MENU ZINFOS
Faits-divers

"Je ne suis pas fou !", l'incendiaire du vaccinobus maintenu en détention


Après le renvoi de son procès afin de préparer sa défense, Yassar O. était jugé ce mercredi en comparution immédiate. Il était poursuivi pour avoir lancé quatre cocktails Molotov sur le vaccinobus, en pleine nuit, dans l'enceinte de l'entreprise où il était garé.

Par Isabelle Serre - Regis Labrousse - Publié le Mercredi 16 Février 2022 à 14:16

"Je ne suis pas fou !", l'incendiaire du vaccinobus maintenu en détention
Le Portois de 19 ans est déjà connu de la justice malgré son jeune âge. Un sursis pèse d'ailleurs sur sa tête, issu d'une condamnation pour violences qui lui a valu une période d'incarcération et un bracelet électronique porté à sa sortie de prison en mai 2021.

Lors de sa première garde à vue dans le cadre de l'affaire pour laquelle il est jugé ce jour, le jeune prévenu aurait expliqué qu'il avait fabriqué lui-même l'explosif en regardant des vidéos sur internet. Il serait d'ailleurs connu pour avoir jeté une arme incendiaire similaire sur un fast-food du Port.

Il comparaissait ce mercredi devant le tribunal correctionnel de Saint-Denis pour avoir incendié le vaccinobus, un centre de vaccination itinérant, dans la nuit du dimanche 9 au lundi 10 janvier 2022. Le bus était garé dans l'enceinte de l'entreprise qui l'a mis en service, située dans l'ouest de l'île. La gérante aurait indiqué que quatre cocktails Molotov avaient été lancés par dessus le grillage, atteignant l'arrière du véhicule.

Une expertise ordonnée

Selon les experts, le prévenu aurait "une fascination pour le feu" . Lors de la précédente audience, son avocat, Me Henri Moselle, avait sollicité un délai pour préparer la défense de son client. Le tribunal avait profité de ce renvoi pour demander un supplément d'informations et, notamment, l'étude de la téléphonie du prévenu. Il n'est en effet pas exclu que l'acte de vandalisme ait été perpétré sur ordre.

Ce mercredi après-midi, lors de l'audience, le parquet a demandé une expertise psychiatrique pour savoir s'il y avait altération du discernement car les faits sont extrêmement graves. Les derniers rapports de justice concernant le jeune prévenu datent de son passage devant le tribunal pour enfants. "J’ai pas besoin d’être suivi par un psychiatre car je ne suis pas fou !", a objecté Yassar O., dont le casier comporte déjà six mentions.

Le tribunal a finalement ordonné l'expertise et décidé de le maintenir en détention provisoire.


LA CHRONOLOGIE DES FAITS :

10 janvier : Le Vaccinobus visé par des cocktails Molotov

14 janvier : Vaccinobus incendié : L'auteur interpellé et placé en garde à vue

17 janvier : L’incendiaire du vaccinobus, "fasciné par le feu", maintenu en détention
 




1.Posté par Je ne suis pas fou je suis un terroriste musulman ! le 16/02/2022 15:13

Pour une fois que l’incendiaire lui-même affirme qu’il est sain d’esprit….

2.Posté par pel. le 17/02/2022 06:19

Et les autres commentaires ils sont passés où ? on les a bouffés ou vous avez peur d'appeler un chat :un chat?

3.Posté par Squid le 17/02/2022 09:31

Pas d'excuse de jori ni de fredo pour avoir accusé gratuitement des "antivax"

4.Posté par Ouais... le 17/02/2022 13:10

Toute façon, quand il y a un fou, tout est d accord pour reconnaître ça folie sauf le concerné...

5.Posté par Roberto le 17/02/2022 14:46

@3: pourquoi? tu connais personnellement Yassar? comment sais tu qu'il n'est pas antivax?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes