Social

Insultes, menaces, conditions de travail...Les policiers crient leur colère

Mercredi 26 Avril 2017 - 08:40

À l’appel du syndicat Unité SGP Police FO, des policiers manifestent ce mercredi à midi devant les grilles de la préfecture à Saint-Denis. Ils dénoncent des conditions de travail "exécrables" ainsi qu’une vie "familiale et sociale inexistante".

Les protestataires profitent de cet entre-deux tour présidentiel pour alerter sur leur situation. Unité SGP Police FO tient à rappeler que les gardiens de la paix "paient un lourd tribut contre le terrorisme". "Le prochain président de la République devra impérativement prendre des mesures concrètes pour protéger les défenseurs de la République", martèle le syndicat.

De plus, malgré leur investissement "total pour garantir à chaque citoyen de vivre en sécurité", les services de police "manquent d’effectifs et de considération" ajoute Unité SGP Police FO.
Lu 995 fois



1.Posté par GIRONDIN le 26/04/2017 08:50

Modèle de lettre de démission avec préavis

Nom Prénom expéditeur
N° Rue
CP Ville

Nom Prénom destinataire
N° Rue
CP Ville



Objet : démission

Je soussigné (préciser prénom nom), ai l'honneur de vous présenter ma démission du poste de (préciser) au service (préciser), à compter de la date de ce courrier.

Conformément aux termes de mon contrat de travail (ou convention collective ou accord d'entreprise...), j'effectuerai la totalité de mon préavis d'une durée de (préciser). Dans ces conditions, mon contrat de travail expirera le (préciser la date).

Le jour de mon départ de l'entreprise, je vous demanderai de bien vouloir me transmettre un reçu pour solde de tout compte, un certificat de travail ainsi qu'une attestation Pôle emploi.

Formule de politesse

2.Posté par MissBoudin le 26/04/2017 09:37

les pauvres.... j'ai les larmes aux yeux!
suffit de se rendre dans certains commissariat de police pour se rendre compte que les gens ont parfaitement raison de les traiter ainsi tellement eux ils sont comme ça...

3.Posté par AA le 26/04/2017 10:09

Arrêtez de servir un gouvernement qui tue vos famille!

Rejoignez le peuple dont, d'ailleurs vous faites partie!


4.Posté par La vérité vraie... le 26/04/2017 10:16

Votez Macron vous serez sauvé !
LOL

VOTE BLANC !!!!

5.Posté par Antiflic le 26/04/2017 10:22

S'ils ne sont pas contents qu'ils aillent faire un vrai travail.

6.Posté par SITARANE le 26/04/2017 10:39

Les policiers devraient s'inspirer des gendarmes de l'île: rester dans leurs commissariats !!!!!!!!!!!!!

7.Posté par Corse le 26/04/2017 11:14

Bizarre ,bizarre lorsque l'on a besoin d'eux ils ne sont pas aussi promptes à nous aider,pas aussi promptes à faire le travail pour lequel ils sont payés . J'ai eu des problèmes avec des voisins, aidés en cela par des délinquants sortant de prison ,et c'est moi qui me suis retrouvé sous le feu des soupçons des gendarmes . Il était plus simple que je l'a ferme et que je les laisse tranquilles .Pour un gendarme en Corse chaque année correspond à 3 années , ainsi ils peuvent partir à la retraite avant cinquante ans .Lors d'une manifestation ,j'ai dû protéger tout seul ma famille ayant reçu des cocktails molotov par des manifestants près du port de Bastia. La police avait fuit ,et les gendarmes mobiles dans leur autobus grillagé riaient de bon coeur . SOLIDARITE AVEC LA GENDARMERIE ET LA POLICE ? OUI LA MÊME QU'ILS ONT AVEC NOUS

8.Posté par L'Ardéchoise le 26/04/2017 12:09

Et d'une, il faudrait arrêter de mettre gendarmes et policiers dans le même panier (à salade, cela va de soi...)
Et de deux, arrêter aussi de mettre tous les policiers dans un seul et même panier, c'est comme dans tous les corps de métier, il y en a des bons, voire très bons, et des moins bons : s'acharner sur les seconds en disant qu'ils sont tous pareils ne sert à rien, si ce n'est à dégoûter les autres.

9.Posté par Corse le 26/04/2017 12:33

Les mêmes ne se posent pas de question lorsqu'il s'agit de taper sur des personnes qui protestent parce qu'elles vont perdre leur travail,lorsque sont passées les lois iniques El Khomri pour finir les protections du travail de ceux qui doivent se lever tôt pour gagner pratiquement rien et n'avoir pratiquement plus de droit . Ils n'étaient pas concernés ,ils ne sont pas concernés,ils doivent obéir aux ordres me direz vous ,mais peut-on faire tout en étant indifférent au sort de ses concitoyens et demander leur amour ,leur sympathie ? C'est plutôt contradictoire .Le respect ,l'amour ,la considération ne peuvent être que réciproques et non pas unilatéral

10.Posté par Fabiho le 26/04/2017 15:00

Merci à la police de faire son possible pour aider la population (je précise que c'est du 1er degré et que je ne suis pas policier...). Perso, je les comprends et je ne ferais pas leur boulot, c'est trop ingrat. Bon courage à eux !

11.Posté par Citoyen en colère le 26/04/2017 17:57

Lorsque les surveillants de prison faisaient des grèves ,les policiers ,ou les gendarmes donnaient avec grand plaisir des coups sur nous et n'avaient aucune compassion pour nous . Nous ne faisions pas grève pour plus de salaire ,mais pour avoir plus de considération dans notre travail après qu'un collègue aie été tué dans le travail dans l'indifférence de tous . Moi-même j'ai manqué être tué dans mon travail et j'ai entendu par ma propre hiérarchie que j'étais payé pour . Entendez vous parler de surveillants tués dans leur travail ? Non parce que cela n'intéresse personne ! Entendez vous parler des suicides en prison de surveillants ? NON car n'intéressent que les suicides de détenus . Ne soyons pas surpris que vivant dans un pays oû tout le monde se fiche et méprise les autres ,que tous les uns après les autres on soit touché ici dans le cadre du travail ,d'autres par le terrorisme . Malheureusement les uns sont tués puis oubliés,d'autres tués n'existent même pas aux yeux des autres !

12.Posté par Run le 26/04/2017 22:04 (depuis mobile)

Bonjour girondin , bonjour anti-flic a bientôt

13.Posté par GIRONDIN le 27/04/2017 05:39 (depuis mobile)

12. Run
Une menace ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter