Politique

Infanticide au Port: Huguette Bello intervient à l'Assemblée nationale

Huguette Bello milite pour une meilleure prise en compte de la parole de l'enfant lors de la survenue des premiers signalements de conflits conjugaux.

Jeudi 4 Avril 2019 - 11:45

Huguette Bello est intervenue ce mercredi à l’Assemblée nationale. La députée de La Réunion a évoqué le terrible drame survenu à la Rivière des Galets qui avait vu un père assassiner trois de ses enfants.

La députée de la 2ème circonscription s’est adressée à la ministre de la Justice (absente lors de cette session des questions au Gouvernement, ndlr), concernant la nécessité de faire évoluer la procédure judiciaire sur la prise en compte de la parole des enfants dans le cas des conflits conjugaux.

"Les enfants sont encore trop rarement entendus, a lancé Huguette Bello. Leur parole et toutes  les formes d’expression adaptées à leur jeune âge ne sont pas suffisamment prises en compte. La corrélation entre l’âge et la capacité de discernement est toujours très forte, en dépit d’un arrêt de la Cour de cassation de 2015. (…) C’est pourquoi, au nom même de l’intérêt des enfants, il paraît nécessaire de ne plus se référer seulement à leur âge pour apprécier leur capacité de discernement, et de rendre obligatoire l’audition du mineur dans toute procédure le concernant, y compris en recourant à des évaluations psychologiques", a-t-elle plaidé en faveur de cette évolution.

Le gouvernement promet une meilleure information du JAF

C’est Adrien Taquet, secrétaire d’État auprès de la ministre des Solidarités et de la Santé, qui a été chargé de répondre à la parlementaire.

"La séparation conjugale peut effectivement constituer une période à risque. Des mesures concrètes seront prochainement mises en œuvre pour permettre une meilleure information du juge des affaires familiales quant aux risques pour les enfants, et une meilleure articulation entre les décisions des juges aux affaires familiales et des juges des enfants. Si les premiers ne sont pas systématiquement saisis en cas de séparation ou de conflit entre les parents, nous devons progresser au regard de leur formation afin qu’ils puissent mieux détecter les signaux d’alerte, en auditionnant les enfants en âge de s’exprimer, ou en demandant une expertise psychologique ou une enquête sociale", a-t-il promis, applaudit par les bancs du groupe LaREM.
Zinfos974
Lu 2907 fois




1.Posté par Bravo Mme BELLO, honte à gonthier le 04/04/2019 12:56

On compare l'utilité de voter pour Mme Bello pour faire avancer nos sociétés toujours plus violente et toujours plus injuste quand on compare avec la reponse de Daniel Gonthier interrrogé sur le sujet et pour lequel il s' est dit juste concerné par le deuil.

2.Posté par Sora le 04/04/2019 14:38 (depuis mobile)

Bravo Mme Bello. Affaire à suivre de trés prés. Contactez moi si vous souhaitez mon aide, j''aimerais en faire un combat. J''ai été moi même une enfant souffrant en silence avec zéro adulte pour me sortir de là. J''ai dû passer par le suicide à 11 ans

3.Posté par Totoche le 04/04/2019 19:06

La dernière fois qu'on a trop fait confiance aveuglément aux témoignages d'enfants, on s'est retrouvé avec l'affaire d'Outreau (rappel: acquittement général des accusés..)

4.Posté par Ti Tangue zilé zone le 04/04/2019 19:15 (depuis mobile)

Arrête ek sa Mme Bello .... pas seulement paroles aux femmes... faudrait ni UFR Ni JAF mais une maison de médiation comme il en existait à la providence Sin Dni où là parole du couple était reformulée non pas avec des «  si mé té ou »

5.Posté par Rhum Quina le 05/04/2019 11:15

Notre Bello nous gratifie d'une coiffure à la " Du moment qu'on s'aime ". Et ça lui va bien !

6.Posté par Outreau ? le 05/04/2019 22:08

3.Posté par Totoche le 04/04/2019 19:06

La dernière fois qu'on a trop fait confiance aveuglément aux témoignages d'enfants, on s'est retrouvé avec l'affaire d'Outreau (rappel: acquittement général des accusés..)


Rappel. Dans Outreau, tous les enfants ont été reconnus victimes de viol. Mais tous les protagonistes ont été condamnés. Cherchez l'erreur.
Outreau, l'autre vérité.

7.Posté par Minable le 05/04/2019 22:09

Les cadavres sont encore chauds. Et Bello les a déjà récupérés.

Dégueulasse, minable, effroyable.

8.Posté par " VIEUX CREOLE" le 06/04/2019 11:07

DEUX RÉUNIONNAISES SONT TOUJOURS AU PREMIER PLAN QUAND IL S'AGIT DE LUTTER CONTRE LES VIOLENCES FAITES AUX FEMMES ET LEURS CONSÉQUENCES DRAMATIQUES : l'une est à droite ,l'autre à gauche ! Elles ont raison de poursuivre avec fermeté et courage ce COMBAT DIFFICILE sans tenir compte des réflexions désagréables de quelque Citoyen(ne)s : je leur dis mon Admiration et leur adresse mes Félicitations pour leur courage et leur persévérance !! Madame Bello , on vous reprochera toujours votre ancienne appartenance politique malgré votre dénonciation ferme et " historique" de ce qui se passait àl²'intérieur de votre ancien Parti !On vous en veut vivement de ce côté-là, MAIS aussi parmi vos anciens" Adversaires de Droite" parce que vous dénoncez avec autant de vigueur , les dérives ,les abus et fautes de ceux qui nous Gouvernent ! ! ! ACCOMPLISSEZ SEREINEMENT VOTRE RÔLE D' ÉLUE RÉGIONALE ET CELUI DE PARLEMENTAIRE ! ! !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 12 Décembre 2019 - 23:20 Le conseil CINOR reporté pour une raison inédite

Mercredi 11 Décembre 2019 - 11:27 Ste-Marie : Richard Nirlo entendu par les gendarmes