MENU ZINFOS
Communiqué

Immobilier: Une commission d’experts créée pour faire face à la crise Covid-19


Le Club Immobilier OI annonce la création d’une commission d’experts pour faire face à la crise Covid-19 et convenir d'un plan d'actions.

Par Nicolas Payet - Publié le Mercredi 15 Avril 2020 à 13:25 | Lu 976 fois

Immobilier: Une commission d’experts créée pour faire face à la crise Covid-19
La situation actuelle, dans le monde comme sur nos territoires de la Réunion et de Mayotte, impose à tous du recul et du discernement. Cette crise majeure et inédite aura des conséquences lourdes pour tous les acteurs économiques. Les déclarations du président Emmanuel Macron, hier soir, le confirment.

Le Club Immobilier Océan Indien se mobilise déjà pour faire face aux difficultés et engager les adaptations nécessaires.

L’idée est de faire preuve d’un maximum d’anticipation, de réfléchir aux solutions envisageables en fonction de chacun des métiers concernés dans la chaîne de l’Immobilier, premier poste du PIB à la Réunion.

Pour cela, le Club a décidé de créer une commission d’experts qui travaillera sur des éléments de réflexion afin de créer un plan d’actions concret qui sera partagé avec le Préfet.

" Il nous a semblé très important de continuer à échanger, à s’entraider, à partager ensemble les contraintes de chacun de nos métiers. Ici, plus qu’ailleurs, les acteurs de l’aménagement du territoire sont interdépendants. Ainsi, il ne saurait y avoir de décision isolée qui ne serait partagée par tous dans l’intérêt collectif", indique Laurent Guerrier, Président du Club Immobilier Océan Indien.

Une commission d’experts est donc créée dès ce jour pour réfléchir au pendant et à l’après confinement.

Cette commission est présidée par Vincent Lebaliner (INOVISTA) et se compose de :

- Christian Henon (CBo Territoria)
- Nathalie Chan Khu Hine (Notaire)
- Stéphane Sanz (AJ Promotion)
- Vincent Carpentier (VERITAS)
- André Auzet (Banque CEPAC)
- Sébastien Dumesgnil (bureau d’études GETEC)
- Sylvain Guy (Atelier Architectes)
- Jacques Durand (SIDR – Groupe CdC Habitat)
- Georges-Guillaume Louapre-Pottier (MEMENTO)

Plusieurs points seront abordés : Comment reprendre l’activité de chacun bien-sûr, mais au-delà quelles seront les bonnes pratiques à mettre en œuvre afin de se soutenir mutuellement ? Quelles mesures de sécurité prendre ? Quelles solutions mettre en place pour rattraper ce temps confiné ? Comment travailler autrement et différemment ?

Comment accompagner les entreprises et les partenaires qui vont être exsangues, etc. ?
"Réfléchir ensemble à de nouvelles méthodes, de nouveaux usages et, osons le dire, de nouveaux engagements. Des engagements privés et publics, comme un plan d’action soutenu, porteur d’avenir et de sérénité pour les entreprises comme les salariés", explique  Vincent Lebaliner, Président de la Commission d’experts crise Covid-19.

La Fédération Française des Clubs Immobiliers et son Président Fabrice Alimi s’inscrit dans cette même démarche de réflexion à laquelle participe le Club Immobilier Océan Indien.

Le Club Immobilier Océan Indien a conscience que demain, tout sera différent. C’est donc dès aujourd’hui qu’il faut agir pour rester un acteur responsable de l’économie du territoire.




1.Posté par Goliath le 16/04/2020 18:48

C'est très étonnant de parler de commission d'experts, alors que, justement il n'y a pas un seul expert près la cour d'appel de Saint-Denis qui fait partie de cette commission.
De plus, au vue des noms présentés, il s'agit plus d'intervenants qui vont défendre leurs propres intérêts économiques, plutôt que de trouver des solutions en vue d'endiguer une crise immobilière qui se profile et dont le Covid-19 n'aura été que le cataliseur.
Pourquoi n'y a t'il pas de représentant d'organisme prêteur? Des noms pompeux pour du vent. Amusez vous bien Messieurs.

2.Posté par batofou le 16/04/2020 20:26

Pauvre comité avec ce président !

3.Posté par lol le 17/04/2020 15:18

donc une commission d'expert pour faire face à la crise dans l'immobilier....mais aucune agence représentée sauf celle du président de cette commission.

Bien joué le Club Immobilier Océan Indien

4.Posté par Christophe le 24/04/2020 16:40

Il sera intéressant d'étudier de près, un mois après la fin du confinement les transactions, c'est-à-dire l'évolution du marché par secteur, puis les prix au m².
Quels sont les projets des réunionnais et des investisseurs.
Surveiller l'immobilier professionnel, bureau, logistique et surtout l’hôtellerie.
Au niveau national (en métropole) les dernières transactions ne semblent pas indiquer une baisse des prix (peu de transaction donc peu représentatif) en revanche, les clients particuliers semblent pour le moment toujours motivés par l'acquisition de leurs biens. On sera très vite fixé...
L'immobilier sera le véritable baromètre de la situation économique future, il semble encore trop tôt pour commencer à tirer un enseignement.
https://www.cgiraf-expertise-estimation.fr/
https://www.cgiraf-expertise-estimation.fr/blog-expert-la-reunion-974/

5.Posté par Christophe le 29/04/2020 13:09

Complément suite à ma dernière intervention:

Présentation de la situation des transactions immobilières à la suite de la situation exceptionnelle de confinement que rencontre la France, actuellement durant la crise du Covid 19 par les Notaires de France.
La situation est inédite, puisque les activités immobilières sont quasiment à l’arrêt, alors que les chiffres des transactions étaient en progression.

A La Réunion, on notera une baisse de 2.7% des appartements anciens au 4e trimestre 2019, absence de chiffre concernant les maisons individuelles.

Les prix : Concernant la métropole, la hausse des prix progresse.

En effet, elle est passée de 3,1 % à 3,7 %. Depuis bientôt quatre ans, cette hausse est plus marquée pour les appartements (+ 5,2 %) que pour les maisons (+ 2,6 %). On observe également qu’entre 2000 et 2018, les prix des logements anciens et neufs en France métropolitaine ont augmenté́ de 115 %, alors que durant cette même période le coût de la construction n’a progressé que de 50 %. La hausse des prix des logements s’explique notamment par la hausse des prix des terrains.

En effet, la raréfaction des terrains disponibles eu égard à la forte demande de logements en zone urbaine et les contraintes réglementaires en matière d’urbanisme facilitant ou freinant la disponibilité de terrains à bâtir explique en partie cette progression perpétuelle des prix.

À l’heure actuelle, il convient de rappeler que la quasi-totalité des offices notariales est en capacité de recevoir des actes et ont mis en place des procédures permettant dans la mesure du possible de régulariser en l’absence physique des clients. Cependant, le système fonctionne au ralenti notamment eu égard à la défaillance de plusieurs interlocuteurs nécessaires à la perfection d’un acte.

Par ailleurs, le décret n° 2020-395 du 3 avril 2020 « autorisant l’acte notarié à distance pendant la période d’urgence sanitaire » va permettre de contribuer à améliorer la situation, en rendant désormais possible la régularisation de certains actes à distance comme les ventes en l’état futur d’achèvement.

Il convient de distinguer les perspectives de reprise du marché des transactions immobilières en trois temps.

• D’abord, à court terme, l’annonce de la fin du confinement devrait provoquer une mécanique de rattrapage due à un effet de report. A ce stade, il conviendra de régulariser l’ensemble des actes concernés par ce décalage dont le cours a été interrompu avec le confinement.

• Ensuite, à moyen terme, cet effet mécanique de report n’effacera pas les séquelles de l’arrêt quasi-total de l’activité immobilière pendant cette période. Les conséquences de cet arrêt d’activité se répercuteront naturellement dans les deux-trois mois qui suivront en raison de l’inertie et des délais naturels du marché́ immobilier. C’est la raison pour laquelle cet état sera probablement accentué par le fait que la période actuelle est généralement intense pour des raisons saisonnières.
• Enfin, à long terme, le marché immobilier pourrait commencer à repartir en fin d’année 2020, voire au début de l’année 2021. Nonobstant, la dynamique ne sera pas la même que celle de 2019.
(Source S.Jamai)

Quelques chiffres :

Prix au m2 médian des appartements anciens au 4e trimestre 2019
Amiens, 2 050€ (- 1,8 %)
La Réunion, 2 040€ (- 1,7 %)
Lyon, 4 530€ (+ 12,1 %)
Marseille, 2 470 € (+ 7,6 %)
Metz, 1 840 € (- 0,3 %)
Mulhouse, 1 060 € (- 1,7 %)
Nantes, 3 350 € (+ 13,1 %)
Nice, 3 890 € (+ 5,4 %)
Paris, 10 210 € (+ 6,6 %)
Poitiers, 1 670€ (- 2 %)
Rennes, 2 970 € (+ 10,6 %)
Rouen, 2 270 € (- 3,1 %)
Saint-Etienne, 960 € (+ 11,3 %)
Toulon, 2 160 € (+ 1 %)
Tours, 2 260 € (- 0,3 %)




Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes