Société

Il y a dix ans, Gamède faisait 2 morts et 90 blessés

Vendredi 24 Février 2017 - 13:52

Il y a dix ans (le vendredi  à 11H), La Réunion passait en alerte rouge. Le cyclone tropical Gamède s’apprêtait à passer au plus près de nos côtes, une première fois.

80 000 foyers étaient privés d’électricité et d’eau, les cultures étaient dévastées par le vent et les inondations. Le cyclone avait fait 2 morts et 90 blessés. Les deux victimes, une femme de 44 ans, et un homme de 27 ans, avaient tous deux été emportés en tentant de traverser des rivières en crue, au Tampon et aux Avirons. L'île Maurice aura eu également à déplorer deux victimes. 

Gamède aura stationné 4 jours près des côtes réunionnaises, passant à deux reprises au plus près. Un cyclone alors considéré comme la "menace cyclonique la plus sérieuse depuis trois ans", pour notre île, selon Philippe Carrof de Météo France. Même s’il n’a pas dépassé la limite des 200 km au large de nos côtes, il a causé des dommages importants.

Les pluies n’ont pas connu de pics d’intensité comme pour d’autres grands cyclones comme Hyacinthe mais elles se sont prolongées. Sur 4 jours, Météo France avait pu relever 2586 mm à Cilaos, 2125 mm à La Plaine des Chicots (Hauts du Nord), 2132 mm à Ilet à Vidot, 1932 mm à La Plaine des Palmistes, 1221 mm au Tampon. Les crues des ravines et des rivières ont engendré des dégâts considérables comme l’effondrement du pont de la rivière Saint-Etienne, par fragilisation d’une des piles le soutenant.

Les vents n’étaient pas exceptionnels, n’excédant pas les 200 km/h, avec par exemple 162 km/h à Petite France. Par contre, la houle était au rendez-vous, comprise entre 4 à 7m avec une valeur maximale de 11,7 m dans l’ouest. Cette houle avait forcé le préfet, à l’époque Pierre-Henry Maccioni, à prendre un arrêté inédit : interdire la circulation piétonne sur le littoral de l’arrondissement nord.

Le pont de la rivière Saint-Etienne s'effondre (photo prise le 3 mars 2007  ©Anne97432)
Le pont de la rivière Saint-Etienne s'effondre (photo prise le 3 mars 2007 ©Anne97432)
Lu 12232 fois



1.Posté par Lydia le 24/02/2017 14:24 (depuis mobile)

Je m''en souviens je l''ai vécu ! C''était ma belle époque à La Réunion ! Même pas eu peur il faut être prudent et ne pas négliger les communiqués. Je connaissais ces 2 personnes 1 n''à d''ailleurs jamais été retrouvée c''était les 2 frères 😢

2.Posté par quartier francais le 24/02/2017 15:03

j ai du travailler a la démolissions de se pont d ailleurs je possède des photos durant tous ses travaux de A a Z

3.Posté par GIRONDIN le 24/02/2017 22:34

Une galère sans nom cet effondrement !

4.Posté par A mon avis le 26/02/2017 11:38

Pas de cyclone dévastateur en vue, alors il faut bien ressortir un drame ancien pour entretenir une atmosphère anxiogène !
Pour faire bonne mesure, ajoutons que ce cyclone annonçait l'arrivée du désastre de Sarkozy au pouvoir !

5.Posté par GIRONDIN le 26/02/2017 14:46 (depuis mobile)

4. A mon avis
Hihihi

Lançons un concours pour offrir des sujets de reportage à zinfo?
Ma part :
Les embauches au centre de gestion ?
Les aventures de mr Jean Claude de l'étang salé ?
Mlle Sini et ses ptits boulots ?

6.Posté par A mon avis le 26/02/2017 19:12

@ 5 GIRONDIN
bonne idée :
Saint Paul est sans doute tout indiqué pour traiter de "l'esprit de famille"

autre proposition :
-utilisation des personnels communaux pour assurer un bon public aux meetings politiques

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 23 Octobre 2018 - 17:00 The Serena Talk Show : La solidarité féminine