MENU ZINFOS
Faits-divers

Injures Raciales : Le procès en appel de Brigitte Bardot renvoyé au mois de septembre 2022


Mars 2019, l'actrice dénonçait l'errance animale dans un courrier adressé au préfet de La Réunion. Elle y dénonçait notamment des méthodes "d'autochtones ayant gardé leurs gènes de sauvage". Jugée pour ces faits en correctionnelle, elle avait été condamnée à une amende de 20 000 euros, décision qu'elle a contestée.

Par NP - Publié le Jeudi 12 Mai 2022 à 09:46

Injures Raciales : Le procès en appel de Brigitte Bardot renvoyé au mois de septembre 2022
Le 19 mars 2019, Brigitte Bardot dénonçait l'errance animale et s'en prenait directement aux Réunionnais. Dans une lettre ouverte  adressée au préfet, elle qualifiait La Réunion "d'île du diable" et ses habitants "d'autochtones qui ont gardé leurs gênes de sauvages". L'ancienne actrice avait expliqué qu'elle recevait un grand nombre de courriers qui lui étaient adressés personnellement et dans lesquels "la barbarie des Réunionnais vis-à-vis des animaux" était évoquée.

Population dégénérée, traditions barbares, île démoniaque, les adjectifs insultants étaient nombreux dans cette missive qui avait choqué jusque dans l'Hexagone.
 

Une plainte à la demande de l'ex-ministre des Outre-mer

À la demande d'Annick Girardin alors ministre des Outre-mer, le préfet avait déposé une plainte malgré les excuses présentées par Brigitte Bardot, le 24 mars suivant les faits.

Celle-ci a été poursuivie devant le tribunal correctionnel de Saint-Denis pour injures raciales au même titre que son collaborateur, Bruno Jacquelin.

Après de multiples renvois, le procès s'était enfin tenu le 7 octobre  devant le tribunal correctionnel de Saint-Denis. Plusieurs associations et personnalités s'étaient portées parties civiles dont La ligue des droits de l'homme, la Fédération Tamoule de La Réunion et le député Jean-Hugues Ratenon.

Coupable d'injures raciales envers les Réunionnais

25.000 euros d’amende et une diffusion dans les médias de la condamnation pour Brigitte Bardot et 5000 euros d’amende pour Bruno Jacquemin avaient été requis par le parquet.

Brigitte Bardot avait été reconnue coupable d’injures raciales envers les Réunionnais et condamnée à payer 20.000 euros aux parties civiles. Son collaborateur et responsable communication de la fondation, Bruno Jacquelin, était lui aussi reconnu coupable avec une amende à verser de 4000 euros.

Une décision contestée par l'ex-égérie du cinéma français qui devait être rejugée ce jeudi devant la cour d'appel de La Réunion. L'audience vient d'être renvoyée au 15 septembre 2022.
 




1.Posté par stef le 12/05/2022 11:09

les battues de chien, apres que le monsieur soit décédé d'un malaise et mordu post mortem par les chien,
les battue requins dans la reserve tout les jours
on devrait peut etre aussi agir pour éviter de lui donner raison , non ?

2.Posté par HULK le 12/05/2022 12:35

La généralisation de certains comportements est condamnable. Mais nier l'existence de certains comportements barbares l'est autant. Sauf que comme d'habitude, la lâcheté est de mise. Je n'excuse pas BB,je condamne l'indignation sélective qui tend à exonérer les coupables.

3.Posté par Pascale le 12/05/2022 12:39

J'espère qu'elle écopera du maximum!!! Elle a des sous qu'on la ruine!!!! :)

4.Posté par Pascale le 12/05/2022 12:40

De plus elle se trompe... ici ce n'est pas l'ile du diable, elle aurait dit l'ile mafia... ça aurait reflété plus la réalité du terrain :)

5.Posté par Volcan le 12/05/2022 14:26

Il faut dire qu'elle a de plus en plus raison ...

6.Posté par Nono le 12/05/2022 14:50

@1 "pour éviter de lui donner raison"

Mais bien sûr. Sauf que c'est inutile, le tribunal devrait s'en charger :)

7.Posté par Caroline le 12/05/2022 16:09

Il n y a, que la vérité qui blesse...
Elle a dit tout haut ce que beaucoup pensent tout bas.
Que ses détracteurs ne se rejouissent pas trop Mme Bardot est très fortunée et donc ce n est pas ce genre de condamnation qui va changer son existence. Elle ne vit pas d allocations d argent public payées par les contribuables.

8.Posté par jojo le 12/05/2022 18:35

Totoche à elle , ... très, .... très légèrement ! ... son intervention part d'une intention louable ! ... mais, ôté ! ,... le réunionnais n'est ni un cannibale, ni un sauvage ... certains d'entre eux ont perdu leur boussole, (c'est vrai! ) .... mais les autres (dont moi) se sentent insultés.

9.Posté par PIERRE RICO le 12/05/2022 19:18

MINCE, AVEC 40 ANS DE PLUS, ÇA CALME...

10.Posté par St paul le 13/05/2022 07:27

Si une personne soit disant célèbre dit haut et fort que l'hexagone est raciste, d'après vous qu'est ce qui va se passer !? Il faut tourner 7fois sa langue dans sa bouche point. Bien fait pour elle. Ceux qui sont pas content l'aéroport est grand ouvert lol...au lieu de cracher votre haine, prenez l'avion...

11.Posté par Ouais... le 13/05/2022 16:30

Refaire le monde ç est une chose, mais il y a la loi, si on fait quelque chose qui choque un autre parti,il y a une plainte c est :ou on a le droit de faire ce qui fait l objet d un litige ou on a pas le droit...donc c est pas qu elle est raison ou non, mais avait-elle le droit d utilisé ces mots ?

12.Posté par MôvéLang le 14/05/2022 06:26

Soit ils n'ont pas trouvé l'équipe qui va la relaxer, soit la bonne raison pour la relaxer.

13.Posté par Question ? le 14/05/2022 12:38

@12

Un l'équipe de 'tits toutous ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes