MENU ZINFOS
Blog de Pierrot

J-H Ratenon au Pôle Emploi de St-Benoit : une victoire qui ressemble à une défaite...


Par - Publié le Vendredi 8 Février 2013 à 18:31 | Lu 5354 fois

J-H Ratenon au Pôle Emploi de St-Benoit : une victoire qui ressemble à une défaite...
Jean-Hugues Ratenon criait victoire cet après-midi en quittant les locaux du Pôle Emploi de Saint-Benoit qu'il occupait avec quelques uns de ses militants depuis hier, avec en sus une grève de la faim pour deux d'entre eux.

Selon lui, il a obtenu "de la part du Pôle emploi 900 contrats aidés supplémentaires". A l'écouter, il s'agit effectivement d'une victoire. La réalité n'est peut être pas aussi rose...

Selon nos informations, le directeur du Pôle Emploi se serait contenté de lui rappeler les conclusions de la commission de la transparence qui s'est tenue à la préfecture, mais sans promettre aucun contrat supplémentaire.

Qui plus est, Jean-Hugues Ratenon n'aurait pas quitté les locaux de son plein gré après avoir obtenu satisfaction, mais après notification d'une décision judiciaire lui intimant l'ordre de quitter les locaux, sous peine de devoir payer une astreinte de 500 euros par heure...

Présenté comme ça, il y a des victoires qui ressemblent étrangement à des défaites...

P.S. : Après plusieurs tentatives infructueuses en fin d'après-midi, nous avons enfin pu le joindre ce soir. Il nous a confirmé avoir reçu une notification du jugement en référé. Par contre, il maintient l'information selon laquelle la direction de Pôle Emploi lui aurait promis 900 contrats aidés supplémentaires. Il affirme même détenir un enregistrement de la communication qu'il tient à notre disposition.


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par mazenbron le 08/02/2013 19:12

Boff..si ça a permis au grastenon de perdre quelques grammes de saindoux...

2.Posté par lalwa le 08/02/2013 22:08

ça vole très haut les commentaires ! si on autorise n'importe quel abruti à faire des réflexions sur le physique des gens ....

3.Posté par Toby or not Toby le 09/02/2013 01:16

Et pour faire quoi ces contrats ? Regarder celui qui tient le rateau, assis sur un muret en écoutant de la musique (j'ai déjà vu çà).

Autre exemple, tous les matins, dans les rampes de Saint-François (à Saint-Denis), dès 7H00 du matin, un employé communal officie de la soufflante (l'horrible machine censée remplacer le rateau). Mais il ne suit pas des "coupeurs", et il ne précède pas des "ramasseurs". Bref, il souffle sur les feuilles mortes et les papiers gras ... Une heure après quand il y a du vent, son "travail" ne se voit plus, et il faut le recommencer. C'est ce qu'il fait le lendemain.

Un salaire et du gasoil pour RIEN ! ! !

Pourtant ce moun là, il a l'air motivé, ponctuel (quand je l'entends, je sais qu'il est l'heure de me préparer), et si ça se trouve, il a aussi compris qu'on lui a donné une mission con... mais il l'exécute.

C'est çà les contrats que tu veux M. RATENON ? Pauvre Réunion, pauvre FRANCE !

4.Posté par L'avant gout le 09/02/2013 05:46

Monsieur RATENON voit que sa cote de popularité descendre à l'approche des municipales il a donc un besoin ... pressent d'une tribune mais comme tout politique (cela me rappelle Th. ROBERT) une fois élu c'est terminé même si de temps en temps un coup d'éclat (booster son orgueil) est nécessaire.

5.Posté par REUNIONNAIS LAMDA le 09/02/2013 08:17

JEAN- HUGUES RATENON joue tout simplement son rôle de militant communiste engagé au service de son parti en crise :ça fait partie de la stratégie qu'on apprend aux camarades syndicalistes : dans certains cas ,"il faut savoir transformer des échecs en victoires!!! C'EST LE CAS :LE P.C.R. A ESSUYÉ DEUX ÉCHECS CONSÉCUTIFS SUCCESSIFS ,SON CHEF A " ROULE DANS LES VARANGUES" (a été désavoué et défait par le peuple )! Il est aujourd'hui, déconsidéré et discrédité car des camarades ont découvert que c'est un gros capitaliste, un chef autoritaire qui ne supporte pas la contestation ,que le parti est avant tout au service de sa dynastie !!! Il essaie de se mettre un peu en retrait mais cette "posture" est difficile pour lui :il a toujours été sous "les feux de l’actualité"( conférences de presses ,déclarations trés médiatisées... °!Il envoie au devant de la scène politique ses "refondateurs " (des observateurs disent que ce sont "SES CLONES") !des "syndicalistes" qui ont encore un certain crédit ( Minatchy ,Ratenon Hoarau .... ). MAIS ,IL A BEAU CHANGER DE STRATÉGIES, CELLES-CI NE PASSENT PLUS!!!

6.Posté par Job le 09/02/2013 09:31

lalwa, je suis d'accord avec toi, c'est nul le post 1. Maintenant il est clair que Ratenon manipule les bénédictins en faisant croire qu'il avait négocier des contrats aidés, mais ils existent il ne reste plus qu'à les attribuer, c'est un manipulateur, rien de plus. Ca va être dur d'acheter les voix mon pauvre Ratenon.

7.Posté par faille faille le 10/02/2013 17:05

Il faut regarder les choses en face, ce mec utilisent les contrats pour faire de la politique, venez à dans sa commune et regarder ces contrats distribués des tracts!!! Oui, je vais les appelés contrats comme on appelle les gens de pôle emploi par un numéro, comme en prison ou tout simplement comme du temps de l'esclavage! Manque l'affranchissement sur la joue de fesse et hop! le tour est joué! On dit merci qui? Merci, tonton. Il manquerait juste que les gens qui sont assis devant les barrières soient contrôlés par La CAF, le pôle emploi ou autres services de l'Etat. C'est sa la justice française, c'est sa la démocratie, c'est foutre le bordel ou tout simplement le téléguidage par un partie en manque d'affection. Alé dormi et gout a nou!!!!

8.Posté par ti yab des hauts le 16/02/2013 21:08

Le recours persistant à des
contrats aidés peu efficaces
Plus utilisés en France que dans les
autres pays européens, où ils ont quasiment
disparu, les contrats aidés ont été
mobilisés dans des conditions qui n’ont
pas permis d’obtenir des résultats satisfaisants
en termes d’insertion durable
dans l’emploi. Cela est particulièrement
notable des contrats aidés du secteur
non marchand, dont moins de la moitié
conduisent à une insertion et dont certaines
évaluations montrent qu’ils peuvent
même dans certains cas réduire les
chances de leurs titulaires d’occuper
ultérieurement un emploi à durée indéterminée.
Les raisons de ces résultats
médiocres tiennent à plusieurs facteurs :
un ciblage défaillant, des durées de
contrat trop courtes, un accompagnement
et une formation insuffisants des
bénéficiaires.,
Voila les vérités que nos nombreux jeunes doivent savoir, ça coutent chéres 50Milliards d'euros par an et je vous invitent à lire le reste des commentaires sur ke site de la cour des comptes.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie






Publicité


 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes