MENU ZINFOS
International

Indonésie : Deux Australiens bientôt exécutés pour trafic de drogue ?


Par SI - Publié le Jeudi 5 Mars 2015 à 09:58 | Lu 1222 fois

© Supplied
© Supplied
Âgés d'une trentaine d'années, deux Australiens, Andrew Chan et Myuran Sukumaran, accusés d'avoir dirigé un réseau de trafiquants d'héroïne entre l'île de Bali et l'Australie, vont probablement être exécutés en Indonésie. Une décision qui provoque la colère des autorités australiennes, révoltées par l'intransigeance de Jakarta.

Myuran Sukumuran et Andrew Chan, en détention depuis dix ans, ont quitté la prison de Kerobokan, à Bali, dans un fourgon blindé peu avant l'aube pour être débarqués sur l'île de Nusakambangan.

Muhammad Prasetyo, le ministre indonésien de la Justice, a déclaré que les derniers préparatifs de l'exécution, en particulier l'entraînement du peloton, étaient en cours.

Les deux ressortissants australiens figurent parmi dix condamnés à mort appelés à être prochainement fusillés, dont le Français Serge Atlaoui, qui a déposé une demande en révision du procès devant un tribunal de la banlieue de Jakarta, dont l'audience aura lieu le 11 mars.

L'Australie a prévu de rappeler son ambassadeur si la mise à mort de ses deux ressortissants est confirmée. "Nous abhorrons la criminalité liée à la drogue, mais nous abhorrons aussi la peine de mort", a déclaré le Premier ministre australien, Tony Abbott. "Nous pensons que ces deux Australiens méritent d‘être punis, mais ils ne méritent certainement pas d‘être exécutés. C’est notre position. Je crois que des millions d’Australiens sont malades à l’idée de cette exécution", a-t-il ajouté.

Depuis l'arrivée au pouvoir du nouveau président indonésien, Joko Widodo, aucune grâce n'a été accordée aux condamnés à mort dans des affaires de trafic de drogue.

Le 18 janvier dernier, cinq étrangers ont été exécutés, provoquant la colère des pays concernés.




1.Posté par noe le 05/03/2015 12:09

Un pays qui frise le respect !
Ce pays a une justice expéditive ...ils éliminent les mauvaises graines en utilisant le peloton d'exécution !

Quand la France mettra-t-elle ce dispositif dissuasif de toute urgence au lieu d'enfermer ?

2.Posté par matthieu le 05/03/2015 12:50

Ils pourrissent la vie de milliers de personnes,ils méritent la mort,bravo au gouvernement indonésien!

3.Posté par tanguy47 le 05/03/2015 14:30

Ces pourvoyeurs de drogue mettent des milliers de vies en péril, ils doivent disparaître de notre société, cela donnera à réflechir à d'autres.

4.Posté par Fantômas le 05/03/2015 15:04

Faudrait pas non plus oublier les nombreux touristes réellement piégés en pensant un peu naïvement rendre service.
"Je rencontre des gens adorables pendant mon séjour à Bali, à mon retour on me demande de convoyer un colis plein de jolis souvenirs emballés serrés dans du papier opaque à souhait, pour un prétendu ami parisien. Je n'ai aucune raison de me méfier, faudrait vraiment que ces gens soient tordus au-delà du possible"... et c'est le début de la fin.
Le cas des mules qui s'ignorent est aussi une réalité.
"J'arrive de Thaïlande pour une courte escale en Indonésie. Les complices de trafiquants et employés de l'aéroport de départ ont chargé mes bagages après leur enregistrement à Bangkok, un contrôle inopiné des bagages pendant l'escale"... et c'est le début de l'enfer.
La naïveté, la confiance en autrui ou le fait d'être victime de trafics locaux, sont-ils coupables de peine de mort?
Ces pays qui restent totalement imperméables à la présomption d'innocence mériteraient d'avoir une activité touristique aussi déplorable que la nôtre...
Rappelons nos ambassadeurs, boycottons ces destinations!

5.Posté par lan le 05/03/2015 19:51

En France Patrick Dils aurait été elctropicalisé ou piqué comme un chien galeux. Ça aurait fait faire des économies à l'état. En effet : à 16 ans, le 30 avril 1987, il a été inculpé d'homicides volontaires sur deux garçons à Montigny-lès-Metz, en Moselle. Le 27 janvier 1989, il a été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité pour meurtre. Le 24 avril 2002, son innocence est reconnue par un tribunal ; il aura passé quinze ans en prison, victime d'une erreur judiciaire pour laquelle l'État français lui a versé 1 146 000 euros (dont 700 000 euros de dédommagements1). C'est l'une des plus graves erreurs judiciaires reconnues en France, et c'est la première concernant un mineur condamné pour meurtre à la prison à perpétuité.

6.Posté par KLD le 06/03/2015 21:54

a 5 ; sacco ( pas sarko !!!) et vanzetty aussi // pas de peine de mort , c'est le minimum moral devant les ignominies déjà existantes !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes