Océan Indien

Ile Maurice : Deux frères séquestrés pendant 14 ans par leurs parents

Vendredi 3 Avril 2015 - 14:53

©lexpress.mu
©lexpress.mu
L'horreur dans l'île Soeur. Deux jeunes hommes, Kevin (27 ans) et Yevin (20 ans), ont été séquestrés par leurs parents durant 14 ans dans la maison familiale de Mont-Roche. Ces derniers ont été arrêtés et ont comparu devant le tribunal de Rose-Hill ce jeudi.

C'est une enquête d'une journaliste de l'Express de l'île Maurice qui a révélé l'affaire. En effet, alors qu'elle rendait visite à un proche, elle avait entendu des cris venant de la maison. Après avoir relevé les témoignages des voisins, elle a appris que les parents de Kevin et de Yevin ne laissaient jamais ces derniers sortir du domicile.

Comme l'explique une voisine à Radio Plus, Jocelyne : "j’ai trouvé bizarre que les fenêtres étaient toujours fermées. Je me suis demandée comment une famille peut vivre dans une telle obscurité. De plus, j’entendais des bruits bizarres".

Elle ajoute : "Je n’ai pas prêté attention jusqu’au jour où j’ai aperçu un garçon qui se grattait la tête. Il cherchait à boire et à manger. J’ai vu la maman quelques fois, mais pas le papa. Je me suis dit que la mère avait des problèmes, car elle semblait bizarre elle aussi. C’est l’odeur pestilentielle qui émanait de la maison qui nous a interpellés".  

Lorsque les policiers ont perquisitionné le domicile, ils ont retrouvé les deux frères nus et ligotés, au milieu de chiens, de chats et de détritus.

L'odeur qui émanait de la maison était tellement insupportable que les enquêteurs ont dû s'équiper de masque pour pouvoir respirer.

Ne pouvant plus marcher, Yevin a été transporté par un des policiers. Les deux frères sont depuis hospitalisés à l'hôpital psychiatrique de Beau-Bassin.

.
Lu 23563 fois



1.Posté par étrange le 03/04/2015 17:46

Peut-on dire qu'elle est la différence entre ces parents et le traitement qu'ils infligent à leurs enfants et des magistrats qui à la Réunion condamnent des enfants à vivre avec un pervers narcissique en leur faisant du chantage!
Est -ce le fait que les choses viennent de Maurice, pays du tiers monde, que cela choque, quand à la Réunion il n'y a pas mieux!
Etrange, étrange!
Ce serait bien que cette journaliste passe à la Réunion. Elle ne sera pas déçue du voyage!
Donc, Madame, si vous venez.....

2.Posté par YOYO le 03/04/2015 19:20

donc madame,si vous venez vous ne seriez pas déçu du voyage...car il s'en passe de bel au pays des droits de l'homme.....

3.Posté par Jj le 03/04/2015 20:16 (depuis mobile)

Je crois ne pas avoir vue "Réunion" apparétre dans cette article, mais bien "Île Maurice". Se genre de fait divers n''est pas esclusife aux îles. On retrouve plus souvent ses événements sur le continent, notamment dans les petites villes de campagne..

4.Posté par nicole le 03/04/2015 20:27

Oui on n'a besoin de vrais journaliste d investigation ici 2 ou 3 qui sont pas tenus par les c.......

5.Posté par YO! le 03/04/2015 21:45

Bien dit @ post 2 et @ post 4!

6.Posté par YOYO le 03/04/2015 22:14

mais jj,c'est bien ce que tous ici on voulu souligner........

7.Posté par L'Ardéchoise le 04/04/2015 01:13

Et les voisins, on ne dit rien sur eux ?
Mis à part les volets fermés, ils n'étaient pas dérangés par les cris, les odeurs, la bizarrerie de la situation
au point de laisser la perdurer pendant tant d'années ?
En fait maintenant, tu es en train de crever sur le trottoir, on te marche dessus.
"Comment, je suis passé à côté ? J'ai rien vu, rien entendu, j'étais sur mon portable, en train de faire un SMS, de téléphoner, de faire un jeu à la con..."
C'est tellement plus confortable que de ne plus s'investir !
!!!

8.Posté par réflexion le 04/04/2015 08:52

Entièrement raison l'ardéchoise, cette attitude a été expliqué, expérimentée par des scientifiques et bon psychologues.
Je précise bon, parce qu'il existe à la réunion des dit " expert psychologue" dont les chevilles sont si enflés qu'ils n'ont que le titre psychologue et rien d'autres.
Car eux aussi, pour asseoir leur notoriété, ils n'hésitent pas à diffamer, pour étayer des thèses des dérives judiciaires des magistrats.
Rien vu , rien n'entendu, cela s'appelle de la non assistance à personne en danger!
Qu'en est-il pour ses experts psy, qui font pareil pour un intérêt personnel?
où est la différence?

9.Posté par euh... le 04/04/2015 09:23

quand un éducateur assermenté par le juge des enfants fait une intervention rapide à un domicile, qui plus est assermenté par un huissier et que maltraitance moral est reconnue par ce personnage assermenté, et que le juge ne dit rien....?
que penser?

10.Posté par noe le 04/04/2015 12:23

C'est triste et regrettable cette affaire !
Les parents sont parfois cruels envers leurs enfants surtout quand ils ne sont pas désirés , handicapés ...ils représentent à leurs yeux un boulet qu'ils doivent trainer à leurs pieds toute leur vie !

Et difficile de se refaire une beauté ! un autre amour !

11.Posté par Parents malades le 04/04/2015 15:24

Posts 7 et 8: effectivement, on peut se demander si les voisins n'ont rien vu, rien entendu, rien chercher à faire.

Toutefois, je conseille la lecture de cet article de l'Express mauricien du 28 mars dernier où l'on apprend que le père est fonctionnaire, et que la police aurait pu être alertée mais n'aurait pas bougé:

http://www.lexpress.mu/article/260409/mont-roches-leffrayant-secret-dune-maison-lugubre
://

"Des voisins affirment qu’ils ont déjà essayé de venir en aide à la famille mais bien mal leur en a pris. Ils se seraient fait insulter par le couple. Des personnes ont plusieurs fois contacté les autorités pour leur demander de tirer au clair les agissements de cette famille. Elles ont fait plusieurs dépositions à la police.

Une source policière confie que le cas avait été référé à la Child Develoment Unit (CDU) mais qu’aucune suite n’a été donnée. Les voisins sont catégoriques. Ils déclarent qu’ils se sont aussi adressés à la CDU et «des cadres sont venus une seule fois. Puis plus rien». Contacté, un cadre de la CDU n’a pas souhaité nous répondre
."

Vrai ou faux les déclarations des voisins, en tous cas, vu l'état du logement et vu la maltraitance (séquestration avec attachement à une chaise, au milieu de détritus et de chiens et de chats DE LEURS DEUX ENFANTS, l'état mental des 2 parents pose problème... Et quels étaient leurs moyens financiers pour vivre ainsi ?

12.Posté par YOYO le 04/04/2015 18:00

bof moi je connais pas mal de fonctionnaire à la reun,et y on pas inventé le fil a coupé le beuure,ils ne parlent méme pas correctement le français alors juge assermenté etc c'est bien loin.....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 13 Octobre 2018 - 18:38 Madagascar : Nouveau kidnapping d'un Karane