MENU ZINFOS
International

Iran : Lire des livres pour éviter de passer par la case prison


- Publié le Vendredi 11 Septembre 2015 à 09:08 | Lu 804 fois

Dans le Nord-Est de l’Iran, à Gonbad-e Kavus, un juge a condamné des prévenus à lire des ouvrages, une possibilité qui leur est octroyée pour éviter des peines d'emprisonnement.

Qaseur Naqizadeh, juge au tribunal de Gonbad-e Kavus, a dernièrement permis à des accusés de ne pas passer par la case prison. Il leur a confié une liste de cinq livres à se procurer, pour lesquels ils doivent établir des fiches de lecture.

Seules les personnes reconnues coupables de délits mineurs, les adolescents ou les personnes n’ayant pas de casier judiciaire peuvent bénéficier de cette mesure.

Les ouvrages ne sont pas pris au hasard. Ils ont été lus en amont par le juge et ses collaborateurs. "Les livres ont été choisis de sorte que tous les prisonniers puissent les lire, peu importe leur niveau de lecture, leurs connaissances ou leurs âges", met en avant le juge.

Les accusés doivent aussi associer à leur lecture obligatoire un passage des Hadiths, recueil qui répertorie les paroles prononcées par le prophète Mahomet. Les livres sont ensuite offerts dans les différents centres pénitentiaires du pays.




1.Posté par Gloseur sensE le 11/09/2015 14:17

En Corée du Nord, en Erythrée, en Iran et dans plusieurs autres Etats, lorsque des Juifs ou des Chrétiens lisent la Sainte Bible, ils sont condamnés à une lourde peine carcérale ou sont assassinés.
Et ailleurs, la plupart des autres Etats se moquent du salut des âmes de leur concitoyens, mais soyez rassurés, pas de leurs impôts ni de leur vote ni de leurs sacrifices pour l'Etat.

2.Posté par ALBERT le 11/09/2015 18:36

@ Gloseur sensE

tu as du aller souvent dans ses pays pour savoir de quoi tu parles.

3.Posté par Ray_au_Port le 12/09/2015 11:54

Pas applicable à la Réunion : nos kaniars ne savent pas lire ! ! !

4.Posté par li le 12/09/2015 21:49

Gloseursense
Il est question de culture et de reflexion pas d abrutissement!

5.Posté par toni le 13/09/2015 11:15 (depuis mobile)

N''importe quoi, je suis chrétien d''Iran. En iran il y a des église de même que des synagogue. Jamais quelqu''un etait condamné pour avoir lu la bible. Dans les pays d''arabe peut-être mais pas en iran. Pour info l''Iran est Perse.

6.Posté par rosa le 13/09/2015 20:22 (depuis mobile)

Tout à fait d''accord avec toni. Moi je suis em france depuis 5ans. Je suis iranienne et juive. Mes parents habitent toujours en iran, et j''aime mon pays. Nous avons eu d''autres problèmes mais jamais pour un lecture d''un livre.

7.Posté par Gloseur sensE le 13/09/2015 23:01

- En Iran, « Toute activité chrétienne en langue farsi (persan) est illégale et les chrétiens d’origine musulmane sont sévèrement persécutés. »
Source : https://www.portesouvertes.fr/persecution-des-chretiens/profils-pays/iran/ ;

- En Corée du Nord : « Les chrétiens doivent garder leur foi secrète. S’ils sont découverts, ils sont envoyés aux travaux forcés jusqu’à ce que mort s’en suive. »
Source : https://www.portesouvertes.fr/persecution-des-chretiens/profils-pays/coree_du_nord/ ;

- En Erythrée, « Ces dernières années, l’oppression qui pèse sur les chrétiens s’est encore accentuée, notamment pour ceux qui appartiennent aux églises non traditionnelles. »
Source : https://www.portesouvertes.fr/persecution-des-chretiens/profils-pays/erythree/ ;

8.Posté par Sasan le 14/09/2015 14:58

@Gloseur sensE,
Votre vision est aussi limitée que la crédibilité des sources que vous citez.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes