National

Immigration: Christophe Castaner évoque l'idée de "quotas"

Dimanche 16 Juin 2019 - 11:27

Bien que le Premier Ministre reste encore flou sur le type d'immigrations qui serait concerné, Christophe Castaner a déclaré au Journal du Dimanche être ouvert à un débat sur des "quotas" pour certaines formes d'immigration légale.

Une chose est sûre cependant, cela ne concernera pas le droit d'asile. Cela serait contraire "à nos engagements internationaux et à mon éthique personnelle", a-t-il souligné.

Il a précisé, lors de son discours à l'Assemblée Nationale ce mercredi, qu'un débat serait organisé chaque année au Parlement. Le premier devrait avoir lieu en septembre prochain. 

Le Premier Ministre a pris les devants sur Emmanuel Macron qui avait émis l'idée "d'objectifs annuels migratoires", sans pour autant parler de "quotas". Christophe Castaner précise cependant qu'aucune nouvelle loi sur l'immigration n'est envisagée. 

Bien qu'encore assez, vague, cette annonce risque de susciter de nombreuses réactions...
Charline Bakowski
Lu 1782 fois




1.Posté par Marc le 16/06/2019 12:56

On lui dit que c'est une énorme connerie? https://www.lexpress.fr/actualite/societe/immigration-les-quotas-une-fausse-bonne-idee_2057400.html

2.Posté par Dederun le 16/06/2019 13:21 (depuis mobile)

Il évoque l'idée de quotas, il croit que c'est un scoop c'est pas nouveau il suffi de voir certains pays comme le Canada, l'Australie ou bien d'autres encore ça fait longtemps que l'on pratique l'immigration contrôlée

3.Posté par RIPOSTE974 le 16/06/2019 14:37

Ce mec se réveille , il était en hibernation du cerveau
Alé serche a ou un copain

4.Posté par le kiré totocheur de la pointe du diable, lé + cathodix que catholix? le 16/06/2019 14:43

Une chose est sûre cependant, cela ne concernera pas le droit d'asile. Cela serait contraire "à nos engagements internationaux et à mon éthique personnelle", a-t-il souligné.
.............................................
Ethique personnelle ?

Trahir le PS et aller vers MACRON, ça c'est de l'éthique .......de la grosse éthique.....

5.Posté par Leonardevincui le 16/06/2019 15:55 (depuis mobile)

Yo créoles,ce mec comme ces predecesseurs se sont des escrocs.Les femmes Africaines pour pas se faire expulser ont compris la loi sur les (zenfants) nées sur le territoires.Elles se mettent encloke,larègle d''expulsion annulée.Elletrop bonne notre loi

6.Posté par Ecolo rigolo de faux le 16/06/2019 16:08

.... à mon éthique personnelle",.....
😂
Dixit le ministre de l'intérieur sur tweeter... 🤔 adepte du lbd, de benalla, qui commente plus vite que son ombre !


4.Posté par le kiré totocheur de la pointe du diable, lé + cathodix que catholix?
+++++++1

7.Posté par JMR974 le 16/06/2019 17:03

@ 3 - RIPOSTE974 -
Permettez-moi de corriger une erreur que vous avez commise. Vous dites " il était en hibernation du cerveau "! En hibernation, oui ! Mais du cerveau ? On ne le surnomme pas Rantanplan pour rien (le chien le plus con du monde). Il a été nommé au poste qu'il occupe (de façon désastreuse) par défaut. Il n'y avait personne d'autre. Et s'il n'avait ne serait-ce qu'un pois chiche dans le ciboulot, jamais il ne se serait risqué donner un avis aussi con.

8.Posté par LBB le 16/06/2019 19:10

Ce type là a toujours été favorable à une entrée massive des immigrés en France....c'est un ancien du défunt parti socialiste ! Ce qu'il annonce est de la foutaise et du mensonge car on sait très bien que le système des " quotas " ne fonctionne pas en France.
La quasi totalité des immigrés clandestins qui rentrent dans notre pays passoire, sont des migrants économiques qui essayent de se faire passer pour des réfugiés politiques, Leur seul but est de venir vivre aux crochets de notre système social, de profiter des lois françaises qu'ils connaissent très bien, ainsi que de la magnanimité et de l'imbécillité de la France.
- Arrêt pur et simple du " rapprochement familial ".
- Reconduite rapide dans leur pays des clandestins et des sans papiers.
- Expulsions des populations d'Europe de l'est spécialistes de la mendicité et des fraudes à la CAF ou à la Sécurité sociale.
- Arrêt des aides ou allocations de toutes sortes versées aux personnes n'ayant pas 10 ans de présence en France
Entre autre,
- Surveillance accrue des " mariages blancs " et sanctions sévères pour le Français(es) complices de ces fraudes.
- Fin de la " double nationalité " et de l'attribution à n'importe qui, de la nationalité française.
Si ces mesures sont appliquées vous pourrez constater que les services des URGENCES seront rapidement désengorgés.

9.Posté par le kiré totocheur de la pointe du diable, lé + cathodix que catholix? le 16/06/2019 19:41

C'est de l'éthique élastique.

10.Posté par JORI le 16/06/2019 20:40 (depuis mobile)

J'ai cru comprendre que ces quotas étaient mis en place dans certains pays, Canada et Australie, entre autre. En quoi cela gênerait certains d'autant plus que le RN est arrivé en tête en général aux dernières élections et en particulier à la Réunion?

11.Posté par vital le 16/06/2019 20:47

bref c'est une immigration raisonnée ,qu'il faut . si tous les étudiants africains allaient mettre leurs compétences au service de leurs pays , l’Afrique ne serait pas là où elle est aujourd'hui , c'est à dire quelle est restée sur le quai de gare sans jamais avoir pris le train ni de la démocratie , ni du développement . , les médecins , les éleveurs de moustiques stériles voire les diététiciens qui sévissent à la Réunion préfèrent se dorer sous le ciel des DOM

12.Posté par Fatal brenneke le 16/06/2019 20:47

Il paraîtrait que les migrants n'attendent que la bonne occasion pour nous foutre sur la gueule, il paraîtrait...mais avec des on dit et des on va...En attendant je m'exerce au tir...

13.Posté par Pamphlétaire le 16/06/2019 21:00

Des quotas élastiques c'est-à-dire peu de migrants peu de quotas, grande quantité de migrants immense quota, n'est-ce-pas?

14.Posté par Ikki le 16/06/2019 21:10 (depuis mobile)

Le FN gagne les européennes donc LREM tient le même discours. Bref tous des merdes.

15.Posté par Taloche le 17/06/2019 07:16 (depuis mobile)

@12 Fatal brenneke. Nous foutre sur la gueule c''est pas sûr, mais prendre le pourvoir c''est certain. Avec le nombre d''étrangers qui ne fait que grimper, ça arrivera plus vite qu''on pense.

16.Posté par parlamer le 17/06/2019 07:47

notre premier menteur répand un des mensonges du chef de l'état:

"Le constat est clair : la société change. » Mercredi 23 janvier, à la grande mosquée de Paris, le ministre de l’intérieur Christophe Castaner ne s’est pas contenté de présenter ses traditionnels vœux aux représentants du culte musulman. Dans un contexte fortement chargé politiquement, il s’est en premier lieu employé à assurer les parties présentes de la nécessité de la réforme de la loi de 1905 sur la laïcité, sur laquelle le gouvernement planche actuellement afin de structurer l’islam en France"

maintenant les femmes voilées peuvent accompagner et surveiller vos enfants lors des sorties scolaires

le progrès en marche c'est ça:

une acceptation d'une idéologie esclavagiste barbare sur notre territoire français ,

après avoir favorisé une politique migratoire que l'on connait

17.Posté par Marc le 17/06/2019 11:43

5. Elle est d'autant plus bonne que ce n'est pas du tout ce qu'elle dit. Donc tuons quelques mythes:

* un enfant né en France ne devient pas automatiquement français. Outre le cas de l'enfant né de parents français dans lequel la question ne se pose pas puisqu'on est un pays de droit du sang, l'enfant peut avoir la nationalité française dès la naissance s'il est dans l'un des cas suivants:

- Au moins l'un de ses parents doit être également né en France
- Au moins l'un de ses parents est né en Algérie avant l'indépendance
- il est apatride

S'il n'est dans aucun de ces cas, il pourra devenir français entre ses 13 et ses 18 ans s'il a vécu en France de manière habituelle depuis ses 8 ans (s'il a entre 13 et 16) ou au moins 5 ans depuis ses 11 ans (s'il a entre 16 et 18 ans). Il faudra cependant qu'il en fasse la demande.

* Être parent d'un enfant ne vous protège pas systématiquement contre l'expulsion. Si l'enfant est étranger en situation régulière vous pouvez avoir droit au regroupement familial. S'il est français, le fait de vous installer en France est plus facile et les pouvoirs de l'Etat en matière d'expulsions sont limités (à savoir que l'Etat ne peut y procéder que pour nécessité impérieuse pour la sureté de l'Etat ou la sécurité publique ou atteinte aux intérêts fondamentaux de l'Etat ou liées à des activités à caractère terroriste ou constituant des actes de provocation explicite et délibérée à la discrimination, à la haine ou à la violence contre une personne déterminée ou un groupe de personnes ). A noter que l'expulsion se distingue de la reconduite à la frontière, qui est totalement impossible pour les parents d'enfants français. Comme je l'ai dit, cependant, il est beaucoup plus difficile d'avoir la nationalité française qu'on ne le croit.

8. Alors:

- l'arrêt du regroupement familial est contraire à la Constitution et au droit européen
- la reconduite des sans-papiers dans leur pays d'origine implique 1°) de pouvoir identifier ce dernier et 2°) qu'il l'accepte. C'est notamment le problème de la Guyane avec le Surinam: le Surinam n'accepte pas les populations qu'on lui renvoie et ferme ses frontières.
- Les populations en question sont membres de l'Union européenne et de l'espace Schengen, on ne peut donc les expulser.
- La quasi totalité des aides d'Etat sont déjà soumises à la régularité du séjour en France, hormis l'AME (je n'ai pas d'autres exemples en tête). Par exemple, les allocations familiales et l'allocation adulte handicapé sont réservées aux personnes en situation régulière.

10. La quasi totalité de la littérature sur le sujet semble considérer que ce n'est pas très efficace. Après, ce ne serait pas le premier dispositif inefficace qu'on mettrait en oeuvre.

16. Les femmes voilées ont toujours pu accompagner les sorties scolaires. En Marche n'a pas modifié la loi pour le permettre, ils ont refusé de modifier la loi pour l'interdire.

18.Posté par parlamer le 17/06/2019 19:53

RT france 13/06/19:
Les députés et les sénateurs, réunis en commission mixte paritaire le 13 juin, se sont accordés pour supprimer un amendement visant à interdire le voile pour les femmes lors des sorties scolaires. Les partisans du multiculturalisme crient victoire.

le republicain lorrain: LE 11/06/2019 À 18:00
L’amendement du Sénat sur l’interdiction du voile lors des sorties scolaires a finalement été supprimé, ce jeudi, de la nouvelle loi Blanquer sur l’école. En début de semaine, des mamans voilées de Behren avaient ouvert une pétition pour protester contre cet amendement proposé par des parlementaires Les Républicains. Cet amendement interdisait tout signe religieux ostentatoire, dont le voile, pour les accompagnants lors des sorties scolaires.

????

19.Posté par JORI le 17/06/2019 20:15

17.Posté par Marc le 17/06/2019 11:43
"La quasi totalité de la littérature sur le sujet semble considérer que ce n'est pas très efficace", est ce efficace ou non dans les pays qui pratiquent les quotas??. Si on devait écouter la littérature sans jamais mettre en pratique où en serions nous. Pour rappel, économie et politique ne sont pas des sciences exactes. Alors quelle littérature dans ces domaines doit on appliquer selon vous??.

20.Posté par politikeur le 17/06/2019 22:33

Quelle différence entre le FN, LREM, et les socialistes (notamment ceux de la Réunion) : ) perso, j'en vois pas.
une fois au pouvoir, leur priorité sera : comment remplir ses poches le plus rapidement, aux détriments des moutons...

21.Posté par JORI le 18/06/2019 01:12 (depuis mobile)

20. Politikeur. Parce que selon vous ceux du LR n'en mettraient pas plein leurs poches ??

22.Posté par parlamer le 18/06/2019 07:21

extrait du parisien 16/6/19:

Le vrai problème est ailleurs : le manque de moyens et… le gouvernement. La colère gronde aussi parmi les acteurs engagés à Paris pour les réfugiés, qui dénoncent les « incitations de l’Etat à mettre fin à l’accueil dans les centres au-delà de 3 mois ». « Cela va entretenir les campements et cela n’est pas concevable, tonne par exemple Eric Pliez, trésorier de la Fédération des acteurs de la solidarité (FAS) mais aussi directeur général d’Aurore et président du SamuSocial de Paris. L’accueil des réfugiés doit rester inconditionnel, ne lâchons rien ! »

pour l'instant les taxes payent pour les réfugiés economiques au dela des 3 mois ...

23.Posté par Marc le 18/06/2019 14:32

22. Ca n'existe pas les "réfugiés économiques". On parle dans cet article des réfugiés au sens de la Convention de Genève:

"le terme de réfugié s'applique à toute personne craignant avec raison d'être persécutée du fait de sa race, de sa religion, de sa nationalité, de son appartenance à un certain groupe social ou de ses opinions politiques, se trouve hors du pays dont elle a la nationalité et qui ne peut ou, du fait de cette crainte, ne veut se réclamer de la protection de ce pays; ou qui, si elle n'a pas de nationalité et se trouve hors du pays dans lequel elle avait sa résidence habituelle à la suite de tels évènements, ne peut ou, en raison de ladite crainte, ne veut y retourner"

Il faut d'ailleurs rappeler que ces réfugiés sont des immigrants légaux, bénéficiant d'un titre de séjour.

24.Posté par parlamer le 18/06/2019 18:46

ce sont des réfugiés économiques qui se font passer pour des réfugiés persécutés dans leurs pays,

on est en pleine magouilles pro ONG, il n'y a la qu'une faible part d'immigrés en réel danger immédiat

le nombre de dossiers refusés est important et les reconduites à la frontière ne se fonts pas

le nombre de faux mineurs est important, etc....

le reste c'est de la littérature à la BHL pour nous bourrer le crane etc...

25.Posté par Marc le 18/06/2019 20:20

24. Et vous avez une démonstration là-dessus en dehors de vos impressions personnelles? Parce qu'en fait là votre propos c'est qu'on devrait limiter le droit de l'ensemble des demandeurs d'asile (dont ceux qui sont réellement dans des situations humaines insupportables) parce que certains qui n'en ont pas besoin détournent la loi, plutôt que de proposer comment identifier les abus de droits. Par ailleurs, vous ne donnez aucune indication sérieuse sur la proportion d'abus et le coût que ceux ci représenteraient à l'appui de votre argumentation. C'est donc un peu court...

Par exemple, c'est quoi pour vous "un nombre de dossiers refusés importants"? 90%? 75%? Plus de la moitié? Un tiers? Et en quoi cela démontre-t-il un abus du système ou une perversion de celui-ci? En réalité, entre un quart et un tiers des dossiers sont acceptés (une fois tenu compte des recours devant les tribunaux).

Ensuite, pardon, mais quel est le lien avec le taux d'exécution des OQTF? Votre propos est que les demandeurs d'asiles déboutés de leur demande, qu'ils aient fait une "fausse" demande ou que celle-ci ait simplement été infondée en droit (au sens où ils croyaient sincèrement y avoir droit et ne l'ont pas eu), nous coûtent cher. Or, comme je vous l'ai dit, une fois leur demande rejetée, ils n'ont quasiment plus droit à aucune aide. Donc le faible taux d'exécution des OQTF (réel, pour le coup) n'a presque plus d'impact budgétaire. En réalité, si vous souhaitiez diminuer le coût pour la collectivité, bien plus que les OQTF, vous devriez vous préoccuper des délais de traitement moyen des dossiers et notamment du recours devant la CNDA. Vous pourriez même trouver là un terrain d'entente avec les associations de défense des demandeurs d'asile, pour lesquelles ces délais sont aussi une énorme épine dans le pied.

Pour le nombre de faux mineurs, peut-être. Je n'en sais rien et, à priori, l'Etat non plus.

26.Posté par parlamer le 19/06/2019 08:55

il en a toujours qui ont le verbe haut et la plume facile pour justifier les magouilles pro ong

la priorité, c'est la famille,les amis, les voisins, le pays et puis la planète en dernier.

mais non, il n'y a rien à faire

que peu de gloire à aider ses proches , on préfère sauver la planète.....au dépends de ceux qui ont grandi à vos cotés.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >