Faits-divers

Interpellé avec deux sacs de courses remplis de zamal dans son coffre

Dimanche 12 Février 2017 - 10:16

Dans la nuit de vendredi à samedi, à Saint-André, les policiers ont découvert deux sacs de courses remplis de zamal dans le coffre du véhicule d'un automobiliste, lors d'un banal contrôle routier, rapporte la presse écrite.

Interpellé et placé en garde à vue, l'individu est reparti avec une convocation au tribunal. 
Lu 2199 fois



1.Posté par Dan Run le 12/02/2017 17:37

Suspect tout ça ,deux sacs de courses remplis de zamal

Le zamal termine où ?

2.Posté par Pamphlétaire le 12/02/2017 18:35

Dans le même ordre d'idée, voici un autre fait par voyage par train et la frontière Italie-Suisse.

Un Albanais de 22 ans s’est fait passer pour un handicapé afin de pouvoir cacher de la drogue dans son fauteuil roulant. Il s’est fait attraper à la douane.

Le 26 novembre dernier, cet homme, accompagné d’un ami lui aussi Albanais, décide de transporter 8,44 kilos de marijuana de l’Italie vers la Suisse.
Pour être sûr de ne pas attirer les soupçons, le jeune homme décide de remplacer la mousse du siège d’un fauteuil roulant par des paquets de drogue sur lesquels ils s’assoit. Le duo s’installe alors à bord d’un train à Milan. Mais leur voyage ne se passe pas comme prévu.

Lors du contrôle à la frontière, les agents décident de procéder à une fouille complète. Le faux invalide est alors fouillé ainsi que son fauteuil au coussin rembourré.

Les gardes-frontière découvrent alors des sachets en plastique remplis de drogue à la place de la mousse qui devait servir de siège. L'administration fédérale des douanes n'a pas précisé dans son communiqué les sanctions infligées aux deux comparses.

3.Posté par L'Ardéchoise le 13/02/2017 01:15

Comme quoi on ne peut plus faire ses courses tranquille....

4.Posté par 51889 le 13/02/2017 17:31

@3: Vous m'enlevez les mots du clavier ! De source "bien informée" (autrement quel serait l'intérêt d'avoir une source, je vous le demande !) je crois savoir que cette herbe était destinée à une personne du beau sexe à laquelle l'individu aurait attribué un ti nom gâté dans l'intimité: "mon héroïne". Proprement stupéfiant !

5.Posté par mortier le 13/02/2017 18:02 (depuis mobile)

C'était des feuilles pour ses cabris.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Décembre 2017 - 08:41 Des casseurs d'Halloween au tribunal ce jeudi