Faits-divers

Ils échappent à la prison après avoir reçu un colis de 3000 cachets d'ecstasy

Samedi 8 Septembre 2018 - 08:10

Mercredi, les Douanes ont repéré un colis de 3000 cachets d'ecstasy. Ils ont suivi la procédure et fait livrer le colis à son destinataire, qui n'était autre qu'un jeune homme de 18 ans. Le jeune majeur a été interpellé par la police à son domicile à Saint-Pierre. Les policiers ont également pu mettre la main sur un complice du même âge. Ils ont été arrêtés dans le quartier, "qui était aussi leur lieu de revente", souligne le JIR. 

Après 48 heures de garde à vue, les deux jeunes hommes ont été transférés au tribunal de Saint-Pierre. Bien qu'ils soient clairement impliqués dans ce trafic de drogue, ils sont davantage considérés "comme des lampistes". Ils ont ainsi été placés sous contrôle judiciaire et ont pu échapper à la détention provisoire. "L’un d’eux, considéré comme moins impliqué, n’est même pas passé devant le juge des libertés et de la détention (JLD)", précise le JIR. 
 
Alors que le procureur comme la juge d’instruction réclament l'incarcération de l'autre prévenu, son avocate Me Florence Journiac a apparement su trouver les mots pour les convaincre. "C’est un gamin de 18 ans qui a voulu vivre dangereusement", souligne-t-elle. L'accusé lui-même déclare "À ce moment-là, j’étais encore mineur. Je me suis fait avoir par cette personne".

Ayant des casiers judiciaires totalement vierges, les deux jeunes majeurs ont donc pu rentrer chez eux. La tête du réseau est cependant quant à elle vivement recherchée. Il s'agirait d'un homme qui "agit depuis la métropole d’où il envoie les colis remplis de drogue, n’hésitant pas à se servir de mineurs comme boîte aux lettres et revendeurs".

Il serait actuellement en vacances chez de la famille à La Réunion. Une tentative d'interpellation a été effectuée, mais en vain. Le trafiquant semble être un habitué et change fréquemment de téléphone portable par exemple. L'enquête qui débute déterminera l'ampleur de ce trafic. 
N.P
Lu 6000 fois



1.Posté par cmoin le 08/09/2018 09:08

Justice complice!Ces trafiquants doivent aller en prison!

2.Posté par En prison le 08/09/2018 09:30 (depuis mobile)

En prison tous

3.Posté par Môvélang le 08/09/2018 10:42

il faut donc recruter de jeunes majeurs , voir mineurs aux casiers judiciaires vierges pour minimiser les risques
"""""Il serait actuellement en vacances chez de la famille à La Réunion.""""" Et ils ne connaissent pas son identité, il risque de repartir en france en toute impunité, le problème est là ,

4.Posté par TICOQ le 08/09/2018 11:00

Nos "zavocas péi" sont bien mûrs. La saison sera bonne pour les délinquants.

5.Posté par Tony le 08/09/2018 13:02 (depuis mobile)

Pauvre France !...

6.Posté par Veridik le 08/09/2018 16:37 (depuis mobile)

Pas d'amende ? Mais oui... ce n'est pas du zamal , juste de l'ecstasy

7.Posté par titi974 le 08/09/2018 17:56

Elle est pas magnifique la justice française ....

8.Posté par Mohamem le 09/09/2018 01:27

Il n'y a plus de place en prison à la Réunion !!
D'ailleurs ils en ressortiraient plus délinquants quand y rentrant !!

9.Posté par Jawad Benmacron le 09/09/2018 16:46

les juges adorent les balances

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter