MENU ZINFOS
International

Italie : Berlusconi a démissionné en se faisant traiter de "bouffon"


Par . - Publié le Dimanche 13 Novembre 2011 à 08:04 | Lu 1588 fois

Italie : Berlusconi a démissionné en se faisant traiter de "bouffon"
La décision était attendue depuis plusieurs jours. Silvio Berlusconi a donné sa démission ce samedi à 22 heures à Rome. Il a remis sa démission au président Giorgio Napolitano. Un départ sous les cris de la foule, massée devant la présidence italienne. Au moment du départ de l'ex chef du gouvernement, on pouvait entendre dans la foule : "Démission, Mafieux, Honte" ou encore "Bouffon".

Désormais le président Giorgio Napolitano va nommer le futur chef du gouvernement. Le successeur se nomme Mario Monti, nommé sénateur à vie mercredi dernier pour préparer le terrain de sa nomination à la tête du pouvoir. Le nouvel homme fort devra composer avec l'opposition de gauche et centriste, et devra mettre en place les réformes demandées par l'Union Européenne pour éviter que l'Italie ne se retrouve dans la même situation que la Grèce.

"Aujourd'hui, le rideau tombe sur une page longue et douloureuse de notre histoire. L'Italie est un pays qui a envie de tourner la page et de recommencer à zéro. Demain, nous entrons dans une nouvelle ère : nous devons reconstruire sur les cendres: l'économie, la justice, la loi électorale...", s'est ému Dario Franceschini, député du Parti démocrate, principale formation d'opposition.




1.Posté par Noé le 13/11/2011 08:44

Ouf ! l'Italie semble sauver pour l'instant .... on trouve beaucoup de pizzas sur les places ...

2.Posté par Kid kréole, Endémique Roussos and ze Coconuts le 13/11/2011 10:58

1.Posté par Noé le 13/11/2011 08:44


Ahahahahahahahahahah!

3.Posté par Gajik le 13/11/2011 12:01

Et tout le monde trouve çà normal, un SENATEUR A VIE ? bien démocratique comme concept, vous ne pensez pas ? Plutôt un vestige de l'Empire Romain sans doute !

BRAVO LA DEMOCRATIE en EUROPE ! On squizze complètement les referendum populaires, on enlève et donne le pouvoir à qui on veut sans élections, on est adhérents contraints contre la volonté de la majorité à une Europe technocratique dictatoriale aux mains des Banquiers, et personne ne bronche.

Cà me rappelle la façon dont le Peuple Juif diasporisé est monté en files interminables dans tous les wagons à bestiaux d'Europe vers la boucherie immonde Allemande. Ils baissaient la tête et pourtant ils étaient des milliers et nos parents les ont regardés monter avec juste un regard de pitié, quand ce n'étaient pas eux-mêmes qui les avaient dénoncés aux Nazis.

Ce sont ces mêmes banquiers et industriels qui ont lancé dans les brasiers ces êtres de chair devenus des corps transformés en savon et ont arraché leurs dents en or et vous les laissez encore et encore diriger les destinées de nos pays ?

Honte à Berlusconi, oui, mais honte aussi à tous ses alter-ego, Sarkozy, Merkel and Co qui nous imposent cet argument de la CRISE que j'entend depuis 60 ans pour détruire tous les acquis sociaux depuis le relèvement du dernier massacre de 39-45 !

Nous entrons dans une ère de fascisme intégral et il n'y a vraiment que les aveugles pour se réjouir du remplacement de Berlusconi par un Banquier, idem en Grèce, sans aucun aval populaire démocratique, sans débat, en brandissant "LA CRISE" comme sésame qui permet et autorise toute mesure liberticide et d'exception. Quand les Peuples vont-ils se réveiller pour, comme disait Coluche, pour leur FOUTRE AU CUL ?

En attendant, rigolez bien de Berlusconi, le soit disant BOUFFON, il mène le jeu avec ses amis banquiers et c'est encore une opération de diversion pour que les mêmes, dont le pouvoir était vacillant, restent comme des sangsues accrochées à l'économie prédatrice du libéralisme, le plus sauvage que l'Europe n'ait jamais connu depuis 50 ans.

Tout le monde s'en fout que l'affaire pénale de l'américano-"française" Christine LAGARDE soit étouffée, oubliée, auto-amnistiée, le FMI prospère, dirige tout, donne ses ordres malfaisants, et vous applaudissez à tout ce cinema d'horreur ? La BCE dirige les politiciens et fait rentrer des milliards dans le gros ventre du capitalisme le plus grossier que l'Europe n'ait jamais subi et tout le monde applaudit aux plans de sauvetage de l'Euro sans voir ce que cela signifie en réalité.

Le petit vieux aura beau crier dans le désert "INDIGNEZ VOUS !", qui va s'indigner encore, vu le désir masochiste de notre Peuple de voter pour sa propre déchéance.

oh oui not' bon Maître ! tout de suite Not' bon Maître ! oh oui, Not' bon Maître est trop bon de nous châtier ! oh oui oh oui encore ! Empapaoutez nous plus fort, c'est tellement bon de vous servir, Not bon Maître ! Ramassez nos milliards, dépensez les pour nous, faites les fructifier pour nous, vous savez mieux que nous qui ne sommes que des ignorants, ce que vous devez en faire pour le bonheur de vot' bon Peuple si petit, si incapable de jouir de lui-même !

Vu le comportement inique des Français et des Socialistes sur la colonisation de la Libye et les massacres perpétrés par Juppé et l'OTAN, de touts façons, je ne suis pas étonné que ce Peuple décervelé par France24 et les media-menteurs qui dirigent toute l'information de masse, soit prêt à réclamer même sa propre transformation en savon ! Je me demande même si un vote démocratique ne viendrait pas avaliser toute cette mascarade si on leur demandait leur avis ?

4.Posté par LaPulmollVerte le 13/11/2011 12:10

Oui enfin ne rions pas trop il revient à la justice ce qui l’arrange vachement !

5.Posté par jeff le 13/11/2011 15:16

Bravo Gajik, c'est aussi mon analyse, mais toi et moi on est trop vieux pour crier fort, on nous prend pour des séniles.

La Démocratie est éteinte. Je ne sais plus quel etait l'ancien président américain qui avait déclaré : la démocratie pourra s'exprimer tant que les banques ne prendront pas le pouvoir (ou quelque chose comme cela, en tous les cas c'était le sens).

PS : je pense que c'est Jefferson, mais je n'en suis pas sur.

6.Posté par Gajik le 13/11/2011 22:05

Jeff, oui "mon vieux " ! c'est bien une citation de Jefferson qui date de 1802, la voici traduite et intégrale. Il prédisait les crimes des fonds de pension et les gens chassés de leurs maisons, en 1802 !

« Je pense que les institutions bancaires sont plus dangereuses pour nos libertés que des armées entières prêtes au combat. Si le peuple américain permet un jour que des banques privées contrôlent leur monnaie, les banques et toutes les institutions qui fleuriront autour des banques priveront les gens de toute possession, d’abord par l’inflation, ensuite par la récession, jusqu’au jour où leurs enfants se réveilleront, sans maison et sans toit, sur la terre que leurs parents ont conquis »

en voici d'autres, édifiantes et que chaque Français ou Américain devrait apprendre par coeur :


« Si le Peuple avait la moindre idée de ce que nous avons fait, il nous traînerait dans la rue et nous lyncheraient. »
George H. W. Bush, 1992

« Il n’existe pas de moyen plus efficace pour prendre le contrôle d’une nation que de diriger son système de crédit (monétaire). »
M. Phillip A. Benson, Président de l’association American Bankers’ Association, 8 juin 1939

« Il est appréciable que le peuple de cette nation ne comprenne rien au système bancaire et monétaire.
Car si tel était le cas, je pense que nous serions confrontés à une révolution avant demain matin.
»
Henry Ford

« Je n’ai jamais vu personne ayant pu, avec logique et rationalité, justifier que le gouvernement fédéral emprunte pour utiliser son propre argent… Je pense que le temps viendra où les gens demanderont que cela soit changé.
Je pense que le temps viendra dans ce pays où ils viendront nous accuser, vous, moi, et toute personne liée au Congrès, d’être resté assis sans rien faire et d’avoir permis à un système aussi stupide d’être perpétué.
»
Wright Patman, membre démocrate du Congrès 1928-1976 président du comité de la Banque et de la Monnaie 1963-1975

« Seuls les petits secrets doivent être protégés. Les grands sont gardés secrets par l’incrédulité du public. »
Marshall McLuhan, "gourou" des médias

« Le système financier est devenu la Banque centrale américaine (Federal Reserve Board).
Cette banque centrale gère un système financier au moyen d’un groupe de purs profiteurs.
Ce système est privé et son seul objectif consiste à réaliser les profits les plus énormes possibles en utilisant l’argent des autres.
Cette loi (de la Réserve fédérale) démontre la plus grande preuve de confiance au monde.
Lorsque le président signe cet acte, il légalise le gouvernement invisible par le pouvoir monétaire.
Les personnes ne s’en rendent peut-être pas compte pour le moment mais le jour du jugement n’est plus qu’à quelques années, le jour du jugement de cet Acte qui représente le pire crime de tous les temps commis au nom de la loi par l’intermédiaire d’un projet de loi
»
Charles A. Lindbergh

« Les banquiers détiennent la Terre. Si vous souhaitez rester leurs esclaves et payer le coût de votre propre esclavagisme, alors laissez les continuer à créer de l’argent. »
Sir Josiah Stamp, Governor of Bank of England, 1920.

« Le système bancaire moderne fabrique de l’argent à partir de rien. Ce processus est peut-être le tour de dextérité le plus étonnant qui fut jamais inventé. La banque fut conçue dans l’iniquité et est née dans le pêché. Les banquiers possèdent la Terre.
Prenez la leur, mais laissez-leur le pouvoir de créer l’argent et en un tour de mains ils créeront assez d’argent pour la racheter.
Otez-leur ce pouvoir, et toutes les grandes fortunes comme la mienne disparaîtront et ce serait bénéfique car nous aurions alors un monde meilleur et plus heureux.
Mais si vous voulez continuer à être les esclaves des banques et à payer le prix de votre propre esclavage laissez donc les banquiers continuer à créer l’argent et à contrôler les crédits.
»
Sir Josiah Stamp, Directeur de la Banque d’Angleterre 1928-1941 (Réputé 2e fortune d’Angleterre à cette époque)

« Je suis un homme des plus malheureux. J’ai inconsciemment ruiné mon pays.
Une grande nation industrielle est contrôlée par son système de crédit. Notre système de crédit est concentré dans le privé.
La croissance de notre nation, en conséquence, ainsi que toutes nos activités, sont entre les mains de quelques hommes.
Nous en sommes venus à être un des gouvernements les plus mal dirigés du monde civilisé un des plus contrôlés et dominés non pas par la conviction et le vote de la majorité mais par l’opinion et la force d’un petit groupe d’hommes dominants.
»
Woodrow Wilson, président des Etats-Unis 1913-1921

« Celui qui contrôle le volume de la monnaie dans notre pays est maître absolu de toute l’industrie et tout le commerce… et quand vous réalisez que le système entier est très facilement contrôlé, d’une manière ou d’une autre, par une très petite élite de puissants, vous n’aurez pas besoin qu’on vous explique comment les périodes d’inflation et de déflation apparaissent. »
James A. Garfield, président des Etats-Unis, assassiné

« Le gouvernement devrait créer, émettre, et faire circuler toutes les devises et tous les crédits nécessaires pour satisfaire les dépenses du gouvernement et le pouvoir d’achat des consommateurs.
En adoptant ces principes, les contribuables économiseraient d’immenses sommes d’argent en intérêts.
Le privilège de créer et d’émettre de la monnaie n’est pas seulement la prérogative suprême du gouvernement, mais c’est aussi sa plus grande opportunité
»
Abraham Lincoln, président des Etats-Unis, assassiné

« Certains des plus grands hommes des Etats-Unis, dans le domaine du commerce et de la production, ont peur de quelque chose.
Ils savent qu’il existe quelque part une puissance si organisée, si subtile, si vigilante, si cohérente, si complète, si persuasive… Qu’ils font bien, lorsqu’ils en parlent, de parler doucement.
»
Woodrow Wilson, ancien président des Etats-Unis

« Jusqu’à ce que le contrôle de l’émission de devises et de crédit soit restauré au gouvernement et reconnue comme sa responsabilité la plus flagrante et la plus sacrée, tout discours sur la souveraineté du Parlement et la démocratie est vain et futile…
Une fois qu’une nation abandonne le contrôle de ses crédits, il n’importe plus qui fait ses lois…
L’usure, une fois aux commandes, coule n’importe quelle nation.
»
William Lyon Mackenzie King, ex-premier ministre du Canada

« Les quelques personnes qui comprennent le système (argent et crédits) seront soit tellement intéressées par les profits qu’il engendre, soit tellement dépendantes des faveurs qu’il conçoit, qu’il n’y aura aucune opposition au sein de cette classe.
D’un autre côté, les personnes incapables d’appréhender l’immense avantage retiré du système par le capital porteront leur fardeau sans se plaindre et peut-être sans même remarquer que le système ne sert aucunement leurs intérêts
»
Rothschild Brothers of London

« Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré et le plus indispensable des devoirs. »
Art. 35 Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1793

« J’ai bien peur que le citoyen ordinaire n’aimerait pas qu’on lui dise que les banques peuvent créer de la monnaie, et le font… Et ceux qui contrôlent le crédit de la nation dirigent la politique du gouvernement et portent au creux de leurs mains la destinée du peuple. »
Reginald McKenna, ex-président du conseil de la Banque d’Angleterre du Milieu

et pour finir, la citation la plus perverse et pourrie, malgré sa vérité, dite par Napoléon Bonaparte, le premier voleur puissance mille qui a créé la Banque de France et s'est servi dans les Caisses de l'Etat sans aucune décence :

« i[Lorsqu'un gouvernement est dépendant des banquiers pour l'argent, ce sont ces derniers, et non les dirigeants du gouvernement qui contrôlent la situation, puisque la main qui donne est au-dessus de la main qui reçoit. […]
L'argent n'a pas de patrie ; les financiers n'ont pas de patriotisme et n'ont pas de décence ; leur unique objectif est le gain.]i »
Napoléon Bonaparte, (1769-1821)

7.Posté par nrj le 14/11/2011 05:10

Triste fin pour le DSK italien ! mais il a encore son immense fortune ....

8.Posté par papapio, ni macro ni géniteur payeur le 14/11/2011 11:15

5.Posté par jeff
6.Posté par Gajik
Bravo Messieurs, un régal de vous lire et de partager vos poignions sur le sujet...
sans en partager la culture générale, malgré moi ...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes