MENU ZINFOS
Economie

“J’ai été licencié à cause de l’incertitude sur la défisc”


Mathieu a 37 ans. Il est marié et père de trois enfants. Ce dessinateur qui habite et travaille à Saint-Pierre, nous a appelé pour nous dire qu’il a été licencié par son entreprise, “parce que les appartements ne se vendent plus, car les investisseurs métropolitains sont réticents à cause de l’incertitude sur la défiscalisation”.

Par Jismy Ramoudou - Publié le Mercredi 1 Octobre 2008 à 13:45 | Lu 1021 fois

“J’ai été licencié à cause de l’incertitude sur la défisc”
“J’ai été convoqué il y a cinq jours, mon patron m’a expliqué que l’entreprise n’a plus d’argent, car les appartements ne se vendent plus. D’une part, les investisseurs métropolitains sont de plus en plus frileux et d’autre part, le prix de l’immobilier baisse”.
Ce contexte n’est pas pour rassurer les banques de la place, qui exigent un grand nombre de critères avant d’investir dans un projet immobilier. “Ces institutions financières investissent si et seulement si le taux de réservation des appartements, est au minimum de 40 %”.
Un paramètre qui a conduit des promoteurs à mettre en place une technique particulière. “L’entreprise privée achète ou réserve elle-même un nombre d’appartements ou de maisons, et ce pour atteindre le taux de 40 % de réservation, et inciter les banques à investir”.
“C’est un peu comme un chanteur du Top 50 qui achète un million de ses disques pour être disque d’or. Quand il est disque d’or, il sait que ses disques vont se vendre”.
Seulement pour les salariés du BTP à La Réunion, ce n’est pas le top, c’est plutôt le flop en matière d’emploi. “Hier, j’ai été à l’ANPE, il y avait plusieurs ouvriers du BTP qui étaient venus aussi s’inscrire comme demandeurs d’emploi”.
“La modification certaine de la défiscalisation entraîne déjà des vagues de licenciement dans le BTP. Ce dispositif qui a permis à un grand nombre de métropolitains d’acheter des appartements ou des maisons à La Réunion, avait créé beaucoup d’emplois”.
“Il est vrai que les gens préfèrent acheter de l’immobilier que payer des impôts. La fin de ce système est en train de mettre La Réunion à genoux”, conclut Mathieu.
Selon les responsables économiques, 5 à 10.000 emplois devraient être supprimés, seulement dans le BTP, d’ici la fin de l’année.




Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes