MENU ZINFOS
Communiqué

Indexation des primes: "Les agents hospitaliers ne doivent pas perdre un centime"


Le syndicat SUD SANTE SOCIAUX fait part de sa position concernant la suppression de l'indexation des primes. Voici le communiqué :

Par Zinfos974 - Publié le Lundi 28 Mai 2018 à 12:57 | Lu 434 fois

Le 07 mai 2018, lors d’une conférence de presse, SUD dénonçait le caractère brutal, unilatéral d’une décision de la DRFIP Réunion et une attaque sans précédent visant la baisse de la rémunération des agents de la Fonction Publique Hospitalière de la Réunion. En ligne de mire, la suppression, du jour au lendemain, de l’indexation sur les six principales primes perçues par les agents, sans aucune concertation ni information préalable.

L’application illégitime de textes législatifs devenus caduques au fil du temps ne constitue pas une raison impérieuse d’orchestrer l’appauvrissement des hospitaliers. Une mobilisation exceptionnelle des agents, marquée par une intersyndicale où notre syndicat a pu réaffirmer ses valeurs, diffuser son analyse et partager ses revendications, a permis d’interrompre le processus engagé.

Reçus le 14 mai à la Préfecture par l’ARS-OI, la DRFIP et les directeurs d’établissements, SUD et les organisations syndicales ont obtenu la suspension provisoire de la mesure, protégeant ainsi le pouvoir d’achat des agents hospitaliers. Loin de se contenter de cette mesurette, notre syndicat et l‘intersyndicale ont maintenu la pression pour que l’Etat prenne toutes ses responsabilités et convoque ses ministères afin d’amorcer une réflexion sur le sujet et rendre des arbitrages.

Notre crédo, LES AGENTS HOSPITALIERS NE DOIVENT PAS PERDRE UN CENTIME.

Cette revendication a été reprise à l’unanimité par l’intersyndicale et les exigences maintenues. Dans ce cadre, une première réunion interministérielle, réunie sous l’égide du cabinet du Premier Ministre, s’est tenue le 22 mai à Paris ; l’objectif étant de définir les solutions prenant en considération les effets de la désindexation des primes visées.

Reçus le 25 mai à l’ARS –OI, nous avons reçu la garantie qu’aucune baisse de rémunération n’impacterait les hospitaliers, la décision initiale étant suspendue jusqu’à la présentation d’une proposition ministérielle. SUD reste alerte et attentif à ce que notre revendication première soit entendue et respectée : aucune perte salariale, pas un centime en moins !

ON NE LÂCHE RIEN !!! SUD RESTE EN LUTTE !!!!




1.Posté par miro le 28/05/2018 19:44

En quoi, ces salariés meritent-ils cette surprime ? moi aussi, je veux cette surprime sur mon salaire ... je ne la mérite pas ? et eux alors ... ! bande de profiteurs !

2.Posté par vince le 29/05/2018 12:16

A POST1
LORSQUE TU SERA HOSPITALISER PENDANT QUELQUE MOIS TU COMPRENDRA POURKOI IL MERITE LEURS PRIMES VOUS TIRER SUR DES GENS QUI POURRAI DEMAIN VOUS RENDRE UNE SANTE MEILLEUR

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes