MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

India For Ever - Un magnifique colloque


Par Christian Vittori - Publié le Vendredi 16 Mai 2014 à 14:14 | Lu 651 fois

India For Ever - Un magnifique colloque
Le thème était l’Indianité au concert des voix du partage. Et c’est à La Réunion qu’il s’est déroulé sous la houlette de l O.D.I. (Office de la Diaspora Indienne), avec Jean-Régis Ramsamy toujours égal à lui même, dans sa brillance et son flegme légendaire, avec Michel Latchoumanin bien en verve, qui nous dévoila des coutumes fort sympathiques de l’empire du milieu, avec Céline Ramsamy-Giancone qui présenta avec clarté l’œuvre de Jean-Marie Le Clézio.

Nous eûmes pour notre part une discussion profonde avec le prix Nobel en évoquant nos ancêtres... les corsaires, tous peu ou prou bretons de la pointe du raz devenus habitants de l’Isle de France, dont un Bourbonnais en seconde main, son bateau s’appelant le républicain.

Lorsque je suis allé voir le renard à Saint-Malo, du légendaire Surcouf avec Sully-Santa Govindin, nous l’avions trouvé petit, si petit... et pourtant les anglois en avaient la frayeur quand il surgissait des flots.

Au colloque, nous vîmes aussi le poète Idriss Issop-Banian, la dynamique Dominique Dambreville, le linguiste Issa Asgarally rempli d’humour et de dialectique, celui qui osa interroger la France sur la frontière de sa culture ce qui déclencha un débat sur les arcanes de la langue.

Des sommités historiques locales, de Prosper Eve à Mario Serviable pour ne citer qu’eux, que les autres nous pardonnent, croisèrent le fer de leurs connaissances, sans faire bataille coqs, et oui peut-être que nous commençons à grandir dans notre vieux Bourbon.

Et quand résonna, le poème de la brise, non pas de mer, mais des Indes de Deva Koumarane, ce Pondichériien chrétien amoureux de la tradition tamoule, qui fit un hommage à Bharathidasan le libertaire, Senghor ou Césaire - il ne manquait que nos amis Antoine Pitchaya, Lucas Caliamou et Firmin Lacpatia - la brise de paix envahit effectivement les cercles de l’hémicycle.

Merci au Conseil Général pour son hospitalité, à la Mairie de Saint-Denis pour le détonnant Daniel Waro très heureux d’apprendre qu’il avait peut-être un lien avec les Hoara de la verte Irlande. Merci à l’Université et aux autres partenaires

A propos saviez-vous que madame Kusum Agawa qui enseigne à Delhi est une spécialiste du jardinier Richard qui fut un des grands bâtisseurs de notre jardin du Roy devenu jardin de l’Etat, et de Richard Toll, Toll signifiant en toucouleur jardin, ethnie qui vit sur les berges du fleuve Sénégal.

Vous comprendrez qu’avec un tel coquetèle, avec le sourire chaleureux de Haopik Paokholal, Ti tangue était presque aux anges, dans cette Indianité qui réunit ce qui était épars, oh « Soleil de Piciandear », sans oublier notre ex ministre de Maurice, Mahen Utchanah , ou notre ami de Chine Zhi Hong qui parle un français parfait.

Tout cela se termina comme de bons gaulois que nous sommes autour d’un bon whisky d’Ecosse et d’un massale typique de circonstance à la fédération tamoule accueillante, hospitalière.

Et oui comme dit le créole on bouge encore, et les azalées feu, qui ornent les contreforts de l’Himalaya en indiquant le chemin qui mène jusqu’au cap de Comorandel, étaient « z’emues », qu’on soit du nord ou du sud. Jusqu’à l’extrême sud du cap invisible, ou en regards parallèles, comme le rappelle Gilbert Aubry dans « Rivages d’Alizés ».

C’était toute une petite humanité qui se réunissait et chacun allait de son histoire sous le Banian à palabres.

Vous savez, ici dans cette petite ile rondinette, La Réunion, qui fut très certainement visitée par Simbad pour corroborer le tout dans une Moghrabin exaltation.

Nous conclurons par un extrait d’un poème de Deva.
« La Brise des Indes
Dans la joie
Chante les vers
Du Pouratchikavignaï »
Poème révolutionnaire.
Et si nous disions oui à la Révolution de l’intelligence et de la Paix ?

Christian Vittori




1.Posté par Nafou Gnafron le 17/05/2014 09:03

Une représentation antillaise eut été le top cerisé. Mêmes bateaux, mêmes familles, destins modulés.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes