Justice

Incendies du Maïdo : Près de 60 millions demandés, "c’est une tentative d’escroquerie"

Lundi 19 Février 2018 - 21:40

Me Rémi-Pierre Drai, représentant l'ONF
Me Rémi-Pierre Drai, représentant l'ONF
C’est une somme qu’un pompier ne pourrait très certainement pas payer. Mais Patrice Nirlo, l’ex caporal-chef du SDIS 974 qui est à l’origine de cinq incendies au Maïdo entre 2010 et 2013, aura coûté beaucoup d’argent à l’ONF, au Parc National et au Département de La Réunion. Car 3.500 hectares partis en fumée, ce n’est pas rien. Ils estiment le montant de leur préjudice à près de 60 millions d’euros.
 
Ils se sont d’ailleurs constitués parties civiles ce lundi devant la cour d’Assises où avait été condamné Patrice Nirlo il y a un an, à 12 ans de réclusion.
 
Le SDIS demande plus de 11 millions
 
C’est évidemment "une affaire douloureuse" pour le SDIS 974, représentée par Me Alain Rapady, qui a vu un des leurs "exposer ses collègues au danger de mort". Pour ce préjudice moral qui comprend également le retentissement sur la réputation des pompiers, le SDIS 974 a demandé 150.000 euros. Pour les frais occasionnés, à savoir plusieurs centaines d’hommes sur le terrain, un poste médical sur place, les dispositifs mis en place après l’incendie pour éviter qu’il ne reprenne, le montant réclamé est de 11 millions d’euros.
 
28 millions réclamés par le Département
 
Il est précisé que ce sont les fonds propres du SDIS qui ont été utilisés, malgré son financement, en partie, par le Département. Le Département qui demande quant à lui plus de 5 millions d’euros qui ont été dépensés pour combler le supplément du SDIS et 22 millions pour la réparation de forêts, à savoir les travaux d’urgences, réouvertures des pistes, etc.
 
Près de 14 millions d’euros pour l’ONF
 
Une somme impressionnante qui équivaut à celle réclamée par l’Office national des forêts. Si le Parc national ne demande "que" 2 millions d’euros, l’ONF a calculé que Patrice Nirlo lui devait près de 28 millions d’euros. Le but : créer une jurisprudence "Maïdo" afin de décourager tout ceux susceptibles de porter atteinte à l’environnement. Mais "en toute transparence", l’avocat de l’ONF, Me Rémi-Pierre Drai, avoue que le Département prend 50% des dommages en charge. Il réclame donc près de 14 millions d’euros pour la reconstruction de la zone et 250.000 pour le préjudice moral qui comprend l’impact sur l’image de La Réunion, ainsi que "le prix du découragement". Ce prix, Me Rémi-Pierre Drai est allé le trouver dans l’affaire du navire "Erika" naufragé, contenant plusieurs tonnes de fioul, pour tous les agents de l’ONF qui ont "dédié leur vie" à la protection de la forêt. Il évoque même la chasse aux tangues, devenue impossible pendant 3 ans, entraînant donc plusieurs centaines de licences de chasse non-accordées, privant l’ONF de la somme de 15.000 euros.
 
À nous de payer ?
 
Pour Georges André Hoarau, avocat de la défense, "certaines demandes sont des tentatives d’escroquerie au jugement" car elles ne sont pas "claires, précises et prouvées". Comme les 8.152 euros dépensés au restaurant Chez Doudou… "Ce sont des demandes insolentes". Surtout que selon lui, c’est le contribuable qui risque de payer.
 

Soe Hitchon - soe.hitchon@zinfos974.com
Lu 3118 fois



1.Posté par anonyme_mouse le 19/02/2018 22:58

incroyable à quel point l'euro fait tourner les têtes.... s'il vous plaît... donner moi un pti million pour réparer ma super5!!!!

2.Posté par missBoudin le 19/02/2018 23:15 (depuis mobile)

Il devrait revoir ses cours de droit car une tentative d''escroquerie au jugement s''accompagne toujours de faux (en ecriture publique....)

3.Posté par Thor TO le 20/02/2018 03:33

A croire que ce pompier est le cousin de Jérôme Kerviel

4.Posté par yabos le 20/02/2018 07:46

La Réunion se distingue une fois de plus. Plus royaliste que le Roi tu meurs. Citez moi un exemple en France ou on a demandé à un pyromane de payer plusieurs millions d'euros? je demande à voir. Mais nous le petit grain de sable dans l'océan on pete plus haut que notre trou et on exige des millions. Tout ce qui est ridicule devient insignifiant et voila ce qui nous caractérise ici en cette affaire. Pour autant, je n'excuse pas ce monsieur pour les actes qu'il a commis.

5.Posté par Thierry le 20/02/2018 09:00

... cependant, peut-on mettre un prix sur la destruction de la forêt qui a mis tant d'années à se construire, la faune et la flore qui y disparaîtra à jamais ?

Tout de même CINQ fois ... chaque crime a son prix à payer.

6.Posté par Zouave le 20/02/2018 09:53

Heureusement que le ridicule ne tue pas!

7.Posté par IlélàGogole le 20/02/2018 09:58 (depuis mobile)

Pour Tapie, l''Etat avait bien trouvé des millions qu''il n''avait pas.

8.Posté par huguette le 20/02/2018 10:03

Ne vous inquietez pas il n'aura jamais cette amende mais qu'il est quelque chose a payer me semble

tout a fait normal



9.Posté par môvélang le 20/02/2018 10:18

j'espère que ce ne sont que des provisions!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

10.Posté par Choupette le 20/02/2018 11:51

Ce serait une tentative d'escroquerie si le bonhomme avait de quoi payer.

S'il ne peut pas payer, bannissement à vie de l'île.

Parce que ni lui, ni sa famille, ni même ses descendants ne pourront jamais rembourser ces dégâts.

11.Posté par L'Ardéchoise le 20/02/2018 11:54

Epoustouflant !!! Les sommes demandées devraient faire jurisprudence en cas de condamnation à payer ?
Les pyromanes n'en seraient sans doute pas plus sensés, tout comme les assassins ne le seraient pas avec le rétablissement de la peine de mort...
Thierry, oui c'est un crime de détruire la nature, et si chaque crime a son prix à payer, combien d'êtres humains devraient être condamnés chaque jour pour la malmener à ce point ?
Certains industriels entre autres qui déforestent des régions de notre planète à la vitesse grand V, impunément !

Ligue de protection de la nature (et des violettes).

12.Posté par babar run le 20/02/2018 12:35

COMMENT DES PSEUDOS AVOCATS PEUVENT FAIRE IMPUNÉMENT DE TELS COMMENTAIRES??????

13.Posté par Florence le 20/02/2018 09:41

Dommage qu'on ne peut pas faire une saisie sur les différentes donations qu'il a fait à ses enfants puisqu'il s'avère qu'il avait prémédité son coup. Ce n'est pas normal qu'il s'en sort avec seulement 12 ans de prison: dans cinq ou six ans il sera dehors. Moins que cela s'il demande à purger sa peine dans une prison métropolitaine. C'est énorme les dégâts qu'il a causé et encore plus énorme quand on sait qu'il ne peut réparer le mal qu'il a fait. Demander des réparations énormes ne dissuadera nullement quiconque, surtout lorsqu'on n'est pas solvable...

14.Posté par ANtiélus le 20/02/2018 13:07

BRAVO PERFECTO
ON PEUT SAVOIR COMBIEN LES POMPIERS ONT GAGNE POUR CES INTERVENTIONS?
CA PARAIT BIZARRE qu il y ait un seul coupable?

15.Posté par labouffe le 20/02/2018 13:08

8 152€ RESTO,
ah zot lé fort band SDIS

16.Posté par laurent le 20/02/2018 14:17

le matériel perdu ou volé en foret lors de ces incendies c'est de sa faute aussi !!!!! du n'importe quoi tout ça

17.Posté par dubois le 20/02/2018 22:44

Au lieu de le mettre en prison 24h sur 24 (où il sera logé nourri blanchi aux frais des contribuables), l’obliger à aller replanter les arbres du matin au soir, le travail de la journée fini, il rentre en prison pour la nuit et ce jusqu’à la fin des travaux de replantation de la forêt.

18.Posté par bonnet piron le 21/02/2018 12:31

C EST DU RACKET CERTAINS VONT SE FAIRE DU FRIC SUR LE DOS DES CONTRIBUABLES

19.Posté par Thierry le 22/02/2018 22:14

Tu as, comme toujours raison Mon Ardéchoise ... la ligue des Touche pas à mes violettes ;-)

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >