La revue de presse National / International

JO-2012: deux Saoudiennes à Londres, la fin d'un tabou

Vendredi 13 Juillet 2012 - 05:27

JO-2012: deux Saoudiennes à Londres, la fin d'un tabou
La participation de deux Saoudiennes aux Jeux Olympiques de Londres met fin à un tabou érigé par l'établissement religieux rigoriste même si elle n'ouvre pas de véritable brèche pour la pratique du sport féminin dans l'ultraconservatrice Arabie saoudite.

L'annonce de la présence aux JO de Londres (27 juillet-12 août), pour la première fois, de deux Saoudiennes, une judokate et une spécialiste du 800 m en athlétisme, est venue jeudi du Comité international olympique (CIO).

Les instances sportives saoudiennes se sont retenues jusqu'ici de faire de la publicité autour de la participation des femmes à ce rendez-vous sportif mondial de crainte, sans doute, de heurter les conservateurs, religieux ou autres, farouchement opposés à une telle initiative.

"Le CIO est heureux d'annoncer qu'il a reçu la confirmation du Comité olympique d'Arabie Saoudite que deux femmes participeront pour l'Arabie Saoudite aux jeux Olympiques de Londres cet été", a indiqué le CIO dans un communiqué.

Ces deux athlètes sont la judokate Wodjan Ali Seraj Abdulrahim Shahrkhani (+78 kg) et Sarah Attar, qui courra le 800 m.

"C'est une nouvelle très positive et nous serons ravis d'accueillir ces deux athlètes à Londres dans quelques semaines", a déclaré le président du CIO, Jacques Rogge, cité dans le communiqué.

Il a estimé que le dialogue avec le Comité olympique saoudien avait fini par porter ses fruits. "Avec ces athlètes saoudiennes qui rejoignent leurs consoeurs du Qatar et de Brunei, à Londres, tous les Comités olympiques nationaux auront ainsi envoyé des femmes aux jeux Olympiques", a souligné M. Rogge.

Long suspense

Le suspense a été long sur la participation de Saoudiennes aux Jeux Olympiques. D'abord, la candidate toute désignée, la cavalière Dalma Rushdi Malhas, n'a pas réussi à se qualifier pour Londres.

Ensuite, le patron du sport saoudien, le prince Nawaf ben Fayçal, avait exigé début juillet le port d'une tenue islamique, la présence d'un parent proche et la non-mixité pour que puisse être acceptée la participation de toute Saoudienne aux Jeux de Londres.
Ces conditions laissaient craindre une réaction négative des organisateurs rendant difficile d'aligner des Saoudiennes aux jeux Olympiques.

D'ailleurs, les conditions de participation des deux athlètes saoudiennes aux JO de Londres n'ont pas été précisées par le CIO.

L'intégralité de l'article sur L'Express.
Lu 828 fois
Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 28 Juillet 2012 - 10:05 Laetitia Payet, "paupiette" à l’anglaise