MENU ZINFOS
Zinfos974
Zinfos 974, l'info de l'ile de La Réunion
Alertes infos :
Santé

Ils poursuivent leur mobilisation ce mardi suite à la fermeture du service urologie


​Que vont devenir les patients pris en charge par le service urologie du CHU nord ? Les représentants des usagers attendent des réponses et interpellent le ministre de la Santé.

Par LG - Publié le Lundi 24 Mai 2021 à 07:49

La mobilisation se poursuit pour préserver les intérêts des patients du service urologie du Centre hospitalier de Bellepierre. Une manifestation est prévue ce mardi en même temps que se tiendra la commission des usagers à laquelle sont conviés les représentants des usagers.

La commission des usagers du CHU de La Réunion, qui veille au respect des droits des usagers, est convoquée pour  une séance exceptionnelle ce mardi 25 mai sur le site de la direction du CHU à Saint-Paul. A cette occasion, le directeur du CHU présentera le dispositif de prise en charge des patients à la suite de la fermeture du service.

Les représentants des usagers du CHU remettront officiellement à la direction du CHU la pétition lancée par Monsieur et Madame Maden qui seront présents mais aussi les représentants des usagers du CHU, Renaloo, France Rein Océan indien, le collectif pour le maintien des activités au cœur de La Réunion et les usagers.

Leur mobilisation se joue également sur le plan national avec ce courrier adressé au ministre de la Santé Olivier Véran.






1.Posté par Dr Anonyme le 24/05/2021 12:01

Merci de vous mobiliser.

Pourriez vous nous indiquer où cette mobilisation va aboutir question recrutement ?

2.Posté par Oufti le 24/05/2021 12:03

Soutien absolu !

3.Posté par metizage créole le 24/05/2021 13:16

Tient bon et mr anonyme espère augmenter sont chiffres d’affaires avec tous ces futurs patients que va lu offrir l’hôpital publique non

4.Posté par Dr Anonyme le 24/05/2021 15:21

Merci et encore merci.

Cependant une petite question : comment allez vous vous y prendre pour trouver le personnel médical dans ce service d'urologie qui n'existe que depuis C. CHABERT ? Et qui n'a jamais réussi à se trouver au complet depuis 1996 ?

Vos propositions sont très attendues, un peu moins vos protestations !

5.Posté par Martine Bonbois le 25/05/2021 09:34

@ 4.Posté par Dr Anonyme le 24/05/2021 15:21

Quand on a que le courage de l'anonymat on devrait la boucler

6.Posté par Max le 25/05/2021 12:38

Et les médecins cause de ce gâchis
Que deviennent ils ?
Poste de promotion
Sanction
Retour au secteur privé

7.Posté par Dr Anonyme le 25/05/2021 17:00

@ 3 Les urologues du privé n'ont déjà plus de place pour absorber les patients du public défaillant. La disparition du chu nord urologie va les accabler de travail surtout en urgences quand ils en ont déjà bien trop. Je le sais. Comment me direz-vous?

En 2008, j'ai été réquisitionné et sorti de ma retraite à 68 ans par M CALMON le directeur de Félix Guyon. Pourquoi ? Il n'y avait plus personne au service d'urologie du CHU. J'étais seul : pas un médecin, même pas un interne, même pas un stagiaire !

Pendant quatre mois, j'ai essayé de faire opérer au moins une partie des patients en clinique privée ! Impossible : pas de place : on est surbooké m'ont répondu mes collègues ! Déjà !

Nous sommes en 2021. A mon âge, 81 ans, en retraite que puis-je espérer ? Chercher des clients ? Je n'ai pas de cabinet voyons. Prenez conscience des réalités !

Pourquoi alors rester anonyme ? Parce que, déjà maintenant, je suis accablé de demandes téléphoniques gratuites, des gens qui veulent des téléconsultations. Et je suis malade.

@6 MAX Je ne sais pas ce qu'ils vont devenir les quatre urologues en discordes. Par contre j'ai trois amis qui se sont suicidés accablés de travail.

Pourvu que de gros changements surviennent !

8.Posté par DJ Surgeon le 25/05/2021 20:31

Au Dr Anonyme. Ne parlez pas aux cons, cela les instruit. Eh oui, avec le départ du CHU du Dr Sawhi que j’avais personnellement recruté en 1999, le Dr Chabert (paix a son âme) a dû bien souffrir, seul, comme vous par la suite. Quant au privé, ne doutons pas qu’un des 4 praticiens du CHU y soit recruté. Ça ne suffira pas certes même si les urgences devraient toujours être prises en charge au CHU par 2 des autres praticiens. Le vrai problème ici est le défaut d’accès aux soins publics. Et le fait d’observer qu’un simple conflit de médecins a pour derniére conséquence ce même problème. Pour autant, qui accorde ou retire les autorisations sanitaires. La direction du CHU? Non! C’est la DGOS sous couvert de l’ARS, déléguée régionale de l’autorité ministérielle. Et qui géré la carrière des PUPH et PH? La direction du CHU? Non! C’est le CNG qui réponds à l’autorité ministérielle. Les praticiens hospitaliers sont des agents contractuels de l’Etat tout comme les directeurs. Et sont nommés dans des établissements qui ne gèrent pas leur carrière. Si dans cette affaire la gouvernance hospitalière (selon moi pourtant délétère) avait été respectée, tout cela n’aurait pu arriver. Qui paye au final : les usagers! Quant aux résistants de la dernière heure (élus, syndicats et maintenant représentants des usagers), tous bien informés depuis des lustres d’une situation de plus en plus dangereuse, leurs cris d’orfraie (surtout en période électorale) me font pisser de rire.

9.Posté par Dr Anonyme le 26/05/2021 10:38

Enfin malgré les mobilisations des politiques et des syndicalistes ancrés dans leurs services publics va s'installer une nouvelle gouvernance hospitalière (Un mix) tant attendue (22 ans) depuis le dècès de Christian CHABERT.

Bonne chance aux participants ! Merci à Michel DELEFLIE qui est sans doute le promoteur.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









Publicité


 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes