Société

Îlet Quinquina : Cadavres d’animaux et déchets abandonnés après une cérémonie

Mercredi 12 Février 2020 - 10:18

Capture d'écran
Capture d'écran
C’est un riverain très en colère qui filme ce spectacle désolant : face à la majestueuse cascade de l’Ilet Quinquinat, dans cet écrin de verdure, des sacs plastiques remplis de détritus ainsi que plusieurs cadavres de volailles viennent souiller le paysage.
 
Ils auraient été abandonnés là après une cérémonie malbar qui s’est tenue ce week-end selon l’auteur de la vidéo, diffusée sur les réseaux sociaux dimanche dernier. 

Lu 9578 fois
Charlotte Molina
Poseuse de questions qui fâchent, j’aimerais pouvoir arrêter la musique qui joue constamment dans... En savoir plus sur cet auteur




1.Posté par francais le 12/02/2020 10:23

ben quoi c’est le " vivre ensemble" !!!! moi je pollue et toi tu ramasses !!!!!!!!!!!!!!!

2.Posté par eric le 12/02/2020 10:33

A notre epoque il serait souhaitable d arreter de tuer des animaux pour des raisons religieuses
personne ne va s elever
ni societe en charge de la protection animal

encore moins nos elus qui parfois font partie de ce systéme




3.Posté par Veridik le 12/02/2020 10:53 (depuis mobile)

Mais il faut surtout rien dire parce "nout zancet' i fait ça depuis des zanné"

4.Posté par Modeste le 12/02/2020 10:59

....surtout là en période électorale les services seront plus fréquents....beaucoup doivent marcher avec ptit sachet dans la poche......! pauvre Réunion on avance pas.....ou mal!

5.Posté par Le Jacobin le 12/02/2020 11:10

Certains seront soient élus au premier tour, soient battus au deuxième tour !
En tout cas les animaux sont morts.

6.Posté par Zoé le 12/02/2020 11:14 (depuis mobile)

Et après on s étonne que les volailles arrivent en tête dans les ADN retrouvés dans les estomacs des squales... y a des sacrifices partout.faut Que les cérémonies tamouls ne se passent plus qu aux temples.
Zot i toye les espaces publics

7.Posté par Dan l''mur le 12/02/2020 11:27 (depuis mobile)

C''est étonnant ,ma religion c''est le bon sens , et si certains croient à une parole divine ,je ne suis pas sûr que dame nature approuve , mais bon ,le retour de bâton va être violent !

8.Posté par ti cok le 12/02/2020 11:28

à savoir que pour le dieu Mourouga il n'y a pas de sacrifice animal, et lorsque qu'il y a des cérémonies avec les sacrifice animal , les animaux sont utilisés pour le repas qui suit la cérémonie et non pas jetés....
lé facile mette toute zafèr dessi le dos malbar ... mi rapel na demoune la tué bèf la jette le reste dans champs canne certain la di c'est malbar ... arrète in peu rensigne a zote avant d'acuser...

9.Posté par Zozo le 12/02/2020 11:49 (depuis mobile)

Certes la été fait par un malbar mais il faut pas fait cette amalgame. Un malbar qui fete le dieu MURUGA i sava pas fait service , i fo li lé pur pendant son 10 jours de careme.

10.Posté par Zozo le 12/02/2020 11:51 (depuis mobile)

Nena demoune i crie beurk , i fo pas tué . Mais apres a zot meme premier pour assis sur la table quand i donne mangé

11.Posté par Muruga le 12/02/2020 12:31

Merci pour vos sacrifices mais je ne suis pas fan de poulets !
n oubliez pas les prieres et les offrandes pour
le dieu du volcan pythonesha lui il prends tout comme offrandes.

12.Posté par Tamoul végétarien le 12/02/2020 12:43

Moi je ne pratique que l'hindouisme végétarien tel qu'il est pratiqué en Inde ou à Maurice. J'ai toujours dénoncé ces pratiques d'un autre temps toujours présentes à la Réunion. Mais c'est un sujet très sensible ici, on est critiqué dès qu'on se prononce contre ces pratiques. Néanmoins, je pense qu'il faut faire attention aux accusations faites par les uns et les autres. Est-ce que les accusateurs ont vu ceux qui ont déposé ces cadavres d'animaux. Parce que ce qui m'étonne beaucoup, c'est que, même si je suis végétarien et que je n'assiste pas à ces cérémonies sacrificielles, je sais qu'une fois sacrifiés, les animaux sont traditionnellement cuisinés en massalé et en civet pour un grand repas avec beaucoup d'invités. Mais pas jetés, surtout qu'apparemment ce n'est pas donné, les coqs et les cabris en ce moment !

13.Posté par MôveLang le 12/02/2020 13:17 (depuis mobile)

Koi cérémonie religieuse, les animaux ne sont même pas sacrifiés, la tête lé même pas coupée, mi pense plutôt que kelkun lavé dé trois volayes crévés dans son poulailler la venu jette là. Et depikan i sacrifie poule blanc.
Dipa koneri kan même

14.Posté par lila le 12/02/2020 13:24

Pas trop difficile à mon avis de trouver les responsables si lesautorités se donnent la peine de faire une enquête !
En plus de l amende que ces makotes viennent enlever leur saloperies !

15.Posté par LadiLafé le 12/02/2020 13:27 (depuis mobile)

''''''''''6. Zoé le 12/02/2020 11:14''''''''
Avant ouvre out bec, regarde bien la vidéo, et va voir dans un temple comment ça se passe
Kan malbar ikoup kok ou kabri, i invite aou manzé, car ou gaingne pas acheter kabri péï

16.Posté par Le Jacobin le 12/02/2020 13:47

8.Posté par ti cok l

Si ti cok le dit
ti cok le sait

A li i mange sa poule !

17.Posté par Bad boy le 12/02/2020 14:02 (depuis mobile)

Parconte domoune i ft cérémonie malgache i mette tente dann pié bois

18.Posté par Mooland le 12/02/2020 14:43 (depuis mobile)

Les élections arrivent à grands pas donc tous les moyens sont bons pour ce faire élire ou réélire

19.Posté par Ouech le 12/02/2020 16:47 (depuis mobile)

La reunion y fé ri a mwin, plus c'est degueux plus nou aim ali......tu te.promene dans un paysage magnifique et d'un seul coup une odeur pestinancielle, une.presence pestinencielle sameme le reunion

20.Posté par almuba le 12/02/2020 18:27

Voilà qui ne donne pas une bonne image de cette religion.
Honteux !

21.Posté par Joseph le 12/02/2020 18:41

Quelque soit la religion, tuer pour tuer, sans consommer est un grand signe de crétinerie.

Quand on voit le nombre de gens qui crèvent de faim sur la terre, faire ça prouve l'incommensurable manque d'empathie de ces pratiquants de caniveau !

22.Posté par cafmarron le 12/02/2020 18:55

les cochons sont de sorties quelle éducation? vous êtes des cervelles gélifiées vous n'aimez pas votre île de vrais porcs en agissant de la sorte vous montrez votre capacité de primaire, vive la réunion sans les cochons.

23.Posté par Dagober le 12/02/2020 20:41 (depuis mobile)

Par contre le vrai malbar les sacrifices sont pour offrir en repas à n'importent qui le souhaite.

24.Posté par Isabelle le 13/02/2020 06:48 (depuis mobile)

Cérémonie malabar ou malgache ? Cela ressemble plus au second à mon avis.

25.Posté par Ppov le 13/02/2020 08:39 (depuis mobile)

Allez voir la plage juste après les avirons il y a svt des services, avec rejets de coco de citron et bien sûr toute sorte de chiffons rouges jaunes safran installés durablement.et plein de bouteilles vides!bref pas joli joli!venu pêcher, découragé !

26.Posté par ds kel monde sa té le 13/02/2020 11:13

selon l’auteur de la vidéo

---------------------------
c est une preuve???






Moi je ne pratique que l'hindouisme végétarien tel qu'il est pratiqué en Inde ou à Maurice. J'ai toujours dénoncé ces pratiques d'un autre temps toujours présentes à la Réunion. Mais c'est un sujet très sensible ici, on est critiqué dès qu'on se prononce contre ces pratiques. Néanmoins, je pense qu'il faut faire attention aux accusations faites par les uns et les autres. Est-ce que les accusateurs ont vu ceux qui ont déposé ces cadavres d'animaux.
-----------------------------------------------------


En réponse a la politique métropolitaine du « pays la fré » il est de bon ton de mettre les cases a leur place et faire un acte de recherche ethnologique et savant. Nous indiens sommes trop souvent brimés, caricaturés que ce soit dans l'espace public, professionnel et les jours approchants noël, l'espace religieux.

Nous devons toujours faire un double effort pour expliquer expliquer et après nous devons...expliquer. ..
Karly concilie les différents cultes, elle touche la « grande tradition » autant que les cultes secrets, magiques.
On a tous souvent tendance à nier le fond culturel, l héritage de l’Inde concernant notre propre culture croyant que ce qui se fait dans l’île proviendrait d’une sorte de « génération spontanée », que cela ne vient d’aucune tradition. Elle est présente dans les temples de plantation. Certains essaient de faire disparaître son caractère sanglant et de l-intégrer au panthéon des divinités de la « grande tradition ».On voit alors l-ajout sur le coté de nouveau dieu en rouge. Est- ce un retour a une tradition de sang, une transformation du dieu ? Elle est considérée comme « impure » par amour des sacrifices.

En Inde elle protège des esprits de la foret. Celui qui parvient à entrer en possession du dieu dispose de force magique. Pour les plus grands philosophes elle est la divine mère. On doit alors abandonner notre personnalité pour une plus proche du dieu. Pour Aurobindo elle amène à la libération. Pour les Lois de Manou : « Tuer dans le sacrifice n’est pas tuer ». Tout change. Ainsi, le renouveau « tamoul » se démarque de la tradition. Sous l-influence des nouveaux prêtres on ne parle plus d-avsyon mais de puja. Pourtant le culte de kali ou karli date de 3000ans av JC. Elle a d-autres noms :Vilamakali, considéré comme puissante ,Patélékali, Massalankali,qui prend en charge les morts. Souvent la bourgeoisie végétarienne se désolidarise de son culte.

Pour certains, les cheveux au vent, c-est le temps, la guirlande crâne humain est le principe de causalité, le poignard est une parabole pour les horreurs de la vie. Elle est la victoire du bien sur le mal. Elle est la parèdre de shiva. Elle est la main qui détruit et la main qui donne. Shiva allongé représente la base de l’univers. Les crânes autour du cou signifient qu-elle coupe l-orgueil des gens. Vénérée au Bengale, ses temples sont Kalighat et Dakshineshvara, ou Ramakrisna fut le prêtre. Sa pratique au temps où la Réunion ne comportait pas autant d-influence extérieure, fait que l-on recourait souvent à des chapelles en pleine nature, entourés d-éléments propres à l-Inde et qui jouent un rôle dans la civilisation indienne. Une civilisation tournée vers la nature, ou l-homme était en contact direct avec des forces, obscures pour nous.

La religion était alors principalement un art de vivre, chaque plante avait son rôle, chaque humain pris indépendamment. Karly au fond n-est alors que le reflet de nous même, notre coté obscure, qui comprend un fond des temps ancien ou l-âme n-était pas polie par la société. C-est notre « puissance divine » et pour ceux qui ne la comprenne pas et la récuse au sein du panthéon indou, il ne bafoue au fond que leur propre identité car karly n’est pas démoniaque. L-homme ne prend au fond que ce qui l-arrange, a savoir un panthéon aseptisé, ou même le dieu n-a plus le droit d-être lui-même. Où tout est hiérarchie. Karly est celle qui fait fi des transcendances ou concession. Elle coupe le nœud gordien de nos existences, à savoir une coupure entre ce que nous sommes et ce que nous voulons être.

Elle nous montre que parfois il faut une sorte de violence à nous même pour exister. Au fond nous avons déjà perdu beaucoup de nos coutumes. Le remplacement des dieux se fera de façon accélérée et sans que l-on s-en émeuve nous même. Karly ne sera alors plus qu-un dieu d-autrefois, et l-on dira : « ou l-homme dans ce temps était barbare. »

Elle montre l'extase, la transcendance et enfin la catharsis. Cette polémique montre surtout le niveau de non réalité, de non tolérance, de non instruction de certains peuples.

Bertrand t

27.Posté par ds kel monde sa té le 13/02/2020 11:14

Et depikan i sacrifie poule blanc.
Dipa koneri kan même

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie