MENU ZINFOS
Société

"Imposer les congés en plein confinement : Une honte !"


Par Nicolas Payet - Publié le Vendredi 17 Avril 2020 à 14:17 | Lu 5079 fois

La branche fonction publique du syndicat FO ne décolère pas après la dernière allocution télévisée d'Emmanuel Macron et notamment par un décret par ordonnance du 15 avril (Ordonnance n° 2020-430 du 15 avril 2020 relative à la prise de jours de réduction du temps de travail ou de congés dans la fonction publique de l'Etat et la fonction publique territoriale au titre de la période d'urgence sanitaire) "pour ponctionner 5 jours de congés et 5 jours de RTT au titre de la période d'urgence sanitaire".

Une décision inacceptable pour FO Fonction Publique, qui réclamé le retrait immédiat de cette ordonnance. "Plutôt que d’utiliser l’état d’urgence pour amputer les droits de salariés, le gouvernement devrait s’occuper de fournir les masques homologués et les tests de dépistage pour tous", estime le syndicat.
Lundi 13 avril, l'allocution du président de la république commence à 20h02 après les applaudissements de la population aux "héros" de la nation, ces personnels soignants qui en dépit des risques encourus en l'absence de matériel de protection (masques, gel, gants...) continuent de soigner les malades atteints du covid-19.

Ce 13 avril, le président de la république disait même "Il nous faudra nous rappeler que notre pays tient tout entier sur des femmes et des hommes que nos économies reconnaissent et rémunèrent si mal. Sachons sortir des sentiers battus et des idéologies, sachons nous réinventer. Moi, le premier"

Ces "super" fonctionnaires et agents publics que félicite tout le gouvernement, qui sont applaudis le soir à 20 heures par la population, qui ont été si souvent taxés de privilégiés, seraient donc mal reconnus, mal rémunérés ? Enfin, le Président de la République le réalise après 10 ans de gel de salaire et des milliers de suppressions de poste, comment est-ce possible?

Pour FO Fonction Publique, les agents des services publics ne sont pas des héros : un héros n’est pas payé mais seulement acclamé!

Pour FO Fonction Publique, assez de blablabla de ce qu'on va faire "après", les revendications c'est main- tenant. Le gouvernement procède par ordonnance à faire travailler plus les salariés, à ce qu’ils renoncent à leurs congés, à leur temps de travail réglementaire, à s’asseoir sur leurs droits pour une durée indéfinie et quid des revendications?

Pour les agents des services publics, la reconnaissance c'est satisfaire d'urgence les revendications :
        -Décontamination des locaux, des tests de dépistage, des masques pour tous avant toute reprise du travail le 11 mai !
        -Des embauches en nombre (passage sous statut des agents contractuels et précaires.....) ;
        -Des salaires reconnaissant la qualification, et l'augmentation immédiate du point d'indice ;
        -Arrêt des plans de privatisation et d'externalisation des services publics ;
        -Amélioration des conditions de travail ;
        -Retrait de toutes les contre-réformes qui ont liquidé le système des retraites, l'hôpital, l'école publique et la fonction publique.

Si le rôle des agents publics n’est plus à démontrer dans cette crise, publier un décret par ordonnance le 15 avril pour ponctionner 5 jours de congés et 5 jours de RTT au titre de la période d'urgence sanitaire est un mépris pour l’ensemble des personnels ! Cette décision est scandaleuse, inacceptable, indécente ! FO Fonction Publique exige le retrait immédiat de cette ordonnance ! FO Fonction Publique ne peut que déplorer une telle attitude du gouvernement quand le président semblait reconnaître lundi dernier l’engagement des fonctionnaires et la décision de rouvrir les écoles et les établissements scolaires coûte que coûte qui n'a qu'un seul but : libérer les parents salariés pour qu’ils retournent travailler, peu importe le coût humain.

Pour FO Fonction Publique : La santé avant l’économie ! Plutôt que d’utiliser l’état d’urgence pour amputer les droits de salariés, le gouvernement devrait s’occuper de fournir les masques homologués et les tests de dépistage pour tous, sans lesquels il n’y aura pas de "reprise" à partir du 11 mai ! Les droits de retrait s’exerceront et des préavis de grève sont d’ores-et-déjà déposés !

        
Fait à Saint-Denis, le 17 avril 2020
        Janick Cidney
        Secrétaire général




Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes