n'ai pas voulu faire de mal à mon amie, si je ne savais plus ce qu'il s'est passé c'est à cause de l'alcool. Je ne voulais pas être un criminel, je suis désolé de mon inconscience, madame la juge", termine Kevin A. Le tribunal, après une longue délibération, condamne le prévenu à une peine de 30 mois de prison dont 18 mois avec sursis et accepte la demande de constitution de partie civile de la famille. 


Regis Labrousse
Faits-diversier Passionné par tout ce qui vole, j'ai eu la chance de pouvoir effectuer une longue... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par martin le 09/01/2020 15:15

C’est très triste pour cette famille. Il faudrait aussi que les personnes arrêtent de monter sur des motos sans casques avec un homme qui a bu.

2.Posté par Denise le 09/01/2020 15:41 (depuis mobile)

C est sûr qu il voulait pas faire du mal a son amie,mais que dire et la famille a t elle eue conscience du mal mal-être de cette jeune maman ?
Bon courage

3.Posté par Marion le 09/01/2020 18:30

C'est triste, l'alcool, l'alcool et toujours l'alcool !

4.Posté par DIDIER NAZE le 09/01/2020 21:31

Bien que je pense que ses regrets sont sincères. ...mais ....malheureusement. ...le mal est fait....et c est irréversible ! 😳😟😩.....

5.Posté par Ouech le 10/01/2020 07:25 (depuis mobile)

Kevin conduit avec 2grammes une moto sans assurance et sans permis avec un passager sans casque et perd le contrôle quand tu lis sa tu te dis c'est quoi leur problème aux gens de jouer avec leur vie comme sa

6.Posté par oté la Réunion le 10/01/2020 12:14

Ils sont tous les deux responsables. Elle était majeure et responsable. Aucun des deux n'étaient en état d'être sur une moto. Et avec quatre enfants (qui étaient où au moment des faits), elle boit à ce point? Ce sont des constats, paix à son âme mais à 23 ans, on est responsable de ses actes. Ils ont mis leurs vies en danger et heureusement que les enfants n'étaient pas avec eux.

7.Posté par ANGIE le 10/01/2020 12:28 (depuis mobile)

Tout partait d''un acte fabuleux... soutenir son amie alors qu''elle avait une famille !!! Alors ne soyez pas aussi dur envers cet homme, puisque au final ça allait mieux pour elle et ça malgré les circonstances. Elle est partie en s''amusant !

8.Posté par LesJugesQuittentLeNavire le 10/01/2020 14:41

On dit que la connerie ne tue pas, des fois j'ai l'impression que si ....

9.Posté par DIDIER NAZE le 10/01/2020 21:58

Post 6....c est vrai aussi. ...je ne peux que partager votre avis !......😲😟😩😨😦.....

10.Posté par noe le 11/01/2020 07:47

Pourquoi mettre "en français" les déclarations de ce criminel ?

11.Posté par Enirsem le 12/01/2020 11:06

Soutien funeste.... Il a tué quelqu'un involontairement... Qui lui a demandé de boire (?) Qui lui a demandé de conduire cette moto sans casque,sans permis, sans assurance (?), qui lui a demandé de convaincre cette pauvre jeune femme de monter sur cette bécane alors qu'il est bourré (?) .... Il est temps que les lois changent, ce type est un criminel........

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes