MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

J-C. Lacouture : "La station d'épuration de l'Etang-Salé ne rejette aucune goutte d'eau en mer"


Par - Publié le Mardi 17 Février 2015 à 08:27 | Lu 1929 fois

La commune de l'Étang-Salé, et bien au-delà, La Réunion toute entière, a été, une fois de plus, endeuillée en ce week-end de la Saint-Valentin, par le décès tragique d'une jeune fille de 22 ans happée par un requin alors qu'elle se baignait, certes dans une zone interdite et à une heure inappropriée, mais à proximité immédiate du rivage.

Toutes les explications avancées ici et là, par les "experts marron" qui sommeillent en chacun d'entre nous ne suffiront pas à justifier les pertes en vie humaine qui s'accumulent sur le littoral réunionnais depuis plusieurs années.

Certes, la zone où s'adonnaient à la trempette ces jeunes était interdite à la baignade depuis l'arrêté préfectoral fermant plus de 95% du littoral réunionnais à toute activité nautique.

Pourtant, nous sommes sur une île tropicale, en pleine période d'été austral, le soir de la Saint-Valentin, sur une plage idyllique, où deux amoureux barbotaient à deux mètres du rivage en appréciant le coucher du soleil. Que celui qui ne l'a jamais fait jette la première pierre à cette victime ???

Certes, cette interdiction était signalée par des panneaux aux normes réglementaires, remplacés régulièrement suite aux actes de vandalisme d'irresponsables qui ne manquent pas chaque semaine de les arracher, de les tagger, de les brûler. Il en va de ma responsabilité, et je l'assume pleinement en assurant leur remplacement autant que de besoin.

Certes, en ma qualité de maire, je suis responsable de la santé, de la salubrité et de la sécurité publique, ce que je m'efforce d'assurer quotidiennement au service de mes concitoyens qui m'ont fait l'honneur de me choisir pour les représenter.

Certes, j'ai fait aménager par la CIVIS, une zone de baignade de 4000 m2 sécurisée par des filets anti requins qui sont là également régulièrement vandalisés par des activistes au motif qu'on prive les squales d'une partie de leur habitat naturel.

Bien sûr, par souci de cohérence et de solidarité, j'ai décidé d'accompagner et de participer à l'effort collectif de tous les acteurs publics et associatifs en participant aux orientations du C4R (sans pour autant les partager pleinement) par le financement de la pose de 3 drumlines au large de nos côtes.

Les critiques, je les accepte, d'autant qu'elles émanent souvent de personnes mal informées, qui réagissent à chaud sous le coup des émotions et que je suis conscient que quels que soient les efforts déployés, tout cela reste insuffisant au regard du drame humain.

Ce que je n'accepte pas en revanche, c'est la manipulation honteuse de faits aussi tragiques par quelques ambitieux en manque de reconnaissance et à l'approche d'une campagne électorale. La polémique électorale est, il est vrai, souvent stérile. Elle est quelquefois indécente.

Ainsi, l'idée suivant laquelle cette attaque serait due aux rejets en mer des eaux polluées de la station d'épuration de l'Etang-Salé répandue par un conseiller municipal d'opposition, candidat aux élections départementales du 22 mars prochain est au moins aussi nauséabonde que les supposés résidus d'égouts qu'il évoque pour expliquer ce drame.

La commune de l'Etang-Salé s'est en effet dotée très récemment d'une nouvelle station d'épuration pour traiter ses effluents. Cet investissement de l'ordre de 15 millions d'euros représente ce qui se fait de mieux en termes de traitement des eaux usées avec une ultrafiltration membranaire assurant en sortie de process une eau de qualité A+ (eau de baignade) permettant leur réutilisation notamment pour l'irrigation.

Dans l'attente de la mobilisation d'autres acteurs (conseil général et ÖNF) intéressés pour la récupération de cette eau dans le cadre de l'irrigation du golf et de la forêt et de la défense incendie du massif forestier, les eaux épurées sont infiltrées dans un massif spécialement aménagé pour les accueillir. Ainsi, la station d'épuration de l'Etang-Salé ne rejette aucune goutte d'eau en mer.

Cette solution a été vigoureusement défendue par la commune, contre l'avis des services de l'Etat qui préconisaient la construction d'un émissaire en mer pour évacuer les rejets des stations d'épuration de l'Etang-Salé et de Saint-Louis dans le milieu maritime. Les courriers des 20 juillet 2012 et 17 juin 2013 adressés au préfet et au sous-préfet attestent de l'opposition de la commune à cette solution pour les raisons économiques, et écologiques qui y sont développées.

La raison a fini par l'emporter, et le projet d'émissaire en mer a été abandonné au profit d'une solution durable et autrement plus écologiquement responsable.

Une autre commune riveraine a fait d'autres choix en construisant un émissaire en mer. Ce choix technique qu'il ne m'appartient pas de commenter, a empêché toute mise en service de leur nouvelle station d'épuration suite aux casses répétées de cet émissaire, et par voie de conséquence, le transfert des eaux usées vers l'ancienne station de la commune, aux moyens d'une conduite de refoulement obsolète dont les ruptures fréquentes ont entraîné des déversements d'eaux usées dans le milieu naturel.

Sans vouloir polémiquer sur ces faits, qui ne relèvent pas de ma responsabilité, il s'avère que nonobstant ces déversements accidentels d'eaux usées dans le milieu naturel par la commune voisine, que les eaux de baignade de l'Etang-Salé, régulièrement contrôlées par l'ARS, sont qualifiées d'excellentes.

Mais au-delà de ces considérations, je continue à prôner, conformément à la motion adoptée par mon conseil municipal, une politique de régulation des populations de squales qui s'est multipliée ces dernières années sous le double effet de l'interdiction de la commercialisation de cette espèce en raison du risque ciguatera d'une part et de la protection induite par la réserve marine d'autre part.

L'urgence de la situation impose que nous dépassions les polémiques stériles et les positions dogmatiques pour prendre la mesure du problème avec pragmatisme.

Jean-Claude Lacouture, maire de l’Étang-Salé


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Cat le 17/02/2015 08:52

Je cite : "Pourtant, nous sommes sur une île tropicale, en pleine période d'été austral, le soir de la Saint-Valentin, sur une plage idyllique, où deux amoureux barbotaient à deux mètres du rivage en appréciant le coucher du soleil. Que celui qui ne l'a jamais fait jette la première pierre à cette victime ???" Je réponds : Euh... non merci, barboter hors lagon au milieu des requins à la tombée de la nuit ne m'a bizarrement jamais tenté...

2.Posté par Mwa la pa di le 17/02/2015 08:55

Il fallait le dire.

3.Posté par ALEXANDRA le 17/02/2015 09:28

sans reproches ce Maire ????

4.Posté par Associations CITOYENNE de Saint-Pierre-REUNION et ACPEGES le 17/02/2015 10:11

Monsieur le Maire de l'Etang-Salé, et toutes les autorités, ont bien été inspirées de suivre les demandes de ces 2 associations de protection de l'Environnement, qui ont été bien seules en janvier 2010, à étudier le lourd dossier d'enquête publique, et à s'opposer aux rejets d'eaux usées insuffisamment traitées en mer.

Article en ligne sur le site http://citoyennedestpierre.viabloga.com
Les paroles s'envolent, mais les écrits restent.

5.Posté par noe le 17/02/2015 10:16

Qu'on cesse d'accuser les stations d'épuration de tous nos maux ...
L'eau qui sort de ces stations peuvent être consommée sans problème !

Les requins qui croquent ont faim ... plus de manger au large ...pêche intensive ...
Il suffit de se protéger d'une côte de mailles , de capteurs ... avant d'entrer dans la mer et suivre le mode d'emploi !
Les plongeurs qui rôdent un ti carri de zomards , n'ont jamais vu de requins mangeurs d'hommes .... ils ont la trouille des humains et puis la chair humaine n'est pas comestible ... nous mangeons n'importe quoi et cela donne un mauvais goût à notre chair (d'après les ex-cannibales) ...

6.Posté par Laïcien le 17/02/2015 10:19

Bon ,, par commencer , out l'intervention sur une chaîne tèlé lokal ,, oula mèm pas dit condoléances à cette personne ,, oula attaque direct cette personne ,,alors le grand responsab
de la ville de l'Etang Sale ,, c'est ou mr Lacouture ,, avant jette la pierre sur les autres ,balèy dovan ton porte .
Concernant la CIVIS ,,ousa ilé la brigade de l'environnement sur le littoral ,,zot ti vèy les petits pêcheurs avec des petits poissons ,, ou zot lé payé po assur la sécuté des citoyens ,,et concernant la station d'épuration ,, le pic du diab à St Pierre , navé un spot de surf là ,,lé prouvé par dsu prouvé , que i attir dé fois plis requins ,, la des sèries d'attaque sur St Pierre sur le spot de surf ,, ziska maintenant requins i bouiiiiii à cet endroit là ,,en plis dans le mois de décembre oula gagne in gros chèque avec une station d'essence en terme la ville ékolozi ,,et voilà c'est quoi et qui les complices des mensonges médiatik .

7.Posté par Pas trop forcer quand même! le 17/02/2015 10:30

"polémiques stériles et les positions dogmatiques": Comme les vôtres?
"Ce choix technique qu'il ne m'appartient pas de commenter": Quelle courage et preuve d'une résolution sans faille à trouver des solutions, dans un monde sans courants marins! Tant que ce ne rejaillit pas sur votre petit monde politique et qu'il n'est pas question de se fâcher avec les copains ou coreligionnaires, l'essentiel est sauf c'est ça? Vos relations avec les potes priment l'intérêt de vos administrés? Que votre commune soit exemplaire (admettons, bien qu'un réseau propre ne suffise pas à attester à lui seul de l'absence totale de pollutions telluriques liées à l'homme...), chacun sa petite circonscription administrative, comme celle que vous comptez mettre en place pour un contrôle aux "frontières" des requins? Mais vous savez tout ça, juste de quoi tenir une ligne jusqu'aux prochaines élections... Alors qu'il faut vous le concéder à la base, vous seriez sans doute en position de force pour faire avancer les choses dans le bon sens. Pas de vagues, pas de vagues, surtout le jour de la St Valentin!

8.Posté par citoyens vigilants le 17/02/2015 10:39

a force de gesticuler et de s'entêter on perd pieds! on ne peut pas désespérément faire croire a la population que la commune de l’étang-sale est un exemple au niveau environnemental, il suffit de lire les médias et cliquer sur le lien du poste 4 pour connaître les vraies probémes environnementaux sur cette commune et pour comprendre les dessous de l'histoire de cette STEP su cité !.

9.Posté par j''''aimerais le 17/02/2015 13:49

j'aimerais le croire ce maire.
les ravines sont sales, la station d'épuration a de temps en temps un petit accident, ou plus simplement une vidange.
ni vu , ni pris

faut arrêter de nous prendre pour des cons.

allez voir l'état de vos plages et ravines monsieur le Maire

10.Posté par a vos risques et perils!!! le 17/02/2015 14:01

dormez braves gens la CIVIS s'occupe de tout....

11.Posté par Jules Bénard le 17/02/2015 22:38

à Jean-Claude Lacouture :
Tu vois, l'ami, ce que peut donner la mauvaise foi ?
Tes adversaires profitent de l'occasion pour t'accuser de façon éhontée. Je sais bien que tu as raison mais...
Lorsque tes soi-disant amis de l'UMP ont attaqué sans raison aucune Michel Dennemont, qu'as-tu dit ? Tu savais pourtant qu'ils avaient tort.
Méfie-toi de tes amis, Jean-Claude. Car tu es un gars honnête. Lorsqu'ils n'auront plus besoin de toi, ils n'hésiteront pas une seconde à te jeter comme un kleenex !
Rappelle-toi le vieux dicton : "Dieu me garde de mes amis.Mes ennemis, je m'en charge !"

12.Posté par ALEXANDRA le 19/02/2015 13:35

avec des dents de requin !!!!

13.Posté par actium le 19/02/2015 17:47

l'eau de classe A+ bénéficie t elle au golf de l'étang salé ???

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes