MENU ZINFOS
Faits-divers

Ils vendent les voitures de l'entreprise à leurs épouses


Un père et son fils étaient jugés en appel pour banqueroute et abus de biens sociaux.

Par SH - Publié le Jeudi 22 Octobre 2020 à 17:24 | Lu 15757 fois

Les Rieffel étaient à nouveau devant la justice ce jeudi. Enfin, le fils, Franck, était présent. Son père Fernand, d’un certain âge, ne l’était pas. Ils étaient jugés devant la cour d’appel une dizaine de mois après leur condamnation par le tribunal correctionnel de Saint-Pierre : trois ans de prison dont deux avec sursis pour Fernand et deux ans, dont un avec sursis pour Franck. 

Les faits reprochés de banqueroute et abus de biens sociaux ont été étudiés par le président d’audience. Dépense de dizaines de milliers d’euros des sociétés à des fins personnelles, primes, voitures de fonction, entretien d’appartement, frais kilométriques injustifiés de plus de 100.000 euros… Et deux voitures, des 308, de l’entreprise, vendues à leurs épouses pour un montant de 227 euros. Les faits -entre 2013 et 2017- sont nombreux et les dirigeants devraient rembourser 3,4 millions d’euros. 
 
Le groupe de construction Rieffel, basé à l’Étang-Salé - a dû être liquidé en 2017 et les 49 employés ont ainsi perdu leur emploi. C’est une procédure collective qui a mené à une enquête judiciaire ouverte en août 2018. Les dépenses suspectes ont vite été découvertes. En tout : 3 millions d’euros de passif et 2 millions de fonds anormaux. 
 
Franck Rieffel affirme ne jamais s’être occupé de la comptabilité. "J’y connais rien". Pour le président d’audience, "autodidacte ne veut pas dire imbécile", surtout après 20 ans d’expérience. Serait-ce donc la faute de son père ? "Plutôt ceux sur qui il s’est appuyé". Pour l’avocat général, la faute remise sur le comptable ne tient pas. Surtout alors que "trois ans avant le début des procédures, il y avait eu une alerte". En effet, un rapport du commissaire aux comptes avait mis en garde contre un redressement possible. Il a requis les mêmes peines que les condamnations en première instance, avec 100.000 euros d’amende dont 50.000 avec sursis pour Franck et 150.000 euros dont 75.000 avec sursis pour Fernand. L’avocat général a aussi requis une interdiction définitive de gérer et la confiscation des véhicules et d’une maison. 

La décision sera rendue le 18 février prochain. 




1.Posté par 30% d’avance le 22/10/2020 20:06

Et les 30% d’avance reçues pour le lycée bois joli potier au tampon sans caution bancaire ... ils sont où ? Merci la région , la Spl maraina , ...

2.Posté par Veridik le 22/10/2020 20:37

Tiens, cette fois ce n'est pas de la faute du comptable ?

3.Posté par Rue la gare le 23/10/2020 05:31

Et ses élus qui pillent les comptent de leur mairie
Quand il vend les véhicules à leur mécanicien ou remplir des container pour leur ami installer à mada
Le pire c est de prendre l argent du ccas pour payer leur avocat
HORS c est pour aider les plus démunis

4.Posté par Justicia le 23/10/2020 07:59

Certainement que les RIEFELS ont triché mais là on leur fait aucun cadeau c est bien mais tous les autres qui trichent pareillement depuis des lustres .....................la justice doit être intransigeante avec tous ces patrons tricheurs sans exception..........

5.Posté par ERIC le 23/10/2020 09:24

Le sentiment d'impunite peut etre

comme de nombreuses personnes sur notre ile


6.Posté par jlc2 le 23/10/2020 10:25

la réunion n'a trop magouilles, avec l'argent, il faut interdire l'argent liquide

7.Posté par Ouais ... le 23/10/2020 12:02

Une société d ambulance juge pour des faits plus graves, on leur tape sur les doigts, la pour des broutilles ils se retrouvent une nouvelle fois au tribunal...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes