MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Incendies en Australie : comme une catastrophe nucléaire


Par Bruno Bourgeon, porte-parole d’AID - Publié le Mercredi 8 Janvier 2020 à 12:15 | Lu 544 fois

Samedi 4 janvier, les feux de forêt en Australie ont été particulièrement intenses, entraînant la fuite de centaines de milliers de personnes. Les autorités locales comparent ces incendies à une catastrophe nucléaire et reconnaissent une forme d’impuissance. Pas de répit. Les incendies qui ravagent le pays sont hors de contrôle. Il règne à l’autre bout de la planète comme un air de fin du monde.

L’île continent a connu sa pire journée depuis le début de la saison des feux, il y a 4 mois. Ce week-end, la météo a été catastrophique. Sydney a enregistré des températures record avec 48,9 °C. Les vents violents et la canicule ont attisé le brasier qui a déjà brûlé une surface grande comme deux fois la Belgique.

Dimanche, les conditions se sont améliorées mais la plupart des feux restent non maîtrisés. Les Australiens se préparent à une nouvelle vague de chaleur à la fin de la semaine. Et l’été austral est loin d’être terminé. Les températures les plus chaudes sont habituellement enregistrées fin janvier et début février.

Samedi, le brasier a tué une 24e personne. Des centaines de propriétés ont été détruites. L’état d’urgence a été décrété dans le sud-est de l’Australie, une zone fortement peuplée. Plus de 100.000 personnes vendredi ont été évacuées. Une forme d’exode a débuté : longues files de voitures bloquées sur l’autoroute, stations-services envahies dans la panique, lieux de villégiature transformés en villes fantômes.

Après la dévastation, l’heure est au bilan : des chercheurs de l’université de Sydney évaluent qu'un demi-milliard d'animaux sont morts à cause des incendies depuis septembre. On estime que 8.000 koalas ont déjà été tués ainsi que plusieurs milliers de renards volants, des chauve-souris. Les koalas disparaîtront localement.

En Nouvelles-Galles du Sud, 150 feux continuent de brûler. Les fumées toxiques menacent Canberra. Elle est devenue ce week-end la ville la plus polluée au monde, devant New Delhi. Dans les rues presque vides de la capitale, de nombreuses personnes portaient dimanche des masques respiratoires et vérifiaient la qualité de l’air et les mises à jour des incendies dans les applications téléphoniques. Canberra possède désormais un taux de pollution de l’air 20 fois supérieur au seuil de péril établi par l’OMS. Les autorités locales commencent à prendre la mesure de ce qui se passe. « Nous sommes en territoire inconnu », a déclaré Gladys Berejklian, la première ministre de Nouvelle-Galles du Sud. « Nous ne pouvons pas dire que nous avons déjà vécu ça. Ce n’est pas le cas. Plusieurs villages qui n’avaient jamais connu la menace des feux de forêts risquent d’être complètement anéantis. »

Sur la radio ABC, Andrew Constance, le ministre des transports du même État a comparé les incendies à une catastrophe nucléaire.
Climato-sceptique, le parti libéral conservateur au pouvoir ne peut plus ignorer la réalité du réchauffement climatique. Au cours d'une conférence de presse, le Premier Ministre Scott Morrison a affirmé le lien entre sécheresse, incendie et réchauffement climatique. Il n’a pourtant rien fait en matière de lutte contre le réchauffement climatique et maintient coûte que coûte son soutien à l’industrie du charbon. Ce lien, entre industrie du charbon et changement climatique, visiblement, il ne l’a pas fait.

D’après Reporterre




1.Posté par Nono le 13/01/2020 10:08

Au cours d'une conférence de presse, le Premier Ministre Scott Morrison a affirmé le lien entre sécheresse, incendie et réchauffement climatique.

Et donc personne n'est responsable, comme c'est pratique le réchauffement climatique.

Rien sur l'entretien des sous bois dans les parcs nationaux, auxquels ne pouvaient accéder les pompiers ?


Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes