MENU ZINFOS
Santé

Jacques Billant fait le point sur le Covid : "Une situation dégradée mais stable"


Le préfet et la directrice de l'Agence régionale de santé font un point avant le week end. Jacques Billant avait promis, mardi dernier, qu'il tiendrait informé de l'évolution du virus sur notre territoire vendredi et qu'en fonction d'une augmentation continue, il envisageait d'abaisser le couvre-feu de 22 heures à 20 heures mais ce n'est pas encore le cas.

Par Ludovic Grondin - Publié le Vendredi 26 Février 2021 à 18:52 | Lu 12577 fois

Photo d'illustration : © Pierre Marchal - Anakaopress
Photo d'illustration : © Pierre Marchal - Anakaopress
Une situation dégradée mais stable

Jacques Billant, préfet de La Réunion, a fait ce jour un point complet sur la situation sanitaire avec Martine Ladoucette, directrice générale de l’agence régionale de santé.

L’analyse des indicateurs ne démontre pas d’augmentation de la circulation épidémique sur les derniers jours : le taux d’incidence et le nombre de nouveaux cas quotidiens demeurent stables. Parallèlement, la situation hospitalière ne se dégrade pas et le nombre de patients Covid en réanimation est stable. Le nombre de patients Covid en médecine est stable.

Les contacts sont par ailleurs permanents avec l’agence régionale de santé de Mayotte : l’épidémie pourrait avoir atteint sur ce territoire un plateau.

Conformément aux annonces du Premier ministre, des nouveaux renforts au titre de la réserve sanitaire arriveront prochainement à La Réunion et vont permettre d’augmenter encore le nombre de lits de réanimation disponibles. Ainsi, ce sont 22 infirmiers de réanimation qui arriveront la semaine prochaine à La Réunion.

Enfin, les études se poursuivent par rapport à la faisabilité d’opérations d’évacuation sanitaire vers la métropole qui dépendent notamment de l’octroi de dérogations aéronautiques et à l’identification de patients susceptibles de supporter les heures de vol.

Dès lors, l’ensemble de ces indicateurs permet de considérer que la situation sanitaire ne s’est pas dégradée ces derniers jours et qu’à ce stade de nouvelles mesures de protection ne s’imposent pas en urgence ce week-end.
Un point complet sera à nouveau réalisé mardi prochain en amont de la cellule de gestion de crise réunissant les 24 maires de La Réunion.

Une extrême prudence est de mise. La situation reste délicate et peut rapidement se dégrader. Plus que jamais chacun doit limiter ses contacts sociaux : le confinement peut encore être évité.
 
Renforcement du contact-tracing

Afin de lutter contre la propagation de l’épidémie de Covid-19 et de ses variants à La Réunion, l’autorité sanitaire a décidé de renforcer les mesures relatives au contact-tracing, au dépistage, à la vaccination et à l’offre de soins.

Le contact tracing autour des cas confirmés signalés est assuré par une plateforme régionale réunissant l’Assurance maladie, l’Agence Régionale de Santé, avec l’appui de la cellule régionale de Santé publique France. Avec la situation sanitaire qui se dégrade, le contact tracing va être renforcé à nouveau par des moyens humains supplémentaires de l’ARS et de l’Assurance Maladie et une extension des locaux (agrandissement de 200 m2 au cours de la semaine prochaine afin d’accueillir une dizaine de personnels supplémentaires).

Par ailleurs, les mesures et actions ont évolué comme suit : 
  • Personnes testées positives : 
    • Appel dans les 24 heures suivant la connaissance d’un résultat de test positif, afin d’identifier au plus vite les personnes contacts et de favoriser le suivi des consignes sur l’isolement ou la réalisation des tests.
    • Personnes contacts : envoi d’un SMS pour les informer de leur statut, ainsi qu’une indication à s’isoler et à se faire tester immédiatement et à J+7, 
 
  • Suivi de l’isolement : en plus de l’appel initial de l’Assurance maladie ou de l’ARS et de la proposition de la visite d’un infirmier à domicile, les personnes concernées sont contactées par SMS conversationnelles à J+4 et J+7 (de façon à susciter les réponses aux questions).
 
  • Les personnes identifiées porteuses d’un variant (Sud-Africain, Anglais ou Brésilien), sont rappelées afin de leur indiquer leur statut. Les contacts identifiés lors du premier appel, seront appelés à ce moment pour leur indiquer qu’ils sont contacts d’un cas atteint d’un variant mais aussi évaluer l’isolement ainsi que la réalisation des tests de dépistage à la Covid 19. 
En moyenne, plus de 100 cas sont appelés par jour, et 50 cas dits variant sont recontactés.

Renforcement des capacités de dépistage

Des tests en augmentation

Afin de casser les chaînes de contamination, les opérations de dépistage sur les communes dont les taux d’incidence sont les plus élevés se multiplient sur le territoire. Le dépistage de la Covid-19 est gratuit et sans ordonnance et s’effectue par :
  • Des tests RT-PCR (prélèvement dans le nez), avec des résultats par le laboratoire dans un délai de 48h (maximum). 
  • Des tests antigéniques (tests de dépistage rapide) dans 40 pharmacies  et chez des professionnels de santé : infirmiers, médecins, kinésithérapeutes, dentistes. Les résultats sont connus en moins de 30 minutes. 
 
En cas de résultat positif, la personne doit s'isoler, contacter son médecin traitant et s’adresser à un laboratoire de biologie médicale ou à son pharmacien pour effectuer un deuxième prélèvement soumis au test RT-PCR, en vue de la recherche de variant.

Pour en savoir plus sur les lieux de dépistage et la liste des pharmacies/professionnels de santé : rendez-vous sur : www.sante.fr/cf/centres-depistage-covid.html

Des médiateurs viennent renforcer la lutte anti-COVID-19 

Dans le cadre de la stratégie nationale « Tester – Alerter – Protéger » en matière de dépistage du virus, le SDIS, l’ARS et la Préfecture ont établi une convention tripartie afin de créer un cadre concernant le dispositif des médiateurs de lutte anti-Covid.
 
Les médiateurs ont été formés le 17 février 2021 pour renforcer les capacités de dépistage et de contact-tracing. Ils se déplacent dans les entreprises, associations, collectivités locales… pour effectuer sur place les missions suivantes :
  • collecter les informations et enregistrer les personnes étant considérées comme contact à risque de développer la Covid-19. 
  • analyser la situation afin de s’assurer que les responsables des structures ont pris les bonnes mesures de gestion pour éviter une diffusion du virus
  • dépister par test antigénique pour les personnes présentant des symptômes
 
Un laboratoire peut aussi être associé à ces opérations, pour un dépistage massif en RT-PCR.

Depuis leur recrutement, les médiateurs ont réalisé deux missions (dans un établissement médico-social et une collectivité de commune).

Point sur l’offre de soins en réanimation

Au 26 février 2021, la Réunion a augmenté sa capacité de réanimation à 117 lits, installés au CHU (Nord et Sud), au CHOR et à la clinique de Sainte-Clotilde :

96 lits sont occupés, dont 57 patients Covid+  (47 au titre des evasan) soit un taux d'occupation des lits de  82 %.

Compte tenu des renforts humains de la réserve nationale, la capacité en réanimation pour La Réunion pourra être portée à 122 lits au plus tard le lundi 8 mars.

Ainsi, la totalité des moyens pour la réanimation (personnels médical et non médical) demandés auprès du ministère ont été ou vont être déployés pour le département.

Les renforts nationaux s’établissent actuellement à : 
  • 6 médecins urgentistes et 8 infirmiers urgentistes pour la médicalisation des transferts sanitaires entre Mayotte et La Réunion
  • 5 médecins généralistes
  • 6 médecins anesthésistes réanimateurs
  • 16 infirmiers de réanimation
  • 14 infirmiers de soins généraux
  • 13 aides-soignants
Ces renforts s’ajoutent aux professionnels recrutés localement par les établissements pour faire face aux nouvelles capacités.




1.Posté par FDG le 26/02/2021 19:04

On est stable dans la dégradation.
Super...




2.Posté par Parce que vous Êtes gouvernés par Les Ratés En Mouvement ( LREM ) le 26/02/2021 19:22

Le foutage de gueule .

Il faut se garder de trois fautes :
parler sans y être invité, ce qui est impertinence ;
ne pas parler quand on y est invité, ce qui est de la dissimulation ;
parler sans observer les réactions de l'autre, ce qui est de l'aveuglement.


3.Posté par Santa le 26/02/2021 19:35

Une situation dégradé, mais stable HA ! HA!HA! une situation qui ce dégrade, n'est pas stable HA ! HA ! HA !

4.Posté par Théo Courant le 26/02/2021 19:36

Test effectué ce matin, résultat Nég à l'instant.
Attends première dose du vaccin d'ici 10 jours.
Même pas peur, j'ai connu pire.

5.Posté par #lareunionnite le 26/02/2021 19:41


Encore trop de touristes en vacances pour tout boucher

Dis donc....

6.Posté par cambustonnais le 26/02/2021 19:59

quej mal dit stable mais se degrade
stable ne bouge pas
se degrade tout fout le camp
vous n avez pas les mains libres ces gros messieurs vous tiennent

7.Posté par polo974 le 26/02/2021 20:04

3.Posté par Santa le 26/02/2021 19:35

T'as des problèmes de compréhension.
Une situation dégradée, c'est pas pareil qu'une situation qui se degrade.

Par contre, je ne parie pas sur la stabilité de la situation. Bref, je ne serai pas étonné qu'elle continue à se dégrader...

8.Posté par Supercrapo le 26/02/2021 20:13

oui trés stable mr le prefet, monte linéairement. donc montée stable

9.Posté par Mougeon le 26/02/2021 20:24

Théo nous au courant pour la suite alorse!
J etudie les effets post-vacinnation sur les cochons d'inde !🙃

10.Posté par Néné le 26/02/2021 20:33

Avec le weekend mi espère mardi ou va dire 20h

11.Posté par TangZergo le 26/02/2021 22:06

Faut comprendre "la trajectoire de dégradation est stable", autrement dit il n'y a pas de baisse de l'augmentation ni de ralentissement de l'accélération. C'est rassurant. Où il vont chercher ça, c'est de l'art . Y a de la légion d'honneur dans l'air pour la 12/7 et le brillant.

12.Posté par ROBOCOP le 26/02/2021 22:30

houps !!!!!!! le sol s'est dégradé sous mes pieds mais il est stable ou alors mon compte en banque est dans le rouge écarlate il se dégrade mais il est stable ou même encore il nous respecte en nous prenant pour ce qui pend sous ventre le boeuf!!!!!! charmant monsieur.........

13.Posté par ROBOCOP le 26/02/2021 22:30

houps !!!!!!! le sol s'est dégradé sous mes pieds mais il est stable ou alors mon compte en banque est dans le rouge écarlate il se dégrade mais il est stable ou même encore il nous respecte en nous prenant pour ce qui pend sous ventre le boeuf!!!!!! charmant monsieur.........

14.Posté par Joël le 26/02/2021 23:03

Le couvre feu à 22h c'est c'est bien, la situation est peut-être dégradée mais on n'a pas besoin de couvre feu plutôt et encore moins de confinement. Laisser nous vivre tranquille, les personnes à risques se protègent et on vit avec, les virus il en aura dans le futur.. .

15.Posté par Ouais... le 26/02/2021 23:28

En gros c est pas bon, mais ça va rester comme ça...

16.Posté par TICOQ le 26/02/2021 23:29

Les bonimenteurs seront jugés un jour.

17.Posté par Samwinsa le 26/02/2021 23:57

Ouf alors

18.Posté par Thierrymassicot le 27/02/2021 00:52

Bref, une situation stablement dégradée!!!!!!! Et bien, le bras préfectoral ne doit pas faiblir!
Les personnes qui vont mourir sortiront de fait du "troupeau consumériste" par bassesses financières, les gens de doivent pas mourir...Confinement pur, dur, strict? Ou blablabla?

19.Posté par tantine le 27/02/2021 05:05

les ravages du "en même temps" ...

20.Posté par samuel le 27/02/2021 04:58

la situation sanitaire est dégradée, mais stable... a ou en sorte à ou avec sa.

21.Posté par Resident evil le 27/02/2021 07:58

10 réunionnais vraiment malades sur plus de 800000 personnes, ça va on va pas appeler l’armée en renfort pout gérer l’apocalypse qui n’arrivera pas.

22.Posté par Jiji le 27/02/2021 08:02

Selon un principe shadock : plus tu pédales moins vite, Moins t'avance plus vite......!
Dans une semaine, lors du point presse hebdomadaire , on nous dira probablement que la situation est toujours dégradée et stable.
Sauf que le chiffres auront bougé.
Jusqu'à la semaine dernière , on nous bassinait que dans les services de réanimation tout allait pour le mieux. Stupéfaction samedi dernier en découvrant dans la presse : réanimation sous tension , 90% d'occupation . . . . .
On ne nous cacherait pas des informations???
Par exemple sur le site tous anti covid je lis ce matin : nouveaux cas prélevés J-3. 172 ( donnée du: il y a 5 jours)
Tension réanimations Reunion 113.5% Donnée du : avant hier.

FRancais de 2ème zone?

23.Posté par Mectizan pour la crotte le 27/02/2021 08:38

Est-il vrai que 24 pensionnaires (sur 137) de la maison de retraite du Comté de Cayuga dans l’Etat de New York, sont décédés d’une épidémie de coronavirus qui a démarré en même temps que la vaccination (22 décembre). Cet établissement n’avait pas eu de décès avant.

Est-il vrai que 10 pensionnaires d’une maison de retraite de Göteborg en Suède, ayant reçu leurs 2 doses de vaccin les 27 décembre et 19 janvier, ont contracté par la suite la Covid ?

Est-il vrai que Gibraltar, qui ne comptabilisait que 10 décès du Covid en 2020, et qui a débuté la vaccination le 10 janvier, comptabilisait 70 décès le 27 janvier, essentiellement des personnes très âgées, chiffre confirmé par le gouvernement ? Reuters Fact Check (et le gouvernement) affirment qu’il n’y a pas de rapport de cause à effet.

24.Posté par Parent inquiet le 27/02/2021 08:51

Déjà 4 cas (officiel) de variant sud africain au Lycée Jean Hinglo au Port.

Tout va bien ?

25.Posté par Ali le kafhir le 27/02/2021 09:04

Tant qu'on est dans une baisse de la hausse je suis rassuré

26.Posté par Jean Le Monstre le 27/02/2021 09:09

- LE FIGARO -
La pandémie, un «PRETEXTE» pour certains États en vue de réprimer, s'inquiète l'ONU

[…] «Brandissant la pandémie comme prétexte, les autorités de certains pays ont pris des mesures de sécurité sévères et des mesures d'urgence pour réprimer les voix dissonantes, abolir les libertés les plus fondamentales, faire taire les médias indépendants et entraver le travail des organisations non gouvernementales», a regretté le chef de l'ONU dans son discours annuel devant le Conseil des droits de l'homme (CDH). […]

27.Posté par JPB le 27/02/2021 09:21

Pas très courageux (euses), les serviteurs de l'Etat en ce moment.

28.Posté par Raoult le 27/02/2021 09:28

Komander Brillant la pa pigė ske gouverneur Lecornu la dit. Agir o plus vite...et si c ça

29.Posté par cheche le 27/02/2021 11:29

On critique ce Prefet mais vous les commentateurs qu'auriez-vous fait a sa place-"il y a qua fau
con".Je trouve qu'il est tres pragmatique,qu'il tient compte des realites sur zone du virus,ponctuellement,,qu'il ne veut pas nuire à l economie locale deja mal en point,et qu'il n'a pas le doigt sur la couture du pantalon de Paris

30.Posté par oté la Réunion le 27/02/2021 11:51

Mais depuis que l'on sait que l'hôpital est à la France, on ne s'inquiète plus! La France, grande puissance mondiale va nous soigner, n'est-ce pas?
Mais je m'interroge sur Mayotte, département français où il n'y a pas un hôpital de la France, digne de ce nom!!!
Les DOM sont des sous-départements parce que d'anciennes colonies!!!
Un pansement sur une jambe de bois pour tous les domiens! Aucune égalité d'accès aux soins entre la France et ses DOM!

31.Posté par yab papaye le 27/02/2021 13:13

L'ARS doit mettre l'accent sur la prévention notamment auprès des communautés Mahoraises et Comoriennes. En effet, et on le constate bien dans les collèges, les classes se ferment car souvent un élève est atteint ou est cas contact. Ces élèves sont majoritairement issu de ces communautés.. Ok il ne s'agit pas de les stigmatiser car déjà pointées du doigt pour bien d''autres raisons. Mais il faut garder un coté pragmatique: Aujourd'hui, les infections à la COVID19 SUD AFRICAIN viennent Mayotte et la transmission se passe dans les familles à la Réunion. Donc l'action doit porter sur la prévention auprès de ces communautés. Fermer les yeux par peur de se faire traiter de raciste ou de jouer le jeux des extrémistes serait une grave erreur. On ne peut empêcher une personne de rejoindre sa famille si celle-ci vie à la Réunion mais on peut aider ces personnes à maintenir la distanciation social au moins les 7 premiers jours de l'arrivée. On évitera ainsi que le virus se propage dans nos écoles et peut-être qu'on jugulera l'épidémie.

32.Posté par Emmanuelle HOARAU le 27/02/2021 13:30

S'il y a bien quelque de stable, dans ce pays,c'est la façon que l'on nous prend pour des demeurés, je me pose la question suivante;
Combien de temps un préfet serait resté en poste, si un violent cyclone, frappait l'île alors aucune alerte n'avait été annoncée ? Le cyclone covid 19 était en approche depuis le début 2020, si l'alerte avait été annoncée et les premières précautions d'usage prises, c'est-à-dire empêcher ce virus de prendre pied sur le sol réunionnais, en cassant les ailes de ce papillon Corona dès le début, nous ne serions à subir les effets de ce lépidoptère aujourd'hui, le premier porteur du virus et tous les suivants auraient du, être mis en quarantaine, et les libéraient après complète guérison ! Mais tout a été fait à l'envers, en on subit le syndrome de l'entonnoir,  n'ayant pas su boucher le petit trou au départ, on essaie de colmater le plus grand sans grand résultat aujourd'hui !
Et donc je ne comprends pas pourquoi le siège éjectable n'a pas fonctionné ?

33.Posté par Théo Courant le 27/02/2021 14:36

@ post 9 Mougeon.

Désolé pour toi, tu ne pourras pas, je suis d'Aubervilliers

Qui ne connait pas le " Cobaye d'Aubervilliers ".

34.Posté par PATRICK CEVENNES le 27/02/2021 17:13

fukcd473
Ôtez-moi d'un grand doute. Le couvre-feu est mis en place pour éviter que des personnes transmettent le covid19 à d'autres lors de réunions festives (resto, bars, etc.). Est-il alors normal que des décérébrés, dans le sud, la civis s'étonne qu'il y ait autant de cas covid dans ses murs, organisent ce soir une grosse fiesta, où les gestes barrières ne seront pas appliqués (décérébrés un jour, décérébrés toujours) ? Est-ce normal s'entre dire du commissariat que ce genre de fiesta est autorisée ? Peut-être un passe-droit parce que ces décérébrés ont des liens avec la civis, les dernières municipales ? Pdr !

35.Posté par Jean Le Monstre le 27/02/2021 20:47

29.Posté par cheche le 27/02/2021 11:29

Billant n'est que le représentant de Macron.
Billant n'invente rien, Il fait ce que lui dit de faire Macron.
Macron est certainement un génie :

- Philippe Mèmeteau on Twitter -
“Le quinquennat de Macron fera date dans l'histoire. Il aura été le 1er Président de la République à avoir, en moins d'1 an, transformé une démocratie en dictature, appauvri volontairement son peuple et fait reculer économiquement son pays, de la 5e à la 33e place mondiale.”

- MEDIAPART -
MACRON ET LA BÊTE IMMONDE
23 févr. 2021 Par Pascal Maillard
Le macronisme porte en lui la guerre. Après la guerre aux Gilets jaunes réprimés dans une violence inouïe, après celle conduite contre nos libertés fondamentales avec la loi « sécurité globale », après la loi « séparatisme » qui légalise la guerre contre les musulmans et les minorités, Macron entend conduire à son terme la guerre contre l’Université et la chimère de l’islamo-gauchisme. […]

36.Posté par Koklespes le 27/02/2021 21:13

Avec un brillant comme gouverneur ,une doucette à la santé, Robert jugnauth aux commandes, et des supérieurs hiérarchique à tous les étages...noulafé viv nou .band gogote !

37.Posté par klod le 27/02/2021 22:22

"Une situation dégradée mais stable" , c'est marrant , ca me fait penser au landerneau politique local.

38.Posté par tantine le 28/02/2021 07:40

“D’après ce que l’on sait aujourd’hui, les caractéristiques de l’épidémie de Covid en termes de contagiosité, de dangerosité et de létalité sont exactement les mêmes, en termes d’ordre de grandeur, que les épidémies d’influenza [grippe] qu’on a années après années, ni plus, ni moins…” […]

“…depuis le début on a ce traitement médiatique assez halluciné qui en fait une espèce de catastrophe apocalyptique… Vous feriez la même chose avec la grippe année après année, ou avec les cancers ou les maladies cardio-vaculaires, vous généreriez le même état de terreur dans la population…” […]

“…toute l’épidémiologie infectieuse nous apprend que ce qu’on a fait est l’inverse de ce qu’il fallait faire, il ne faut surtout pas confiner l’ensemble de la population comme on l’a fait. […] Ce que je dis c’est que l’essentiel des morts du Covid sont des morts politiques, sont des morts comme conséquences d’une politique sanitaire imbécile et létale… » […]

« On marche vraiment sur la tête, on est dans des zones de malhonnêteté intellectuelle et à mon sens même de perversité. »

Jean-Dominique Michel

39.Posté par Seychelles le 28/02/2021 08:46

Le ministre des Outre-mer demande à notre préfet d’agir au plus vite, et il ne fait rien ! La situation ne peut pas être stable si elle est dégradée, quelle aberration !
Des enfants, collégiens et lycéens réunionnais sont contaminés chaque jour, des classes fermes et on ne fait rien ! 90% des lits de réanimation sont occupés par les malades Covid, mais les hôpitaux ne sont pas surpeuplés à tel point qu’on envisage le transfert d’Evasans en Métropole ! L’ARS ne nous donne pas les chiffres réels des tests Covid, et on ne peut rien faire !
L’insécurité augmente , la mise en danger de notre population est largement démontrée, et il ne se passe rien! Nos aïeux ne font pas partie de notre famille proche quand la plupart des réunionnais sont élevés par leurs grands-parents, et on ne peut pas les enterrer?!? Des étudiants réunionnais restent bloqués à Paris quand des belges peuvent falsifier leurs motifs impérieux pour passer des vacances sur l’île .
Aucune anticipation n’a été faite, aucune leçon n’a été apprise depuis un an. À croire que le monde tourne à l’envers ! C’est effrayant !!

40.Posté par Thierry Massicot le 28/02/2021 09:30

@38 Tantine

Et maintenant, à court d'argument, on cite les délires de Jean Dominique Michel, l'expert auto proclamé, parti en guerre contre la science... MDR.. Ou lé comic🤣🤣🤣🤣

41.Posté par Jean Le Monstre le 28/02/2021 09:44

- SPUTNIK -
Ivan Rioufol: «le discours totalement anxiogène» du gouvernement sur le Covid-19 a «abruti» les Français

[…] Pour l’éditorialiste du Figaro, cela ne fait aucun doute: le gouvernement a totalement «abruti» les Français «par un discours totalement anxiogène» et une «instrumentalisation de la peur, profondément néfaste pour la démocratie.»[...]

42.Posté par Fidolschulz Castrauss le 28/02/2021 10:11

Ceux qui sont sortis ce samedi et qui ne sont pas de mauvaise foi, ont pu, comme moi constater les effets pervers du couvre-feu débile.

Comme les gens sont privés de leurs libertés fondamentales pour des raisons politiques et n'ont pas le droit de sortir après 22 heures, ils veulent alléger au maximum leurs conditions de détention. Ils sont donc allés dans les grandes surfaces en masse pour préparer leurs soirées de week-end : soirées netflix, soirées jeux vidéo, soirées poker....J'ai vu des parkings de grande surface bondés hier après-midi. Exactement le contraire de ce que veut éviter la Kommandantur.

Dans quelques jours, on va nous annoncer une explosion de "cas", c'est-à-dire de personnes positives ou faussement positives mais pas malades. Et on va commencer à parler de détention totale, mettre en place un confinement abject et enfermer les citoyens dans des ghettos. Il ne manquera plus qu'un bracelet électronique par habitant, et la boucle sera bouclée.

43.Posté par Veridik le 28/02/2021 12:41

@42
Mais non, c'est un raisonnement de complotiste

44.Posté par Mister Magoo le 28/02/2021 17:23

Mr le Préfet, je croyais que les réunionnais s'étaient relâchés dans les gestes barrières qu'on était responsable de la dégradation... les chiffres d'aujourd'hui reflètent la situation d'il y a 2 semaines donc avant le couvre-feu. Donc nous ne sommes pas si mauvais que ça.
En tout cas, on est meilleur qu'à Mayotte, mais ça, ce n'est pas difficile. La saturation des urgences, tout le monde sait d'où ça vient. Arrêtez donc de culpabiliser les réunionnais et faites en sorte que votre collaboratrice ne dise des bêtises d'énarques suffisant.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes