Société

J-1 avant la 2e réunion avec les élus: Aurélien Centon attend "du concret"

Vendredi 1 Décembre 2017 - 11:30

Après une première réunion qui s'est tenue le 30 septembre dernier, une nouvelle rencontre entre Aurélien Centon et les élus réunionnais est prévue ce samedi matin, à Saint-Paul.

Un échange destiné à poursuivre le discussion sur le "dispositif d'urgence" à mettre en place pour les Réunionnais de métropole victimes d'"accident de la vie", afin de les aider à rentrer sur leur île.

Lors du premier-rendez vous, la promesse de la mise en place d'un guichet unique avait été faite. "La dernière fois, c'était pour commencer à en parler. J'avais demandé aux élus d'y réfléchir. Cette fois, iI faudrait qu'on en ressorte avec des solutions concrètes", espère le président de l'association Ptit Cœur, qui avait également été reçu par la ministre de la santé pour évoquer le sujet. 

Pour l'instant, ont répondu présents à son appel les députés Ericka Bareigts et David Lorion, la conseillère régionale Virginie Gobalou, ainsi qu'Yveline Fain, élue à Trois Bassins, et Marc-André Hoarau, adjoint au maire de Saint-Paul. Les communes du Tampon et de Saint-André seront aussi représentées.
 
"Tous les autres élus sont les bienvenus. Nous attendons leur confirmation", tient à faire savoir Aurélien Centon à la veille de l'événement.
M.A
Lu 1389 fois



1.Posté par GIRONDIN le 01/12/2017 12:24

Il a pris sa carte chez les réunionmous ? C'est officiel ?

2.Posté par Marie le 01/12/2017 12:53

faudrait arrêter avec tout cet assistanat et que les réunionnais prennent leurs responsabilités car il existe des mutuelles décès à des prix plus qu'abordables, alors comme tout un chacun prenez vos dispositions et arrêtez sans arrêt de pleurnicher!

3.Posté par Obs le 01/12/2017 13:57

Méconnaissance totale du fonctionnement des pouvoirs publics en France comme dans le monde entier d'ailleurs. On peut le regretter, mais un état de droit fait obstacle à ce que du "concret" soit apporté sur un plateau d'argent à tous les démago du coin, qui souhaite sans doute apparaître comme le sauveur. Personnage insignifiant qu'il est, je ne crois absolument pas pour ma part à son altruisme et à ses interventions désintéressées.

4.Posté par INUTILE le 01/12/2017 14:49

Bravo post 3 et 2.
Si sa demande pesait, l'ensemble des élus de la Réunion auraient fait les déplacements et les meilleures solutions auraient été trouvées. Mais ce n'est pas le cas.......

5.Posté par Samwinsa le 01/12/2017 16:33 (depuis mobile)

Sé kwé sa légitimité? Kwé lu la fini montré?

6.Posté par Marc le 01/12/2017 17:44

2. Désolé, mais non. Même en supposant qu'il existe "des mutuelles décès à des tarifs plus qu'abordables":

1°) elles ne gèrent que le rapatriement du corps, or la question là est de permettre à des gens de passer leurs dernières heures en famille
2°) tous les cas ciblés ne sont pas des maladies mortelles, certaines peuvent aussi être des afflictions très incapacitantes
3°) toutes les mutuelles ne prennent pas en compte le rapatriement
4°) "abordable" est une notion extrêmement relative, avec une portion sensible de la population vivant en dessous du seuil de pauvreté
5°) les accidents de la vie peuvent aussi toucher de jeunes adultes qui n'ont pas forcément le réflexe de souscrire à ce type d'assurances...

Quant au fait qu'aucune solution concrète ne pourrait être mise en oeuvre, c'est vous qui le dites.

7.Posté par capucine le 01/12/2017 17:53

il a réussi à me faire tomber dans une action il a déjà quelques mois de cela,mais il n'y aura pas une deuxième fois ,le personnage a un ego qui enfle et à n'en pas douter lc'est un futur candidat aux prochaines élections.
Parfois la franchise est payante....

8.Posté par manipulé le 01/12/2017 18:45

Moin la entendu a li si freedom , son intervention lé à vomir vers 10h 40 ce jour.
Li ve étre calif à la place du calif.
Na enkor de la route à faire.
Mete pas la charu avan lé boeuf

9.Posté par Aurelien Centon le 01/12/2017 20:13 (depuis mobile)

Mdr les pseudo

10.Posté par Marie le 02/12/2017 06:28

à Marc arrêtez avec vos arguments du style 40% vivent au dessous du seuil de pauvreté....sortez faite les grandes surfaces et regardez les chariots des pauvres de l'ile....foutaise! quand aux accidents de la vie tout le monde y est confronté tôt ou tard....maintenant les désirs de chacun du style je veux retourner dans mon ile pour mourir faut aussi savoir qu'on a pas tout ce qu'on aimerai dans la vie.....et qu'il faut faire avec c'est tout!

11.Posté par MICHOU le 02/12/2017 11:05

Très présent sur les antennes, presque autant que Johnny, en ce moment, ce Monsieur lance un appel aux bénévoles sauf qu'il ne répond jamais au téléphone, ne rappelle pas.

12.Posté par roro 61 le 02/12/2017 15:02

24 communes et plus de 200 personnes qui vont au congrès des maires ! Posté par Marie le 01/12/2017 12:53 on vous parle de victimes d'"accident de la vie" et non des gens décédés , car cette mutuelle n'existe pas et je rejoins Marc le 01/12/2017 17:44 à ce sujet .Ne vous emballez pas trop vite et lisez bien le sujet qui est mis sur la table .

13.Posté par Marie le 03/12/2017 06:49 (depuis mobile)

Je l ai eu au tel ,
Et je l ai pas senti ce type ,
Il vibre d une drôle de façon ,
,? ?, ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter