MENU ZINFOS
Faits-divers

Incendie mortel à Plateau Caillou : "Nous n'avons rien pu faire"


Une mère et l'un de ses enfants sont décédés ce samedi, prisonniers de leur habitation située sur l'avenue principale du centre de Plateau Caillou. Le quartier est sous le choc.

Par Ludovic Grondin - Publié le Dimanche 25 Juillet 2021 à 08:10

"Nous n'avons rien pu faire", déplore un voisin. Hier vers 17H30, il entend des petites explosions alors qu'il est à son balcon. Un incendie s'est déclaré chez ses voisins immédiats. La rapidité avec laquelle les flammes gagnent la maison sous-tôle est impressionnante. 

Le voisinage se mobilise avec courage en attendant les pompiers de la caserne du Bernica, les plus proches, afin de sauver la maman, la trentaine, et sa fille d'environ 6 ans. Grâce à leur intervention, deux enfants sont sortis de l'habitation. Malheureusement, au premier et seul étage de la petite demeure située sur l'avenue Paul Julius Bénard, une jeune femme et l'un de ses enfants se trouvent toujours prisonniers des flammes. 

"La maman est venue à la fenêtre mais elle n'a pas pu sortir. Malheureusement nous ne pouvions pas intervenir. Nous n'étions pas équipés pour affronter les flammes", raconte un autre voisin désolé. "Cette famille est là tout comme nous depuis 1996. Le quartier est sous le choc", ajoute-t-il.

Ce drame s'est joué dans un contexte déjà lourd puisque cette famille a subi la perte d'un enfant il y a huit jours, selon le voisinage. "Le feu est apparemment parti d'une bougie allumée", affirment les riverains. Une bougie allumée en la mémoire de la personne disparue. 

Samedi soir, les proches des victimes ont également dû faire face à l'insoutenable attente. Les sapeurs pompiers ont dû faire usage de leur appareil de détection thermique avant de pouvoir effectuer la levée de doute sur la présence de deux victimes à l'étage. Une fois le triste constat confirmé, il est enfin revenu aux gendarmes d'annoncer la mauvaise nouvelle à la famille. 

L'intervention des soldats du feu a permis d'éviter la propagation de l'incendie aux deux maisons voisines qui sont toutes deux mitoyennes. Pour l'une d'elles, son propriétaire doit néanmoins déplorer la fragilisation du mur mitoyen. 





1.Posté par pierre le 25/07/2021 09:56

mes condoléances. que c'est triste.

2.Posté par lili le 25/07/2021 10:44

c est vraiment triste
Toute mes condoléances a la famille
qu ils reposent en paix près de leur petit ange

3.Posté par Choupette le 25/07/2021 16:05

Avec le vent qui soufflait hier ... .

4.Posté par Zordi le 25/07/2021 20:48

Mr vous avez été courageux et vous avez fait de votre mieux
Courage à la famille dans ces moments difficiles

5.Posté par Marc le 25/07/2021 22:03

Je suis particulièrement attristé par ce drame. Une famille sur laquelle le sort semble s'acharner en si

peu de temps.

Que c'est triste ce destin !

Que leurs âmes reposent en paix et qu'ils trouvent enfin un paisible repos .

6.Posté par lavérité le 26/07/2021 10:09

et pourtant sur d'autres photos, on voit qu'à l'arrière de la maison, à l'étage il y a un toit terrasse avec une ouverture comme une porte fenêtre qui aurait pu sauver ces personnes, mais pourquoi n'ont-elles pas pu sortir par là ??..RIP à ces deux victimes et courage à leurs proches.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

3 rue Émile Hugo
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes