MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Jacques Dijoux : La fabrique du djihadiste


- Publié le Vendredi 23 Janvier 2015 à 09:54 | Lu 519 fois

La tuerie de Charlie hebdo est abjecte, condamnable et sanctionnable. Douze personnes tuées. C’est effroyable. Douze personnes meurent chaque jour sur nos routes, dans l’indifférence. Sur la route c’est accidentel ! Lorsque l’on roule trop vite, ou alcoolisé, et au mépris des règles permettant une cohabitation apaisée, en quoi l’homicide est involontaire ? C’est probablement inconscient. Ce n’est pas moins grave que de tuer par préméditation. Cette vague d’émotion nous rend plus humain. En ce sens, je suis Charlie. Mais elle occulte la raison. Et c’est inquiétant. Nous étions combien à acheter et à adhérer à ce journal ? Et aujourd’hui on serait tous charlie ? Nous sommes affectés. Mais nous nous laissons manipuler par ces appels politiques de fausse unité nationale.

Plus de réflexion ni d’analyse c’est l’émotion qui gouverne. Je ne suis pas certain, que de là haut, ils apprécieraient ces appels. Je ne suis pas convaincu que ces conards, ont frappé la liberté d’expression. En connaissent-ils le sens ? Ce sont des extrémistes. Des idiots fanatiques qui n’attendent que les occasions pour frapper. Tels des lions affamés, ils attendent leur proie. L’apaisement consisterait à les éviter ou à les dompter, mais non pas de s’exposer. On va se faire dévorer. En se moquant, même pour déconner de leur prophète, on les a excités. Ils l’ont vécu comme une injure. Avec notre culture occidentale, on fait dans la subtilité. On appelle cela le blasphème.

Ce qui n’est pas interdit par le droit. Il n’en demeure pas moins que lorsque le propos ou la caricature est ressenti comme outrageant, et irrévérencieux, on doit se poser la limite. La nette position du pape s’imposait. Ne serait-il pas plus intelligent de les aider à sortir de leur inculture ? C’est « cher payé » la liberté d’expression ! D’ailleurs peut-on tout dire et rire de tout ? Imaginez qu’on ait un différend avec son voisin. Peut-on l’invectiver, l’insulter, le provoquer et le porter sur la place publique ? Non c’est de la diffamation, c’est puni par la loi. Rire de tout ? Récemment on a appris l’histoire de ce gamin qui s’est immolé, car il était la risée de tous à l’école. Il n’a pas su exprimer sa souffrance. Il a voulu s’éliminer. La plume peut-être aussi acerbe que les armes ! Les musulmans ont été blessés par ces caricatures. Ils ont saisi  la justice. Un imbécile djihadiste haineux dressé par des commanditaires ne sait pas faire cela. Alors ils attaquent ceux qui les ont blessés dans leur idolâtrie. Il faut donc faire attention à ce que l’on dit, à ce que l’on fait. Pourquoi a-t-on stoppé le bizutage ? Certains s’en amusait d’autres en souffrait.

Et si on peut rire de tout, pourquoi alors censurer Dieudonné ? Il faut dénoncer les injustices, et les scandales etc. Mais il ne faut pas exciter les fauves. Faillait-il s’exposer à ce point ? Même quand on prône la paix, on n’est pas à l’abri de fous furieux. J’aime l’humour, la dérision, la caricature. Mais lorsque l’autre est offensé, n’y a-t-il pas lieu d’y réfléchir, quand on se revendique d’être un peuple intelligent, libre et fraternel ? Peut-être qu’il y a eu trop de « coup dans la gueule » pour reprendre votre expression M. CABU. Paix à votre âme et ceux qui sont partis avec vous. Quant à l’agitation politique, un peu de décence s’il vous plait. Qu’avez-vous fait pour prévenir ces déviances extrêmes ? Il faut s’attaquer aux fondamentaux : l’école, l’éducation, la formation, l’emploi. Qu’avez-vous fait de l’école, avec vos différentes réformes ? Déjà en 1970 Louis Leprince Ringuet disait : « France ton enseignement fout le camp ». Sait-il améliorer ?

L’oisiveté est la mère de tous les vices. Quand on est sainement occupé, on n’a pas le temps de casser. Quand des prisonniers, sont parqués dans des conditions d’insalubrité, sans perspective d’insertion et qu’ils ressortent détruits, ce sont des fauves en puissance. Il y aurait moins de personnes manipulables, si on renforçait leur capacité, à comprendre à réfléchir et à utiliser des cartouches d’encre. Bête, on devient méchant ! Le manque de respect, les incivilités, l’offense, la provocation etc c’est source de violence. Qu’attendez-vous pour démanteler les paradis fiscaux financeurs de ces armées de sauvage, les réseaux mafieux, les dictateurs de tout bord Boko Haram, Bachar El Assad et j’en passe. Vous avez une lourde responsabilité, dans le chaos de la société. Votre empathie de circonstance ne vous honore pas, et n’effacera pas vos magouilles, sur le dos des citoyens contribuables. De quelle liberté parlez-vous ? La liberté de faire ce que vous nous imposez, même en dépit du bons sens mais dans vos intérêts ! Ce n’est pas ça l’Etat de droit. La liberté d’expression c’est au moins de reconnaitre le vote blanc. Vous ne les comptabilisez pas. Pour vous ces expressions ne valent rien. Elle vous dérange. Vous tronquez la démocratie.

Les médias sont une vraie source de libre expression, quand vous ne les contrôlez pas. La liberté consiste d’abord à ne pas nuire à autrui, ne pas blesser physiquement et moralement. Etait-ce le cas, pour charlie hebdo ? Cela ne justifie aucunement qu’on les  tua. Une question me taraude. Il y a eu le 11 septembre 2001 et bien d’autres attentats. La mobilisation charlie avec tous ces chefs d’Etat, est-ce vraiment pour défendre la liberté d’expression ou en raison d’une menace de grande ampleur par les extrémistes ? Si c’est le cas, occidentaux, musulmans et toute autre obédience doivent s’unir, dénoncer et combattre de toute urgence. Arrêtez de vous arbitrer derrière les intérêts financiers. On n’est pas tous, dupe.  Cette marée humaine fraternelle est aussi pathétique, car il faut des drames pour qu’elle se révèle, ça fait « chalier ». D’autant plus que ces évènements vont modifier les sondages. A l’heure où je clôture ces quelques lignes, on annonce que le président a fait un bon de 10 points. Ce n’est pas juste, il y a eu 12 morts. Eh, humour, liberté d’expression.

                            Jacques DIJOUX
                            Saint-Paul 




1.Posté par Fabrice le 25/01/2015 18:24

BRAVO ! Et si on peut rire de tout, pourquoi alors censurer Dieudonné ? Il faut dénoncer les injustices, et les scandales etc.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes