MENU ZINFOS
Faits-divers

JIR contre ICP Roto : Le bras de fer sur le terrain judiciaire ce jeudi


Six jours que le Journal de l'île n'est pas paru dans sa version papier, la faute à un conflit avec l'imprimeur du titre. C'est désormais à la justice saisie par le JIR de se prononcer sur ce litige d'ordre commercial. Décision à 14 heures cet après-midi.

Par Sophie Fontaine - Publié le Jeudi 6 Octobre 2022 à 08:35

Me Alain Rapady défend les intérêts du Journal de l'île ce jeudi au tribunal de commerce
Me Alain Rapady défend les intérêts du Journal de l'île ce jeudi au tribunal de commerce
Audience devant le tribunal de commerce ce jeudi matin à 8h30. Au rôle, le conflit commercial qui oppose le Journal de l'île à son imprimeur, l'entreprise ICP Roto emmenée par Alfred Chane Pane. Trois questions sont abordées dans le prétoire devant le président Julien Degline et son assesseur qui devront décider qui a raison et qui a tort : la validité du contrat commercial qui lie les deux entreprises, l'obligation d'organiser une médiation en cas de litige, et la véracité de la tenue d'une grève depuis six jours menée par les rotativistes d'ICP Roto qui refusent d'imprimer au motif que des propos diffamants auraient été tenus par Jacques Tillier au sujet de leur patron.

Tout commence au tribunal de commerce

Tout aurait commencé au tribunal de commerce justement, au sujet du rachat de l'entreprise Ah-Sing en difficulté depuis cinq ans. Sur le banc des repreneurs potentiels  d'une affaire supposée " juteuse" s'étaient positionnées l’offre conjointe de la SAS Black Swan Holdings de Jean Mathieu dit "Bruce" Chane Ching, de la SAS Chane Pane Sud (dirigée par le même Jean Mathieu Chane Ching) et de la SAS SOFISAV de Jean-Hugues Savaranin et celle de la société New co représentée par Olivier Lévy et dans laquelle se trouvait également Jacques Tillier.
 

Amalgame malheureux

Le lendemain du jugement, le nom de Chane Pane fait les gros titres de la presse. Un amalgame malheureux présente Alfred Chane Pane comme le repreneur Ah-Sing et met le feu aux poudres. Des articles du JIR accusent l'homme d'affaires d'être le véritable bénéficiaire du rachat que Jacques Tillier convoitait. Des affirmations démenties par le principal intéressé auxquelles l'édito du Samedi écrit par le patron du JIR fait pourtant écho, assimilant les "Chane Pane du nord à ceux du sud". Les salariés d'ICP Roto découvrant le texte décident alors dans la nuit de vendredi à samedi de ne pas imprimer le journal.

Alfred Chane Pane, hospitalisé ce jour-là, indique qu'il n'était au courant de rien. Il promet que l'impression dominicale se déroulera comme prévu. Mais en découvrant un nouvel édito de Jacques Tillier intitulé "Censure et Mensonges" dans la nuit de samedi à dimanche, il stoppe l'impression et annonce dans un communiqué qu'il arrête toute collaboration avec Jacques Tillier.

Une volonté de reprendre

"La vie est belle pour M. Chane Pane parce que quand un édito ne lui plaît pas, il arrête d'imprimer. C'est une insulte à notre intelligence", lance une des avocats du Journal de l'île, Me Driss Falih, demandant à ce qu'ICP Roto soit condamné à reprendre l'impression. "Vous êtes dans l'insulte. L'invective. C'est de la presse de bas étage", répond le conseil de l'imprimeur, Me Jean-Jacques Morel. La robe noire précise cependant dans sa plaidoirie une volonté de reprendre l'impression "à condition qu'on foute la paix à Chane Pane et à ses salariés".

Le tribunal a mis sa décision en délibéré à 14 heures.
 




1.Posté par Riposte974 le 06/10/2022 09:40

Tillier c/ chane pane , un film à eux deux .

Laurel et Hardy n'aurait pas fait mieux

" Certains jouent aux échecs,...d'autres les collectionnent " ...

2.Posté par marie le 06/10/2022 10:02

cette imprimerie peut elle se permettre de se passer du JIR??


3.Posté par Skop le 06/10/2022 11:07

Donc Maître Morel décide de la ligne éditoriale du JIR. Il reconnaît implicitement que ce que Tillier a écrit déplaît à M. Chane Pane. Pourtant pas de diffamation engagée contre le JIR mais une censure, donc un délit.

4.Posté par Philippe le 06/10/2022 12:00

Mère morel ,l ami de Didier, de même bord politique prêt à descendre tillier ?... hoooooo la ou reprend dans mon l'estime maître.

5.Posté par lemur le 06/10/2022 13:03

a post 2 marie
oui sans aucun probleme ICP peut se passer du JIR , entre ICP roto nord, icp offset sud, innoprint offset
quasiment toute la grande distribution, alimentaire, jardin, et bricolage imprime chez ICP plus les autres brochures et travaux divers
le JIR n est qu un petit % dans la production de ICP
il suffit de regarder la boite aux lettres, au moins 80% des prospectus sortent de chez ICP, les 20% restant,avec les quelques imprimeurs qui restent ( 4 ou 5), bien d autres ont ferme ces derniers annees( scanner, graphica, reprosystem, CKC imprimerie).
un conducteur offset degoute du metier sur cette ile

6.Posté par philippe louste le 06/10/2022 13:55

New co vous devriez creuser zinfos et vous auriez des surprises .
un ami qui vous veut du bien

7.Posté par KASKOU le 07/10/2022 08:16

"C'est de la presse de bas étage", c'est vrai que le Morel sans ail, ni oignon, trop fade pour Tillier ! On peut ne pas être d'accord avec Tillier, regretter ses excès, encore que... mais priver notre démocratie de la plume du JIR, ce serait un grand pas en arrière. Certains se préparent peut-être à prendre le relai avec une presse de propagandes en tout genre, question de terminer le travail...

Nous devrions dire merci à Tillier et à toute son équipe de nous informer sur ce qui se passe dans kuizine, loin des regards, et si de temps à autre ils épinglent quelques nervis en col blanc, prêts à défendre l'indéfendable, question de se sauver la face, ça a l'avantage de relater quelques comportements, de porter quelques dossiers devant les tribunaux, que certaines personnes, au nom d'une forme de solidarité entre elles, n'oseraient faire.

Bon vent au JIR et continuer à nous sortir des éditos pimentés, qui reflètent d'une certaine façon, l'état de la société Réunionnaise, l'état d'esprit de la majorité de nos dirigeants, ceux qui en retour d'un bulletin de vote bienveillant, utilise le sabouk kom dan tan Mme Debassin, pour faire peur et exclure du débat public tous les gens qui pourraient leur faire de l'ombre... Pauvre Réunion, tu perds ton âme !

8.Posté par Philippe le 07/10/2022 13:07

Le journalisme comme la politique ne font pas bon ménage avec les affaires. Tillier devrait arrêter d'utiliser son journal à des fins personnelles

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes