Société

"Il y a des femmes battues, et aussi des menteuses"

Patrick Savatier, président de l’association "Momon Papa lé là", souligne une évolution du regard que les gens portent sur les femmes battues. Les services institutionnels prêtent une oreille plus attentive à leur souffrance. Malheureusement, cette plus grande attention qui leur est accordée encourage les abus de certaines femmes manipulatrices, qui veulent accélérer une procédure de divorce…

Mercredi 4 Février 2009 - 19:26

"Il y a des femmes battues, et aussi des menteuses"
"J’ai en moyenne une trentaine de femmes qui viennent par mois au centre pour échapper à la violence quotidienne de leur concubin". Patrick Savatier remarque qu’elles sont aujourd’hui plus à l’aise pour en parler, et qu’elles mettent leur honte de côté. Mais elles sont encore très nombreuses à être victimes de la violence de l’homme qu’elles aiment ou qu’elles ont aimé. "C’est bien sûr grâce au combat associatif que leur souffrance est mieux considérée. Et je tiens à souligner le travail remarquable du Conseil général. Nous travaillons tous les jours en collaboration avec l’équipe du 115 et les travailleurs sociaux, qui font un travail d’écoute de qualité, mais il leur manque des moyens, et surtout des équipes de terrain".

Toutes les catégories sociales sont concernées. "Il y a parfois des femmes de familles bourgeoises qui ne savent pas vers qui se tourner et qui viennent nous voir. Elles tiennent beaucoup à la discrétion, car elles doivent aussi supporter la chape du statut social".
Là où le bât blesse, c’est le manque de structures d’accueil. "Il arrive même que les enfants soient aussi les victimes de la violence de leur père. Ce matin, une femme est venue me voir avec ses enfants. Ils portaient tous des brûlures de fer à repasser sur le corps. Je les ai accompagnés au commissariat et à l’hôpital. Mais que faire quand on sait que la famille n’aura pas d’autre choix que de retourner au domicile conjugal et que les violences vont reprendre de plus belle? C’est là que le système juridique présente ses limites. Il faudrait que ce soit celui qui violente toute la famille qui doive quitter la maison. Malheureusement, la mère et les enfants se retrouvent sans toit, le temps que le jugement soit donné. Même quand l’affaire est portée en référé devant la justice, en l’occurrence devant le JAF (Juge des Affaires familiales), cela prend un certain temps".

La violence faites aux hommes existe aussi. "Il y a quand même une quinzaine d’homme qui viennent chaque année à l’auberge, pour fuir la violence de leurs concubines. Ceux là sont moins bavards, car leur statut de mâle en prend un coup. Les hommes victimes de violences physiques vivent en général une grande souffrance morale, mais en parlent peu, car ils ont honte et ont peur des jugements".

Patrick Savatier tient à faire remarquer qu’il y a aussi des menteuses, qui se font passer pour des victimes, seulement pour faire accélérer la procédure de divorce. "Celles là sont de vraies garces, on peut le dire, car elles profitent de la crédulité des gens, salissent l’image de leur concubin, et manipulent le système judiciaire en se faisant passer pour des victimes de violences alors que c’est faux".

Très engagé, Patrick Savatier souhaite une prise de conscience générale, qui passerait par l’éducation scolaire: "Le respect de l’autre devrait être une matière que l’on étudierait à l’école, dès la primaire, au même titre que l’histoire ou le français. Il faut en parler un maximum, pour que la violence sous toutes ses formes, soit toujours condamnée, et jamais banalisée".
Karine Maillot
Lu 6891 fois




1.Posté par papapio le 04/02/2009 20:22

Le 115 auprès duquel j'ai fait de très multiples dénonciations des Abus Sexuels subis par ma Fille, reste assujetti au bon vouloir du Procureur, et comme les services de victimologie sont fermés le Week-end et donc inaccessibles aux Pères, nous n'avons AUCUNE CHANCE... Quand aux travailleurs Sociaux, ils ignorent purement et simplement les lois sur la Parité Éducative et nous rient a nez...
PMI au lieu de Protection Parentale te Infantile: Ça devrait te Choquer patrick !...
OUI, merci de reconnaître qu'il y a des menteuses qui bénéficient de l'impunité Pénale et de l'obscurantisme et de l'orgueil mal placé Judiciaire contre les Hommes.
Merci Patrick de rétablir un peu la Vérité sur ce scandale public de conditionnement Maternel qui sacrifie tant d'Enfants et de Pères dans le silence Complice de ceux qui en vivent.....
Moi en tant que Père j'ai subit ces violences de la Famille Maternelle, j'ai volontairement refusé de répondre et porté plainteS, sans suite, avec "Rappel à la Loi" non reconnu au JAFS... Quand aux très multiples plaintes avec PREUVES, Factures, attestations, enregistrements,..etc... TOUT EST CLASSE SANS SUITE pour ne pas désavouer les collègues Magistrats, pour maintenir l'impunité du Pédophile Protégé, pour effacer les faux témoignages y compris de gens dont la famille proche travaille au TGI... Voilà la Vérité sur notre "Justice Burgoïste et Catalaniste AFOIenne"...
Au bout, il y a des ENFANTS détenus en OTAGE du chiffre d'affaire de "pofessionnels" peu scupuleux, dont l'intéret supérieur passe après l'equilibre économique du département, séparés de lers Père et de leur Famille Paternelle, interdits de sortie du département, dont les Pères sont jusqu'à EMPRISONNES pour leur refus d'être rançonnés, dépouillés, salis, et bafoués en permanence, oud'abandonner leur Enfant de Forec... C'est mon cas, SANS AIDE...
Mais je ne lacherais RIEN, JAMAIS, j'obtiendrais la condamnation LOURDE des COUPABLES protégés (ce n'est quune question de temps), que ma fille sa la vérité, que ma Famille ait le droit simplement de la connaître, qu'elle porte enfin mon NOM aprés 8 ans de procédures...
Je ne suis pas un Chien, géniteur Payeur, accessoire...
Je préfère la Prison àlaquelle je suis condamné que d'abandonner ma Fille de Force...
Faire Avancer la Machine: OUI, Sans nos Enfants OTAGES: NON, NON et NON...

2.Posté par papapio le 05/02/2009 07:58

Le jour ou les Services Sociaux, 115, Victimologie, PMI, Psychologues et autres Enquêtrices Sociales, .. ne dépendrons lus du Département et de sa politique ULTRA FEMINISTE à outrance, nos Enfants aurons peut être enfin une Chance de voir leurs Droits Respectés...
Tien, peut être même que la Préfecture, ou elles sont seules représentées (ce n'est pas Mme Elizéon qui démentira) acceptera la représentation MASCULINE au titre de l'EGALITE DES DROITS ET ES CHANCES, de l'article 1) de la constitution Française...
Saviez vous que les Femmes ont des Droits supplémentaire à la Création d'Entreprise ? Non accessible aux Hommes... LA HALDE est d'accord comme pour les 9 balles sur 10 aux JAFs...
Belle Équipe NON ?

Quand le Pipeau joue sa Discrimination Positive, il faut entendre le son des €...€..€...

3.Posté par l'Abruti le 05/02/2009 10:08

Non siouplé, in ote pa Savatier lumanism......Mwin mi èmeré domande Mr Savatier, kosà lé devenu M. R - sa colistière aux dernière législatives, kosa larivé pouk so madanm i sava i kite son kaze dann lo kartié. li réponn pa biyinantandi.In ote kestiyon pou so lumanist-Kouchnerien : Kosà li donn bann sinistré dann son loberz pou manzé, est toujours des pates ek makaroni, matin midi et soir et en quantité restreinte sous prétexte que certains seraient gourmands - et cela les amène à mendier un euro pou aseté in morso pain mesieu dovan la boutik sinwa dann lo kartié la Cressonnière St André, pas trop loin de son auberge la misère. Pou mwin so mosié sé in rokin i vive dosi la misère des autres. Sinon comment expliqué qu'il a commencé à payer son loyer qu'un an après son installation dans les lieux en terrorisant le proprio, ne pouvant s'exprimer qu'à voix basse de peur de se faire entendre par son voisin Savatier. Kosa ou réponn à sà. Sur une radio la question vous a déjà été posé ou la rofiz de réponn, zordi, di in nafèr, konmsà lé soz sar klèr, zamé pli ma troudikite aou. Sinon wa artrouve touletan ou voudra fé pass aou pou in bon moun soucieux du maleur des autres. Monsieur S. i garde pa in bon souvenir de votre intervention chez lui, avant le procès pou fé pèye alu son loyé.

(Note de Pierrot Dupuy : Je ne sais pas si ce que tu affirmes est vrai. Il appartiendra à Patrick Savatier de te répondre.
Il n'empêche. Ce monsieur fait des choses admirables avec de tous petits moyens, sans subventions. Tu dis qu'il est un requin qui vit de la misère des autres? Je ne suis pas d'accord. Que je sache, il ne roule pas dans de belles voitures de fonctions municipales comme certains directeurs de CCAS ou de grosses associations subventionnées, avec les salaires qui vont avec...
Quand tu évoques les maigres portions de pâtes servies aux pensionnaires, c'est l'histoire de la bouteille à moitié vide ou à moitié pleine. Toi, tu vois le fait que les assiettes ne sont pas assez remplies. Moi je préfère voir le fait qu'il se décarcasse avec de tous petits moyens et qu'il fait ce qu'il peut pour donner à manger à des gens qui, sans lui, n'auraient rien eu du tout à manger.
Il ne tient qu'à toi de lui envoyer un petit chèque tous les mois pour l'aider à remplir un peu mieux les assiettes. Ou à la mairie de lui verser une subvention pour l'aider.
Mais interroges-toi plutôt de savoir où seraient allés tous ces 'pensionnaires' s'il n'avait pas été là...
C'est pour ça, sauf si tu m'apportes la preuve que Patrick Savatier est vraiment un salaud, que je continuerai à l'aider dans la mesure de mes faibles moyens).

4.Posté par Trouillomètre au maximum le 05/02/2009 10:28

On parle souvent du juge d'instruction, mais un des principaux problème de la raie publique est le 'prok" ...
Le prok en a rien à battre (sauf quand il s'agit de lui ou ses amis ...)
Il en a rien à battre parce la police en a rien à battre et parce qu'il n'y a pas assez de places dans les prisons.
La police en a rien à battre parce que les prévenus sont relâchés faute de volonté de la prétendue "justice" ou condamnés à des peines dérisoires.
Les peines sont dérisoires parce que la loi est voulue comme ça et parce que le pouvoir exécutif a voulu les choses comme telles.
Qui fait la loi ? : les députés, et les technocrates dirigés par les élus.
On voit quasiment tous les jours que les élus sont des crapules.
Qui élit ce beau monde : VOUS !
Alors faite attention pour qui vous glissez le papier dans l'urne.
Faites remonter aux politiciens vos doléances si vous en avez.
Tout ça c'est de la faute à qui ? de VOUS qui ne dites rien et ne faites rien sauf dans les cas particuliers où vous avez été victime d'une injustice.

5.Posté par momon papa l�l� le 05/02/2009 11:23

Pfffffffffffff ! chez vraiment chiant de perdre du temps à répondre à.................n'importe quoi mais bon !

Cher monsieur, je tairais votre nom, à vous de le dévoiler si vous souhaitez affirmer vos propos...

effectivement vous m'aviez déjà lamentablement interpelé avec vos ladi lafés assez minables, il faut bien le dire, sur exo fm et j'avais porté plainte contre vous pour diffamation et claire intention de nuire....

On peut ne pas être apprécié de tout le monde mais quand même ! la conccurence a ses limites...!

Alors que l'on distribue certains mois 1500 colis alimentaires, pensez vous que ceux que nous acceuillons gratuitement puissent ne pas manger ????

Mon" proprio terrorisé" , qui est aussi mon voisin, sort de chez moi et en prenant son loyer m'a laissé un gâteau chouchou dont son épouse a le secret...

quant à mon épouse...je ne vois pas de quoi vous voulez parler et elle non plus ????...... Mon ex ???? avec qui j'ai joué aux cartes avt hier ?????

M R mon ex colistière ??? Vous avez sans doute lu les journaux et compris, comme ce fût expliqué en long en large et en travers, qu'elle fût manipulée, par des personnes mal intentionnées afin de tenter de briser ce que nous essayons de faire malgré .....ce que vous êtes et représenté .....de minable....! La loi lui a fait entendre... et puisque vous voulez de ses nouvelles elle va trés bien aujourd'hui et travaille....

quant à ceux qui mendient un euro comme vous dites, vous les voyez sans doute comme moi avaler leur pile plate.....on ne s'en sort pas en quinze jours !

voilà.....l'Abruti...je ne perdrais pas plus de temps à répondre à vos vomissures.

La justice, à qui je transmettrais votre message insultant et diffamateur, sera là pour vous y répondre et trouvera les moyens de dénoncer votre anonymat courageux.

Pour le reste je n'ai pas besoin qu'on me fasse une statue d'autant que la plupart du boulot est fait par de petites mains bénévoles ou salariées.....

P. Savatier

6.Posté par papapio le 05/02/2009 12:39

Nous subissons tous les Railleries malsaines de ceux qui refusent de voir évoluer la société Réunionnaise, ceux qui y ont intérêt, ceux qui sont dénoncés, ceux qui profitent de ses dérives.
Qu'importe, nous n'avons plus de temps à perdre avec eux, nous devons construire et avancer malgré eux, nous sommes arrivé à un tournant capital que nous ne manquerons pas.

Trouillomètre au maximum: Nous préférerions qu'il s'agisse seulement d'erreurs électorales, mais ça ne suffira pas à expliquer les Abus de Pouvoir et de Confiance CORPORATISTES. Cad des Magistrats qui se protègent entre eux des erreurs gravicimes commises et préfèrent détruire des vies que sacrifier à leurs promotions personnelles... (Cf Burgoseries Catalanistes).

Quand au pouvoir exécutif, Police, Gendarmerie, il obéit aux ordres du parquet...Il est utilisé malgré lui (demandez aux syndicats de confirmer) dans des dérives Institutionnelles graves, alors que ces professions sont parmi les plus touchées. Combien de Policiers et gendarmes séparés de leurs Enfants Injustement et ILLEGALEMENT au regard des Lois Paritaires Votées, d'après vous ?

Notre vrai problème vient du fait que peuple et Législateurs décident des Lois, tandis que Magistrats doivent en expliquer le bien-fondé plutôt que les remettre en cause y compris pour maintenir arbitrairement un chiffre d'affaire de TGI ou l'apport de devises Métropolitaines...

"Patrick Savatier souhaite une prise de conscience générale, qui passerait par l’éducation scolaire": M'sieu Patrick, tant que cette éducation Mono-parentale Disparitaire sera maintenue, nulle chance que ça arrive. Le Rectorat ne peut plus occulter dans l'éducation Civique, les Notions d'égalité des Droits et des Chances autant que celles de PARITE VOTEE depuis 15 ans et BAFOUEE en son sein même... tout en déplorant hypocritement de désintéressement des Pères dans l'Education de leurs Enfants... Assez d'abus de confiance et de pouvoir. Ces gens la n'ont pas et n'AURONT JAMAIS Autorité Parentale sur mes Enfants.. En cas de désaccord, Seuls le Procureur et JAF sont compétents, surtout pas eux... Ca se saurait... Débloquons cette obstruction Financée et Protégée pour atteindre les objectifs Législatifs donnés...

7.Posté par Albert Ebasque le 05/02/2009 14:16

L'abruti à bien choisi son pseudo......y'a pas de doutes là dessus.....

8.Posté par El bourracho le 05/02/2009 15:04

Abruti pourrais-tu traduire ton premier paragraphe, parce que là, j'ai un vrai mal de tête. pauvre mec qui ne pense qu'à dénigrer au lieu d'agir. les directeurs de CCAS et d'associations qui piquent dans la caisse, ça oui vous pourriez le dénoncer. mais quelqu'un qui roule dans une vieille camionnette brinquebalante et qui fait le tour de l'île pour récupérer des meubles, qui souvent, seraient jetés, qui donne à manger, même si vous trouvez que c'est peu, c'est toujours ça pour ces personnes qui ne savent plus ou allées.
Toujours à critiquer, toujours à se plaindre, mais jamais à s'investir. Oui, abruti, t'as bien choisi ton pseudo.

9.Posté par denis le 05/02/2009 16:44

Excellent, Karine ! et Savetier a ô combien raison, surtout par ces temps d'incivilités : "Le respect de l’autre devrait être une matière que l’on étudierait à l’école,"

C'est vrai qu'être un homme battu prête à rire, mais pourquoi? Un homme, en fait, n'est pas battu,..... il est insulté, giflé, griffé, ou mordu. Leur "compagne" est une tigresse.

10.Posté par anonyme le 05/02/2009 16:54

Les chiens aboient, la caravane passe. Le but de ce genre de démarche, c'est de vous pourrir l'existence, à défaut de pouvoir en faire autant, ou d'être capable de proposer autre chose. Le pire serait de lui donner l'impression d'avoir obtenu satisfaction, en tombant dans le piége de ses invectives et de sa provocation. S'il s'ennuie, laissez le roder un autre bouc émissaire. Certainement qu'il en a quelques uns en réserve, c'est le profil de ce type d'empoisonneur social.

11.Posté par Alain BLED le 05/02/2009 17:54

Juste un petit constat : d'après la lecture des faits divers, ce sont la plupart du temps des femmes qui se font zigouiller par leur concubin violent, et le contraire (mari ébouillanté, etc) reste très minoritaire et avec souvent la circonstance atténuante de la peur face au mari en question.
Il est quand même hallucinant (voir le témoignage d'une femme dans le journal d'aujourd'hui) que ce soit la victime de violences qui doive quitter sa propre maison et s'enfuir en métropole, pour échapper à son mari qui va sortir de prison bientôt, et qui lui a promis de lui faire la peau à sa sortie et ne s'en cache même pas !!
Et personne ne fera rien, ni la police, ni la famille de la dame en question ?
On ne fait pas justice soi même, mais quand il n'y a pas de justice ?

12.Posté par Choupette le 05/02/2009 18:07

Eh oui, c'est pas évident le "Kréol" hein ?
Alors, on passe au français, puis on se ré-essaye au "Kréol", puis on revient au français.

La critique est facile, l'art est difficile.

Mais peut-être est-ce un de ces abrutis qui tabassent leurs femmes. Et quand elles courent se réfugier à l'association, et bien leur orgueil de mâle en prend un coup. D'où les insultes qui les honorent eux, ces Abrutis.

13.Posté par l'Abruti le 06/02/2009 07:03

Il ne serait pas si abruti que cela, il a rencontré le proprio de l'auberge, qui aurait reçu son premier loyer plus d'un an après l'installation dans les lieux, c'est à dire "les Pluies d'or", de ce bonhomme qui n'avait "qu'in savate dédwa dann pié ek , ek in pti sac dosi lo zépole", il a été hébergé lui même aux Pluies d'Or de Mme O. son voisin aujourd'hui. Je ne dénigre pas ce Monsieur, c'est un peu vrai qu'il pratique un certain humanisme vis à vis des fanm kréole batu , un humanisme un peu à la Kouchner avec un sac de riz dosi zépole en Somalie - le french- docteur retrouve sa moralité mise en cause dans le livre de P. Péan. P. Savatier reste quand même le bon samaritain qui roule un peu les mécaniques, au dernières élections municipales à St André, il a apporté son soutien à E. Fruteau - pas opportunisme pour un sou, du coup il a eu comme récompense, une première bonne subvention de la mairie, et un grand magasin pour stocker le matériel qu'il ramassait ça et là - magasin qui a cessé ses activités de distribution de vivres auprès des indigents après deux cambriolages déclarés. Il repprochait à Virapoullé d'avoir ignorer ses activités de bienfaisance de son association. J'ajouterai Mr Dupuy, que les activités de bienfaisance ce n'est pas l' invention de P. Savatier - Mme O. et son mari malade avaient décidé de cesser leur activité et de prendre leur retraite, un jeune saltimbanque hébergé sur place s'est proposé de reprendre la maison, moyennant un loyer - mwin la di pli o ke le proprio la di atan pli din an de procès et payer plus de 15 000 frs avan war la koulèr larzan loyer convenu. Lorsque je les ai rencontré, dans un premier temps ils ont refusé de me parler, j'ai réussi à les mettre en confiance, ils m'ont raconté leur histoire, à voix basse, dans leur maison, de peur d'être entendu par leur méchant voisin - qu'ils avaient hébergé. Cela doit être vérifiable, si des menaces n'ont pas été faites de nouveau après ce papier.
Ces gens hébergés aux Pluies d'Or, pour certains perçoivent des prestations sociales, handicapés, familiales ou autres - qui suffiraient au moins à les nourrir - que deviennent ces prestations un fois installés à l'auberge du bon samaritain P.Savatier . Bien sûr il peut porter plainte, mais les faits sont là et konm di kréol pa an lèr. Mr Dupuy ou minm ou pé fé in ti lankèt, Mr et Mme O. les propriétaires de l'auberge sont toujours là. En créole et en français, pourquoi pas Choupette, dans ma vie mwin la zamé violé, ni tabassé, ni anprofité de la misère des autres pour ète un bononm. Qu'on se rappelle de Camille l'homme en blanc, du Chaudron où mes compatriotes réunionnais ont laissé leur peaux. I fo pa tou sinpleman réniyoné i arfé in ote, Homme en blanc cela sans diffamation ni dénigrement aucun, mais à partir de faits . P. Savatier a comme Camille S. été candidat aux dernières législatives...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie