Courrier des lecteurs

J'assume !

Vendredi 16 Mars 2018 - 14:49

Ce propos, net et sans aucune bavure, ne vient pas de la bouche d’un quidam lambda, non, non. Il s’agit d’une réplique assénée  par le Président élu des Français. 

Quelles personnes  étaient visées par cette « phrase-couperet », « fermez-vos-gueules » ? Les grandes sociétés ? Les grandes entreprises ? Le capital ? Les riches ? 

Non, on ne doit surtout pas y toucher. D’ailleurs, les gouvernements précédents ont montré l’exemple. Mais, qui donc ? Eh bien…quels sont ceux qui ne peuvent pas se défendre, usés après une dure vie de labeur (parce que, eux, au moins, ils ont travaillé à la sueur de leur front pour vivre, faire vivre leurs familles, éduquer et organiser l’avenir de leurs enfants, payer tous leurs impôts)… les retraités. Et pourquoi, sœur Anne ? Parce qu’ils vivent très bien et qu’ils peuvent faire un effort financier sur leur retraite (propos présidentiels attribués), alors qu’ils n’aspirent qu’à une chose, vivre tranquillement et dignement leur fin de parcours de vie. 

Au 1er janvier 2018, quelle ne fut pas leur surprise de constater que le taux de CSG avait augmenté de 1,7 % (en réalité presque 1,84%). Ah, bien sûr, sur les pensions de retraite dont le montant dépasse 1.200 euros mensuels brut. Le résultat est que certains retraités ont une baisse de pension située entre 90€ et 300€ mensuels.

Voilà pour la mesure (et je me demande si cette loi ne relève pas d’une Question Prioritaire de Constitutionnalité), mais quel est son « pourquoi »?

Le gouvernement assure que la disparition de la taxe d'habitation finira par compenser cette hausse, qui se traduit par une baisse de revenus de plusieurs centaines d'euros par an pour certains retraités. Sauf que, certains des retraités, une grande majorité, continuerons à la payer. 

Donc, et tout d’abord,  les retraités doivent financièrement contribuer à une promesse de campagne devenue  loi  (par ordonnance) et à la suppression (partielle) d’un impôt qui  semblait égalitaire.

Et, ensuite, l’idée était de relever cet impôt prélevé sur tous les revenus (hic ! les pensions ne sont pas des revenus) pour redonner du pouvoir d'achat aux salariés des entreprises en baissant en même temps sur leur fiche de paie le montant des cotisations sociales. Or, les retraités paient la CSG mais pas ces cotisations : ils sont donc perdants. Sur les feuilles de pension, ce prélèvement vient s'ajouter à deux autres : la contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS), dont le taux est de 0,5%, et la contribution de solidarité pour l'autonomie (0,30%).

Pour les fonctionnaires, la hausse de la Contribution sociale généralisée (CSG), un impôt prélevé sur tous les revenus sert à financer la protection sociale. Mais les fonctionnaires, eux, ne s'acquittent pas des cotisations maladie et chômage : ils ne sont donc touchés que par la hausse de la CSG.

Afin de ne pas les léser, car ils subissent le gel des salaires, le gouvernement a mis en place d'autres mécanismes pour compenser la hausse de la CSG. Il a supprimé la contribution exceptionnelle de solidarité (CES, 1% des revenus) et créé une nouvelle indemnité, bien nommée "indemnité compensatrice", qui doit combler au centime près le manque-à-gagner.

Tout dernier point : Pour défendre sa réforme du système des retraites, Emmanuel Macron a demandé «un effort» aux retraités pour «les plus jeunes générations et pour récompenser le travail». Mais, les retraités apportent depuis longtemps déjà leur aide aux nouvelles générations, à leurs enfants et petits-enfants. De plus, lorsqu’ils étaient en activité, ils cotisaient pour leur retraite.

Les retraités constituent, finalement, une cible idéale : La CSG, la CRDS, la contribution Casa minorent le montant de leur pension, sans compensation. 

Relisons attentivement la devise de la République « Liberté, Egalité, Fraternité ».
Emilien BOYER
Lu 805 fois



1.Posté par FAIVRE Daniel le 16/03/2018 18:21

J'assume oui Macron est un Dictateur et même pire un esclavagiste voler les plus pauvres pour donner aux très riches la CSG c'est du vol du rackette et il a menti pour les plus petites retraite, seul ceux qui perçoivent l'ASPA le minimum vieillesse auront 30€ début avril mais les autres qui ont entre 100€ et 700€ n'auront rien 0€ quelque milliers a La Réunion et le droit a la santé presque un milliers de personnes âgées sans mutuelles santé qui refuse le médecin,refuse d’être emmener a l’hôpital certains ne veulent plus s’alimenter mais que les décideur les donneur d'ordre reste bien aux frais dans leur Bureau climatisé

2.Posté par klod le 16/03/2018 19:48

relisons le programme de la "droite" à la fillon pour la présidentielle ..................... oui , relisons ................


c'était mieux ????????????????????

merci didix "de la reugion" d'etre un ex bismuth , ex filloniste et ......surprise ...............

la droite dite "locale" ou endémique y fé ri ............... comme la gauche d'ailleurs .............. mon dié , nou lé perdu !!!!!


allez "en marche" , hélas , vu "les autres" c'était le mieux .............. hélas !





3.Posté par Marie le 17/03/2018 08:12

avant de prendre ces mesures impopulaires il aurait mieux fait déjà de commencer par son entourage politique, 1- supprimer le nombre de députés, parlementaires, ministres., conseillers....2- revoir à la baisse les salaires et avantages de ces messieurs dames, 3- diminuer les retraites et avantages des ex présidents.....et après cela je pense que la population voyant que la "grande lessive" se fait à tous les niveaux elle aurait je pense mieux acceptée les réformes!

4.Posté par Nivet Alain le 18/03/2018 20:04

"J.'assume ", façon déguisée de dire "je vous em.......". je suis" lo sef". Et tu n'as qu'un droit: celui de m'admirer !

A.N.

5.Posté par Nivet Alain le 18/03/2018 21:43

Est-ce que quelqu'un peut traduire le post 2 SVP ?

A.N.

6.Posté par vanille le 19/03/2018 05:51

Post 5
Le clavier de KLOD alias KLD est comme son cerveau, en déséquilibre permanent !
Aucune traduction n'est donc possible.

7.Posté par margouillat974 le 22/03/2018 15:15

" J'assume " semble être la sentence préférée des L.R.E.M. : souvenez-vous du voyage " retour " de Chine du 1er Ministre...lui aussi a dit qu'il " assumait", mais je doute fort qu'il ait jamais remboursé le prix de la course!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 20 Novembre 2018 - 16:12 La nuit, l’heure est venue de sévir …