MENU ZINFOS
Faits-divers

Injures raciales : Brigitte Bardot devant le tribunal ce jeudi


C'est ce jeudi après-midi, et après de nombreux renvois, que les Réunionnais sauront si Brigitte Bardot est jugée coupable des propos tenus en mars 2019. L'actrice avait comparé l'île à celle "du diable" et ses habitants à "des autochtones ayant gardé leurs gênes de sauvages".

Par IS - Publié le Jeudi 7 Octobre 2021 à 06:18

Le 19 mars 2019, Brigitte Bardot dénonçait l'errance animale et s'en prenait directement aux Réunionnais. Dans une lettre ouverte adressée au préfet, elle qualifiait La Réunion "d'île du diable" et ses habitants "d'autochtones qui ont gardé leurs gênes de sauvages".
 
L'ancienne actrice avait expliqué qu'elle recevait un grand nombre de courriers qui lui étaient adressés personnellement et dans lesquels "la barbarie des Réunionnais vis-à-vis des animaux" était évoquée.

Elle avait vertement interpellé le représentant de l'État : "Vous autorisez les fêtes indiennes tamoules avec décapitations de chèvres et boucs en offrandes à leurs Dieux et dont les abats jetés à la mer attirent les requins… d’où les attaques. Tout ça a des réminiscences de cannibalisme des siècles passés et devraient être interdites" (sic).

Population dégénérée, traditions barbares, île démoniaque, les adjectifs insultants s'étaient multipliés dans cette missive qui avait choqué jusque dans l'Hexagone.

À la demande d'Annick Girardin alors ministre des Outre-mer, le préfet avait déposé une plainte malgré les excuses présentées par Brigitte Bardot le 24 mars suivant les faits.

Celle-ci a été poursuivie devant le tribunal correctionnel de Saint-Denis pour injures raciales au même titre que son collaborateur, Bruno Jacquelin. Le procès des deux prévenus a été plusieurs fois renvoyé pour raison médicale et car le schéma vaccinal de l'avocat parisien était incomplet, mais aussi parce que les conclusions de l'instruction ont été envoyées tardivement. Mais lors du dernier report, la présidente de l'audience avait indiqué qu'il s'agissait "de la dernière fois".

C'est donc cet après-midi que les Réunionnais seront fixés sur la culpabilité de Brigitte Bardot ainsi que sur une éventuelle sanction.

En juillet dernier, la star du grand écran a été condamnée par le tribunal correctionnel d'Arras  à verser une amende de 5000 euros pour injures, 1000 euros de dommages-intérêts pour le président des chasseurs et 1000 euros au titre des frais de justice. Cette condamnation est intervenue suite à des injures prononcées à l'encontre de Willy Schraen, président des chasseurs, avec les comparaisons suivantes : "sous-hommes aux trognes d’ivrognes" ou encore "terroristes du monde animal".




1.Posté par Tina Ralbol le 07/10/2021 06:23

Propos racistes à plus d'un titre. Sachant que la population de cette île est issue de multiples couches de métissage : Français, Malgaches, Africains, Indiens, Chinois...faudrait-il comprendre que les ancêtres de Bardot (aussi ceux de certains Reunionnais) ont aussi ces gènes de sauvage ?
Des propos pitoyables tout simplement mais elle n'aura que rappel à la loi...

2.Posté par Lulu le 07/10/2021 06:29

bah à la lecture des faits divers de ces derniers temps, je ne lui donne pas tord! ce sentent concernés ceux qui ont quelque chose à ce reprocher, moi ses injures ne m'ont pas atteint!

3.Posté par Marie le 07/10/2021 08:21

Personnellement je ne me suis jamais sentie visée par les propos de Mme Bardot.
En revanche son avocat a du grain à moudre pour sa défense. Il me semble que des terribles faits de maltraitance ont été commis sur des chiens il n'y a pas si longtemps. Les responsables de ces actes: des jeunes!!!! Et c'est là que je rejoins pleinement les propos de Mme Bardot mais pas dans la globalité bien sûr. Et je suis certaine que tous mes compatriotes qui aiment les animaux et qui oeuvrent pour leur bien être sont d'accord avec moi. Mme Bardot a tout mon soutien.

4.Posté par Nono le 07/10/2021 08:21

Les injures raciales vont être jugées certes, mais une vieille starlette malheureuse et seule ne représente pas de danger pour la société.

Par contre les associations qui sont derrières, et qui, n'en doutez pas, véhiculent la même pensée, c'est autre chose...

5.Posté par Bernard Bénard le 07/10/2021 08:47

BRAVOS et MERCIS Madame Bardot d'avoir mis un peu de votre rayonnement planétaire sur certaines atrocités qui existent à La Réunion !
Vous les avez dénoncées et tout le monde devrait vous en être reconnaissant ! Vous êtes très courageuse d'affronter les auteurs de ces pratiques basses et ignobles, tolérées par des élus silencieux (ou muselés?), mais qui sont de toute évidence au courant !
Encore MERCIS et BRAVOS d'avoir mis votre lumière et votre courage sur notre petit département face à cette situation toujours insoutenable ici, tout en sachant évidement ce qu'il vous en coûterait pour arriver à dénoncer de telles atrocités et d'essayer de réveiller les gens !

D'autres combats sont encore à mener ici sur le domaine des violences , notamment conjugales ... mais aussi bien d'autres ...

6.Posté par Frigide Barjot le 07/10/2021 09:31

Photo avant/après, ça me fait penser à l'histoire de deux mamies qui koz ansamb. L'une dit "j'ai toujours rêvé de ressembler à Brigitte Bardot", l'autre lui répond : "Bein ça y est"...

7.Posté par Romy le 07/10/2021 09:34

3. Post 2

On est 8 milliards à penser comme toi : "C'est pas moi c'est les autres".....

Du coup on en est là.

8.Posté par christiane le 07/10/2021 09:36

J'ai toujours connu des vieux ou des vieilles comme ça, c'est un des avantages de l'âge, ouvrir sa gueule en en ayant rien à faire des conséquences.
Mais d'ailleurs qui en a à faire de ce que dit bardot ? Qui est Bardot aujourd'hui ?
Lancer des insultes de son ehpad, entre le petit dej, les médicaments, l'infirmière et le calmant, quelle valeur ça a ?
Rangeons la dans la case has been et avançons

9.Posté par Anne Mangue le 07/10/2021 10:03



Il est vrai qu'il y a à la Réunion bien des animaux en souffrance (mais ailleurs aussi également) et je pense que cela a mis en colère Brigitte BARDOT, mais elle n'a pas mesuré ses paroles et ses propos ont été excessifs car il ne faut pas mettre tous les réunionnais dans le même panier. Ceci dit, fort heureusement il y aussi des bonnes familles d'adoption qui adoptent des chiens et chats à la Réunion, mais les associations de protection animale réunionnaises n'arrivent pas à faire adopter dans notre île tous les chiens et chats et c'est pourquoi elles en font partir en métropole pour adoption. De plus, je tiens aussi à préciser que bien des personnes, ici, à la Réunion sont sensibles à la cause animale, elles viennent en aide et sauvent des animaux en détresse, toutes générations confondues et un certain nombre sont bénévoles d'une association de protection animale, d'autres font famille d'accueil pour une association de protection animale, lorsqu'il y a aussi des collectes de nourriture pour chiens et chats dans des grandes surfaces pour des associations de protection animale, les réunionnais sont généreux. Il y a dans notre île des personnes, au coeur sensible qui sont formidables (comme ailleurs).
Ce qui me choque quand même ce sont toutes les nombreuses euthanasies sans fin, à longueur d'année, dans les fourrières de l'île, qui représentent un coût important et qui ne mènent à rien. La seule solution efficace et la plus morale est la stérilisation massive des femelles chien et chat. Ce qui me choque c'est la banalisation des euthanasies massives en fourrière. Faudrait revoir la loi sur l'euthanasie pour que celle-ci soit pratiquée qu'exceptionnellement dans certains cas (par exemple animaux gravement malades incurables et qui souffrent le martyr.....).

10.Posté par Marie le 07/10/2021 10:12

Mme Bardot dans un ehpad!!! Mort de rire. Par contre c'est pas très gentil pour toutes les personnes qui y sont ni pour les personnes âgées en général. Ces personnes ont souvent beaucoup plus de discernement que les plus jeunes qui justement n'ont strictement rien de constructif à proposer et qui "ouvrent leur gueule" juste pour "ouvrir leur gueule". Vous en êtes un exemple flagrant.

11.Posté par Nono le 07/10/2021 10:54

@9 La seule solution efficace et la plus morale est la stérilisation massive des femelles chien et chat.

Non seulement massive, mais obligatoire.

Pour en revenir aux propos de Bardot, elle en mesure parfaitement les conséquences, cela ne fait que la cinquième ou sixième fois qu'elle se retrouve devant la justice pour les mêmes méfaits, mais quelques milliers d'euros d'amende ce n'est pas grand chose pour elle.

Par contre, ce qui est nouveau, c'est que ce n'est pas Brigitte Bardot l'ancienne starlette, mais bien la fondation Brigitte Bardot qui se retrouve au tribunal, puisque le responsable de la communication de son association est également convié à la fête. Ce qui est quand même un comble pour une association reconnue d'utilité publique.

J'invite donc les personnes de cœur de la protection animale réunionnaise (et il y'en a) a dénoncer ces propos et couper les ponts avec la fondation Brigitte Bardot.

12.Posté par C. Bihinfé le 07/10/2021 11:00

1.Posté par Tina Ralbol

"Qui se sentent morveux se mouchent" ;)
Nah!

13.Posté par Suppositoire le 07/10/2021 11:22

Voilà ce qu'elle a récemment déclaré :: « C'était comme une tumeur qui s'était nourrie de moi, que j'avais portée dans ma chair tuméfiée, n'attendant que le moment béni où l'on m'en débarrasserait enfin."

Elle parlait de sa grossesse lorsqu'elle attendait son seul et unique enfant.

Elle avait eu un fils, qui a coupé tous les liens avec elle et ne veut plus en entendre parler..

Il faut la laisser des ses délires, elle ne sait plus ce qu'elle dit, c'est maintenant une vieille sénile aigrie...

14.Posté par yabos le 07/10/2021 12:55

BB a tout faux sur la forme, mais entièrement raison sur le fond.

15.Posté par Al watani le 07/10/2021 12:59

Un soutien total à Madame Bardot.

16.Posté par Youplaboum le 07/10/2021 21:14

Oh ! pas lui...

17.Posté par Fab le 08/10/2021 02:10

Je soutiens Mme Bardot à 200% qui à eu le courage de dire ce qu’elle pense à l’inverse de nos élus si cher payer justes la pour faire le poupette ! Malheureusement La cruauté animale est bien réelle sur notre île et pas que sur les chiens ! Tuer les requins pour faire plaisir à dès debiles sur leur planche de surf ça aussi c’est de la cruauté !! La maquoterie partout c’est quoi !! Alors pour certains réunionnais que la sentie à zot blessé a coz de p’tit mots qu’elle a dit de travers allez prends un golette !!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes