MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Interpellation des parlementaires de La Réunion : Peut-on encore voter pour vous ?


Par Fr. Clément Binachon, op Dominicain à la Réunion - Publié le Jeudi 20 Août 2020 à 14:34 | Lu 993 fois

Interpellation des parlementaires de La Réunion : Peut-on encore voter pour vous ?
Dans la nuit du vendredi 31 juillet au samedi 1er août, dans un hémicycle quasiment vide, sous couvert d’une procédure d’urgence et profitant de la distraction des vacances scolaires, le gouvernement de Mr Macron a manœuvré sournoisement pour faire adopter par l’Assemblée Nationale une deuxième version de son projet de loi bioéthique. 

Ce projet est un abominable scandale, un scandale qui franchit tant de lignes rouges, qui bafoue tant de principes essentiels de notre démocratie, qui méprise si frontalement les consciences, qu’il nous oblige à vous demander, parlementaires de la Réunion, de vous y opposer aujourd’hui. Le scandale est trop grave, les dérives sont trop énormes, les injustices trop flagrantes. Si vous persévérez à soutenir ce projet, nous aurons en tant que chrétiens, le devoir moral de nous opposer à votre réélection.  

Scandale politique d’abord. Comme chacun sait, votre responsabilité d’élus est d’arbitrer les priorités, de hiérarchiser la multiplicité des demandes en fonction du bien commun de toute la société. Vous le savez bien, la situation économique de notre pays est difficile, les demandes d’aides sociales explosent, les Gilets Jaunes ont exprimé la souffrance d’une majorité de nos concitoyens qui triment et galèrent en silence. Vous dites à cette majorité qu’il n’y a pas assez d’argent pour l’hôpital, qu’on ne peut pas faire plus de places dans les EPHAD, qu’on ne peut pas embaucher plus de personnels hospitaliers, que l’on doit même dérembourser des médicaments traitant la maladie d’Alzheimer… mais vous trouvez des financements pour tous les couples de femmes qui désirent des enfants ! Il ne s’agit pas de juger ici leurs désirs, il s’agit simplement de souligner une injustice scandaleuse ! Il n’y a plus d’argent pour répondre à la souffrance des uns mais on en trouve pour financer les désirs des autres. Comment osez-vous choisir de dépenser entre 10 et 15 millions d’euros par an pour quelques milliers de couples homosexuels, alors que le pays est exsangue et l’hôpital public au bord du gouffre ? Non, derrière ce gouvernement vous choisissez de satisfaire les intérêts d’une minorité bruyante plutôt que de servir les pauvres silencieux. C’est une honte que tous les défenseurs des plus démunis doivent dénoncer !  

Scandale écologique ensuite. L’humanité n’a jamais été aussi consciente des dangers qu’implique la course en avant des biotechnologies. Avec raison, vous invoquez le principe de précaution pour protéger les abeilles, pour refuser les OGM, pour sanctuariser certains territoires mais vous ne l’appliquez pas pour nos propres enfants ! Cette loi laisse les grands groupes industriels utiliser des embryons humains comme des rats de laboratoires ! Vous leur permettez de créer des chimères, des êtres moitié-homme moitié animal en mélangeant des cellules souches humaines avec des cellules souches animales ! Vous les laissez manipuler nos bébés comme de la viande ! Madame Dindar, vous appelez à ce que cesse la souffrance animale mais vous soutenez une loi qui autorise les manipulations et destructions des plus petits de notre propre espèce ! Cette loi laisse les riches et les puissants détruire la nature en courant derrière leurs fantasmes de toute puissance et d’argent. C’est une honte que tous les défenseurs de la nature doivent dénoncer !  

Scandale éthique enfin. Avec ce projet de loi, certains d’entre vous veulent faciliter encore cette monstruosité législative qui permet à une femme d’avorter son enfant jusqu’à la veille de sa naissance. Vous voulez permettre à une mère d’avorter son enfant, sans aucune limite de durée de grossesse, et si l’on s’aperçoit qu’il a une caractéristique génétique indésirable ou bien que cela peut « entrainer une détresse psycho-sociale ». Ne comprenez-vous pas que cela revient à considérer que la vie d’une personne handicapée à moins de valeur que celle des autres ? Que cela revient à traiter les fœtus humains comme des choses sans valeur ? Vous favorisez une discrimination prénatale entre les personnes porteuses de handicap et les autres, et vous osez parler d’une loi très équilibrée. Hypocrites ! Vous renforcez encore la culture eugéniste qui nous envahit ! Vous mettez en place une société qui trie ses enfants sur des critères génétiques, comme le firent les pires idéologies aux heures les plus sombres de notre histoire. Vous inscrivez dans la loi le mépris de toutes les personnes porteuses de handicap ! Et vous le savez ! C’est une honte que tous les défenseurs des plus faibles doivent dénoncer !  

En réalité, ce projet de loi ultra libéral met en œuvre une vision individualiste et matérialiste de l’existence humaine. En réalité, ce projet entérine un scandaleux mépris des plus faibles qui sont livrés à eux-mêmes et abandonnés par la société plutôt que soutenus et défendus par elle. En réalité, cette loi exprime une fois encore l’obstination idéologique incroyable dont le président de la République nous fait si souvent la prodigieuse démonstration et contre laquelle il faut résister. C’est notre devoir moral de nous y opposer. C’est votre responsabilité de parlementaires d’empêcher ce gouvernement de servir les intérêts délirants du lobby pharmaceutique, de piétiner la démocratie, de faire voter en catimini la dissolution de la filiation, la discrimination des personnes en situation de handicap, le mépris du bon sens écologique, la chosification de l’enfant (réduit un objet de droit), l’effacement juridique du père, et tant d’autres scandales. 

Dans une première version de ce pamphlet qui a circulé sur les réseaux sociaux, j’ai accusé tous les parlementaires réunionnais de complicité ou de passivité à l’égard de cet abominable projet. Je m’étais mal informé. Mme Nathalie Bassire et Mr David Lorion ont œuvré et œuvrent encore courageusement pour s’y opposer. Je leur présente donc ici et publiquement mes plus sincères excuses et mon plus fraternel soutien. En revanche, pour tous les autres parlementaires de notre île, la réponse à la question contenue dans le titre est malheureusement claire. S’ils ne s’opposent pas cette loi monstrueuse, nous ne pourrons plus jamais voter pour eux. 




1.Posté par Rue la gare le 20/08/2020 16:29

Ils ont rien à foutre une foi élu c est
L argent qui comptent
Il y a qui aime cette situation plus on les arnaques plus ils votent pour ses
Mafieux

2.Posté par Jambalac le 20/08/2020 17:22

Interpellation des parlementaires de La Réunion : Peut-on encore voter pour vous ?

--------------------------------------------
« Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traîtres n’est pas victime, il est complice ».

George Orwell.
.......................................................................................................................
Mais avant d'être élu et corrompus, ces élus étaient de simples citoyens qui portaient en eux le germe de la corruption et ne manquait que le levier du pouvoir. Une fois le pouvoir acquis la corruption s'est accélérée.


Faut juste s'habituer et c'est devenu d'un banal que cela ne choque plus personne. La preuve les corrompus sont réélus.

3.Posté par A mon avis le 20/08/2020 22:18

"...empêcher ce gouvernement de servir les intérêts délirants du lobby pharmaceutique, de piétiner la démocratie, de faire voter en catimini la dissolution de la filiation, la discrimination des personnes en situation de handicap, le mépris du bon sens écologique, la chosification de l’enfant (réduit un objet de droit), l’effacement juridique du père, et tant d’autres scandales."


Quel fatras !
Votre crise d'urticaire essentiellement contre l'avortement et les couples homosexuels vous fait écrire un peu n'importe quoi !

4.Posté par A mon avis le 21/08/2020 16:14

Vous écrivez :

" Scandale éthique enfin. Avec ce projet de loi, certains d’entre vous veulent faciliter encore cette monstruosité législative qui permet à une femme d’avorter son enfant jusqu’à la veille de sa naissance. Vous voulez permettre à une mère d’avorter son enfant, sans aucune limite de durée de grossesse, et si l’on s’aperçoit qu’il a une caractéristique génétique indésirable ou bien que cela peut « entrainer une détresse psycho-sociale »."


Ainsi, vous laissez entendre qu'une femme serait libre d’avorter son enfant jusqu’à la veille de sa naissance. pour reprendre vos termes.
Abus mensonger de langage (c'est pas bien de mentir ainsi, surtout pour "un-père-la morale" !)

Vous faites l'amalgame entre l'IVG (interruption volontaire de grossesse) et l'IMG (interruption MÉDICALE de grossesse)
Lai loi de bioéthique ne fait qu'apporter des précisions à propos de l'IMG dont le cadre juridique existe
depuis la loi du 4 juillet 2001.


«L’IMG d’indication maternelle implique une prise en compte des causes psychosociales "lorsqu’il y a péril grave pour la santé de la mère". Ce cadre juridique existe depuis la loi du 4 juillet 2001», qui dispose qu’une équipe pluridisciplinaire doit examiner toute demande d’IMG. Equipe composée «d’un médecin qualifié en gynécologie obstétrique, un médecin choisi par la femme et une personne qualifiée tenue au secret professionnel qui peut être un assistant social ou un psychologue.»


La loi de bioéthique prévoit désormais que «l’équipe pluridisciplinaire chargée d’examiner la demande de la femme comprend au moins quatre personnes qui sont un médecin qualifié en gynécologie obstétrique, membre d’un centre pluridisciplinaire de diagnostic prénatal, un praticien spécialiste de l’affection dont la femme est atteinte, un médecin ou une sage-femme choisi par la femme et une personne qualifiée tenue au secret professionnel qui peut être un assistant social ou un psychologue».


Source : https://www.liberation.fr/checknews/2020/08/04/projet-de-loi-bioethique-les-deputes-ont-ils-autorise-l-avortement-pour-detresse-psychosociale_1795927

Ce n'est donc pas librement qu'une femme peut décider d'avorter au delà du délai légal d'IVG, comme le suggère abusivement votre billet d'engagé anti-avortement et pro Manif-pour-tous.

5.Posté par martin lane le 21/08/2020 19:17

un avortement à 9 mois de grossesse reste un infanticide, qu'il soit consentis, conseillé ou pratiqué avec le consentement ou non de 4 personnes.
Ce n'est pas mentir que dénoncer cela.
Que penser des chimères, autorisées grâce à cette fabuleuse loi qui , même dans les délires les plus fous du Dr Mengele n'ont jamais été imaginés
Que penser de l'échange d'implantation d'embryon dans l'utérus alternativement dans les couples lesbiens, car c'est aussi de cela qu'il s'agit, au nom de l'équité .
Une seule député de la Réunion a osé signer une tribune sur ce sujet, et bien que je ne lui voue aucune adoration, je la nomme Nathalie Bassire.

6.Posté par NATIVEL le 22/08/2020 06:53

Que les curés se mêlent de leurs affaires de bondieuserie et qu'ils arrêtent de s'occuper de politique.
La France est un pays Laïque
M Binachon a le droit d'avoir un avis et de l'exprimer mais pas en tant que curé, en tant que citoyen, et en tant que citoyen il a les mêmes outils que tout le monde pour résister aux politiques, c'est a dire le vote essentiellement.
Au lieu de manipuler ses clients sur les ordres d'un état étranger "le vatican" il devrait s'impliquer dans la politique du pays ou il vit par exemple en prenant des responsabilités dans la vie sociale de la Réunion.

7.Posté par C.J. le 22/08/2020 19:54

Certains n'aiment pas que le débat se prolonge au-delà des Assemblées....
Pourtant les cafés, les courriers des lecteurs c' est le Parlement du peuple, c' est du Zola je crois...
Néanmoins ils ne s'en privent pas pour lancer des attaques stériles, nievres, simplettes, parfois même sans rapport avec le sujet évoqué...l' essentiel est de porter des coups bas pour marquer son anticléricalisme...
Triste mais en se relisant, ils se reconnaîtront..
Ce n'est en tout cas pas comme ça que se construit une contre argumentation...

8.Posté par jean le 23/08/2020 08:38

Et on ne parle pas de pédophilie, pourquoi avoir abaisser l'age sexuel à 13 ans, pourquoi ne pas aider et même seulement écouter et enquêter sur les cas que certaines associations font remonter. Les élus complices de pédophilie, y'a qu'un pas à franchir.

9.Posté par Miro le 23/08/2020 14:00

A la question posée "Peut-on encore voter pour vous ?" , ma réponse, sans appel, est NON. Vous ne représentez rien, pas même la crotte d'un chien et malgré cela vous percevez un "pognon de dingue" ! ... vous n'avez parfois, pas honte?

10.Posté par CAJAOP le 23/08/2020 22:48

Encore ? Visiblement, Mr BINACHON est un adepte de la méthode COUÉ.

11.Posté par Fidol Castre le 24/08/2020 07:07

Ce ne sont pas les députés vendus qu'il faut interpeller. Il n'y a plus rien à faire. Leur corruption morale est inimaginable.
C'est le silence assourdissant du clergé qui est choquant.

12.Posté par RIPOSTE974 le 24/08/2020 07:32

Aux électeurs de faire le bon choix .

Tous les électeurs étaient au courant que Macron élu par défaut , sert le monde de la finance , le CAC40 , ses proches , les carpettes qui vénèrent le système : le Pouvoir , les billets de banque , le SEXE !

« On a mis un gamin à l’Elysée et on va le payer très cher ! » Luc Ferry •23 déc. 2018 ¬- Les Incorrectibles / Sud radio

Charles Gave : " Le vrai problème de Macron est qu'il est idiot " •12 janv. 2020 - Les Incorrectibles / Sud radio

13.Posté par Igor le 24/08/2020 07:56

Aurons nous un jour des vrais responsables?.. " des preneurs de décisions"... C'est la question que je me pose. ( Les jours se succédent et se ressemblent.... Nos dirigeants aussi..!!!!)

14.Posté par JUSTEDUBONSENS le 24/08/2020 18:33

Monsieur le curé que votre conscience soit troublée par ce que vous dénoncez, je le comprends mais je comprends moins ce qui vous permet de juger du droit des femmes à renoncer à leur grossesse. Faut-il que vous soyez au 21° siècle toujours à stigmatiser la femme, la pécheresse selon votre sainte croyance ? Parce que dans votre diatribe je n'ai lu que dénonciation de "couples de femmes", je ne crois pas avoir lu "couple d'hommes" mais peut-être faites vous un amalgame quand vous citez "les homosexuels".
J'en profite pour dire que ça vous va bien d'en parler quand on sait le nombre d'ignominies dont sont auteurs "vos frères en votre seigneur".
Alors de grâce épargnez nous votre jugement malsain car les femmes puisqu'elles sont les seules à supporter les inconvénients de la grossesse sont à même de juger ce qu'elles ont à faire car ce n'est jamais de gaieté de coeur qu'elles en arrivent à ces extrêmités.
Quand à celles (et ceux) qui sollicitent PMA et autres GPA, si votre bon Dieu dans son absence de miséricorde leur a refusé ce bonheur, qu'est-ce qui vous permet de vous élever contre Vous les sectaires ?

15.Posté par vanessa lavachkiri le 24/08/2020 20:25

la réponse est NON NON ils ne servent a rien ce ne sont pas des elus de proximité et ils nous coutent une fortune il y en a TROP l ideal serait d avoir 300 deputés sur 577 pour voter les lois ça suffit

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes