MENU ZINFOS
Société

Impôts : Solidaires Finances publiques dénonce la campagne 2021


Solidaires Finances publiques accuse la Direction régionale des Finances publiques de tromper les contribuables sur la simplification de la campagne de l’impôt sur le revenu 2021. Le syndicat considère que l’institution fait tout pour maintenir le public hors de ses locaux.

Par GD - Publié le Mardi 20 Avril 2021 à 14:03

Le communiqué :


La Direction régionale des Finances Publiques a une fois de plus fait une communication destinée à embellir la réalité de l'actualité de la campagne de l'impôt sur le revenu 2021.
Elle peut dire ce qu'elle veut, y mettre des mots élaborés, le fait est que notre administration refoule chaque année davantage les usagers contribuables hors de nos locaux.
Elle les renvoie à une administration en ligne car elle n'est plus en capacité de les recevoir et de remplir sa mission.

Il est clair que la DGFIP n'a plus les moyens humains, matériels de recevoir le public et qu'elle profite de façon très cynique de la période COVID pour anticiper ce qu'elle programme depuis quelques années, la fermeture au public, la fermeture à la relation humaine.
Cette année pour cette campagne, nos Centres des Finances Publiques ne recevront les usagers que sur rendez vous, essentiellement rendez vous téléphoniques d'ailleurs.
Mais comme la DRFIP est toujours difficilement réactive, elle a fait fermer les centres dés le 12, et la conférence de presse qui l'annonce au public se fait une semaine plus tard, le 20.
Conséquences, cette semaine, des centaines d'usagers se sont déplacés pour faire demi-tour devant nos portes fermées.

Le public aura cette année, un numéro de téléphone d'accès national en 0800 avec les joies de l'attente téléphonique car il n'y a pas assez d'agents et une technologie de transferts et de centralisation d'appels toujours folklorique.

L'an dernier, un appel local avait été mis en place, mais comme notre administration n'a " jamais de chance", cela n'a pas bien fonctionné.

Avec le décalage horaire cet appel national est totalement inadapté au territoire.
Sans compter qu’il a été demandé aux agents de la Réunion de répondre aussi aux appels nationaux . On a créé des monstres centralisateurs d’appels en métropole en supprimant des emplois à la Réunion et à présent, ils sont dépassés et on nous demande de les aider… sans les emplois ! De qui se moque t-on ?

Cette fermeture et cet accueil très à distance, qui ne répondent aucunement aux demandes des usagers, à leurs besoins de contacts humains pour mieux régler leurs situations, est dans la droite ligne de ce qui nous attend avec le Nouveau Réseau de Proximité mis au point sans concertation et qui va contraindre les usagers à aller vers des structures ( MFS, EFS, MSAP, bureaux de tabac..) qui ne pourront pas répondre a leurs questions.

On peut mettre 100 points d'accueil. Si les gens qui y exercent ne connaissent pas le métier , cela n'a rien à voir avec une meilleure proximité des services publics.
C'est un mensonge, de la poudre aux yeux .
Cette fermeture des centres ne tient pas compte non plus des autres services qui sont physiquement à l’intérieur des mêmes locaux que les services des Impôts des particuliers et qui sont pénalisés , comme les services de publicité foncière de St Denis et de St Pierre, dont on a volontairement ou  non, oublié les problématiques d’accueil qui vont impacter les notaires , les avocats et les particuliers.

Déclarations automatiques : mises en place encore cette année . La DRFIP fait passer le message comme quoi il n'y a rien à faire.
C'est faux ! Avec les situations chaotiques de 2020, il y aura beaucoup plus d'éléments à ajouter ou modifier sur les déclarations...
Sinon les montants des impôts seront erronés et avec nos centres fermés, il sera de plus en plus difficile de faire une réclamation, situation aggravée aussi par l'automatisme du prélèvement à la source.

La fiscalité est complexe, et nos concitoyens ont besoin de renseignements rapides , fiables et d'un accueil décent.

Avec la crise Covid, il était évident qu'un accueil adapté à la contrainte sanitaire autant physique que téléphonique était nécessaire , qu'une communication percutante et réactive était indispensable, qu'un vrai dialogue social au sein de nos services était utile pour rendre un service au public à la hauteur de nos missions et de l'enjeu d'un tel contexte.
Et bien une fois de plus, c'est raté!




1.Posté par SABATTIE le 20/04/2021 15:22

oui c'est le tout numérique prévu par MACRON. Moi je refuse cela, j'estime que si on paye des impots on a droit à être acueilli correctement dans des guichets compétents dans la toute transparence. Que l'Etat y mette les moyens !

2.Posté par contribuable le 20/04/2021 14:38

il ne faut pas non plus se plaindre des agressions par le public la dématérialisation est une bonne chose ça évite les déplacements vu l encombrement du réseau routier vive le tout numérique .

3.Posté par Dimitile le 20/04/2021 23:17

Solidaires en retard de plusieurs siècles.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes