MENU ZINFOS
Société

Immobilier New Nordic : Une Réunionnaise sans nouvelles des 100.000 euros investis en Thaïlande


Une destination de rêve, un placement immobilier avec un taux de rentabilité locative très prometteur, le projet avait tout pour plaire. Aimée, qui habite l’ouest de La Réunion, a franchi le pas en 2018 en souscrivant au programme immobilier du groupe New Nordic en Thaïlande. Elle y a mis toutes ses économies, près de 100.000 euros. Une somme peut-être perdue puisque le groupe New Nordic Development Co. Ltd a fait une demande de "restructuration" selon le code des faillites thaïlandais fin janvier dernier.

Par Ludovic Grondin - Publié le Lundi 17 Mai 2021 à 08:11

Trois ans après avoir mis 96.000 euros dans ce programme immobilier en Thaïlande, Aimée compte sur le regroupement du maximum d'investisseurs au travers d'une toute nouvelle association
Trois ans après avoir mis 96.000 euros dans ce programme immobilier en Thaïlande, Aimée compte sur le regroupement du maximum d'investisseurs au travers d'une toute nouvelle association
« Je cherchais à investir, j’ai vu des publicités d’agences immobilières à La Réunion. J’étais donc allée voir l'une de ces agences pour en savoir plus sur ce programme immobilier, ça a commencé comme ça », se souvient Aimée. Mais le rêve d’il y a trois ans se dilue chaque jour en un mirage qui a ébloui des milliers d’investisseurs dans le monde. 

Il y a un peu plus de trois ans, Aimée assiste à La Réunion à des conférences de présentation assurées par une société intermédiaire, Thai Property Group, une agence immobilière chargée de démarcher le maximum d'investisseurs prêts à financer des projets immobiliers en Thaïlande. La démarche est dupliquée dans beaucoup de pays par d'autres sociétés avec un rôle similaire.

Rassurée par les promesses de taux de rentabilité locative très élevé, entre 6 et 10% par an, Aimée décide de se lancer. Son voyage vers la Thaïlande est programmé. Elle s’y rend pour quatre jours. Nous sommes en 2018 et elle met à profit ce voyage express pour signer son contrat dans ce pays d’Asie du sud-est et ouvrir un compte bancaire sur place. « J’ai fait là-bas la rencontre de Kurt Svendheim », sourit Aimée.

« J’ai pourtant été très prudente »

A ce moment-là elle ne connaît pas ce personnage. Kurt Svendheim est un homme d’affaires d’origine norvégienne qui a lancé le projet New Nordic en Thaïlande, un programme immobilier très ambitieux qui consiste à construire des complexes hôteliers à tour de bras et ce grâce aux fonds d’investisseurs privés démarchés aux quatre coins de la planète. 

A gauche, la promesse d'une belle rentabilité immobilière sur catalogue, à droite la réalité d'un chantier à l'arrêt mi-avril 2021
A gauche, la promesse d'une belle rentabilité immobilière sur catalogue, à droite la réalité d'un chantier à l'arrêt mi-avril 2021
Le groupe New Nordic offrait plusieurs formules aux investisseurs. Aimée a pour sa part choisi d’investir dans un appartement inclus dans un projet de résidence. Le tout sur une période de trois ans avec du cash back à hauteur de 10% plus la garantie de rachat du bien à la fin des trois ans. « J’ai pourtant été très prudente », livre-t-elle. « J’ai pris le programme le plus court dans la durée, car certains contrats pouvaient vous engager sur 10 ou 15 ans. Je n’ose d’ailleurs imaginer l’angoisse des personnes qui sont dans ce cas de figure », affirme-t-elle aujourd’hui à la lumière d’une série d’évènements très défavorables pour les milliers d'investisseurs comme elle. 

Son apport d’argent devait servir à faire sortir de terre le programme « VIP developer » sur l’île de Koh Samui et qui n'est pas concerné par la réhabilitation. La construction prévoyait l’édification d’une superbe résidence sur quatre étages avec piscine. « On a clairement servi de banque », résume Aimée « puisqu’il faut savoir qu’en Thaïlande, les taux d’emprunt sont très haut, de l’ordre de 14% ». D’où le montage financier participatif proposé par le New Nordic Group.

Voilà comment la société Thaï Property a démarché les clients réunionnais il y a trois ans, pour le compte du groupe New Nordic : 

Le mécanisme fonctionne à merveille jusqu’en début d’année 2020. « Je touchais le cash back comme convenu jusque-là puis, tout d’un coup, en avril 2020, le cash back est passé de 10 à 3% », détaille celle qui a injecté 96.000 euros d’économies dans cette apparente bonne affaire.

Un mois plus tard, en mai 2020, le cash back cesse complètement d’être viré sur le compte d'Aimée. Le début d’une terrible angoisse pour elle.

La crise planétaire du Covid explique-t-elle à elle seule cette défaillance ou alors a-t-elle justement précipité la mise au jour d'un système pyramidale de type Ponzi comme certains investisseurs le craignent.

Sans plus de certitude depuis un an, les milliers d'investisseurs doivent se contenter des messages du groupe.. 

Sans doute d'autres investisseurs concernés à La Réunion

« On n’a pas vraiment de nouvelles de New Nordic. Ils écrivent parfois une news par mois sur leurs réseaux sociaux disant qu’ils sont ‘dans une situation difficile et que nous mettons tout en oeuvre’. Bref, c’est toujours vague », s’inquiète, crispée, AiméeIl y a en effet plus rassurant lorsqu'on a mis 96.000 euros dans une affaire.

« Personnellement mon contrat avec eux s’achevait le 31 mars 2021. J’arrivais donc au terme de mes 3 ans. Je continue de leur poser la question de quand je pourrais être remboursée mais personne ne peut me répondre ». A La Réunion, l'agence immobilière qui a relayé les démonstrations promotionnelles d'un représentant de Thaï Property n'a pas donné suite à notre demande. Nous aurions aimé savoir combien de Réunionnais avaient ouvert leur portefeuille pour cet investissement en Asie. 

En plus des 96.000 euros investis en 2018, le groupe doit à Aimée 10.000 euros de cash back, soit 106.000 euros en tout. Une rentabilité alléchante sur un temps très court (3 années), ce qui offre une équation (trop ?) attractive qui aurait pu mettre la puce à l’oreille des investisseurs mais elle est loin d'être la seule concernée.

Le 17 avril, les investisseurs français du groupe New Nordic ont réuni leur toute première assemblée constitutive de leur association. « Cette première AG s’est déroulée par Internet parce qu’on est aux quatre coins du monde. Ça touche des français vivant en métropole, dans les DOM et dans 13 autres pays dans le monde ainsi que des ressortissants de 12 autres pays. A priori on serait plus de 2500 personnes victimes françaises », recense Chantal, une autre potentielle victime du programme immobilier. Elle vit quant à elle en métropole d’où la riposte s'organise.

Le profil de l'investisseur : un petit épargnant qui projette d'arrondir sa retraite

« Aujourd’hui, plus de 170 familles sont venues vers l’association ADDVNN », établit son président, Macaire Dejardin. Sans compter qu'avec la médiatisation aidant, ce chiffre devrait encore gonfler. A terme, l’idée de l'association est d’entamer une action de groupe. Un sacré périple en perspective au regard des distances, des coûts d'un cabinet d'avocats international et des lois spécifiques à ce pays d'Asie. 

Thaï Property qui vante son expérience en matière de placements immobiliers, voici le genre de mails reçus par de futurs investisseurs réunionnais
Thaï Property qui vante son expérience en matière de placements immobiliers, voici le genre de mails reçus par de futurs investisseurs réunionnais
Rien qu’avec ces plus de 170 victimes françaises (pour plus de 300 dossiers) qui se sont fait connaître à ce jour, les sommes investies montent à plus de 34 millions d’euros (soit près de 1,3 milliard de bahts), "et ces chiffres augmentent chaque jour malheureusement", indique le président de l'association qui vient tout juste de découvrir qu'un Français a investi dans un programme New Nordic situé en Afrique cette fois...

L'association n'est donc pas au bout de ses surprises. D’après les estimations, les créances du groupe New Nordic représenteraient 600 millions de dollars à l'échelle des milliers d'investisseurs éparpillés aux quatre coins du monde. Des investisseurs provenant de quatorze pays sont à ce jour connus.

Tous se posent la question de savoir s'ils ont été victimes d'une escroquerie respectant le désormais célèbre système de Ponzi, un montage financier frauduleux qui consiste à rémunérer les bénéfices des clients les plus anciens par les fonds amenés par les nouveaux entrants.

« Notre premier but c’est de nous unir, c’est de faire parler de cette affaire car certains ne sont au courant que depuis ce mois de mars mais il y en a qui bossent dessus depuis 10 mois, qui sont déjà au courant, qui se sont pris des portes, qui ont écrit à l’ambassade de France en Thaïlande où on leur a dit qu’ils ne sont pas concernés, d’autres ont écrit à l’ambassade de Thaïlande en France, même réponse. Pareil pour le Médiateur de la République. Les dépôts de plainte en gendarmerie n’aboutissent pas car on nous dit que le poisson est trop gros et qu’il faut prendre un avocat. Beaucoup de personnes n’ont plus de réserve pour manger aujourd’hui parce qu’elles ont tout mis dans cet investissement qui devait rapporter et leur permettre d’avoir une retraite. Certains ont monté des dossiers de prêt à la consommation pour acheter ces biens de manière à avoir une retraite un peu plus paisible avec la promesse de passer 6 mois en Thaïlande dans le bien financé. Ces gens-là sont complètement sous l’eau », illustre Chantal.

Aujourd’hui, les centaines d'investisseurs du programme immobilier New Nordic sont à la recherche du pdg. « Il a disparu. On ne sait pas où il est. Certains disent l’avoir vu à Dubaï, au Panama, en Russie, au Pakistan, bref… », souffle Chantal. Les investisseurs peuvent nourrir encore beaucoup de crainte car son passé ne plaide pas en sa faveur.  

Kurt Svendheim a ruiné des milliers de ses compatriotes norvégiens en vendant, selon un procédé d'investissement participatif dans les années 2000, des programmes hôteliers en Bulgarie et au Brésil avant de faire faillite. 

Macaire Dejardin tient à préciser un dernier point "très important" en réponse au projet de "restructuration" du groupe : « avant de quitter la Thaïlande, Monsieur Kurt Svendheim s'est 'auto accordé' un prêt de 4 Milliards de Baths. Si ces sommes revenaient dans les caisses de New Nordic, la construction des projets pourrait être menée à bien ».

Un programme immobilier vendu sur une zone inconstructible

Pour l’heure, les programmes dans lesquels les investisseurs ont placé leur argent en Thaïlande sont à l’état végétatif. « Il y a par exemple un programme qui a été vendu dans la ville de Petchaburi qui se situe entre Bangkok et Phuket. Ce programme a été stoppé net car ils ont découvert qu’il était situé sur une zone inconstructible. On a payé cash sur des zones inconstructibles… ! », n’en revient toujours pas Chantal. Ce n’est qu’il y a deux mois qu’elle a découvert qu’elle risquait de ne plus revoir la couleur de son investissement. Un mince espoir réside dans la tenue prochaine d’une audience devant une juridiction thaïlandaise.

Ce 31 mai, c’est devant la Cour centrale des faillites à Bangkok que la New Nordic Development Company devra présenter des garanties sur sa capacité de solvabilité. Une étape qui fait suite à la demande de "restructuration" validée le 28 janvier dernier au cours de laquelle le groupe reconnaissait son impossibilité à honorer ses dettes. Fin mai, des milliers de créanciers auront alors une idée plus précise quant à l’espoir de retrouver un jour leur mise de départ.


———
L'association française ADDVNN (association de Défense des Droits des Victimes de New Nordic) : 
Le site Justice pour NewNordicGroup
La page Facebook
secretariat@addvnn.org
president@addvnn.org
forum@addvnn.org

Une correspondante de l'association à La Réunion :
Première victime qui s'est fait connaître à l'île de La Réunion, Aimée a été nommée correspondante locale de l’association ADDVNN. Toute personne résidant à l’île de La Réunion et qui aurait été victime du groupe New Nordic peut se rapprocher de l’association via cette boîte mail : cor.lareunion@addvnn.org

D'autres investisseurs floués (?) dans les DOM :
Cauchemar thaïlandais pour 350 Polynésiens
New Nordic Group fait scandale en Nouvelle Calédonie aussi
 




1.Posté par fundisantim le 17/05/2021 08:15

Bienvenue au pays du sourire......carnassier!

2.Posté par Atterré le 17/05/2021 08:23

Il faut une sacrée dose de courage (ou d'inconscience !) pour investir à l'étranger, surtout quand certain étranger n'est pas connu pour y être une démocratie exemplaire ! ! !

3.Posté par eric le 17/05/2021 08:24

Sans doute un programme alléchant dans un pays ou les règles sont différentes et faire appel a la justice est peine perdue

il y a beaucoup de programme en FRANCE et outre mer mais pour 100.000€ tu n'as rien

alors a bon entendeur

4.Posté par zendete974 le 17/05/2021 08:24

fAUT ETRE EUH POUR INVESTIR A DISTANCE....

5.Posté par bruce23 le 17/05/2021 09:02

Non madame, vous n'avez pas été prudente. C'est légitime d'investir sur un placement risqué, tous les bons investisseurs le font. Mais pas TOUTES vos économies !!

6.Posté par Forza le 17/05/2021 09:08

MOI PERSO....... SE KURT SVENDHEIM EN NORVEGE NE DOIT PAS ETRE TROP DIFFICILLE A REMONTER SA PISTE MEME SI IL VIE A L'ETRANGER...ENSUITE POUR LE RESTE CHACUN FAIT A SA FACON .... LA TRAQUE DOIT COMMENCER

7.Posté par MôvéLang le 17/05/2021 09:36

Monsieur Grondin, noulé déjà dépasse mi-mai, noukroipu poisson d'avril, trouve autre chose.
Domoun couillon iexistepi, sauf les volontaires pour faire le buzzzz ou le riche qui ne savent plus quoi faire de leur argent, comme je pense que c'est le cas de cette dame qui cumule les deux cas.

8.Posté par TICOQ le 17/05/2021 09:38

Madame, vous pouvez oublier votre investissement, mais pas ce proverbe : "tout ce qui brille n'est pas or".

9.Posté par TICOQ le 17/05/2021 09:39

Vous avez voulu placer tous vos oeufs dans le même panier et vous vous retrouvez avec une belle omelette.

10.Posté par Réveillez vous le 17/05/2021 09:41

Investir oui mais pas n importe comment..

pensait gagner des sommes avec un gros retour..c est trés rare.....les taux usuels c'est 3% au dessus c est forcement avec des risques donc...a mesurer..

Mais l investissement surtout a l' étranger, il faut être très prudent...se renseigner sur les règles de la localité, sur les différents façon de fonctionner, les garanties...

Investir toute ses économies ...non désoler faut etre INCONSCIENT !!!!
il faut varier justement...que ce soit dans la pierre ou matériel/objet/mobilier ou crypto ...

comme on dit : jamais tous ses œufs dans le même panier......

Mais comment est ce possible d investir avec un PDG qui a déjà fait faillite a de multiple reprise... ??

11.Posté par Briandoht le 17/05/2021 09:48

C'est facile d'être promoteur avec l'argent des autres sans un sous.
La mésaventure de ces petits investisseurs ne m'étonnent pas , c'est dangereux d'investir dans un pays de régime monarchique comme la Thaïlande où le roi décide ce qu'il veut . Ce dernier est un tyran , il a fait fusionner la richesse de la monarchie à la sienne ( près de 60 milliards $) grâce à un décret despotique en 2018.

12.Posté par zozo le 17/05/2021 10:00

Il faut mieux investir à St Leu.
Contactez moi.
Thiery R. mairie de St Leu qui fera suivre.

13.Posté par LAMPION le 17/05/2021 10:06

Je vous avoue ne pas avoir été longtemps à l'école, mais il y a des sens ou un qui arrivent, en observant et en écoutant.
Tout flatteur vit au dépend de celui qui l'écoute.

14.Posté par LadiLafé le 17/05/2021 10:28

'' 3.Posté par eric le 17/05/2021 08:24 ''
C'est plutôt qu'ici pour 100 000€, tu n'as pas grand chose, tout juste un terrain qui prendra de la valeur et garantie à toi, tandis qu'en Thaïlande ou ailleurs tu n'as que la promesse que ton investissement sera multiplié par plus de 1 000 ou 100 000, tu n'es même pas sûr de récupérer le ⅒ de ton capital

15.Posté par spartacus974 le 17/05/2021 10:54

Très peu d'espoir d'obtenir quoi que ce soit car le promoteur s'est carapaté à Dubai...La Thaïlande est coutumière de ces projets immobiliers qui n'aboutissent jamais .Sur le papier glacé,tout est beau et facile mais la réalité est toute autre .La crise COVID permet de trouver le "responsable idéal" de cette arnaque mais beaucoup de projets immobiliers se terminent en eau de boudin pour le plus grand malheur des investisseurs .Cela ne concerne pas que les étrangers car les Thaïs sont eux aussi victimes de ces projets qui laissent souvent les victimes sans recours car les responsables disparaissent avec les fonds.

16.Posté par Amoinmem Titi le 17/05/2021 11:47

Ah! Bah voilà ce qui arrive quand on cherche à frauder les impôts comme tous les citoyens qui participent à l'effort collectif, on peut dire que dans son malheur elle a de la chance.
Elle aurait pu sous prétexte de voir son investissement sur place, être invitée par un oculiste et tomber dans un piège où on ne lui aurait même pas laisser les yeux pour pleurer.

17.Posté par Choupette le 17/05/2021 12:03

On ne rit pas du malheur des autres, mais là j'ai du mal à compatir.

Thaïlande pays de rêve? Qui vous dit que ce sera le cas dans 15-20 ans ?
Pour l'instant, beaucoup de vieux s'y installent pour avoir des aides-soignantes à demeure, (quasiment) gratos.

Et puis, si Aimée a pu faire don de 100 000 euros, il doit avoir d'autres petits frères qui attendent quelque part d'être investis dans un écran plat extra-large pour regarder la Thaïlande et ... rêver ... .

18.Posté par @real JPP le 17/05/2021 12:08

Il n'y a qu'un placement qui vaille pour les petits épargnants : le livret A

Il sert à financer le logement social en France et ça c'est beaucoup.

Maintenant que les pigeons soient plumés c'est normal : à vouloir gagner trop on perd beaucoup (proverbe d'un auteur inconnu mais qui avait mal investi)

19.Posté par Saucratès le 17/05/2021 12:34

Inversement, je vais prendre une position opposée. Que cherchent à faire ces pauvres pigeons qui cherchent désespérément à s'enrichir et à arrondir leur retraite ??? Au fond, ils ne cherchent qu'à copier les plus riches de nos élites, qu'à s'enrichir sans effort, ayant oublié la dangerosité de tout placement financier, lorsque l'on ne dispose que très peu d'informations sur le projet, sur les dirigeants, sur la législation et les lois d'un pays.

Au fond, ils ne cherchent qu'à faire la même chose que tous ces milliardaires, ces sportifs et ces politiques qui s'enrichissent par le biais de cabinets comme Mossack Fonseca et autres cabinets de finance offshore. Mais ils oublient certaines choses !

La première chose qu'ils oublient, c'est que ces riches paient des avocats fiscalistes et des banques pour se protéger, et qu'ils en ont les moyens. Moyens que n'ont pas les victimes de ces arnaques, de sorte qu'elles tombent beaucoup plus facilement dans les pièges de ces escrocs.

La deuxième chose qu'ils oublient, c'est qu'ils se croient protéger par le cadre juridique français, persuadés qu'un escroc ne pourrait pas les abuser en France. Mais ce n'est pas si simple. On peut se faire escroquer partout, en achetant une voiture ou en plaçant son argent, ou en investissant en bourse.

Et la troisième chose qu'ils oublient, c'est que même les plus riches se font arnaquer parfois, mais que seule l'importance de leur fortune et la dispersion de leurs investissements leur permet de s'en sortir. Vous rappelez-vous que les victimes de Maddoff étaient toutes des millionnaires. Il est quand même incroyable que tous ces escrocs arrivent toujours à gruger des dizaines de milliers de spéculateurs aveuglés et assoiffés ! Saucratès

20.Posté par onin le 17/05/2021 12:44

Bonjour, Si je peux me permettre un conseil à ceux qui se lancent dans ce genre de placement.
N'hésitez pas à prendre l'avion pour aller sur place et renseignez vous sur le projet, le début du chantier, le terrain...etc. Quand vous placez 100 000€ n'hésitez pas à dépenser 1000 ou 2000 de plus pour sécuriser le placement. Autre chose, lisez attentivement chaque mot du contrat !!!
Certaines situations qui parassent grotesques peuvent être normales si vous les avez acceptées par contrat, faites vous aider car vous n'êtes pas forcement juriste et encore moins juriste en droit de pays étrangers.

21.Posté par Dignité le 17/05/2021 14:04

Cet article est le bien venu pour tous ceux et celles qui ont été démarchés pour investir à l'étranger dans des pays dont on ignore les lois et les règlements.

Dans le contexte économique du moment des placements qui rapportent plus de 6% doivent être fuis comme la peste car il y a "anguille sous roche".

La naïveté des gens dans ce type d'affaire est vraiment déconcertante. Investir en Thaïlande quand on est basé ici à des milliers de kms du lieu du projet immobilier c'est répondre à des sirènes persuasives et convaincantes.

La stratégie est rodée : les démarcheurs ou démarcheuses ont un physique agréable et beaucoup de bagout. Ils ciblent leurs proie s qui sont en général des personnes vulnérables et à l'aise financièrement. Par un jeu de séduction auquel ils ont été formés, ils abordent ces cibles le sourire aux lèvres avec des mots rassurants et convaincants. Flatteurs comme "maître corbeau sur un arbre perché " ils vendent leurs produits à ces personnes vulnérables qui tombent ainsi dans le piège tendu pensant faire l'affaire du siècle.
Aussitôt les "contrats" signés, ces flatteurs jettent leur sourire et leur air avenant à la poubelle et dévoilent leur véritable nature: celle de requins sans scrupules uniquement attirés par l'appât du gain.

22.Posté par Dans Les Tranchées le 17/05/2021 14:25

Investir 100.000€ à l’étranger... «un tiens vaut mieux que deux tu l’auras» dans le ... « Petit poisson et le pêcheur » (La fontaine) 🐟.

23.Posté par Réveillez vous le 17/05/2021 16:37

@real JPP le 17/05/2021 12:08

Il n'y a qu'un placement qui vaille pour les petits épargnants : le livret A


MDR .....

le gouvernement n’accordent qu’un taux d’intérêt misérable de 0,75% par an aux détenteurs de livrets A, nettement inférieur au taux d’inflation de 1,95 % en 2018 calculé par l’INSEE.


Ce qui revient à voler les millions de Français modestes qui placent leurs petites économies sur le livret A.

En moyenne, un Français qui possède 4 500 € sur son livret A (montant moyen observé) ne gagne donc que 33 € d’intérêt sur l’année, alors que l’inflation fait qu’il faudrait avoir 4 588 € en 2019 pour s’acheter les mêmes biens qu’en 2018 pour 4 500 €. Ce qui revient à voler le détenteur du livret A de 55 € par an.

Au total, Macron et le gouvernement ont ainsi prélevé 3,6 milliards d’euros sur les Français les plus modestes en 2018, en même temps qu’ils versaient des dizaines de milliards d’euros aux grandes entreprises, aux grandes fortunes et à l’Union européenne.

Une nouvelle fois, Macron viole la Constitution et son préambule qui posent les principes fondamentaux de “République sociale” et de justice contributive entre les citoyens.

Il faut imposer au gouvernement de revenir au principe que le taux d’intérêt servi sur les livrets A (et livrets de développement durable) doit au moins être égal au taux d’inflation calculé par l’INSEE, afin de protéger l’épargne des millions de Français les plus modestes.................

24.Posté par C.J. le 17/05/2021 18:42

Bah!
Tous les investissements présentent des risques...
Deux exemples seulement, à la Bourse pourtant hyper contrôlée avec un gendarme de la Bourse.. chaque jour les entreprises sont ne sont plus cotées et retirées des marchés..Bourbon ek Jacques Dechateauvieux a laissé combien de Réunionnais sur le carreau , la culotte dans la main...
Natixis gde banque d'affaires a lancé des actions à 19€ à l'achat. Tombées depuis plusieurs années déjà à 5, 6 € aujourd'hui...et le groupe a lancé une OPR pour racheter la part des investisseurs minoritaires à 4€ ..donc acheté 19€ pour être rachèté a 4€.
Si vous en avez 10 000 voyez les dégâts...
C'est officiel, c'est géré par le gendarme de la Bourse
Ce groupe d'investisseurs Thaïlandais n'est qu'un petit truand..

25.Posté par Royal Bourbon le 17/05/2021 18:58

Qui peut avoir 100 mille euros d économie. Pas moi ni la plupart des Réunionnais. A trop vouloir voilà ce qui arrive et je ne vous plains pas. Je n ai jamais vu un coffre fort derrière un corbillard.

26.Posté par C.J. le 17/05/2021 19:03

19.Posté par Saucratès le 17/05/2021
Dsl .. j'ai zappé ton analyse de la situation.. après lecture des premières réactions naïves.. d'autres.
Je suis en tout point d'accord avec toi.
J'ai dit , investir présente des risques et chaque jour les petits porteurs se font arnaqués à la Bourse pourtant une belle institution financière française , admirablement administrée..
J'ai donné deux exemples seulement pour illustrer mais c'est au quotidien...ou presque.
Sinon ça va?
Bonne continuation en tout cas

27.Posté par Babacool le 17/05/2021 20:32

C'est peut-être ses économies de toute une vie de dur labeur. Ça se trouve que cette personne n'est jamais partie en vacances, qu'elle a pu économiser ses sous, qu'elle s'est privée bien de choses. Elle s'est fait arnaqué par le biais d'une agence immobilière d'ici. Où sont ils ces professionnels véreux ? Maintenant ils se terrent et refusent d'être interwievé . Ce sont les premiers responsables ces sales pourritures. Ils feront n'importe quoi pour nous vendre de la merde. Courage à cette dame.

28.Posté par C.J. le 17/05/2021 20:53

"New Nordic :" n'est qu'un petit truand à côté des grands qui font la Bourse chaque jour...qui ramassent l'argent des petits porteurs !
Chaque jour des sociétés cotées en bourse sortent de la cotation , les actionnaires floués, sans indemnités , ne sachant même pas ce que sont devenues leurs actions...Bourbon n'est qu'un exemple parmi d'autres...
Vous avez juste droit à un crédit d'impôts reportable sur 10 ans si jamais vous arrivez à faire des plus-values par ailleurs...et vos yeux pour pleurer.
C'est toujours l'œuvre d'un manager qu'il soit Réunionnais, Thaïlandais ou autres qui a vu plus grand que son ventre .. le résultat est le même.

29.Posté par Saucratès le 18/05/2021 01:25

Salut Carl. Je vais bien et toi aussi apparemment. En parlant de bourse, j’ai bien connu les deux opérations que tu cites. Pour moi, elles ne rentrent pas vraiment dans la case arnaque, bien que pour Bourbon. Elles rentrent dans la case du pas de chance. Pour Bourbon, il y a eu effectivement défaut d’information des petits porteurs, ce qui m’a guéri de la bourse. Si Bourbon peut couler, sans qu’on en sache rien, alors la bourse n’est vraiment pas faite pour nous. Voilà un groupe magnifique, qui a été détruit par son PDG, que l’on disait brillantissime.

Pour Natixis que j’ai bien connu aussi, j’avais des copains salariés de la Cepac qui les vendaient comme des petits pains, et qui en ont pris aussi des centaines ou des milliers pour eux. C’était les débuts de la Cepac comme banque véritablement, un peu comme les postiers en 1998-2000 qui s’essayaient à la commercialisation des SICAV technologiques (dot.com). Là aussi, la crise financière de 2007 est arrivée juste après et Natixis est tombé de plus en plus bas, jusqu’à moins d’un euro dans mon souvenir. Ma cousine en avait acheté sur les conseils de son chargé de compte Caisse d’épargne ; elle voulait s’acheter des sacs avec les plus-values. Elle travaillait à la DeutscheBank, elle était pourtant douée et elle s’est fait grugé comme tout le monde. Moi aussi mais pour pas grand chose.

Non, les vraies arnaques en bourse, selon moi, ça était le site 1855.com qui était introduit en bourse sur du vent. Ce site a aussi entraîné beaucoup d’amateurs de vin dans la dèche puisqu’ils croyaient acheter des vins qui devaient leur être livré plus tard, mais nombre d’entre eux ont été grugés. Il y a eu aussi Gaudriot de mémoire. Des cas où la gestion était défaillante. Et effectivement, malgré tous les garde-fous, on se fait malgré tout avoir en bourse, par défaut d’information, du fait de l’asymétrie de l’information en défaveur des petits porteurs. Pas fait pour nous.

Alors les placements à l’étranger, il faut encore plus oublier, ne pas imaginer que l’on pourra s’enrichir facilement, sans rien faire, parce qu’on connaîtrait un filon qui nous rendra riche. N´importe quoi ! Amitiés. Saucratès

30.Posté par C.J. le 18/05/2021 09:36

29.Posté par Saucratès le 18/05/2021 01:25
Bjr
Je partage les mêmes ressentis que toi..
Sur Bourbon à l'identique...qqes milliers d'actions à son nom encore inscrites sur sa ligne de compte mais dont on est sans nouvelles..
Natixis, je suis plus nuancé..
Des actions achetées à 19€ au PRU lissé par la suite..dont la cotation tombe à 4€ mais dont la valeur réelle est connue au tour de 6€.
Que l'actionnaire majoritaire propose de racheter à 4€ après l'avoir amené à ce cours de cotation..
Dès que l'on s'est renfloué et qu'on sort de son crédit d'impôts une nouvelle cata arrive...pour se replonger ds le crédit d'impôts.. à ce rythme, avant ma mort, je ne suis pas sûr de réaliser réellement des plus-values à la Bourse...sauf miracle.
Mes héritiers auront ce qui reste.. pour l'heure c'est ma distraction.
Le déficit peut être aussi préjudiciable que de se faire arnaqué ,en un tour de main, par un Nordique transformé en asiatique Thaïlandais.. lol
Sauf que là ça se passe sur 20 ans de bourssicotage !
Amitiés

31.Posté par Guétali le 18/05/2021 22:36

Conseil de Mme AUDE:
Faut envoyer une lettre recommandée en Thaïlande....

32.Posté par Evhan le 19/05/2021 17:04

Out canard les noir !!

33.Posté par MICHOU le 20/05/2021 13:29

portez plainte Madame et en plus vous avez un intermédiaire sur place, il doit vous répondre

34.Posté par MICHOU le 20/05/2021 15:53

un rendement trop attractif mérite plus de prudence, l'agence réunionnaise doit aider les victimes dans leurs démarches

35.Posté par Marc le 09/06/2021 17:17

Ceux qui disent, nombreux, qu'il ne faut pas investir à l'étranger ou que la Thailande est très risquée au prextexte qu'elle n'est pas une démocratie etc. se trompent largement.

La Chine est-elle une démocratie ? Pourtant, cela ne l'empèche pas d'attirer des montant records d'investissements étrangers, en particulier de très grands groupes, depuis des décennies, et tout se passe très bien.

Par ailleurs, s'il suffisait d'investir en France pour que tout se passe bien et qu'il n'y ait pas d'arnaque, cela se saurait ! De très nombreuses arnaques et faillites ont lieu en France.

Le simple fait qu'il existe un rendement élevé n'est pas un signe inquiétant, contrairement à ce qu'affirment certains : le placement étant en Thailande, il faut comparer le rendement aux taux du pays. Les taux en Turquie sont par exemple bien plus élevés qu'en France, mais l'inflation est aussi bien plus importante. Et en restant en France, le taux de livret A a bien fortement varié au cours de sa vie selon l'inflation. Donc non, taux élevé n'est pas égal à arnaque ou trop beau pour être vrai.

Le vrai problème est plutôt les promesses irréalistes qui auraient dû alterter : comment garantir un rendement aussi élevé de 10%, en euro, alors que le placement est en Thailande dans une autre devise non liée à l'euro ? Et par quel miracle un bien immobilier en cours de construction qui ne génère donc aucun loyer pourrait founrir un rendement ?

36.Posté par Marc le 09/06/2021 17:34

Réponse à Socratés

"ils [ces pigeons] ne cherchent qu'à faire la même chose que tous ces milliardaires, ces sportifs et ces politiques qui s'enrichissent par le biais de cabinets comme Mossack Fonseca et autres cabinets de finance offshore."

Ces avocats et cabinets ont un rôle qui n'a rien a voir avec le sujet : il s'agit de frauder le fisc ou de minimiser ses impôts, via l'offshore. Le problème ici n'a strictment aucun rapport : il s'agit d'escoquerie.

Par ailleurs, le fait d'être très riche et d'avoir les meilleurs avocats n'empèchent pas de se faire escroquer : des familles très fortunées et entourées de bateries d'avocats se sont faites arnaquées. Par exemple, la fammile Walton (hypermarchés WalMart), l'une des plus riches au monde, a perdu 150 million de $ avec Theranos.

"ils ne cherchent qu'à copier les plus riches de nos élites, qu'à s'enrichir sans effort, ayant oublié la dangerosité de tout placement financier"

Acheter un bien immobilier pour le louer, est-ce un placement financier ? Ou un placement immobilier ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes