MENU ZINFOS
Communiqué

Intermétra débute les vaccinations anti-Covid19 à Sainte-Marie et Saint-Pierre


Ce lundi 3 mai, les professionnels de Santé d'Intermétra débutent les vaccinations anti-Covid19 dans les centres réorganisés à cet effet sur Sainte-Marie et Saint-Pierre. Le communiqué :

Par N.P - Publié le Lundi 3 Mai 2021 à 14:27 | Lu 1012 fois

Intermétra débute les vaccinations anti-Covid19 à Sainte-Marie et Saint-Pierre
 Geneviève Sophie Caillé, Présidente d’Intermétra : "À compter du 3 mai, en concertation avec notre commission médico-technique et avec l’accord de l’ARS, nous débutons les vaccinations des salariés suivis par Intermétra. Cette campagne de vaccination est possible du fait des moyens matériels et humains que nous avons engagés dans cette action.

Nous prévoyons une augmentation progressive de nos capacités de vaccination à partir du 17 mai où 4 lignes de vaccination parfaitement rôdées seront opérationnelles du lundi au vendredi pour contribuer à l’effort de vaccination du plus grand nombre de salariés volontaires et participer à la réalisation des objectifs fixés par l’ARS, dans l’intérêt du tissu économique réunionnais.

En tant qu’acteurs privilégiés de la Prévention et de la Santé au travail des salariés réunionnais, les professionnels de santé d’Intermétra – nos médecins, infirmiers, préventeurs, secrétaires médicales et personnel administratif – se sont pleinement engagés sur la base du volontariat dans cette action collective essentielle pour sortir de la crise que nous traversons et je les remercie chaleureusement pour cet engagement.

Aujourd’hui nous lançons un appel à l’ensemble de nos employeurs adhérents pour relayer cette action auprès de leurs salariés et les invitons à venir eux-mêmes se faire vacciner dans nos deux centres spécialement réorganisés pour cette action

Je tiens ici à préciser que la cotisation versée par les employeurs au titre de la surveillance médicale de leurs salariés comprend également les visites à la demande du salarié. Le dispositif vaccinal rentrant dans ce cadre, le rendez-vous vaccinal n'engendrera aucun coût supplémentaire pour les employeurs adhérents. Les vaccins sont fournis gratuitement par l’État. Intermétra met à la disposition de la campagne vaccinale ses ressources en termes de professionnels de santé et de logistique.

En tant que Service de santé du travail, nous nous intégrons dans la campagne vaccinale nationale organisée par les autorités sanitaires. Nous respectons donc la priorisation des publics cibles ainsi que les règles déontologiques s’appliquant à tout acte de vaccination (respect du consentement de la personne, du secret médical...)"


Didier Fauchard, Président du MEDEF Réunion se fait vacciner

"Se faire vacciner, acte totalement individuel et de libre arbitre, c’est se protéger mais aussi protéger les siens et le territoire de façon pérenne. Le MEDEF montre l’exemple." C'est dans cet esprit que le Président du MEDEF, volontaire pour la vaccination, reçoit sa première injection de Pfizer BioNTech dans le centre médical Intermetra de Sainte-Marie ce lundi 3 mai 2021.

Chiffres clés :
- 60 professionnels de santé mobilisés par Intermétra :
- 2 centres médicaux réorganisés pour la vaccination
- Un objectif à compter de juin : vacciner entre 300 et 400 personnes/jour.

Un numéro unique dédié à la vaccination 0262 81 75 75

Intermétra débute les vaccinations anti-Covid19 à Sainte-Marie et Saint-Pierre
Une vaccination volontaire dans le respect du secret médical
L’employeur ne peut exiger d’un salarié qu’il soit couvert par une vaccination recommandée et ne peut en aucun cas être destinataire d’une quelconque information sur le statut vaccinal du salarié, ni sur son acceptation ou son refus de la vaccination. Le salarié doit être volontaire d’où le recueil de son consentement éclairé par nos services avant sa première injection.

Une vaccination possible sur les heures de travail
Si le salarié choisit de passer par nos services pour se faire vacciner, il est autorisé à s’absenter sur ses heures de travail. Il doit avoir informer son employeur de son absence pour visite médicale à la demande du salarié sans avoir à en préciser le motif et l’employeur ne peut s’opposer à son absence.




1.Posté par mince alors.. le 03/05/2021 15:20

Les bien-portants dits asymptomatiques ne sont pas contagieux. Et dans votre tête, il faut être clair, les asymptomatiques appelés avant ce cirque bien portants ne sont pas contaminants ! Une étude sur dix millions de Chinois l’a encore démontrée récemment. Cette coronafolie que nous vivons depuis un an repose sur deux mystifications, la fiabilité du test PCR et la contagiosité potentielle des personnes sans symptômes (inventée aussi par C. Drosten). Faisons tomber ces deux mythes et le château de cartes s’effondre. C’est d’ailleurs ce que s’efforcent de faire l’avocat Reiner Fuellmich et ses collaborateurs.
« Il n’existe aucune raison sanitaire à toutes les mesures prises depuis plus d’un an, qui sont politiques en vue de soumission des peuples et de réorganisation des sociétés ».


Ce que dit l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM)

La publicité en faveur d’un médicament disposant d’une AMM conditionnelle doit préciser le caractère conditionnel

Ce que dit le code de déontologie médicale
L’Article R.4127-14 du code de déontologie précise : « Les médecins ne doivent pas divulguer dans les milieux médicaux un procédé nouveau de diagnostic ou de traitement insuffisamment éprouvé sans accompagner leur communication des réserves qui s’imposent. Ils ne doivent pas faire une telle divulgation dans le public non médical ».(…)

J’ai ensuite une interrogation sur les deux articles suivants :

L’Article R.4127-39 du code de déontologie précise : « Les médecins ne peuvent proposer aux malades ou à leur entourage comme salutaire ou sans danger un remède ou un procédé illusoire ou insuffisamment éprouvé ».
L’Article R.4127-40 indique également : « Le médecin doit s’interdire, dans les investigations et interventions qu’il pratique comme dans les thérapeutiques qu’il prescrit, de faire courir au patient un risque injustifié »
Étant donné que les vaccins à ARN/ADN disposent d’une AMM conditionnelle et sont insuffisamment éprouvés, peut-on malgré tout les présenter comme un remède salutaire qui va sauver des vies ?

L’Article R.4127-35 du code de déontologie indique : « Le médecin doit à la personne qu’il examine, qu’il soigne ou qu’il conseille une information loyale, claire et appropriée sur son état, les investigations et les soins qu’il lui propose ».
Cela semble signifier que toute personne qui désire recevoir ce type de vaccin à ARN / ADN devrait être informée :

que ce type de vaccin ne dispose que d’une AMM conditionnelle
que la balance bénéfices risques ne sera réellement connue qu’en 2022 ou en 2024 selon les vaccins
que l’injection du vaccin à ARN/ADN peut être suivie d’effets secondaires graves
Comme il n’y a pas de notice papier indiquant les effets indésirables, doit-on fournir aux personnes qui souhaitent se faire vacciner les liens pour en prendre connaissance : la base de données de l’ANSM la base de données de l’agence européenne du médicament (à partir de ce lien) et la base de données de l’OMS ?

2.Posté par JORI le 03/05/2021 18:54

1.Posté par mince alors.. le 03/05/2021 15:20
"les asymptomatiques appelés avant ce cirque bien portants ne sont pas contaminants !", leur charge virale est plus faible mais néanmoins contaminante. Vous ne croyez donc pas à la contamination, même faible, des asymptomatiques mais vous faites confiance aux chiffres chinois??. Pourquoi?
"Faisons tomber ces deux mythes et le château de cartes s’effondre. C’est d’ailleurs ce que s’efforcent de faire l’avocat Reiner Fuellmich et ses collaborateurs", ont ils réussi?.
"« Il n’existe aucune raison sanitaire à toutes les mesures prises depuis plus d’un an, qui sont politiques en vue de soumission des peuples et de réorganisation des sociétés » et sur quoi s'appuient ils pour affirmer ça??. D'autant plus que rares sont les pays à ne pas être touchés par ce virus!!. Vous vous plaignez déjà des mesures prises et que vous qualifiez de liberticides dans une dictature sanitaire, alors quelles populations voudrait vivre dans la soumission??. C'est quoi votre film?.
"Étant donné que les vaccins à ARN/ADN disposent d’une AMM conditionnelle et sont insuffisamment éprouvés, peut-on malgré tout les présenter comme un remède salutaire qui va sauver des vies ?" , je ne pense pas qu'un vaccin soit considéré comme un remède, un procédé illusoire. Connaissez vous un seul traitement ou vaccin qui soit actuellement suffisamment éprouvé contre le covid?. Si non, que fait on selon vous??. Si oui, donnez moi en un seul avec sa prescription AMM pour le covid.
"Cela semble signifier que toute personne qui désire recevoir ce type de vaccin à ARN / ADN devrait être informée", êtes vous allé vous faire vacciné pour savoir que ce n'est pas le cas??.
"Comme il n’y a pas de notice papier indiquant les effets indésirables", faux. Une note d'info de l'ANSM sur les effets secondaires dus aux vaccins est donnée aux personnes vaccinées. Sinon, il suffit d'aller sur la base de données publique des médicaments. 😂😂😂

3.Posté par D_T_C & reflechi le 04/05/2021 20:36

au JORIEN ignorant:

les effets secondaire des fabricant de remedes doivent etre indiqués par le fabricant responsable

et pas par une note d'info de l'ansm qui est une organisation étatique

détachée du process de fabrication.

Espece d"ignorant à confondre les moules et les gaufres depuiis des mois

tu devrais vraiment arreter de divaguer et te croire plus malin que ces médecins expérimentés

faisants des observation argumentés et logiques car tu est tragique dans ta médiocrité quotidienne

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes