MENU ZINFOS
Société

Il y a 20 ans, le cyclone Dina frappait La Réunion


Météo France commémore le 20e anniversaire du passage d'un cyclone tropical intense sur La Réunion. Voici le communiqué :

Par NP - Publié le Samedi 22 Janvier 2022 à 06:00

Image satellite Infrarouge NOAA-12 le 22 janvier 2002 à 1328 UTC (17h28 heure de La Réunion)
Image satellite Infrarouge NOAA-12 le 22 janvier 2002 à 1328 UTC (17h28 heure de La Réunion)
Il y a exactement 20 ans, le 22 janvier 2002, l’île de La Réunion était violemment frappée par le passage du cyclone tropical intense DINA, assurément le plus marquant des trois dernières décennies sur le département. Il faut, en effet, remonter à FIRINGA, en janvier 1989, pour retrouver un épisode cyclonique au moins aussi virulent sur l’île.

DINA reste, de fait, le dernier épisode cyclonique majeur qu’ait connu La Réunion, bien au-dessus des épisodes qui lui ont succédé depuis 20 ans. La tempête DIWA en 2006, puis le cyclone GAMEDE en 2007, DUMILE en 2013, BEJISA en 2014, BERGUITTA et FAKIR en 2018, ont certes généré de fortes pluies et/ou des rafales de vents cycloniques (i.e. supérieures à 150 km/h) sur une partie de l’île, mais aucun ne rivalise avec DINA sur le plan de l’intensité et de la durée des conditions cycloniques (aucune région de l’île n’étant en outre épargnée), ou sur l’ampleur des dégâts associés. 

DINA : chronologie du phénomène météorologique

DINA, 4e système dépressionnaire tropical de la saison 2001-2002 sur le Sud-Ouest de l’océan Indien, est apparu à la mi-janvier 2002 au cœur de l’océan Indien, à quelque 3000 km au nord-est de La Réunion. La perturbation tropicale formée le 16 janvier à l’Est des Chagos, amorce dès le lendemain, et pour trois jours, un déplacement en direction du sud-ouest, qui s’effectue très rapidement les deux premiers jours (jusqu’à 35-40 km/h de vitesse de déplacement en journée du 17). Dans le même temps, le système connaît une phase d’intensification rapide et spectaculaire, qui l’amène au stade de tempête tropicale dans l’après-midi du 17 (étant baptisé «DINA» à ce moment-là), puis au stade de cyclone tropical dès le 18 janvier avant la mijournée, soit à peine plus de 36h après sa naissance (alors qu’un développement «normal» requiert en moyenne 5 jours pour arriver à ce stade!).

Après avoir parcouru 1500 km en l’espace de 48 heures entre le 16 et le 18 janvier, le cyclone ralentit son déplacement, sur une trajectoire toujours orientée sud-ouest qui le dirige alors droit vers l’île Rodrigues… Le 20 janvier au matin, DINA est au summum de sa puissance. Classé au stade ultime de cyclone tropical intense, avec une pression centrale de l’ordre de 910 hPa, il génère des vents dont les rafales maximales sont estimées culminer à 300 km/h. Fort heureusement pour les Rodriguais, sa trajectoire vient tout juste de se redresser en direction de l’ouest-sud-ouest, à la faveur d’un renforcement des hautes pressions au sud des Mascareignes. Rodrigues échappe ainsi à un impact direct (et sans nul doute désastreux) du cyclone, dont les masses actives ne font finalement que l’effleurer. Mais pour les autres îles Mascareignes (Maurice et La Réunion), cette incurvation de trajectoire n’est pas une bonne nouvelle… Et la menace cyclonique devient désormais tangible. L’alerte orange cyclonique est déclenchée à La Réunion le lendemain peu après la mi-journée (21 janvier).

Après son passage au nord de Rodrigues, DINA a perdu légèrement en intensité, mais, revers de la médaille, connu un élargissement du rayon d’action des vents violents présents autour de l’œil (devenu lui-même également plus large). En fin de nuit du 21 au 22, poursuivant sur une trajectoire ouest-sud-ouest, le centre de DINA passe à un peu moins de 65 km au nord de l’île Maurice. Ce qui signifie que les conditions les plus extrêmes associées au mur de l’œil, passent à une vingtaine de kilomètres seulement au large. C’est aussi à ce moment-là que les premières pluies conséquentes débutent sur les hauteurs de La Réunion. Après s’être redressée quelques heures vers l’ouest, la trajectoire de DINA change ensuite d’orientation au matin du 22, avec une trajectoire devenant extrêmement dangereuse pour la Réunion, puis le cap se stabilise à l’ouest-sud-ouest lors de la phase d’approche finale. L’alerte rouge est décrétée en début de matinée, alors que les conditions se dégradent sensiblement sur l’île.

Tout comme lors du passage au plus près de Maurice, la trajectoire se redresse ensuite durant quelques heures plus ouest (très probablement sous l’influence de la présence du relief de l’île), ce qui fait passer le météore finalement un peu plus au large du nord de La Réunion qu’il ne l’aurait fait sinon: le mur de l’œil transite ainsi à un peu plus de 25 km de la route du littoral (le centre du cyclone passant, quant à lui, à environ 65 km au large – même distance que pour Maurice). Conséquence de la différence de relief entre les deux îles, les conditions extrêmes observées à La Réunion sont cependant encore plus dégradées que sur l’île sœur, le relief réunionnais, nettement plus accentué, induisant un renforcement des rafales de vent et surtout des précipitations. Au moment du passage de DINA au plus près du nord de La Réunion, le système est encore classé au stade de cyclone tropical intense, avec des rafales maximales estimées à 260 km/h et une pression centrale voisine de 930 hPa.

Passage de l’œil de DINA au plus près de La Réunion. À gauche: Image satellite Visible NOAA-12 du 22 janvier 2002 à 1328 UTC (17h28 à La Réunion); à droite: image radar du Colorado le 22 à 1352 UTC (17h52 locales).
Passage de l’œil de DINA au plus près de La Réunion. À gauche: Image satellite Visible NOAA-12 du 22 janvier 2002 à 1328 UTC (17h28 à La Réunion); à droite: image radar du Colorado le 22 à 1352 UTC (17h52 locales).


Photos: à gauche, la RN 5 emportée (cirque de Cilaos); à droite, radar Météo-France du Colorado avant et après le passage de DINA (noter la défoliation totale de la végétation à proximité du radar).
Photos: à gauche, la RN 5 emportée (cirque de Cilaos); à droite, radar Météo-France du Colorado avant et après le passage de DINA (noter la défoliation totale de la végétation à proximité du radar).




1.Posté par polo974 le 22/01/2022 22:23

J'ai encore la dernière image du radar.

Les arbres n'avaient plus une feuille, mais 3 semaines plus tard, ça avait repoussé.

Dina est passé à côté de l'île. Je n'ose imaginer la désolation si un cyclone de ce gabarit balayait l'île pour de bon.

Genre 80% des maisons individuelles au toit arraché, décapsulées par le vent...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes