MENU ZINFOS
Océan Indien

Il y a 10 ans, Mayotte devenait le 101ème département français


Le 31 mars 2011, Mayotte est devenue le 101e département français. 10 ans après cette date charnière, l’heure est à un premier bilan. Si des avancées sont indéniables, les difficultés et problématiques semblent toujours plus présentes que les progressions. Le chantier pour que l’île aux parfums rattrape le reste du territoire national reste énorme.

Par - Publié le Mercredi 31 Mars 2021 à 00:03 | Lu 2327 fois

Ce changement de statut a-t-il permis d’améliorer la situation ? (Photo : © Pierre Marchal - Anakaopress)
Ce changement de statut a-t-il permis d’améliorer la situation ? (Photo : © Pierre Marchal - Anakaopress)
Il y a exactement 10 ans, Mayotte devenait le 101e département de France. Une date majeure pour l’île qui pouvait à présent se considérer comme un territoire français à part entière. C’est en avril 1841 que l’île aux parfums est devenue française, il aura fallu attendre 170 ans pour qu’elle soit au même niveau administratif que le reste du territoire.

Mais ce changement de statut a-t-il permis d’améliorer la situation d’un territoire longtemps laissé de côté ? Nous avons tenté de dresser un bilan après une décennie de départementalisation.

De colonie à département : une histoire de référendum

C’est le 25 avril 1841 que Mayotte est devenue française. Le sultan de Mayotte - une île affaiblie par des luttes incessantes entre les différents sultanats des Comores - vend l’île à la France pour mille piastres. Elle deviendra l’île principale pour la France dans l’archipel des Comores. Celui-ci sera baptisé "Mayotte et dépendances".

En 1946, les Comores changent de statut et deviennent un territoire d’outre-mer où Dzaoudzi reste le chef-lieu. Dès 1958, des revendications indépendantistes s’élèvent partout dans l’archipel sous l’impulsion du mouvement de décolonisation qui touche le monde. Mayotte, contrairement aux 3 autres îles de l’archipel, prend ses distances avec le mouvement indépendantiste.

Le 22 décembre 1974, les 4 îles de l’archipel des Comores sont invitées à s’exprimer lors d’un référendum. Les Mahorais votent à 63% contre l’indépendance, tandis que les autres îles des Comores votent à 99% pour l’indépendance. Moroni refuse ce choix et proclame l’indépendance de Mayotte unilatéralement le 6 juillet 1975, soutenu par l’ONU. Un second référendum est organisé et 99,4% des électeurs votent pour le maintien au sein de la République française.

Lors d’un entretien au JT de TF1 en 1975, Marcel Henry, le fondateur du mouvement populaire mahorais, justifiait ce choix. "Nous nous trouvons sous dépendance française depuis plus d'un siècle. Nous n'avons jamais eu à nous en plaindre, alors que dans l'autonomie interne, qui date d'une quinzaine d'années, nous avons eu à subir des répressions sanglantes. On a connu des répressions assez féroces de la part du gouvernement comorien. Alors, quand on fait le parallèle entre les deux régimes, nous préférons de beaucoup dépendre encore de la France", expliquait-il.

Le 11 juillet 2001, Mayotte obtenait le statut de collectivité départementale. En 2008, le gouvernement a proposé aux Mahorais de s’exprimer pour une départementalisation adaptée. Le 29 mars, les habitants votent à 95% pour la départementalisation. Celle-ci devient effective le 31 mars 2011.

De lentes améliorations…

Depuis, le défi a consisté à rapprocher Mayotte du reste du territoire national, mais le chantier est énorme. Au niveau du PIB par habitant, l’INSEE estime que la croissance a été de 3,5% par an. Entre 2011 et 2018, celui-ci est passé de 7222€ à 9251€ par habitant, soit seulement 27% de la moyenne nationale. La création d’entreprises a doublé entre 2012 et 2020, passant de 700 à 1350. Une nette amélioration est à noter au niveau du tourisme où l’île aux parfums est passée de 48 200 visiteurs en 2010 à 65 500 en 2019.

Pour Abdouroihnani Zoubert, le président de l’association Mayotte en SousFrance, c’est dans l’action sociale qu’il y a eu des avancées majeures. Ainsi, l’île a vu l’implantation d’une Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) ainsi que le développement d’une PMI, protection maternelle et infantile. Le militant est satisfait de voir que Mayotte dispose à présent d’un rectorat de plein exercice, de même que la mise en place d’une Agence régionale de santé il y a un an.

…mais une longue liste de problèmes toujours bien présents

10 ans après être devenu un département, la pauvreté gangrène toujours la société mahoraise. Comme évoqué plus haut, le PIB par habitant représente 27% de celui de la moyenne nationale. Le taux de pauvreté monétaire entre 2012 et 2017 est seulement descendu de 84% à 77%.

Pire, entre 2012 et 2017, la part des logements en tôle comme résidence principale a augmenté de 1%, pour s’établir à 39% de la population. Sur la même période, l’accès à l’eau dans le logement n’a augmenté que de 1% où 29% de la population n'y a pas accès dans son logement.

Un lent rattrapage qui ne suit pas la forte croissance de population. Entre 2007 et 2012, il y a eu 7100 naissances en moyenne sur l’île, contre 9770 en 2019. La population est ainsi passée de 212.600 habitants en 2012 à 256.500 en 2017. En 2021, l’INSEE estime qu’il y a 289.000 habitants dans l’île. La part des étrangers est quant à elle passée de 40% en 2012 à 48% en 2017.

Cette population en forte croissance doit faire sans les mêmes aides sociales que le reste du territoire déclare le président de Mayotte en SousFrance. "Il n’y a pas d’aide au logement, pas d’aide aux personnes âgées. De plus, tout le monde n’a pas accès au RSA, qui est plus faible que la moyenne nationale", indique-t-il.

L’emploi demeure insuffisant 

Le dynamisme démographique va également trop vite par rapport à la création d’emplois. Si le nombre de nouveaux emplois disponible a augmenté, passant de 33.500 en 2009 à 49.400 en 2020, la part des 15-64 ans en activité est passé de 32 à 31%. Le nombre de cadres a doublé, de 6 à 12%, mais demeure toujours relativement faible.

Abdouroihnani Zoubert regrette que le SMIC soit inférieur à la moyenne nationale. Il affirme que les jeunes entrepreneurs qui souhaitent créer leur entreprise doivent faire face à plusieurs freins et préfèrent aller ailleurs. "Nous avons besoin de ces jeunes-là pour développer Mayotte", souligne-t-il.

La problématique de la Santé

Avec la crise Covid, la pauvreté du système de santé à Mayotte se fait ressentir jusqu’à La Réunion. Comme évoqué plus haut, Mayotte dispose depuis un an de son ARS propre. Néanmoins, Abdouroihnani Zoubert reste sceptique face à la gestion de la structure. 

"La directrice (Dominique Voynet) est incompétente, c’est un avis partagé par la population. Il y a un souci entre la hiérarchie et le personnel dans la gestion. À La Réunion, les gens se plaignent de Mme Ladoucette, mais jusqu’à récemment, et l’arrivée des variants, elle avait parfaitement réussi à empêcher l’île d’être submergée", affirme-t-il.

La crise Covid aura permis l’accélération de la construction du second hôpital de l’île, situé à Petite-Terre, mais dont l’ouverture reste partielle et ne concerne actuellement que le service de médecine. "Sur la santé, le statut est médiocre. Nous n’avons ni CHU ni CHR. Le deuxième hôpital n’est même pas suffisant. De plus, il y a un manque de spécialistes compétents", précise-t-il.

Immigration et insécurité

Pour le président de Mayotte en SousFrance, il s’agit de la problématique majeure de Mayotte. Les affrontements entre bandes de jeunes rivales ont défrayé la chronique en 2020. Les villes de Kaweni, Bandrélé, Doujani, Majicavo, Passamainti et Cavani ont été le théâtre d’affrontements durant l’année. Certains habitants s’imposent d’eux-mêmes un couvre-feu pour leur sécurité. Des violences qui s’invitent aux abords ou à l’intérieur des établissements scolaires.

"J’ai grandi à Mayotte et je n’ai jamais vu de violence comme ces trois dernières années. Je viens du quartier de Labattoir, qui était auparavant tranquille, et qui est devenu aujourd’hui dangereux", explique Abdouroihnani Zoubert. Selon lui, c’est l’immigration clandestine et l’arrivée de jeunes désoeuvrés en Kwassa Kwassa qui en est à l’origine.

Le président de l’association mahoraise pense  qu’il y a nécessité que l’île possède un commissariat de plein exercice. "Il manque une unité spéciale de lutte contre la délinquance juvénile", estime-t-il. Abdouroihnani Zoubert souhaite donc que Mayotte soit mieux protégée contre l’immigration illégale. Du côté des forces de l’ordre, le point de vue est légèrement différent.

"Nous attendons que Paris réagisse"

"Ils (les dirigeants) privilégient les missions LIC (lutte contre l’Immigration Clandestine) au reste. En 2019, nous sommes plusieurs fois montés au créneau pour dénoncer les agressions et menaces de mort sur les collègues, ainsi que l'augmentation de la délinquance. Nous exigions des réponses rapides et fermes via les SLIC, mais à l’heure actuelle, rien n'est encore proposé par nos dirigeants. En 2019, nous avons atteint le chiffre record de 35000 expulsions hors du territoire. Mais dans le même temps, les chiffres de la délinquance augmentent. Il est même demandé à des effectifs du commissariat d’aider à gonfler ces chiffres en participant à la LIC. La CDI (compagnie départementale d'intervention), qui est normalement basée sur le maintien d'ordre et les violences urbaines, en fait les frais. La lutte contre l’immigration clandestine est une mission de la Police aux frontières (PAF). Le temps pris à la CDI pour cela pourrait être utilisé à les former aux violences urbaines, aux techniques d'intervention, mais aussi à patrouiller plus souvent dans les quartiers difficiles", confiait Aldric Jamey, délégué départemental d’Alternative Police Mayotte, à Zinfos974 en mars 2020.

Si les deux problématiques semblent liées, l’ordre des priorités diffère donc selon les points de vue, mais tous s'accordent sur la nécessité d'une action politique majeure sur ce dossier. "Nous attendons que Paris réagisse", se désole Abdouroihnani Zoubert.


Gaëtan Dumuids
« Dans la vie, les choses sont simples, ce sont les esprits qui les compliquent ». Cette citation... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Mister Magoo le 31/03/2021 01:29

Une réussite....

En fait il y a 100 départements français et... Mayotte.
Les mahorais sont très contents d'être français, demandez aux français si, eux, sont ravis que Mayotte soit française, les français à qui on n'a pas demandé leur avis ?

Je propose une consultation électorale sur la question : souhaitez vous que Mayotte soit département français ? Ce n'est pas ça la démocratie ?
Pour rappel, pour qu'un pays puisse adhérer à l'Union européenne, un référendum est obligatoire en France.
Mais pour faire partie de la France, on ne vous demande pas votre avis.
Aux mahorais, on a posé la question.
Pas aux français

2.Posté par Inconu 974 le 31/03/2021 03:25

Quel erreur la france a fait

3.Posté par Grangaga le 31/03/2021 04:30

Pwasson d'Avril.....

4.Posté par Forza le 31/03/2021 05:23

UNE BONNE GROSSE CONNERIE DE SARKOZI EST TOUT CA POUR QUE LA FRANCE EST UN DROIT DE REGARD SUR LE CANAL DU MOZAMBIQUE UNIQUEMENT PFFFFFFF

5.Posté par Aïl landeur le 31/03/2021 05:24

la santé....il y aurait tant à dire sur la CSSM...

6.Posté par SITARANE le 31/03/2021 06:53

101 département et 25 iéme commune de la Réunion !!!!!!!!!!!!!!

7.Posté par JMR974 le 31/03/2021 07:19

La connerie du siècle ! Une erreur impardonnable !

8.Posté par boul le 31/03/2021 07:55

et la malédiction fut scellée. pauvre de nous

9.Posté par Jean-Marie le 31/03/2021 08:18

Mahorais, qu'avez-vous fait de votre départementalisation ?

10.Posté par Matulu le 31/03/2021 08:51

La Réunion 5ème ile de l'archipel des Comores...

11.Posté par Nonetar le 31/03/2021 09:06

Post 9 : ils sont venus à la Réunion.

12.Posté par Antiflic le 31/03/2021 09:13

La grosse erreur de Sarko

13.Posté par Andréa PIZZI le 31/03/2021 10:07

Bjr,Mayotte n'est toujours pas reconnu comme territoire ou département Français par l'ONU,cette organisation considère toujours que Mayotte doit redevenir la propriété de la République fédérale islamique des Comores,et que la France doit s'en retirer.La France en annexant Mayotte outre-passe les recommandations de l'ONU,s'arrogeant ainsi un secteur géographiquement stratégique.Il en va de Même pour les Îles Eparses qui devraient redevenir la propriété de la République de Madagascar.

14.Posté par fgant le 31/03/2021 10:37

Ils devraient faire comme ici cracher sur la France et prendre le blé....mais bon au moins il relève un peu le niveau....

15.Posté par Mallol le 31/03/2021 10:42

@post 1

Faisons pareil pour la Réunion, demandons à l'ensemble des Français ce qu'il pense des "danseuses de la république" en leur expliquant bien ce que paye chaque Français pour engraisser nos élus locaux.

On n’oubliera pas de préciser qu'à la Réunion il y a 30% d'impôts en moins à payer et que les fonctionnaires ont au minimum 30% de salaire en plus. Payé par les travailleurs français sans oublier, bien sur, que le montant des attributaires du RSA représente 10 % du total national alors que la Réunion représente 1 % de la population française.

Vous avez raison, il faut demander au français ce qu'il pense de tout ça. on les a pas consulté quand la Réunion est devenu département.

16.Posté par Le Jacobin le 31/03/2021 10:56

C’est une bonne chose que Mayotte soit un département Français, ainsi la France fait un contrôle sur le canal du Mozambique lieu histratégique pour le commerce INL et au passage encaissé Octroie de Mer sur territoire.

Plus important c’est une détermination Française face au moyen Orient pour décollage atterrissage à moins d’une heure.

10 ans c’est peu pour prétendre un développement rapide, il faut du temps pour préparer les cadres pour diriger harmonieusement l’administration.

Le développement de Moyette se fera très vite à mon sens par ce que tout est à construire et repenser, en espèce nous partirons sur un terrain vierge à bâtir avec les subventions de l’Europe qui va épauler le développement, je suis prêt à parier que Mayotte sera la perle de l’Océan Indien.

Rien que le Lagon c’est déjà un Rêve !

Ce n’est pas un hasard si les Italiens regarde jalousement ce département pour installer des Hôtels grand Luxe.

Sortie de la juridiction du grand Cadis pour passer à juridiction Républicaine il faut une autre génération.

Si comme le bruit court il y a un gisement de pétrole proche des Comores, il est évident que la France et par ricochet la Réunion, les chefs d’entreprises les plus audacieux saisirons cette opportunité.

Le Lagon de Mayotte j’en suis Jaloux !

Mayotte est dans le devenir, ne critiquer pas aujourd’hui ce que vous allez chérir demain, il n’y a pas plus beau Lagon que celui de Mayotte.

Le jour où Mayotte se réveillera L’Ile Maurice tremblera pour le tourisme s’entend.

17.Posté par elsa le 31/03/2021 11:09

la plus grande connerie de l'état Français de ces 10 dernières années.
on aurait du plutôt départementaliser Mada, ou n'importe quoi mais pas ceux la.
vive Sarko

18.Posté par MICHOU le 31/03/2021 11:33

Comment a t on pu imaginer une seule seconde qu'en francisant Mayotte, on aurait la paix?
C'est un archipel composé de plusieurs iles et la convoitise est grande. Garder l'emprise sur les iles et faire du chantage permanent à la France par des afflux massifs, faire payer à la France pendant qu'on règne tranquillement en refilant tous les problèmes qu'on ne veut pas gérer, c'est commode n'est ce pas. Le Maroc fonctionne comme ça aussi

19.Posté par Maxo le 31/03/2021 11:57

Souvenez vous des chatouilleuses on veut etre francais car la France est genereuse ,on appelle un metro vivant a la reunion un reunionnais et pourquoi pas Les metros de mayotte sont mahorais vous avez tous compris

20.Posté par Miss yeux bleu 974 le 31/03/2021 12:05

Vous dites que je suis raciste des touristes mais vous vous êtes raciste des mahorais et tout le monde trouve ça normal? Mdr je suis morte de rire. Tortue ne voit pas sa queue. Lol.

21.Posté par Fidolschulz Castrauss le 31/03/2021 12:26

Cela fait 46 ans que la France occupe illégalement l'île comorienne de Mayotte.

22.Posté par Andréa PIZZI le 31/03/2021 12:29

Bjr,à la lecture de certains commentaires xénophobes à vomir publiés par des "pseudos Aryens" métissés😂 nostalgique de l'idéologie de qui l'ont sait qui eut son heure de gloire entre 1933 et 1945,crachant un venin nauséabond envers une population qui n'a pas demandée à devenir Française,car ce fut une proposition émise par nos dirigeants politiques nationnaux de l'époque,sont véritablement pathétiques.Et vous Messieurs les moralisateurs des peines perdues,qu'avez-vous fait de votre départementalisation ?à part contracter des crédits pour vous permettre d'avoir une case,une voir plusieurs voitures contribuant à l'étouffement du trafic routier,un des plus haut voir le plus haut taux de chômage de tous les départements Français,des prix à la consommation hallucinants et dépendant fortement des importations venues d'europe et de pays voisins tel que Madagascar,l'inde etc....car incapable de pérenniser une production locale en volume et de qualité,afin de satisfaire la demande locale.Voilà le triste constat qui visiblement ne vous empêche pas de dénigrer nos voisins,c'est l'hopital qui se moque de la charité.Je devine le comportement néfaste de certains d'entres vous passant des vacances chez nos divers voisins,et pour d'autres tellement réfractaire à l'idée de voyager chez nos voisins qu'ils en deviennent haineux et frustrés,débalants des insanités publiquement.Sachez Messieurs que la roue tourne,et que en l'occurence Mayotte débarassés de ses divers problèmes actuels,a le potentiel pour devenir une destination touristique de premier ordre,et que ses enfants expatriés reviendront au pays avec les capacités pour contribuer à l'essor de cette île.Les Mahorais sont des Français à part entière au même titre que vous Messieurs les 1ers de la classe.

23.Posté par Andréa PIZZI le 31/03/2021 13:00

Bjt,toujours à destination des pseudos "Aryens métissés",le jour où je l'espère notre gouvernement aura la bonne idée d'égaliser les prestations sociales,de sorte que le montant d'un RSA par exemple soit équivalent de part et d'autres,les Mahorais retournerons à Mayotte de gaieté de coeur.Vous n'aurez plus qu'à vous acharnez sur vos semblables Réunionais !!!😂

24.Posté par Dignité le 31/03/2021 13:06

Cette départementalisation conduit à un alignement systématique sur les autres Départements et ce n'est pas une bonne chose.
Le principe d'égalité sur lequel veille le Conseil Constitutionnel interdit toute rupture d'égalité de traitement entre tous les Départements.
Or, à Mayotte il faut des lois dérogatoires du droit commun ne serait ce que pour limiter les naissances et les conséquences du droit du sol en matière de nationalité française.
Laisser les naissances exploser et ne rien faire pour juguler l'immigration clandestine qui tue dans l'œuf tout effort de développement, conduit ce Département à sa perte. Il est triste que le peuple mahorais ainsi que les autorités ne s'en rendent pas compte.

25.Posté par Rouloulou le 31/03/2021 13:35

Post 15 : "on n'a pas consulté les Français quand il s'est agi de nous donner le statut de département ."
C'est une insulte gravissime monsieur. La Réunion a toujours été un territoire français et ses premiers habitants venaient directement de France. Moi-même mes ancêtres viennent de Saint-Malo mais aussi de Madagascar.
Le Réunionnais est Français dans ses gènes, il n'a pas à rougir de ses origines. On n'a pas à demander aux Français s'ils veulent que d'autres Français d'origine peuvent être français.
Ce qui n'est pas le cas de Mayotte objectivement et sans racisme aucun.

26.Posté par Dans Les Tranchées le 31/03/2021 14:00

Dès que l’on écrit « Mayotte » tout le monde se déchaîne. Non mais, pourrait-on parler de cette île et de ses habitants avec un peu plus de respect? ... C’est incompréhensible ce qui s’écrit ici, c’est pas gentil du tout. Mayotte département FRANÇAIS dépend du même gouvernement que n’importe quel département FRANÇAIS. - Point. - 😑

16.Posté par Le Jacobin le 31/03/2021 10:56

@ Le Jacobin, merci et bravo pour vos posts toujours écrits avec une analyse juste. 👍

27.Posté par Mallol le 31/03/2021 14:21

Je confirme que Mayotte a un potentiel touristique énorme ; un des rare endroit ou on nage en compagnie des tortues et des raies. Ou trouve ton encore des lémuriens vivant en totale liberté ? quand au lagon une pure beauté ou les coraux sont encore vivant comme ils l’étaient jadis à la réunion.

Il y a des problèmes bien sur mais avec l’aide de la France et de l’Europe, le développement arrive à marche forcée et les mahorais peuvent faire confiance en leur avenir. Les réunionnais xénophobes ferait mieux de participer à ce qui deviendra un joyau écologique de l’océan indien le moment venu et arrêter le racisme malsain qui ne fait pas avancer le Schmilblick……lol

28.Posté par Maxo le 31/03/2021 14:45

Ils sont racistes envers Les comoriens alors quils ont la meme culture ce qui change pour le comorien cest que si un jours il a cette chance De poser Les pieds sur le sol francais il s occidentalisera tres vite ce qui nest pas le cas pour Les mahorais et puis departmentalisation ce nest que dans leurs tetes demander l Avis des francais on verra bien vive sarko

29.Posté par Accusée Mayotte le 31/03/2021 16:05

La Bouéni porte le Monde sur sa tête," Accusée Mayotte" viens de naître, 10 ans de brasseurs d'air et des promesses de grand frères , de mon côté j'essaie de fédérer pour mètre en place un film une suite de "Paradis amers", élu niveau cm2, c'est bien, Accusée Mayotte a redoubler deux fois le cp c'est mieux !.
Merci pour vos retours,un homme peut changer, le savoir, échanges de connaissances.

30.Posté par Andréa PIZZI le 31/03/2021 16:43

Bjr,post :24,l'alignement systhématique sur les autres départements ou l'interdiction de toute rupture d'égalité de traitement entre tous les départements,ne s'adresse pas à Mayotte concernant les prestations sociales,car largement inférieures aux montants des prestations sociales des autres départements Français Drom inclus.Ex :RSA à la Réunion=564€,Mayotte =282€.

31.Posté par Andréa PIZZI le 31/03/2021 16:43

Bjr,post :24,l'alignement systhématique sur les autres départements ou l'interdiction de toute rupture d'égalité de traitement entre tous les départements,ne s'adresse pas à Mayotte concernant les prestations sociales,car largement inférieures aux montants des prestations sociales des autres départements Français Drom inclus.Ex :RSA à la Réunion=564€,Mayotte =282€.

32.Posté par Miss yeux bleu 974 le 31/03/2021 16:44

Post 27 pourquoi vouloir absolument gangrener Mayotte avec des touristes? La réunion en est déjà infestée on peut épargner Mayotte.

33.Posté par Mallol le 31/03/2021 19:54

@ 25
A bon ! pour vous un malbar, un cafre, un Malgache, un Chinois, un zarabe; ont des gènes origines française? il faudrait revoir votre géographie.

@ post 29, vous pouvez traduire en français, votre charabia est incompréhensible.

@post 32
La réunion envahit de touriste, vous m'avez fait rire, merci.Oussa zot i lé?......mdr

34.Posté par La vérité si je mens ! le 31/03/2021 20:16

Mayotte, île de l’archipel des Comores administrée par la France malgré l’indépendance des Comores.

Erreur majeure a été de ne pas soutenir certains élus qui avaient compris que Mayotte n’était absolument pas prête pour ce statut face à ceux qui y étaient favorables et aux hommes politiques, en métropole, qui y voyaient un réservoir de voix, notamment à la présidentielle. ( Nicolas Sarkozy )

Le Gouvernement comorien n'acceptera jamais de se séparer de Mayotte ( IL aura l'appui d'une Majorité confortable à l'O.N.U ). !!!

Une trop grande différence culturelle entre Mayotte et la France ( polygamie, façon de rendre la Justice avec un droit coutumier, état -civil , statut de la Femme...) . Avant Mayotte était une " Collectivité territoriale "

Mayotte pose un véritable problème point final

35.Posté par Mallol le 01/04/2021 01:18

@poist 34
"Une trop grande différence culturelle entre Mayotte et la France"

Cette phrase est étrange, Mayotte, c'est la France comme l’Auvergne ou la corse. Au niveau culturelle les marche sur le feu des malbars à la Réunion sont plus qu'éloignée de ce qui se passe en métropole et la, cela vous dérange pas.

Au passage, on s’en fou de l’avis des gouvernements comoriens, Mayotte est un département français et les gouvernants comoriens corrompu sont comme les chiens qui aboie quand la caravane passe. Les mahorais ont bien compris à l’époque où était leur avenir et maintenant les Comoriens regrette, la preuve, ils veulent tous allez a Mayotte.

36.Posté par yabos le 01/04/2021 08:02

Une énorme erreur de plus de la France. Voila une ile dont les habitants sont musulmans avec les règles qui en découlent. La majorité ne parle pas le Français et on veut en faire un département à part entière.Tout cela , au mépris des règles internationales. Honte à la France.

37.Posté par La vérité si je mens ! le 01/04/2021 10:13

35.

Tu dois être très fatigué !

Et maintient : Une trop grande différence culturelle entre Mayotte et la France ( polygamie, façon de rendre la Justice avec un droit coutumier, état -civil , statut de la Femme...)

A bon entendeur .

38.Posté par Mallol le 01/04/2021 10:32

Arrêtez de pleurer sur le passé comme le font les Comoriens qui sont reparti à l’age de pierre depuis 1975 après avoir demandé leur indépendance.

Mayotte est un département français comme les autres, il faudra vous y faire. Les Mahorais sont nos concitoyens français. Le racisme entre français à pas sa place.

Pour répondre au dernier commentaire, cela vous pose visiblement un problème qu’ils soient pour la plupart musulman donc si je suis votre logique, les zarabes ne sont pas les bienvenus à la Réunion.

39.Posté par Accusée Mayotte le 01/04/2021 14:49

Merci de votre retour @33, Accusée Mayotte c'est nous tous, un film historique de ce fait ils sont rentrée dans l'histoire des départements français , donc tout les manuels d'histoires sont dérisoires, nous sommes 101éme département, nous sommes tous acteurs, un film genre: 1ére étoile, ou 2 éme étoile, ou Paradis amer, les misérables sous le soleil des cousins.
Nous sommes différents cela nous donnes de la joies des peines et un bon film pour en rire.
Accusée Mayotte. J'ai répondu à votre question? Monsieur n°: 33.

40.Posté par Vasko le 01/04/2021 17:52

Mayotte n'a jamais était Comorien. Mayotte appartenait au Madagascar.

Mayotte à ces propres anciens esclaves d'origine Africain par là France.

Mayotte et Français bien avant le reste des autres île, en sachant que les 1er gens vivant sur Mayotte sont les Madagascar puis Français et les esclaves Africain les Comoriens sont intégré après dans la République Française

Après la Culture et là langue il ya des gros différence que même mois même je ne comprends pas tout Mayotte ne comprend pas ce qu'il disent à force l'immigration on s'est habitué de leur langue, leurs mariage ça rien à voir avec se que nous les Mahorais on fait donc désolé

Les coutume Comorien dis que il faut pas manger avant Papa et Maman, pendant le mariage les coutumes Comorien dis que il faut avoir beaucoup de femme et sacrifié 5 vache et plus alors que Mayotte ça n'existe pas celà beaucoup de chose et beaucoup différence sûr Mayotte et Comore.

Juste un simple mot "Stop"
Français: Stop
Comore : Rantsi
Mahorais : Lisha

Mayotte à rien à voir avec celui de Comore à force de subir des immigration forcé on ce perdre tout est mélangé maintenant donc "Stop_anti_Comoco"

41.Posté par Vasko le 01/04/2021 17:53

Le 25 avril 1841, sous le règne de Louis-Philippe 1er, le royaume de France achète Mayotte au sultan Andriantsoly, qui est menacé par les royaumes voisins et préfère voir les deux îles rattachées à la France.

En 1841, l’île intègre la République française. À la fin du xixe siècle, Mayotte est utilisée comme base pour l’expansion coloniale dans la région, et en 1886, la France établit un protectorat sur le reste de l’archipel des Comores, composé de la Grande Comore, Mohéli et Anjouan qui se retrouvent placées sous la direction du gouverneur de Mayotte. En 1958, l’administration quitte Dzaoudzi (à Mayotte) pour Moroni (en Grande Comore), ce qui provoque le mécontentement des Mahorais. Le Congrès des notables se réunit et réclame la départementalisation.

Dans les années 1960 et 1970, Zéna M’Déré et le mouvement des chatouilleuses militent pour le rattachement définitif de Mayotte à la République française. En 1974, la France organise, sur l’ensemble de l’archipel des Comores, un référendum pour décider d’une éventuelle indépendance, mais les Mahorais ne votent qu'à 36,78 % pour l'indépendance. Un second référendum est organisé uniquement à Mayotte en 1976 qui confirme ce choix. Néanmoins l’Union des Comores revendique toujours la souveraineté sur Mayotte. À la suite du

42.Posté par Vasko le 01/04/2021 17:55

Si vraiment vous pensez que Mayotte et Comorien venait j'ai mes parents tout la famille pour expliquer tout l'histoire de Mayotte et ces esclaves de la côte Est de l'Afrique, on s'est tous que quand il ya une force migration forcé et non calculé tout peut changer en seulement 5ans

43.Posté par Vasko le 01/04/2021 19:19

Toujours des rageux
-Déja on va parlé à qui appartient Mayotte.
100% Madagascar
100% Français
100% Africain Esclave
0% Comorien
Alors ici on a l'île de Mayotte qui est 100% origine Madagascar par le sultan Andriantsoli seulement que celle ci à vendu l'île à la France sous le règne de Louis-Philippe Ier. L'île devient 100% Français en 1841, seulement ici la République Française cherche de la main d'oeuvre pour ces demandes et vœux et bien pour l'intérêt de la France. La France va devoir partir en Afrique pour du esclaves Africains pour de la main d'oeuvre, 1fois les esclaves à Mayotte il peuvent plus retourner chez eux, donc ils vont devoir s'habituer recommencé une nouvelle vie sur l'île de Mayotte 100% Africain Esclave. 45 ans plus tard en 1886 la France établit un protectorat sur le reste de l’archipel "Comores" et ces là où les Comores sont arrivé avec leur forte migration massif sans demander ni autorisation pour bût de colonisé (Mayotte France) malgré que Mayotte à perdu le chef lieu "capital" qui était Dzaoudzi France pour changer le lieu qui est maintenant "Comore Moroni" ils sont manqué de respect au Mahorais pour bût de tout récupérer et s'approprier leurs terres, et leurs manqué de respect et de haine en disant que les Mahorais sont des stupide qu'ils ont pas d'expérience cerveau incapable, Ils sont assassinés beaucoup d'anciens combattant(es) Mahorais parceque les Mahorais on voulu resté Français. En 1975 les Comores devient indépendant et les Mahorais reste Français comme il ont toujours voulu depuis début (Mayotte Français à jamais) 100%🇲🇫 pour toujours.

44.Posté par Mallol le 01/04/2021 20:00

Les revendications des gouvernants comoriens, c’est juste de la gesticulation pour tenter d’obtenir des sous de la France qui alimentera leur compte en suisse. Quand on voit récemment sur zinfos qu’un ministre aux Comores c’est arrangé pour obtenir une carte vitale française, cela donne une idée du niveau de corruption.

Mayotte par contre, a tous mon respect, il se sont battu depuis des décennies pour être français, ils le sont maintenant, bienvenue chez nous. J’ajoute que Mayotte et les Mahorais ne sont pas responsable des 50 % de la population sans papiers, c’est à la France de faire jouer la solidarité nationale pour régler le problème.

45.Posté par JORIELE974 le 02/04/2021 09:21

vive mayotte que la france donne les moyens à cette île et que mayotte arrête de cracher sur ses frères comoriens dans vos veines coulent le même sang , bercy le chéquier SVP vos enfants ont besoin de vous!

46.Posté par Vasko le 02/04/2021 23:11

Nous sommes français depuis plus longtemps que l'Alsace, et la Lorraine ou Nice, pas depuis 10 ans, et on veut enfin avancer ! on demande juste la République pleine et entière, mais ne sont face à un gouvernement et un chef de l'État pour qui loutre-mer n'existe pas. Quand Emmanuel Macron est venu à Mayotte, il est resté en plein 12 heures, sans parler de souveraineté, alors même que nous sommes le seul territoire français revendiqué par un autre pays qui n'a rien à voir dans un territoire à qui lui appartient pas, un force massif de colonisation !

47.Posté par Abdou-Roihmane le 12/04/2021 10:39

Mayotte est Française depuis 1841 et même bien avant. Le statut de département est jeune mais c'est depuis des décennies que Mayotte est Française. Les Mahorais ont fait leurs propres choix - de rester française- et vous vous devez de respecter le choix des Mahorais !! La caf et compagnie est arrivée quelques années plus tard et pourtant Mayotte était toujours Française.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes