Inauguration de la Plate-forme de répit de la Fondation Père Favron le 31 janvier 2018

Les aidants au cœur d’une convention avec le Département


Inauguration de la Plate-forme de répit de la Fondation Père Favron le 31 janvier 2018
Depuis maintenant quelques années, le GIP-SAP Maison de l’Aide à la Personne travaille en étroite collaboration avec la Fondation Père Favron. Ce groupement d’intérêt public pour les services à la personne financé par le Département était présent hier à l’inauguration de la plate-forme de répit de la Fondation Père Favron située à Bois d’Olives.

Des représentants des actions de santé de l’arrondissement sud du Département étaient également présents pour cette cérémonie.

Un nouveau bâtiment dédié aux aidants, c’est désormais dans cet endroit que ces derniers pourront venir chercher un peu de répit. Un répit dont ils pourront profiter après avoir déposé les personnes dont ils ont la charge à l’accueil de jour Alzheimer du pôle gérontologique Roger André. Un accueil de jour qui est en grande partie financé par le Conseil Départemental et qui permet aux aidants de s’accorder un peu de répit.

Ces derniers peuvent bénéficier à travers la plate-forme portée par Père Favron et financée par l’ARS (Agence Régionale de la Santé) de divers soutiens comme des psychologues, des assistants sociaux, des groupes de parole mais aussi d’ateliers bien-être comme des séances de réflexologie plantaire ou des séances de yoga. Une manière de prendre du temps pour soi et de souffler après des heures et des heures de sollicitations.

Grâce à un partenariat avec la Kaz Grand’R de l’Entre-Deux gérée par la Maison de l’Aide à la Personne, les aidants qui transitent par la plate-forme Répit de la fondation peuvent également bénéficier des ateliers et de l’accompagnement mis en place par la Kaz Grand’R de l’Entre-Deux.

Le Groupement d’Intérêt Public, la Maison de l’Aide à la Personne a pour principal objet la prise en compte de l’ensemble des problématiques liées au secteur des services à la personne, d’évaluer la cohérence des projets et des actions dans ces domaines pour le compte des opérateurs qui la sollicite. L’essentiel restant la qualité des prises en charge qui correspond à une volonté de maintien à domicile et surtout de venir en aide aux aidants.

Le Département de La Réunion a été la première collectivité au niveau national à mettre en place une offre de service de qualité pour des  aidants à travers divers dispositifs comme le Café des aidants ou encore la Kaz Grand’R à travers le GIP-SAP qui bénéficie du soutien financier de la collectivité. 7 ans après, le Conseil Départemental peut être fier que d’autres institutions s’appuient sur son expertise pour continuer à faire évoluer la prise en charge des aidants.
Vendredi 2 Février 2018 - 12:15
Département de La Réunion
Lu 373 fois