MENU ZINFOS
Météo

Janvier 2019 sera très certainement le mois de janvier le plus chaud jamais mesuré à La Réunion


Par N.P - Publié le Mardi 29 Janvier 2019 à 16:36 | Lu 7497 fois

Avant la dégradation orageuse de ce week-end, une chaleur remarquable a concerné la Réunion la semaine passée avec à la clé des records absolus de température sur quelques stations, rapporte Météo France. Le 25 janvier, 37 °C ont ainsi été relevés à la pointe des Trois-Bassins (ancien record à la station : 36,3 °C le 21/01/2009), ce qui constitue un record absolu de température maximale pour l'ensemble de l'île. Le précédent record de chaleur datait du 6 mars 2004, où le mercure était monté jusqu'à 36,9 °C au Port.

"Cette situation s'explique par un vent chaud de nord-est qui a soufflé sur l'île. Par effet de foehn, les maximales les plus élevées ont été relevées sur l'Ouest. En effet, après son passage sur le relief, l'air se réchauffe par compression en redescendant. De plus, un fort ensoleillement assez inhabituel pour un mois de janvier a permis aux températures d'atteindre ces valeurs exceptionnelles", indique Météo France.

D'autres records absolus de chaleur ont été battus ces derniers jours à la Réunion : 31,2 °C à Cilaos (1200 m d'altitude) le 26 janvier (ancien record : 30,5 °C le 10/02/2017) et 27,5 °C à la Nouvelle (1415 m d'altitude) le 20 janvier (ancien record égalé : 27,5 °C le 16/11/2015).

Une anomalie de l'ordre de +1,5 degré

"La semaine passée, où les températures maximales se situaient souvent 1 à 4 degrés au-dessus des normales sur le littoral, et 1 à 3 degrés en altitude, s'inscrit dans un début d'année particulièrement chaud", note encore Météo France, qui estime même que "le mois de janvier 2019 sera très certainement le mois de janvier le plus chaud jamais mesuré à la Réunion".

La moyenne des températures calculées sur les 27 premiers jours montre une anomalie de l'ordre de +1,5 degré par rapport aux normales. D'ici la fin du mois, elle devrait être de l'ordre de +1,3 °C. Jusqu'à présent, depuis le calcul de cet indicateur débutant en 1968, le mois de janvier le plus chaud était en 1998 avec une anomalie de l'ordre de +1,1 °C.



Indicateur de température moyenne à la Réunion (calculé à partir des stations Gillot, Pierrefonds, Plaine des Cafres) pour le mois de janvier de 1968 à 2019 (valeur partielle pour 2019). © Météo-France.




1.Posté par Zorro le 29/01/2019 17:54 (depuis mobile)

Ça fait des années et des décennies, nombreuses, que le mercure est interdit dans les thermomètres.
Il faudrait se mettre un peu à la page et arrêter de le mettre à toutes les sauces, ce fameux métal liquide, dès qu’on parle température....

2.Posté par James le 29/01/2019 18:08 (depuis mobile)

Rappel la température se releve uniquement a l ombre a 1m du sol.
Tous les chiffres donnes en plein soleil ou par des voitures au soleil n ont aucune valeur
Ce sont des mesures de la sonde brulee par le soleil et en aucun cas la température de l air

3.Posté par Radinasse le 29/01/2019 20:12 (depuis mobile)

Mais enfin on a souvent l'impression de brûler en plein soleil.....

4.Posté par Pour 3 le 30/01/2019 06:54 (depuis mobile)

Si vous mettez un thermomètre au soleil vous mesurer la température enorme du tube de verre du thermomètre pas la température de l air autour de vous.....mesurer la température au soleil est techniquement impossible

5.Posté par coucougnette le 30/01/2019 04:53

Je transmets cet article à Trump, ainsi il va changer d'avis !

6.Posté par Steve le 30/01/2019 13:01 (depuis mobile)

Pas de prime de canicule si c est la metropole té finit gagne la prime comme d hab après i augmente nout prime l assurance comme la prime attentat nous paye meme comme si ici na l attentat

7.Posté par parlamer le 30/01/2019 20:33

plus de paquebots , donc plus de Co2, donc plus de chaleur ?

on attends l'analyse des spécialistes du réchauffement gauchos ecolos socialos de mer... pour nous dire qu'on va payer plus de taxes pour sauver la planète défoncée par nos touristes

je demande une écotaxe proportionnelle aux enfumages de nos fumiers de redresseurs de torts mondialistes qui font toujours payer les autres à leur place

8.Posté par le maçon le 31/01/2019 16:23

A .Posté par Steve le 30/01/2019 13:01 vous racontez des conneries cela fait 40 ans que mi travaille sur un chantier travaux publique en métropole et moin la jamais gagne la prime canicule . Il existe simplement un droit de retrait en cas de canicule ( température dépassant 35° le jour et 20 ° la nuit et cela pendant au moins 5 jours ) raconte out connerie à d'autres mais pas a moin .

9.Posté par Gauthier le 01/02/2019 10:48 (depuis mobile)

Soyez réaliste ça va être de pire en pire. Été comme hiver. Aucune taxe ni aucun changement ne pourra y faire quoi que ce soit. Si demain l homme cessez toute pollution il faudrait selon les spécialistes 50ans pour une inversion du phénomène...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes