Courrier des lecteurs

Incinérateur : L’indignation sélective des candidats Verts aux européennes

Lundi 8 Avril 2019 - 11:09

Marine Toussaint et David Cormand, représentants de la liste des Verts aux élections européennes du 26 mai prochain ont exécuté lors séjour dans notre île un « anti route digue et carrières Tour ». Ces cadres nationaux du parti Les Verts dénoncent primo le risque environnemental liée à l’achèvement de la route digue entre la Grande Chaloupe et La Possession de la Nouvelle Route du Littoral, deuzio les nuisances liées à l’exploitation des carrières nécessaires à la réalisation de ce tronçon routier la route digue et tertio le poids des lobbies des multinationales qui travaillent sur ce chantier du siècle.

Par contre Les Verts, au grand étonnement des Réunionnais et en particulier ceux du Sud, n’ont pas eu un mot contre l’incinérateur pourtant catastrophe écologique majeure prévue à Pierrefonds/Saint-Pierre !

L’incinérateur, et cela nos écologistes nationaux le savent bien, est source de pollutions multiples et gravissimes : émanations toxiques dans l’air avec un risque sur la santé par exemple pour nos enfants asthmatiques, pollutions des sols et des nappes phréatiques par les résidus de combustion et donc expose notre territoire à un risque de contamination élevé par la chaîne alimentaire (fruits, légumes, viande et eau). Sans oublier que l’incinérateur sera exploité par le lobby des multinationales. Mais là encore EELV n’a rien à dire.

Face à cette monstruosité écologique, il existe pourtant une solution. c’est l’économie circulaire. Faisons de nos déchets une ressource en développant un modèle économique vertueux avec la création de recycleries dans tous les quartiers de l’île dans l’objectif de réutiliser et de recycler les déchets afin d’en faire de nouveaux objets utilisables. La mise en place de cette économie circulaire permettrait de créer de nombreux emplois locaux et ferait gagner un pouvoir d’achat certain aux Réunionnais.

Ce nouveau modèle de société que nous propose l’économie circulaire permet de tirer un trait sur cette société de consommation qui nous force à consommer, à acheter, à jeter et à gaspiller toujours plus. Mais de cela les candidats d’Europe Écologie – Les Verts n’en n’ont cure. Ils sont venus à La Réunion pour faire de la récupération politique, de la politique politicienne loin des idéaux écologistes. Mais les Réunionnais ne l’acceptent pas ! Il n’y a pas d’écologie de mode. Toutes les causes sont à défendre.
Jean-Noël Payet, Le Tampon
Lu 615 fois



1.Posté par Fabrice le 08/04/2019 11:41

Et pourtant ! Nous savons aujourd'hui que nos roches ne sont aucunement nocives, contrairement aux dires de l'ancien Dépité Baresseur d'air de l'Ouest ! Lui même qui avait fait exploser une montagne pour créer la zone du Portail de St-Leu ... Jusqu'à présent personne n'est tombé malade !

Vivement que ces carrières s'ouvrent et que l'on termine cette route qui nous permettra de rouler en toute sécurité !

2.Posté par GIRONDIN le 08/04/2019 11:41

dans la tradition écologique comme: le cadet, miranville , le defaud, le bridier………….bref une écologie sélective……… en fonction du vent, et des carrières…………..au gré à gré,

3.Posté par GIRONDIN le 08/04/2019 11:53

du coup les personnes attendent votre soutien:
l'association Détrui Pa Nout Bellevue (DPNB)

4.Posté par Jean Le Monstre le 09/04/2019 15:58

Un parti est un parti.
Il n'existe que pour exister.
Exister ça veut dire rapporter pour quelques uns, ça veut dire lutter pour être le premier, mais ça n'a jamais voulu dire être au service de la communauté.
Alors, l'incinérateur, on s'en fout ! il n'empoisonne que la communauté.
On est venu chercher des voix pour se rapprocher du premier, pour être plus gros et plus riche.

5.Posté par polo974 le 10/04/2019 11:27

Alors que si on creusait de grosses carrières, on n'aurait pas besoin d'incinérateur, vu qu'on disposerait de méga décharges à ciel ouvert...

Nan, je déconne...



Mais hélas, pas sûr que d'autres n'y pensent pas sérieusement...

6.Posté par Luc-Laurent Salvador le 11/04/2019 15:06

J'étais chez les Verts, dans une autre vie.
J'ai fuis à cause de la cuisine politique que je ne pouvais supporter.
Bref, je ne suis pas surpris que des hommes politiques, même les plus concernés, puissent passer à côté d'une question aussi vitale que l'incinération vs le recyclage zéro déchet.

Quel a été l'impact des Verts sur le nucléaire ? Proche du néant n'est-ce pas ? Pour les incinérateurs, c'est pareil, on ne peut compter que sur la militance citoyenne pour alerter la population.

La question que j'aimerais poser aux politiciens en tant que citoyen lambda c'est de savoir jusqu'à combien de morts par an ils sont prêts à signer et à être comptables devant la société ? Car les incinérateurs vont tuer. La pollution de l'air tue déjà 48000 personnes par an en France. A la Réunion, avec un ou deux incinérateurs mal placés et exposant une large population, qu'est-ce que les études d'impacts ont donné ? On voudrait savoir : ce sera combien de cancers en plus, combien de morts induites par cette nouvelle pollution ? Vingt, cent, mille, davantage ?

Alors messieurs les politiciens, vous signez pour combien ?

7.Posté par Ex Vert nouveau jaune le 11/04/2019 17:52

Quoi lé pire qu'un politicien écologiste? Un ancien écologiste des verts.

J'étais chez les Verts, dans une autre vie.

'Du fond, visiblement, vous n'avez rien à dire ou à redire. Sinon ça ce serait vu. Il faut en conclure que vous n'avez rien à objecter sur le fond à ce qu'ont écrit les auteurs.

Bref, vous faites beaucoup de bruit pour rien, cad, exactement ce dont le pouvoir a besoin pour continuer à masquer le fond. Autrement dit, vous êtes un collabo de la stratégie d'enfumage permanent des citoyens qui caractérise ce système politique qu'on prétend démocratique et dont les français commencent à comprendre avec les Gilets Jaunes qu'il est l'anti-thèse de la démocratie.

Nous sommes en aristocratie élective, et par votre vaine agitation, vous vous en faites le complice.'

8.Posté par Luc-Laurent Salvador le 12/04/2019 14:57

Réponse à Jean-Noël Payet ( parue sur la liste de news Réunion Zero Déchet)

Dans un courrier des lecteurs paru dans plusieurs médias, M. Jean-Noël Payet met en cause EELV, nous reprochant d’avoir fait, lors du séjour réunionnais de nos candidats aux Européennes, un « anti route digue et carrières Tour » sans nous préoccuper, dit-il, du projet d’incinérateur de Saint-Pierre.

Je voudrais lui dire qu’il s’agit là d’un procès d’intention particulièrement mal venu. Depuis 2001 -je suis bien placé pour le savoir- les Verts, puis EELV, ont été les premiers, et longtemps les seuls, à avoir été constants dans le rejet de la solution « incinérateur ». Le 29 octobre 2001 exactement nous avions tenu la première conférence de presse sur le sujet alors que le Conseil Général, compétent en la matière à l’époque, annonçait la construction de deux incinérateurs de déchets ménagers. Les dix-huit années qui ont suivi nous ont vu intervenir régulièrement sur le sujet. En 2006/2007, avec l’association ACCIDOM, nous avons fait reculer tous les élus du Département sur ce projet, à l’exception notable de Jean Paul Virapoullé. Nous ne nous sommes pas contentés de crier « Non aux incinérateurs ! », nous avons proposés des alternatives et les moyens d’y parvenir au sein d’une économie circulaire : tri sélectif des bio-déchets, production de compost, méthanisation avec production de biogaz, travail par filières, etc., dans le cadre d’un objectif zéro déchets.

Dernièrement encore, le 22 juin 2016, nous étions devant les grilles du Conseil Régional, collectivité devenue compétente sur la question, avec nos amis de l’association Zéro Déchets où certains d’entre nous militent, pour protester contre les projets d’incinérateurs. Jamais, hélas, nous n’avons vu M. Jean Noël Payet qui pourtant aujourd’hui nous sermonne.

En janvier 2018, le Président de Région, a choisi l’objectif zéro déchets et l’abandon de la filière incinération. La CINOR de son côté met en place la collecte sélective des bio-déchets. Bref, les idées que nous portons depuis si longtemps, entrent aujourd’hui dans des projets politiques reconnus. Nous sommes prêts à rencontrer M. Jean Noël Payet pour parler de cet engagement de près de vingt ans et de tout ce qui reste à faire.

Jean-Pierre Marchau
Secrétaire Régional
Europe Écologie Les Verts Réunion

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 24 Mai 2019 - 17:30 Mieux comprendre pour mieux voter

Vendredi 24 Mai 2019 - 16:16 La haine ou la peur